background preloader

OTAN 6

Facebook Twitter

Déclaration de guerre ? Erdogan affirme que l’armée turque est en Syrie pour renverser « le tyran al-Assad » BREIZATAO – ETREBROADEL (30/11/2016) Le président islamiste turc, Recep Tayyip Erdogan, s’est livré à une escalade verbale contre le gouvernement syrien en marge d’une conférence à Istanbul. « Mettre fin au règne d’al-Assad » « Nous sommes entrés en Syrie pour mettre un terme au règne du tyran al-Assad qui terrorise par la terreur d’état.

Déclaration de guerre ? Erdogan affirme que l’armée turque est en Syrie pour renverser « le tyran al-Assad »

Nous ne sommes entrés pour aucune autre raison » a déclaré le chef d’état. « Pourquoi sommes-nous entrés ? Nous ne lorgnons pas sur le territoire syrien. L’armée turque est intervenue en Syrie le 24 août dernier (source) avec pour objectif officiel de « lutter contre l’Etat Islamique ». Opération « Bouclier de l’Euphrate » Avec l’intervention russe, en septembre 2015, les espoirs turcs d’un renversement du président syrien se sont rapidement envolés.

Erdogan : Les forces turques sont en Syrie pour mettre fin au règne de Bachar el-Assad. Le président turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré que l'armée turque était entrée en Syrie pour mettre fin au mandat du président syrien Bachar el-Assad, qu'il a accusé de terrorisme et de la mort de milliers de Syriens.

Erdogan : Les forces turques sont en Syrie pour mettre fin au règne de Bachar el-Assad

«Nous sommes entrés [en Syrie] pour mettre fin au règne du tyran Assad», a déclaré le 29 novembre le président turc lors du Symposium de la Plateforme interparlementaire de Jérusalem, tenu à Istanbul. Cité par le quotidien turc Hurriyet, Recep Tayyip Erdogan a exposé que la Turquie n'avait pas de revendications territoriales en Syrie, mais voulait «remettre le pouvoir au peuple syrien». «Pourquoi sommes-nous entrés [en Syrie] ? Les frappes contre l'armée syrienne étaient une «erreur regrettable» selon le Pentagone.

Les attaques menées par la coalition occidentale le 17 septembre, qui ont tué 62 soldats de l'armée syrienne et blessé 100 autres à l'est de la Syrie, n'ont pas été «intentionnelles» selon le commandement central américain (CENTCOM) Une «erreur regrettable», voilà comment Richard Coe, du Commandement central des Etats-Unis (CENTCOM) a décrit les frappes de la coalition internationale dirigée par les Etats-Unis qui ont coûté la vie à 62 soldats de l'armée régulière syrienne.

Les frappes contre l'armée syrienne étaient une «erreur regrettable» selon le Pentagone

Les frappes qui ont eu lieu le 17 septembre dans la ville de Deir ez-Zor dans l'est de la Syrie résultent d'une faute «principalement due à des facteurs humains» pour le dirigeant américain. Il ajoute qu'elles auraient continué si la Russie n'avait pas expressément demandé à leurs homologues américains d'y mettre un terme. Dans ce contexte de déclin de la civilisation européenne..."

Les effets de la novice politique euromondialiste ne se démentent pas dans l’actualité récente.

Dans ce contexte de déclin de la civilisation européenne..."

C’est le cas avec les tensions grandissantes entre Grecs et immigrés, encouragées par une folle politique xénophile. Cela se constate dans la volonté de défier Moscou plus avant, avec la poursuite de l’embargo et, dans le même temps, le vœu annoncé par les instances européistes d’accélérer l’accord d’association avec l’Ukraine, la suppression des visas exigés aux citoyens ukrainiens. Cela est aussi illustré par le gel des négociations d’adhésion de la Turquie à l’UE , leur arrêt définitif est souhaitable, mais dont la contrepartie est une accélération du processus de libéralisation de visa pour ses ressortissants Turcs dans l’UE! Le tout sur fond de chantage d‘Ankara menaçant d’ouvrir les vannes en laissant passer les flots de réfugiés économiques ayant entendu le message humaniste de Mme Merkel et désireux de gagner l’Europe. La France va prépositionner des troupes en Estonie face à la Russie ! -

Poutine promet des réponses à l’expansion de l’OTAN. Par Andrei Akulov – Le 23 novembre 2016 – Source Strategic Culture Le président russe Vladimir Poutine a déclaré que la Russie prendrait des contre-mesures en réponse à l’expansion de l’OTAN.

Poutine promet des réponses à l’expansion de l’OTAN

Ces remarques faisaient partie d’une entrevue avec le cinéaste américain Oliver Stone, récompensé par des Oscars de Hollywood. Il a été diffusé le 21 novembre. L’interview faisait partie du documentaire de M. Stone, intitulé L’Ukraine en Feu. Syrie : les assassins effacent leurs traces en éliminant les témoins… Finian Cunningham – Le 14 novembre 2016 – Source Strategic Culture Le président américain Barack Obama vient de donner l’ordre au Pentagone d’assassiner les commandants du réseau terroriste al-Nusra en Syrie.

Syrie : les assassins effacent leurs traces en éliminant les témoins…

Les médias américains ont commenté au cours du weekend, en disant que la nouvelle urgence découlait des craintes du renseignement américain que les groupes affiliés à al-Qaïda ne s’apprêtent à monter des attaques terroristes contre des cibles occidentales, à partir de leurs forteresses en Syrie. La prétendue kill list des États-Unis sera mise en œuvre par le biais de frappes de drones et d’agents de renseignement. Ces derniers se réfèrent vraisemblablement aux forces spéciales américaines qui opèrent déjà dans le nord de la Syrie aux côtés de l’armée turque. Syrie : des djihadistes acquièrent des missiles antiaériens, nouvelle «fuite» d’armes occidentales ?

Alors que bon nombre d’armes occidentales destinées aux rebelles soi-disant «modérés» atterrissent dans les mains d’organisations terroristes comme Daesh, un groupe syrien lié à al-Qaïda s’est vanté d’avoir acquis quantité de missiles antiaériens.

Syrie : des djihadistes acquièrent des missiles antiaériens, nouvelle «fuite» d’armes occidentales ?

Dans une vidéo publiée le 20 novembre sur le net, des membres du groupe rebelle Ansar al-Islam, considéré par l’ONU comme proche d’al-Qaïda, sont filmés en train de s’entraîner avec des missiles antiaériens à basse altitude 9K32 Strela-2, dans les provinces syriennes de Deraa et de Kuneitra. «Nous, [membres] du front Ansar-al-Islam, avons établi plusieurs points de défense aérienne pour contrer toute tentative des avions de combat ou des hélicoptères syriens, qui bombardent des parties de la province de Kuneitra.

Du prix Nobel à l'Oscar ? Les Casques blancs syriens dans la tourmente après une fausse vidéo virale. Déjà sujette à de nombreuses controverses, l'organisation des Casques blancs est de nouveau sous le feu des critiques après avoir mis en scène une fausse vidéo de sauvetage en Syrie pour créer le buzz sur internet : le «mannequin challenge».

Du prix Nobel à l'Oscar ? Les Casques blancs syriens dans la tourmente après une fausse vidéo virale

Une vidéo mettant en scène des membres de l'organisation syrienne des Casques Blancs prenant part à un «mannequin challenge» avec un prétendu blessé, a soulevé de nombreuses questions sur internet concernant son authenticité. Si les vidéos populaires du mannequin challenge ne mettent généralement en scène que des personnes immobiles tout au long de la vidéo, la séquence publiée par les Casques Blancs se termine différemment, avec la mise en scène d'un sauvetage.

L’OTAN panique… … après que Poutine a mis la pression sur Trump pour qu’il retire les forces de l’Alliance de la frontière russe.

L’OTAN panique…

L’OTAN montre les muscles : des exercices militaires rassemblent 4 000 soldats à la frontière russe. La Lituanie accueille les manœuvres les plus importantes de l’histoire de l’OTAN.

L’OTAN montre les muscles : des exercices militaires rassemblent 4 000 soldats à la frontière russe

Au moins 4 000 hommes seront déployés près de la frontière russe à l'occasion d'exercices militaires. Le 20 novembre, les exercices militaires à grande échelle de l’OTAN de nom de code «Iron Sword» débutent en Lituanie. Onze pays, dont l’Estonie, les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, le Canada, la Lettonie, la Pologne, le Luxembourg, la Roumanie, la Slovénie, l’Allemagne et la Lituanie déclarent y participer, pour un total de 4 000 soldats. Les exercices dureront jusqu’au 2 décembre. «Le temps pose de nouveaux défis à nos armées. USA : Le futur principal stratège militaire de Trump considère que l’islam est un « cancer » Le Général Michael Flynn veut remporter la guerre contre l’islam BREIZATAO – ETREBROADEL (19/11/2016) A peine nommé Conseiller à la Sécurité Nationale par le nouveau président américain Donald Trump, le général Michael Flynn a été l’objet de nombreuses attaques de la part de la presse d’état hexagonale.

Et pour cause : il fait de la victoire contre la guerre déclarée par l’islam à l’Occident la pierre angulaire de la stratégie US. Une révolution qui met les élites pro-musulmanes françaises en état d’alerte. Rupture complète Cet esprit brillant et patriote entend rompre avec le soutien actif à l’islamisme de l’ère Obama, une ligne politique qui heurte de plein fouet l’alliance le gouvernement français et le monde musulman. Un rapide tour d’horizon des titres des journaux d’état donne le ton : Le journal Le Figaro, propriété du vendeur d’armes Bloch-Dassault proche de l’armée française, n’est pas moins caricatural (source) :

Syrie Irak Russie - Des langues se délient sur nos TV (E.Guigou panique) Communiqué russe sur l'entretien téléphonique Lavrov-Ayrault. Jeudi 17 novembre, le Ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov s’est entretenu par téléphone avec son homologue français Jean-Marc Ayrault à l’initiative de ce dernier. Concernant la Syrie, Sergueï Lavrov a mis l’accent sur la nécessité d’éviter des actions unilatérales provoquant une escalade du conflit. Il a aussi souligné qu’espérer un réel progrès sans une séparation effective de l’opposition syrienne des extrémistes était une illusion, et insisté sur la fermeture efficace de la frontière avec les pays via lesquels les groupes terroristes recevaient des renforts. Il a été souligné que les accusations infondées visant la Russie d’avoir commis des attaques contre la population civile tout comme la création d’un blocus médiatique autour des opérations de la coalition occidentale pour libérer Mossoul étaient inacceptables.

Les deux chefs de diplomatie ont synchronisé leur approche concernant l’agenda actuel des relations bilatérales franco-russes. De l'impossibilité Donald à la possibilité Marine. C’était un des axes de campagne de Donald Trump, le nouveau président américain s’est entretenu hier au téléphone avec son homologue russe, pour évoquer sa volonté de nouer des «relations fortes et durables avec la Russie et avec le peuple russe», souhait partagé par Vladimir Poutine «prêt à faire sa part du chemin difficile» pour restaurer de bonnes relations avec Washington.

Ne soyons pas naïfs, il serait illusoire de penser, nous l’avions déjà noté lors de la première élection de Barack Obama, qu’un nouveau président puisse s’affranchir dans son action des impératifs géopolitiques, des intérêts permanents de son pays qui sont souvent opposés à ceux de ses partenaires et même à ceux de ses alliés. Cependant, beaucoup peut être fait quand on est animé par une volonté sincère d’en finir avec les oukases, les préceptes, les tables de la loi du mondialisme auxquels adhérent tout autant Mme Clinton que ses amis de la Fondation Soros ou de Goldman Sachs. L’OTAN, la Russie et Chypre. Par Aris Petasis – Le 28 octobre 2016 – Source Defend Democracy Press Le problème de Chypre est aussi un problème russe.

Les actuelles négociations de myopes, apparemment entre les deux communautés chypriotes (82% grecque et 18% turque), sont strictement dirigées par l’OTAN, sous l’œil vigilant de 40 000 troupes turques d’occupation qui détiennent 37% des terres et 54% des côtes. À chaque moment important de l’histoire de Chypre, on trouve l’obsession envers la Russie, de la Grande-Bretagne et de son successeur en Méditerranée orientale, l’Amérique. Le facteur Russie est apparu fortement en 1878 (et avant, bien sûr). Les Etats-Unis auraient commis de crimes de guerre en Afghanistan selon la CPI. Le procureur de la Cour pénale internationale accuse les forces armées américaines et la CIA d'avoir commis des crimes de guerre en Afghanistan sur des détenus, notamment des actes de torture et des traitements cruels. «Il existe une base raisonnable permettant de croire que, lors de l'interrogatoire de ces détenus, des membres des forces armées américaines et de la CIA ont eu recours à des méthodes constitutives de crimes de guerre», a affirmé lundi 14 novembre la procureure de la CPI, Fatou Bensouda.

Mémorandum d’alerte appelant le président Obama à désamorcer les tensions avec la Russie. MÉMORANDUM D’ALERTE POUR : Monsieur le Président. Urgent : Qui assassine les officiers d'Al-Qaïda depuis le 9 novembre ? Donald Trump est élu président des États-Unis d’Amérique. Par Pierre-Emmanuel Thomann – Le 9 novembre 2016 – Source eurocontinent.eu Une nouvelle géopolitique du monde émerge ! Le retour des Nations se consolide inexorablement face aux utopies globalistes ! Al-Nosra s’enfuit – Trump provoque un premier changement majeur de politique sur la Syrie. Terroristes d’al-Nosra en 2015 dans la province d’Idleb. Photo AP. Donald Trump annonce que les USA ne soutiendront plus les islamistes en Syrie et confirme le rapprochement avec la Russie.

BREIZATAO – ETREBROADEL (12/11/2016) Le nouveau président américain, Donald Trump, a accordé une interview au Wall Street Journal dans laquelle il revient sur la crise syrienne. L’OTAN annonce le plus grand déploiement de troupes contre la Russie depuis la guerre froide - Planetes360. Donald Trump annonce que les USA ne soutiendront plus les islamistes en Syrie et confirme le rapprochement avec la Russie.

Les planificateurs militaires de Washington sont devenus fous. Par William Engdahl – Le 4 juin 2016 – Source New Eastern Outlook À lire les médias occidentaux , nous serions conduits à croire que le grand méchant ours russe, avec Vladimir Poutine à sa tête, brandissant ses griffes en formes de têtes nucléaires, défierait l’Ouest de la manière la plus menaçante qui puisse être imaginée. Nous devrions ainsi croire que la Russie provoque à chaque occasion possible, écumante, bavante et menaçant d’envahir les pays baltes – et même, qui sait ?

La Défense allemande pose un ultimatum à Trump lui reprochant de préférer Poutine à l'OTAN. LE « CLINTONXIT » : UNE CHANCE POUR LE MONDE ! (par l’Imprécateur) Minurne a été l’un des rares sites de réinformation à dire régulièrement depuis le début de la campagne présidentielle que Trump pouvait gagner. Bien sûr, il y avait l’incertitude inhérente à ce type d’élection qui se joue souvent à 1 % près, voire moins. Surtout qu’aux Etats-Unis, ce sont les grands électeurs qui font la décision finale, voire, ce fut le cas pour l’élection de Bush, la Cour Suprême. Il fallait au gagnant 270 des grands électeurs, puisqu’ils sont 538. Poutine à Trump : la Russie est prête à restaurer ses relations avec les Etats-Unis. Deux mondes distincts, par Thierry Meyssan. Les États-Unis ont refusé, le 28 octobre 2016, que l’Onu travaille avec l’Organisation de Coopération de Shanghai, ici représentée par son secrétaire général, le Tadjik Rashid Alimov, au motif que la Russie y siège.

Les Etats-Unis s'autorisent à reprendre les frappes aériennes en Libye. L’Ukraine au bord de l’abîme : Maïdan 3.0 et nouveau bain de sang dans le Donbass en vue. Syrie : la grande manipulation occidentale. L'Otan va renforcer sa sécurité collective pour répondre à la Russie. Général Pinatel : "On paye le prix d'une politique totalement irresponsable" - independenza webtv © Remarquable discours de Trump en Floride : un programme qui fait rêver.

Riyad pourrait se retouver seul avec une économie en lambeaux. L'Arabie saoudite continuera à bombarder le Yémen «quoi qu'il arrive» L’OTAN n’est pas prête à quitter la Libye – La Voix De La Libye. A l’ONU, la Russie rend public un Livre blanc sur les crimes de guerre de la coalition en Syrie.

Formation de soldats français à l'encadrement de Daesh. Moldavie : le candidat pro-russe largement en tête au 1er tour de l'élection présidentielle. Les vraies raisons de la guerre en Syrie. EXCLU - Sarkozy à Assad : « On va mettre la Syrie à feu et à sang ! » (Rochedy) Syrie: vers la guerre mondiale (JM Vernochet, Y. Hindi) ONU : la Russie perd sa place au « Conseil des droits de l’Homme », l’Arabie saoudite réélue. Iran: Huite mille missiles prêts à être lancés , sur le champs, contre tout agresseur – Site de la chaîne AlManar-Liban. L’ambassade de Russie à Damas à nouveau pilonnée. Réévaluer les raisons de l’échec du coup d’État en Turquie. Les États-Unis sont à la veille d’affronter la pire crise de leur histoire… Vitali Tchourkine accuse l’ONU d’avoir fait échoué l’évacuation des civils à Alep.

Les alliés accourent pour participer au dispositif massif de l’OTAN aux frontières russes. Les médias occidentaux ont fait disparaître plus de 1,5 millions de Syriens et 4000 médecins. Nations unies : 80 ONG appellent à l'exclusion de la Russie du Conseil des droits de l'homme. Sécurité et défense : la conférence du général Faugère - Politique Magazine. La nouvelle méthode étasunienne de faire la guerre. 2013.- MICHEL COLLON APRES LA SYRIE C'EST NOUS. Les dessous de la reconquête de Mossoul. L'Arabie Saoudite menace la Russie d'attentats terroristes si elle ne lâche pas la Syrie. Armée syrienne : les Etats-Unis comptent aider les combattants de l'EI à fuir Mossoul pour la Syrie.

Reportage vivant sur la réalité vécue par le million et demi d’Aleppins qui vivent sous les bombes. Monsieur Hollande, ras le bol de votre désinformation sur Alep ! YÉMEN : Les analyses de Réseau Voltaire. Raids meurtriers sur Sanaa au Yémen : la coalition explique la bavure par une «information erronée» L'ancien gouvernement de Tripoli dit reprendre ses fonctions. 22 membres du Congrès appellent le président Obama à ne pas faire usage en premier de la bombe atomique. Washington ne combat pas Daesh, il le déplace, par Hassan Nasrallah. Qui va voir son bluff éventé en Syrie ? Baronne Cox : le peuple syrien ne souhaite pas de changement de régime. Le Parlement français face à la toute-puissance américaine - Abou Doudjana, l'émir de Daech en Algérie, aurait été abattu par l'Armée à Skikda.

L’ambassade de Russie à Damas sous le feu des "rebelles" pendant deux heures. Vladimir Poutine rappelle aux Occidentaux la vérité sur leur "politique étrangère"... et ça fait mal ! Syrie : les islamistes de la partie Est de la ville d'Alep négocieraient leur capitulation. Programme à long terme des Etats-Unis pour le Centre, Asie du Sud. Ayrault souhaite que Clinton soit élue afin de durcir la politique américaine en Syrie. Info WikiLeaks UASA/SYRIE 2013.- Clinton admet qu'une zone d'exclusion aérienne en Syrie impliquerait la mort de nombreux civils. L’Italie, base US pour l’Afrique, par Manlio Dinucci. Peut-on encore prévenir la guerre généralisée ?, par Thierry Meyssan. Extension du conflit, par Thierry Meyssan. L’impasse syrienne : le monde face à l’escalade du conflit.

Un hélicoptère russe avec de l’aide humanitaire à bord a été pris pour cible en Syrie. Syrie : La Russie abattra tout avion américain qui tentera d’appuyer les djihadistes (Gouvernement russe) Généraux US : un conflit «extrêmement meurtrier» avec la Russie est «quasiment certain» Syrie : La Russie va déployer des milliers de soldats des forces spéciales, Poutine “prêt à la guerre” contre les USA et leurs alliés djihadistes. Assad : les Etats-Unis cherchent la domination du monde et mènent la guerre à ceux qui s'y opposent. Un groupe de lobbying irakien demande réparation aux Etats-Unis pour l'invasion de son pays. Les Etats-Unis sont prêts à un «accord avec le diable» pour renverser Assad, estime Moscou.

Les USA menacent d’« attaques dans les villes russes » “Une agression des USA contre la Syrie mènera à une guerre à grande échelle” (Gouvernement russe) Libye : le rapport accablant sur l’expédition franco-britannique. Alep ensanglantée. Syrie : Les USA menacent d’armer al-Qaeda contre la Russie. Syrie : les négociations impossibles… Confirmations : L’échec de l’accord russo-états-unien du 9 septembre. Le Pentagone ne veut pas s'interdire la première frappe nucléaire en cas de conflit. Washington fait face à une «mutinerie» à cause du conflit syrien. Dr. Bachar al-Jaafari - SYRIE : Nous sommes passés d’une guerre par procuration à une vraie guerre ! Russie : la volonté américaine de remodeler le Moyen-Orient est la cause des souffrances de la Syrie. Des extrémistes ukrainiens bloquent momentanément la frontière entre la Crimée et l’Ukraine.

Washington Post : le Pentagone aurait utilisé du phosphore blanc en Irak pour «cacher» les Kurdes.