background preloader

Les USA et le reste du monde

Facebook Twitter

Le TAFTA les boeufs USA arrivent et mettent KO 50 000 français. Brexit : un échec pour les Américains. Le Brexit est une déclaration d’indépendance de la Grande-Bretagne par rapport à Washington.

Brexit : un échec pour les Américains

Londres était le plus ancien, naturel, solide et fidèle allié de Washington en Europe. Washington se l’est aliéné. Conséquences ? Washington, on le sait, a les moyens militaires de tout faire tout seul, mais n’a pas une liberté d’action politique complète. Il ne peut rien entreprendre sans l’appui diplomatique et militaire de Londres, et secondairement de Paris. #‎Brexit‬ – Pierre Jovanovic : "Il faut sortir de l'Europe qui est en train de nous détruire". La crapule qui préside Goldman Sachs : il va falloir annuler le Brexit « d’une façon ou d’une autre » Savez-vous qui est Peter Sutherland ?

La crapule qui préside Goldman Sachs : il va falloir annuler le Brexit « d’une façon ou d’une autre »

Savez-vous ce qu’est la banque Goldman Sachs ? (Baisse générale des salaires de 30 pour cent en France proposée par Goldman Sachs) La fameuse banque Goldman Sachs qui serait mêlée à nombre de scandales financiers (camouflage de la dette grecque, fraudes dans l’affaire des subprimes, responsabilité dans les manipulations financières, et accusée il y a quelques années d’acheter aluminium et zinc sur les marchés mondiaux pour créer une pénurie et faire monter les cours…). En 2011, fort étrangement, le nouveau patron de la B.C.E, le nouveau premier Ministre grec et le Président du conseil italien étaient tous les trois diplômés d’universités américaines et liés à la dite banque Goldman Sachs… Une guerre à 10000 milliards de dollars US – Strategika 51. Le 15 mars 2016, la guerre en Syrie, conflit régional d’envergure en passe de se transformer en guerre mondiale, entamera sa sixième année consécutive.

Une guerre à 10000 milliards de dollars US – Strategika 51

C’est la date choisie par Ryad et Ankara (et leurs alliés) pour lancer une nouvelle offensive contre la Syrie et l’Iran. En l’espace de quelques jours, des dizaines de chaînes satellitaires arabes propageant un discours ultra belliciste contre l’Iran ont surgi du néant. En parallèle, des Typhoon et des F-15 saoudiens mais également occidentaux (on évoque huit pays de l’Otan et deux du conseil de coopération du Golfe) ont été déployés dans des bases en Turquie méridionale. Pendant ce temps, l’Otan à définitivement durci sa position envers la Russie tout en multipliant les provocations indirectes en Europe orientale. A Moscou, le Kremlin fait une première allusion à une guerre mondiale puis souligne que toute intervention terrestre en Syrie sera de nature à prolonger le conflit.

La Bulle financière du Schiste américain explose. Il y a 2 ans, qui aurait pu imaginer telle débâcle ?

La Bulle financière du Schiste américain explose

Wall Street, la Banque Fédérale Américaine et les banques privées continuaient de déverser des centaines de milliards de dollars dans un secteur qui promettait des gains substantiels. Le Quantitative Easing américain et des taux d’intérêts proche des taux zéros enflaient les égos et les rêves des entreprises de schiste. Cet enthousiasme aura finalement créé une bulle financière dépassant les 200 milliards $ qui est en train d’imploser sous nos yeux. Moscou: le durcissement des sanctions antirusses continuera. Russie URL courte Indépendamment de l'évolution de la situation dans le Donbass, les Etats-Unis et l'UE ne feront que durcir les sanctions contre la Russie, a déclaré Sergueï Riabkov, vice-ministre russe des Affaires étrangères.

Moscou: le durcissement des sanctions antirusses continuera

« L'Amérique est un obstacle au développement mondial » NEW YORK – La troisième Conférence internationale sur le financement du développement s’est récemment ouverte à Addis-Abeba, capitale de l’Éthiopie.

« L'Amérique est un obstacle au développement mondial »

Cette conférence survient à l’heure où les pays en voie de développement et les marchés émergents démontrent leur capacité à absorber de manière productive des montants financiers colossaux. En effet, les démarches actuellement entreprises par ces États – investissements dans les infrastructures (routes, réseaux électriques, ports, et bien d’autres projets), construction des villes qui accueilleront un jour plusieurs milliards de citoyens, et transition vers une économie verte – sont véritablement titanesques. Dans le même temps, l’heure est à l’abondance de sommes d’argent prêtes à être mises à disposition d’une utilisation productive. Il y a seulement quelques années, Ben Bernanke, alors président du Conseil d’administration de la Réserve fédérale, évoquait un excès d’épargne à travers le monde.

La stratégie du Pentagone en 2015 pour diriger le monde. Traduction : Résistance 71 © Inconnu Mercredi, le Pentagone a publié sa Stratégie Militaire Nationale (SMN) pour 2015 ( 2015 National Military Strategy,) un plan de 24 pages pour gérer le monde au travers de la force militaire.

La stratégie du Pentagone en 2015 pour diriger le monde

Bien que le langage du rapport soit plus subtil et moins incendiaire que les documents similaires publiés dans le passé, la détermination de poursuivre unilatéralement les intérêts des États-Unis au moyen d'une extrême violence demeure la pierre angulaire de toute la nouvelle stratégie. Les lecteurs ne trouveront même pas l'ombre d'un remord dans ce rapport pour la vaste destruction et les centaines de milliers de vies humaines perdues par les pays attaquées, pays qui ne posaient absolument aucune menace réelle pour la sécurité nationale des États-Unis.

Comme on pouvait s'y attendre, le rapport cache ses intentions hostiles derrière le language trompeur de la "sécurité nationale". L’effrayant totalitarisme des USA grâce à l’espionnage de la NSA (Agence nationale de Sécurité US) Eric Denécé, directeur du Centre Français de Recherche sur le Renseignement (CF2R) L’impérialisme américain qui se manifeste par le fer et le feu, est facilement observable.

L’effrayant totalitarisme des USA grâce à l’espionnage de la NSA (Agence nationale de Sécurité US)

Plus subtil est l’arme anti-terrorisme et anti-corruption utilisée par la « justice » américaine pour asseoir sa suprématie dans le monde entier. On se rappelle du scandale du procès intenté à la Banque française BNP Paribas, par les USA. TTIP, TP : TRAITE TRASATLANTIQUE - Traités commerciaux ralentis, dissolution du Monde. © Inconnu On ne sait comment se terminera la poussée finale de la prise du pouvoir global par le Corporate Power par les fameux traités (principalement le TPP pour le Pacifique/Asie-USA et le TTIP pour l'Atlantique/Europe-USA)...

TTIP, TP : TRAITE TRASATLANTIQUE - Traités commerciaux ralentis, dissolution du Monde

En attendant et pour le temps présent, l'entreprise ne cesse de recevoir des coups d'arrêt et de méchants coups bas, montrant que la bataille publique pour ces accords négociés dans une structure ultrasecrète pour qu'il n'y ait pas de bataille justement, est devenue âpre et furieuse, avec une issue très incertaine. BRICS. Dmitry Orlov: Les US échoueront même à échouer. Par Dmitry Orlov – Le 4 mars 2015 – Source ClubOrlov «En regardant ce vaste paysage d'échecs, il y a deux façons de l'interpréter.

Dmitry Orlov: Les US échoueront même à échouer

La première est que l'administration des États-Unis est la plus incompétente que l'on puisse imaginer, et ne peut jamais obtenir quoi que ce soit de correct. Mais une autre façon est qu'ils ne réussissent pas pour une raison très différente: ils ne réussissent pas parce que les résultats ne comptent pas... Mais si, de fait, les échecs ne sont pas un problème du tout, et si à la place il y avait une sorte de pression à l'échec, nous verrions alors exactement ce que nous ne voyons.» Les efforts acharnés pour attiser l’hystérie comme au temps de la guerre froide sous le nez d’une Russie autrement préoccupée mais essentiellement passive, semblent hors de proportion avec la menace militaire réelle posée par la Russie. La Chine vient de se ranger du côté de la Russie sur le conflit ukrainien. Par Tyler Durden – Le 27 février 2015 – Source zerohedge En ce qui concerne la guerre par procuration en Ukraine, qui a commencé pour de bon il y a environ un an, avec le violent coup d’État qui a renversé le président Ianoukovitch pour le remplacer par un oligarque local pro-américain, personne n’a de doute sur l’identité des acteurs clés: à gauche, nous avons l’Ouest, représenté par les États-Unis, l’Union européenne et l’OTAN; et à droite, nous avons la Russie.

La seule chose qui n’était pas tout à fait claire jusqu’ici, c’était le rôle que jouait cet autre partenaire encombrant – la Chine. Il est certain que, tout au long de la guerre civile en Ukraine, on s’est rarement posé la question de savoir de quel côté penchait la Chine. Pourquoi et comment l’Amérique a confisqué la liberté d’expression. Texte n°10 (Rétablir la liberté d’expression – XXXe Université annuelle du Club de l’Horloge, les 15 et 16 novembre 2014. ♦ Ivan Blot, homme politique, essayiste, écrivain… La raison pour laquelle l’Amérique a confisqué la liberté d’expression et la manière adoptée peuvent être analysées dans toute leur ampleur en ayant recours aux outils de pensée forgés par Aristote et Heidegger. Les outils. John Kerry évoque de nouvelles sanctions contre la Russie.

Par Lesley Wroughton LONDRES (Reuters) – Les Etats-Unis et leurs alliés envisagent un durcissement des sanctions contre la Russie, accusée de saper la trêve dans l’est de l’Ukraine, a déclaré samedi John Kerry, le secrétaire d’Etat américain. En déplacement à Londres, où il s’est entretenu avec le ministre britannique des Affaires étrangères, Philip Hammond, le chef de la diplomatie américaine a reproché à la Russie « un comportement extraordinairement lâche aux dépens de la souveraineté et de l’intégrité d’une nation ». L’armée ukrainienne a accusé vendredi la Russie d’avoir envoyé des renforts de chars et de troupes dans l’est de l’Ukraine en dépit du cessez-le-feu entré en vigueur officiellement dimanche dernier après l’accord négocié à Minsk par la France et l’Allemagne. Le Kremlin n’a pas répondu pour l’instant aux accusations de Kiev mais il a toujours nié tout engagement direct de l’armée russe dans les combats en Ukraine depuis le début du conflit, qui a fait plus de 5.000 morts.

V. Shilova, Ukraine. "Je suis contre la mobilisation!". Barak Obama: « On est bien obligé de tordre le bras des pays qui ne font pas ce que nous voulons » L'OSC : Organisation de Coopération de Shangaï. Comme vous pouvez le voir, ils ont clairement évolués du stade de « renforcement de la confiance » des premiers jours, vers une alliance militaire assurée et hautement synchronisée. Laquelle est capable de répondre rapidement aux menaces internes ou externes. Les USA : une mythologie revisitée au service du fascisme. À ce jour, le gouvernement des États-Unis s'est associé à beaucoup de fascistes et autres néonazis. L’Empire US, vers l’internationale totalitaire en chantant. Etat Islamique : bientôt au Tadjikistan ? La menace s’étend à l’Asie centrale. Des djihadistes de l’Etat islamique en Irak ont publié une vidéo dans laquelle ils expliquent avoir demandé la permission au Calife de partir mener le djihad au Tadjikistan.

Un Tadjik barbu apparaît dans la vidéo et affirme que les militants tadjiks de l’État islamique ont approché leur calife Abou Bakr al-Baghdadi, pour lui proposer de partir «combattre les infidèles » au Tadjikistan. L’homme qui se fait appeler Abou Umariyon et semble avoir environ 30 ans, est déjà apparu dans plusieurs autres vidéos de propagande de l’Etat Islamique.

Noyés dans leur bortsch les Russes ? Rira bien qui rira le dernier… L'avenir FUNESTE du monde organisé depuis des décennies par les USA. Washington rappelle de nouveau qui domine dans le monde - Dernières infos - Radio.

Interview radiophonique de Luc Michel, géopolitologue de haut vol, éclairé, une référence. SURTOUT ne pas manquer d'écouter l'interview sur le site, "La voix de la Russie : " ou l'écouter et l'enregistrer en ".mp3" HONTE à tous ces collabos politiciens internationaux et en première ligne ceux de l'Europe, pour se prêter à de telles manipulations assassines, génocidaires. HONTE à ces collabos qui musèlent les peuples, qui plus est, et se parent d'attributs de chevaliers blancs, aux valeurs irréprochables à imiter. HONTE ! – quikoo2013

Les État-Unis pensent que le monde leur appartient. États-Unis. Une Amérique en guerre cybernétique totale contre le monde et « les citoyens » Les USA PREMIER DANGER POUR LE MONDE DEVANT L'ISLAM. Citation d’Obama : « Les USA soutiennent des principes internationaux… et notamment qu’on ne doit pas envahir un autre pays ». [A ce point malhonnêtes les USA ?!] « Pivot vers l'Asie » : à Pékin, en pleine réunion de l'APEC, Obama tente le forcing pour imposer le TPP. Caricature de Biantailajiao à propos de l’APEC. Le président chinois Xi Jinping encercle les 4 autres de ses bras : le Premier ministre japonais Shinzo Abe, le président russe Vladimir Poutine, le président des États-Unis Barack Obama, et le président coréen Park Geun-hye.

La réunion annuelle de l'APEC (Asia-Pacific Economic Cooperation, alias Coopération économique Asie-Pacifique) se tient depuis lundi 10, jusqu'à aujourd'hui 12 novembre à Pékin. Cette rencontre vise principalement à lancer une première étude stratégique pour mettre en place une zone de libre-échange pour l'Asie-Pacifique (FTAAP).

Cette étude stratégique devrait être poursuivie pendant deux ans, avant que ne s'engage un processus effectif de négociations. Contre les BRICS, la guerre totale est amorcée.

Mais n'y-a-t-il aucune nation, aucun pays, aucune personne cappable de faire entendre sa voix aux nations unis, repère de ces truands américians et mondialistes, pour dire : stop ! On ne massacre pas les peuples sur l'autel de votre profit, de votre cupidité ! Les peuples, les gens ne sont pas la pâture des américains, peuple génocidaire dès sa naissance. Ce peuple assassin le plus grand des meurtriers, le plus grand malfaiteur de tous les temps, qui se permet de distribuer des bons points et des gros coups de poings selon ses intérêts. Ses mains sont rouges, son ventre jamais repus du sang de tous les autres peuples. N'y-a-t-il vraiment personne pour se dresser contre celui qui comptabilise le plus de crimes contre les peuples et l'humanité ? Mais bon sang ! Si toutes les braves gens se liguent dans le monde pour déclarer boycott et embargo sur cette nation meurtrière, elle se calmera. C'est elle qui sème la zizanie, le chaos, la mort dans le monde. Unis, nous pouvons freiner ses ardeurs avant qu'il ne soit trop tard car elle fait TOUT pour emprisonner, captiver le reste du monde. Bientôt nous serons affamés, malades... il n'y a pas d'arme que ce peuple maléfique n'utilisera pas pour parvenir à ses fins. Le meilleur des mondes est en marche, ce sont les USA qui nous le font ! Réagissons ! – quikoo2013

Histoire secrète : « A.M.G.O.T », ou quand les Américains ont tenté d’annexer la France. France : Ce qu'on ne vous dira jamais sur le 6 juin 1944. L’aveu US et les accords transatlantique (TTIP, TAFTA, GMT) Les Etats-Unis refusent de rendre l’or allemand... - Le site de VOTRE liberté d'expression Le site de VOTRE liberté d'expression. La méfiance par rapport au dollar pourrait s’intensifier après que la Bundesbank allemande ait demandé le rapatriement de son or entreposé dans la Réserve Fédérale des États-Unis, mais que Washington ait refusé de le faire avant 2020.

L’agence d’information russe, RT, a publié que les représentants allemands se sont vus refuser le permis de visiter le coffre de la Banque Centrale des États-Unis, tout comme les sénateurs d’une commission d’enquête…américaine. L'OR du reste du monde en sécurité aux USA ? : l’or allemand a disparu, celui de la France aussi. Les califes Obama et Baghdadi en route vers le « Nouveau Moyen-Orient » ? 17 septembre 2014 Article en PDF : Le calife états-unien, Obama, a annoncé la constitution d’une coalition internationale pour combattre le calife rebelle Abou Bakr al-Baghdadi.

Lequel, Abou Bakr al-Baghdadi, avait annoncé la création de son « état daéchien » (1) comme première étape vers l’« état mondial », selon une opération de dupe états-unienne qualifiée de « guerre par procuration ».