background preloader

Les PLANS de l'OTAN 2

Facebook Twitter

Le deal de Trump à Ryad (JM Vernochet, T. Meyssan) Le deal de Trump à Ryad (JM Vernochet, T. Meyssan) Le médecin casque blanc qui a annoncé les attaques chimiques en Syrie est un daechiste. Syrie : Poutine avertit que d’autres fausses attaques au gaz sont en préparation pour justifier l’invasion du pays par les USA. BREIZATAO – ETREBROADEL (11/04/2017) Vladimir Poutine a rompu le silence (source) après les frappes américaines de vendredi dernier contre la Syrie, les premières en six ans de conflit entre le gouvernement syrien et les djihadistes soutenus par les USA et ses vassaux.

Syrie : Poutine avertit que d’autres fausses attaques au gaz sont en préparation pour justifier l’invasion du pays par les USA

S’exprimant devant les journalistes, le président russe a averti qu’il disposait de « sérieuses informations » sur de fausses attaques chimiques en préparation. « Nous avons des informations de sources variées indiquant que de telles provocations – et je ne peux pas les appeler autrement – sont en train d’être préparées dans d’autres régions de Syrie, y compris dans les quartiers sud de Damas, où ils veulent diffuser des substances chimiques et ensuite blâmer les autorités syriennes officielles pour leur utilisation » a assuré le président russe.

Syrie : comment les Russes voient la menace d'affrontement entre États-Unis et Russie ? Menace d’affrontement entre États-Unis Russie 8 avril 2017, par Mike Whitney L’attaque de missiles par le Président Donald Trump contre l’aérodrome de Shayrat en Syrie occidentale s’est avérée la manifestation pauvrement préparée d’une action musclée qui a donné comme résultat tout le contraire de ce qui était prévu.

Syrie : comment les Russes voient la menace d'affrontement entre États-Unis et Russie ?

Alors que l’attaque a sans aucun doute soulevé le moral des djihadistes qui se sont répandus à travers le pays depuis six ans, elle n’avait aucune valeur militaire ou stratégique. Les dégâts causés à l’aérodrome ont été insignifiants et il n’y a aucune raison de croire que cela nuira au progrès de l’armée syrienne sur le terrain. Par contre cette attaque a tué quatre militaires syriens, ce qui signifie que les troupes américaines en Syrie ne peuvent plus être considérées comme faisant partie d’une coalition internationale de lutte contre le terrorisme. Depuis vendredi, la Russie a gelé toute coopération militaire avec les États-Unis. Dmitri S. Bombes chimiques en Syrie : à qui profite le crime ?

Que l’on réfléchisse un peu avant de s’enflammer : 1) Quel est l’intérêt de Assad d’utiliser des bombes chimiques ?

Bombes chimiques en Syrie : à qui profite le crime ?

Aucun, vu la réaction à laquelle il n’échapperait pas. C’est ce que l’impulsif Trump vient de nous démontrer. 2) L’usage d’armes chimiques étant contre-productif et Assad ayant oublié d’être bête, il ne les a pas utilisées. Il dit que c’est un accident. 3) Assad aurait détruit un dépôt de nid de guêpes selon ce qu’on apprend ici. Le blog de Bruno Gollnisch.

Il y a quelques semaines, la diplomatie américaine faisait savoir que le départ du président Bachar el-Assad en Syrie n’était pas (plus) une priorité dans un pays toujours en proie aux violences des djihadistes même si ces derniers reculent sur tous les fronts.

Le blog de Bruno Gollnisch

Selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH), une très trouble officine contrôlée par les Frères musulmans installée à Londres, dont les avis sont souvent relayés sans recul par la plupart des médias, un raid aérien à l’arme chimique aurait été perpétré par l’armée régulière syrienne mardi. Il avait pour cible une localité encore entre les griffes des islamistes, Khan Cheikhoun (province d’Idleb) et a causé la mort de dizaines de personnes dont des enfants et occasionné des dizaines de blessés.

Le gouvernement syrien a démenti cette attaque chimique qui a cependant été portée à son crédit par les pays de l’axe euro-atlantiste. M. Que se passerait-il si Washington renonçait au jihad ?, par Thierry Meyssan. L’opposition que rencontre le président Donald Trump est si forte que le plan de lutte contre Daesh, qui devait être présenté le 22 mars lors d’un sommet de la Coalition à Washington, n’est toujours pas prêt.

Que se passerait-il si Washington renonçait au jihad ?, par Thierry Meyssan

Sa ligne politique est toujours aussi floue. Seul l’objectif d’éradication du jihadisme a été acté, mais aucune de ses implications n’a été résolue. Le général Joseph Votel, le patron du CentCom, n’a toujours pas présenté les options sur le terrain. Il devrait le faire uniquement début avril. Sur le terrain, on se contente donc d’échange d’information entre États-uniens d’un côté, Russes et Iraniens de l’autre. Syrie, gendarme du monde... Les trahisons de Trump commencent. Les 100 jours sont terminés.

Syrie, gendarme du monde... Les trahisons de Trump commencent

Place à la « real politik ». Trump avait été élu par des Américains espérant le changement, le vrai, espérant qu’un homme fort saurait mettre au pas Congrès, conseillers, Soros, politicards véreux, lobbies… Las ! Le peuple américain est trahi par sa Constitution et les contre-pouvoirs installés pour éviter une dictature, un comble. Ce que l'on sait des frappes américaines sur la base militaire de al-Chaayrate en Syrie.

Washington a indiqué que le bombardement de la base aérienne syrienne près de Homs était une réponse à Damas, accusé d'avoir utilisé du gaz sarin contre des civils.

Ce que l'on sait des frappes américaines sur la base militaire de al-Chaayrate en Syrie

L'opposition syrienne se réjouit de ces frappes, Damas et Moscou condamnent. Coup de coeur pour la femme de Bashar-el-Assad - Les coups de coeur d'eva R-sistons. Oui, l’épouse du président de la Syrie : Bachar al-Assad.

Coup de coeur pour la femme de Bashar-el-Assad - Les coups de coeur d'eva R-sistons

Evidemment. Vociférations des tâcherons fanatisés du « lavage de cerveaux » : « Sacrilège ! … Blasphème ! Un bombardier américain B-52 a mené une frappe aérienne à Idleb en Syrie, tuant plus de 20 civils. Un avion américain a effectué un bombardement dans la province syrienne d’Idleb, le 3 janvier, sans en prévenir la partie russe.

Un bombardier américain B-52 a mené une frappe aérienne à Idleb en Syrie, tuant plus de 20 civils

Le bombardement a fait plus de 20 victimes civiles. L'aviation américaine a bombardé la région d'Idleb en Syrie, dans l’ouest du pays. L’attaque a fait plus de 20 victimes parmi les civils. Washington n’en avait pas averti Moscou, a annoncé l'État-major général des Forces armées russes le mardi 10 janvier. Le chef d'état-major général de la Fédération de Russie Valéri Guérassimov, cité par l'agence de presse russe RIA Novosti, a précisé : «Le dernier exemple date du 3 janvier.

Obama aurait-il le pouvoir d'empêcher l'investiture de Trump si une guerre éclatait ? Je vais essayer de répondre ci-dessous à la question posée par Christine dans l’article ci-dessus : Obama espère-t-il, si une guerre devait se déclarer avant le 20 janvier, surseoir ainsi à l’investiture de Donald Trump sine die ?

Obama aurait-il le pouvoir d'empêcher l'investiture de Trump si une guerre éclatait ?

J’ignore ce que la Constitution américaine prévoit dans ce cas de figure… Il n’y a que deux moyens -si c’est ce que ce pourri de Traître-en-Chef qu’est Obama cherche- de rester au pouvoir, il ne peut éventuellement le faire qu’en cas de grave et majeure crise aux USA, visant sa sécurité par exemple. Il pourrait employer des ‘moyens d’urgence’ qui ne sont pas dans la Constitution, mais des pouvoirs qui ont été mis en place au cours du temps. Par exemple, pour ce qui est de la sécurité nationale, qui serait ici en jeu si cette ordure parvenait à faire éclater une guerre USA/Russie, la Directive Présidentielle 51, qui a pris effet sous Bush, pourrait entrer en jeu : John Kerry reproche au Royaume-Uni d'avoir saboté une intervention américaine contre Assad en Syrie. Tout en prenant la défense de l'action de son président face à la crise en Syrie, le secrétaire d'Etat américain a fustigé Londres pour son vote de 2013 contre une campagne aérienne en Syrie voulue par Washington.

S'exprimant devant des journalistes le vendredi 6 janvier, le secrétaire d'Etat américain sortant John Kerry a déclaré que le plan d'intervention militaire des Etats-unis en Syrie contre le gouvernement Assad voulu par Barack Obama avait été brutalement mis à mal par les députés britanniques. Ces derniers avaient voté le 29 août 2013 contre une intervention aux côtés de Washington. En 2012, le président américain avait en effet déclaré que Washington lancerait des frappes aériennes en Syrie si Assad utilisait des armes chimiques. En août 2013, les grands médias occidentaux, de concert avec l'administration Obama, avaient affirmé que les troupes du président syrien avaient utilisé du gaz sarin dans une banlieue de Damas.

Mais les Etats-Unis n'ont pas frappé. Obama, prix Nobel de la paix, n'a plus que 17 jours pour déclencher la guerre… Obama : certains l’appellent par dérision le prix Nobel de la guerre. C’est exagéré : il a, certes, appuyé sur le bouton sans lequel les guerres de Libye et de Syrie — et peut-être du Yémen — n’auraient pas eu lieu. Mais il a refusé de céder aux pressions d’une partie de son gouvernement et de ses alliés (la France de Hollande, et Fabius en première ligne) qui voulaient bombarder la Syrie sans mandat de l’ONU en août 2013 à la suite de l’attaque chimique de la Ghouta (banlieue de Damas).

S’il avait, là aussi, appuyé sur le bouton, les Russes auraient riposté et on ne sait jusqu’où serait allée l’escalade. On peut supposer qu’il savait avant tout le monde que ces attaques étaient une provocation destinée à mettre en cause Assad et non l’œuvre d’Assad elle-même… Ankara 2016 n’est pas Sarajevo 1914, à qui profite ce moment Sarajevo en Turquie ? Par Pepe Escobar – Le 21 décembre 2016 – Source CounterPunch Allons droit au but : Ankara 2016 n’est pas Sarajevo 1914. Ce n’est pas un prélude à la Seconde Guerre mondiale.

Quiconque a planifié l’assassinat de Andrei Karlov, ambassadeur de Russie en Turquie – un diplomate de la vieille école cool, calme et serein – risque un puissant contrecoup. L’assassin, Mevlut Mert Altintas, était un diplômé de l’académie de police de 22 ans. Il a été suspendu de la police nationale turque (TNP) en raison de liens soupçonnés avec l’organisation terroriste Fethullahista (FETO) après le putsch raté du 15 juillet contre Erdogan, mais est revenu au service en novembre. Ce n’est pas un secret que les gulénistes s’infiltrent massivement dans la police nationale turque. Vladimir Poutine dénonce les USA et explique leur petit jeu ! VIDEO CONFERENCE de PRESSE. Ministre de la Défense iranien : «Les terroristes sont les outils de la coalition occidentale» Dénonçant le jeu trouble des Occidentaux en Syrie, Hossein Dehghan estime que la sortie de crise ne se fera qu'en combattant les terroristes sans concession.

Il a souligné le rôle de la coopération russo-iranienne dans le processus de paix syrien. «La coalition occidentale est une pure façade : elle n'a l'intention de se battre ni en Syrie, ni en Irak», affirme Hossein Dehghan, le ministre de la Défense iranien, dans une interview accordée à RT ce mardi 27 décembre. «Nous ne constatons aucune volonté de leur part de s'impliquer de manière utile et significative dans la lutte contre l'Etat islamique, car ce sont précisément eux qui ont fait croître les mouvements terroristes : il en va de leur intérêt de les maintenir dans la région», a-t-il ajouté.

Il a également accusé l'Arabie saoudite et le Qatar de soutenir des organisations terroristes au Moyen-Orient, parmi lesquelles le Front Al-Nosra - désormais connu sous le nom de Fatah al-Cham. Vers une coopération russo-iranienne renforcée. Autorisation US pour livrer des armes sol-air aux rebelles «modérés» : un «acte hostile» pour Moscou. La diplomatie russe s'est alarmée de la décision américaine de faciliter le transfert d'armes anti-aériennes aux rebelles «modérés» en Syrie, voyant un risque de prolifération de ces armements dans la région et un danger pour les pilotes russes. «L'administration de Barack Obama doit comprendre que toute arme donnée va rapidement terminer dans les mains des djhadistes, avec lesquels collabore depuis longtemps la prétendue opposition "modérée"», a déclaré la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova concernant la décision prise par Barack Obama de faciliter le transfert d'armes d'épaule de type sol-air aux combattants anti-Bachar el-Assad en Syrie.

«Une telle décision est une menace directe pour l'armée de l'air russe, les autres militaires russes et notre ambassade en Syrie, qui a été visée plus d'une fois. Nous voyons ainsi dans cette démarche un acte hostile», a-t-elle ajouté. 17 officiers français arrêtés en Syrie : ils formaient les tueurs de l’EI ! Chers amies et amis, Conférence de presse de Bachar Ja’fari, représentant permanent de la Syrie auprès des Nations Unies, le 19 décembre 2016, suite au Conseil de Sécurité.

Conférence de presse de Bachar Ja’fari, représentant permanent de la Syrie auprès des Nations Unies, le 19 décembre 2016, suite au Conseil de Sécurité Le 21 décembre 2015 – Source Sayed87asan Transcription Bachar Ja’fari : Bonjour à tous. Alep n’est pas tombée mais a été libérée, comme le déclare Mgr Jean-Clément Jeanbart, archevêque d’Alep. Après la victoire, Alep se relèvera de ses ruines, pas les médias occidentaux. Eric Denecé : « On se fait rouler dans la farine avec Alep » -

22/12/2016 – FRANCE (NOVOpress) : Invité par Yves Calvi sur le plateau de LCI, Eric Denecé l’affirme : « On se fait rouler dans la farine avec Alep. » Or Eric Denecé n’est pas n’importe qui : il est le directeur du Centre français de recherche sur le renseignement (CF2R). Parlant de « falsification de l’information qui est énorme » au sujet de la Syrie, il précise qu’il n’y a qu’un tiers de la ville d’Alep qui est victime de bombardements, la partie depuis laquelle les djihadistes tirent sur les quartiers chrétiens depuis des années, « ce dont on ne parle jamais ». « Pour un jeune djihadiste aujourd’hui, explique-t-il, la façon dont les médias occidentaux présentent la crise d’Alep est un motif pour passer à l’action. »

#BaslesMasques L'ambassadeur de #Syrie à l'ONU dévoile les noms des officiers de renseignements étrangers mêlés aux terroristes à #Alep! Situation en Syrie du 16 au 19 décembre 2016, selon la Russie. Bulletin d’information du Centre russe pour la réconciliation des parties belligérantes sur le territoire de la République arabe syrienne (le 16 décembre 2016) Réconciliation des parties en conflit Au cours des dernières 24 heures, on a conclu des accords de réconciliation avec les représentants des 4 cités dans le province de Lattaquié (3) et Homs (1). Moscou: l'évacuation d'Alep-Est terminée d'ici un ou deux jours.

International URL courte. Deuxième front majeur en Syrie : la Province d'Idlib - LAFAUTEAROUSSEAU. Plusieurs associations veulent traduire Sarkozy, Hollande et Fabius devant la CPI. Un collectif rassemblant de nombreuses associations françaises a lancé un appel pour traduire l’ancien président français Nicolas Sarkozy, l’actuel locataire de l’Elysée, François Hollande, et l’ancien ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, devant la Cour pénale internationale (CPI). L'agent de la CIA qui a interrogé Saddam Hussein : «Toutes nos informations étaient fausses» Syrie : des bus chargés d'évacuer deux localités contrôlées par le gouvernement attaqués.

Des hommes armés ont attaqué des bus participant à l'évacuation des habitants de deux villages syriens, dimanche 18 décembre. Pour autant, ces assauts ne devraient pas remettre en cause l'évacuation de la ville d'Alep. Cinq bus ont été pris d'assaut et incendiés par des «terroristes armés», alors qu'ils se dirigeaient vers les localités chiites de Foua et Kafraya afin d'en évacuer les civils, dans la journée du dimanche 18 décembre, a rapporté la télévision publique syrienne.

Europe : Les USA déploient 1 600 blindés contre la Russie tandis que l’invasion islamique se poursuit. Syrie : le reflux de l’Empire… "Syriennes" - "Syrians" Alep : Les médias français se mobilisent pour Al Qaeda. Les USA allouent de nouvelles capacités opérationnelles à une base de l'OTAN en Estonie. Syrie : Une députée américaine proche de Trump accuse formellement le gouvernement US d’armer Al-Qaeda et l’État Islamique.

ONU : Une journaliste démonte en deux minutes la rhétorique des médias principaux sur la Syrie. "On assiste - enfin ! - à des retrouvailles entre Alep-Ouest et Alep-Est !" Washington fait occuper à nouveau Palmyre par Daesh. Palmyre : opération américaine avortée. Syrie : confessions d'enfants qui n’ont rien connu d’autre que la guerre. Syrie, Yemen, .... Oui ! En effet que les VRAIS coupables et associés SOIENT jugés ! Syrie : Les djihadistes écrasés à Alep, Hollande menace la Russie d’un ultimatum. Trois dirigeants de Daesh impliqués dans les attentats de Paris tués par la coalition en Syrie. Épouvantable. Syrie : Le chef de la diplomatie US salue le « courage » d’Al Qaeda lors de sa remise de Légion d’Honneur. Alors qu'Alep est en passe d'être reprise, dix pays soutenant les rebelles se retrouvent à Paris. Obama accorde une dérogation pour le soutien militaire des combattants étrangers en Syrie.

«Nous devons agir, y compris unilatéralement» : le discours très musclé d'Obama à l'armée américaine. Libye : le gouvernement annonce avoir reconquis la ville de Syrte des griffes de Daesh. L'Armée syrienne libre attaque un quartier d’Alep aux lance-roquettes multiples. Le sort d’Alep sera-t-il celui de Darayya ? – Vu Et Entendu – Conflits.

TRUMP ET LE MOYEN- ORIENT – La Voix De La Libye. « Israël » grignote en catimini le sud de la Syrie, avec l’aide de la Jordanie. 183 ONG africaines portent plainte contre Nicolas Sarkozy pour «déstabilisation de l'Afrique» Déclaration de guerre ? Erdogan affirme que l’armée turque est en Syrie pour renverser « le tyran al-Assad »

Erdogan : Les forces turques sont en Syrie pour mettre fin au règne de Bachar el-Assad. Les frappes contre l'armée syrienne étaient une «erreur regrettable» selon le Pentagone. Dans ce contexte de déclin de la civilisation européenne..." La France va prépositionner des troupes en Estonie face à la Russie ! - Poutine promet des réponses à l’expansion de l’OTAN. Syrie : les assassins effacent leurs traces en éliminant les témoinsSyrie : des djihadistes acquièrent des missiles antiaériens, nouvelle «fuite» d’armes occidentales ?

Du prix Nobel à l'Oscar ? Les Casques blancs syriens dans la tourmente après une fausse vidéo virale. L’OTAN paniqueL’OTAN montre les muscles : des exercices militaires rassemblent 4 000 soldats à la frontière russe. USA : Le futur principal stratège militaire de Trump considère que l’islam est un « cancer » Syrie Irak Russie - Des langues se délient sur nos TV (E.Guigou panique) Communiqué russe sur l'entretien téléphonique Lavrov-Ayrault. De l'impossibilité Donald à la possibilité Marine. L’OTAN, la Russie et Chypre. Les Etats-Unis auraient commis de crimes de guerre en Afghanistan selon la CPI. Mémorandum d’alerte appelant le président Obama à désamorcer les tensions avec la Russie.

Urgent : Qui assassine les officiers d'Al-Qaïda depuis le 9 novembre ? Donald Trump est élu président des États-Unis d’Amérique. Al-Nosra s’enfuit – Trump provoque un premier changement majeur de politique sur la Syrie. Donald Trump annonce que les USA ne soutiendront plus les islamistes en Syrie et confirme le rapprochement avec la Russie. L’OTAN annonce le plus grand déploiement de troupes contre la Russie depuis la guerre froide - Planetes360. Donald Trump annonce que les USA ne soutiendront plus les islamistes en Syrie et confirme le rapprochement avec la Russie. Les planificateurs militaires de Washington sont devenus fous.

La Défense allemande pose un ultimatum à Trump lui reprochant de préférer Poutine à l'OTAN. LE « CLINTONXIT » : UNE CHANCE POUR LE MONDE ! (par l’Imprécateur) Poutine à Trump : la Russie est prête à restaurer ses relations avec les Etats-Unis. Deux mondes distincts, par Thierry Meyssan.

Les Etats-Unis s'autorisent à reprendre les frappes aériennes en Libye. L’Ukraine au bord de l’abîme : Maïdan 3.0 et nouveau bain de sang dans le Donbass en vue. Syrie : la grande manipulation occidentale. L'Otan va renforcer sa sécurité collective pour répondre à la Russie. Général Pinatel : "On paye le prix d'une politique totalement irresponsable" - independenza webtv © L’OTAN n’est pas prête à quitter la Libye – La Voix De La Libye. A l’ONU, la Russie rend public un Livre blanc sur les crimes de guerre de la coalition en Syrie. Formation de soldats français à l'encadrement de Daesh. Moldavie : le candidat pro-russe largement en tête au 1er tour de l'élection présidentielle.

Les vraies raisons de la guerre en Syrie. EXCLU - Sarkozy à Assad : « On va mettre la Syrie à feu et à sang ! » (Rochedy) Syrie: vers la guerre mondiale (JM Vernochet, Y. Hindi) ONU : la Russie perd sa place au « Conseil des droits de l’Homme », l’Arabie saoudite réélue. L’ambassade de Russie à Damas à nouveau pilonnée. Réévaluer les raisons de l’échec du coup d’État en Turquie.