background preloader

MANUSCRITS - ENLUMINURES

Facebook Twitter

Portail:Enluminure. MINIUM : utilisé autrefois dans la peinture artistique et comme sous-couche antirouille. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

MINIUM : utilisé autrefois dans la peinture artistique et comme sous-couche antirouille.

Le minium est un pigment toxique de formule : Pb3O4 (tétroxyde de plomb), utilisé autrefois dans la peinture artistique et comme sous-couche antirouille. Historique[modifier | modifier le code] Le minium fait partie des pigments artificiels les plus anciens. Un texte chinois du Ve siècle av. J. Selon Pline l'Ancien et Vitruve, on découvrit accidentellement le minium à la suite de l'incendie d'une villa. À l'époque de Pline l'Ancien, le terme de minium a désigné en premier le cinabre (sulfure de mercure de formule HgS) puis le carbonate de plomb (céruse). Avec l'élaboration d'autres pigments, le minium va perdre progressivement de son importance dans la peinture à partir de la Renaissance. Vers 1930, le minium disparaît comme pigment rouge orangé, mais, en dépit de sa grande toxicité, il sera utilisé comme peinture antirouille et parfois comme sous-couche protectrice du bois (jouant le double rôle de fongicide et d'insecticide).

J.

MANUSCRITS - ENLUMINURES 2

ENLUMINURE et ENLUMINEURS. BNF Manuscrits enluminés. BNF-GALLICA : Moteur collection "ENLUMINURES" Biblissima : Patrimoine écrit du Moyen-Age et de la Renaissance.

Le manuscrit médiéval ~ The Medieval Manuscript. Harvard Library Portal. Digital Medieval Manuscripts - Collections - Houghton Library. The Houghton Library's distinguished collection of medieval and Renaissance manuscripts represents a significant resource for the study of the Middle Ages and the Renaissance in Western Europe.

Digital Medieval Manuscripts - Collections - Houghton Library

Assembled through gifts and purchase over the past two centuries, this collection includes works in Latin, Greek, and most of the vernacular languages of Europe that are the primary sources for the study of the literature, art, history, music, philosophy, and theology of the periods. This Web site provides strategies for searching Houghton's medieval manuscripts as well as links to bibliographies related to these materials that were compiled by the Library. Permission to publish from any manuscript is granted at the discretion of the Curator. See Houghton's Reproductions and Permissions page for more information.

L'art d'enluminer : manuel technique du XIVe siècle / publié et annoté par A. Lecoy de La Marche,... DIGITAL SCRIPTORIUM : Browse by Language. DIGITAL SCRIPTORIUM : Browse by Location. Bibliothèque et Archives du Château de Chantilly - Accueil. Live - Enluminures. Moyen Âge (Les manuscrits enluminés) Corpus des manuscrits et feuillets enluminés du Moyen âge et de la Renaissance conservés en France. Au gré de donations et parfois d’acquisitions de feuillets de manuscrits enluminés démantelés ou de manuscrits complets, les musées se sont enrichis de précieux témoignages de l’enluminure médiévale et de la Renaissance, rarement exposés pour des raisons évidentes de conservation.

Corpus des manuscrits et feuillets enluminés du Moyen âge et de la Renaissance conservés en France

Il s’agit d’œuvres méconnues, peu ou mal étudiées. L’INHA a donc entrepris, dès 2005, la constitution d’un Corpus des manuscrits enluminés du Moyen Age et de la Renaissance conservés dans les musées français. Afin de valoriser cet inventaire, l’INHA a souhaité la réalisation d’une exposition ayant lieu simultanément dans trois musées à l’automne 2013 : le Musée-Château royal de Blois, le Palais des Beaux-arts de Lille et le musée des Augustins de Toulouse. Le principe d’une exposition « en réseau », engageant des musées répartis sur tout le territoire, permet d’offrir un aperçu des collections conservées dans ces musées et ceux de leurs régions. Équipe Collaborateurs extérieurs. Le cabinet des manuscrits de la Bibliothèque impériale.

Notice complète Titre : Le cabinet des manuscrits de la Bibliothèque impériale [puis nationale] : étude sur la formation de ce dépôt, comprenant les éléments d'une histoire de la calligraphie, de la miniature, de la reliure et du commerce des livres à Paris avant l'invention de l'imprimerie.

Le cabinet des manuscrits de la Bibliothèque impériale

Tome 1 / par Léopold Delisle,... Le Cabinet historique : revue... contenant, avec un texte et des pièces inédites, intéressantes ou peu connues, le catalogue général des manuscrits que renferment les bibliothèques publiques de Paris et des départements touchant l'histoire de l'ancienne F. Les manuscrits à peintures au Moyen Age : bilan et perspectives de la recherche. Pascale Charon and Marc Gil asked four written questions to four scholars of medieval illuminated manuscripts on recent developments and perspectives in the field.

Les manuscrits à peintures au Moyen Age : bilan et perspectives de la recherche

They treat issues like the questioning of stylistic identity, and local or... more Pascale Charon and Marc Gil asked four written questions to four scholars of medieval illuminated manuscripts on recent developments and perspectives in the field. They treat issues like the questioning of stylistic identity, and local or regional schools, the influence of the availability of digital images, and links between illumination and other forms of art. The questions and their answers formulate where the research in this field stands and what directions are to be privileged to be pursued. Download (.pdf) Share. Catalogue d'exposition Les enluminures du Louvre - Moyen Age et Renaissance. Ce catalogue accompagne l'exposition Enluminures du Louvre - Moyen Age et Renaissance, au musée du Louvre, du 6 juillet au 3 octobre 2011.

Catalogue d'exposition Les enluminures du Louvre - Moyen Age et Renaissance

La première publication raisonnée du fonds des enluminures du XIe au XVIe siècles, conservé au Louvre et jusqu'à maintenant resté méconnu. Enluminures, tapisseries "similaires" à l'enluminure de l'évangile de St Denis [avec drt d'utilisation sans but commercial] Galerie de manuscrits médiévaux, un monde à part,(SUITE) Cet article est la suite du précédent ; il reprend avec d’autres entrées la question des contenus.

Galerie de manuscrits médiévaux, un monde à part,(SUITE)

Il est en cours d’illustration, lente mais progressive. A ce propos, il ne faut pas oublier que chaque page utilisée comme illustration, n’est qu’un exemple, souvent choisi parmi des dizaines , ce qui donne une idée de la prodigieuse richesse de ces oeuvres. pour accéder directement à la 1ère partie cliquer ici. L’usage du manuscrit religieux doit cependant permettre une pensée vagabonde avec diversions et pauses ( images-lettrines- diversions) mais cette particularité est semble t-il réservée aux textes religieux, les manuscrits d’usage, les traités, les calendriers etc; ne proposent pas cet aspect digressif. Un missel du 12e. mettant en scène l’évangéliste Marc avec son emblème/totem, le lion. Les textes sont souvent récurrents. Galerie de manuscrits médiévaux, un monde à part, (SUITE) NEW YORK, PARIS EXHIBITION… « Au parler que m’aprist ma mere » (Speaking in my mother tongue) Une exposition, organisée en avril à New York puis en mai à Paris, présente un ensemble exceptionnel de seize manuscrits rédigés en français entre 1300 et 1550.

NEW YORK, PARIS EXHIBITION… « Au parler que m’aprist ma mere » (Speaking in my mother tongue)

Ouvrages d’une grande rareté, écrits en prose ou en vers, ces codex, pour la plupart enluminés, révèlent la place souvent méconnue de la femme dans la littérature et la société médiévale… Femme lectrice, écrivain et… bibliophile. Nous publions ici le texte original en anglais du Dr. Sandra Hindman qui a dirigé cette exposition. The subtitle appropriates a quote from Jean de Meun, who with Guillaume de Lorris wrote the Roman de la Rose, the very bedrock of medieval French literature. In c. 1325, Jean describes writing in French as “speaking as I learned from my mother” (parler que m’aprist ma mere) or we might say now “speaking in my mother tongue.”

Danse médiévale dans les enluminures : photos d'époque ! ;o) Des enluminures étranges au Moyen Age. Ces enluminures, ou plutôt marginalia car elles sont dans la marge, étaient souvent placés à cotés des textes des livres médiévaux par les copistes qui avaient l’air de bien s’amuser.

Des enluminures étranges au Moyen Age

Maître de la Cité des dames. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Maître de la Cité des dames

Le Maître de la Cité des dames est un nom de convention désignant un enlumineur actif à Paris entre 1400 et 1415. Collaborateur de Christine de Pisan dans la réalisation de ses manuscrits, il doit son nom de convention des manuscrits de La Cité des dames qu'il a enluminé. Éléments biographiques et stylistiques[modifier | modifier le code] Le nom de convention est forgé par l'historien de l'art Millard Meiss d'après les cinq manuscrits de la Cité des dames qu'il a décoré pour Christine de Pisan.