background preloader

Les MISTRALS perdants

Facebook Twitter

Aux pertes il faut rajouter le coût de maintien à quai en France et l'entretien des bâtiments. J'avais lu quelque part, il y a de cela plusieurs mois, que cela chiffre à plusieurs dizaines, voir la centaine de millions.

Sans compter la fiabilité de l'Etat français (enfin, ce que l'on nomme encore l'état français mais qui n'existe plus), alors disons de la France. Russes et Chinois s'allient pour créer une alternative aux long-courriers d'Airbus et Boeing. Fiasco hollandien : l’Égypte ne peut pas payer les deux BPC Mistral. Après avoir honteusement refusé d’honorer la vente des deux BPC de type Mistral à la Fédération de Russie, sur ordre de Washington, voilà que le gouvernement Valls-Hollande pourrait faire les frais d’un non-paiement par l’Egypte suite à la session de ces deux bâtiments de surface.

Fiasco hollandien : l’Égypte ne peut pas payer les deux BPC Mistral

Il est bien possible que les Mistral ne soient jamais payés, ou bien que ce soit l’Arabie Saoudite, un des meilleurs alliés de Daech, qui règle l’ardoise ! À part les blaireaux et les crapules favorables au régime de Kiev et leurs amis néonazis, qui peut se réjouir de cette situation ? Obama reconnaît que le Maïdan est l'œuvre de Washington. Analyse.

Obama reconnaît que le Maïdan est l'œuvre de Washington

La Russie à Hollande : Brade toujours et mets les voiles. La Russie répond à la nouvelle tentative du président français de vendre des navires à Moscou Par Tyler Durden – Le 15 octobre 2015 – Source ZeroHedge Deux mois après que le président français François Hollande, sous la forte pression de l’Otan, ait décidé d’abandonner un accord pour la livraison des deux porte-hélicoptères Mistral à la Russie qui ont été vendus à l’Égypte à la place (La même Égypte dont les réserves de change sont en chute libre, dont le système fiscal est en plein désarroi, qui vient de dévaluer sa monnaie, et qui ne pourrait se permettre cet achat de $1,1 Mds si la CIA [Ou l’Arabie Saoudite ?

La Russie à Hollande : Brade toujours et mets les voiles

NdT] n’avait pas remis à son dictateur militaire, le cash dans une enveloppe), le même président français a annoncé mercredi qu’«il prévoit de vendre de nouveaux navires de guerre à la Russie dans un proche avenir». Hollande est venu à bord d’un des navires de guerre qui avait été initialement baptisé le Vladivostok, en référence au port russe. MISTRAL VENDUS À L’ÉGYPTE : DECRYPTAGE D’UNE ARNAQUE. Merveilleux vendeur à la sauvette que ce président !

MISTRAL VENDUS À L’ÉGYPTE : DECRYPTAGE D’UNE ARNAQUE

Il a réussi à refiler à l’Egypte les deux Mistral achetés et payés par la Russie, mais pas livrés parce que les Russes sont méchants et que nous, en France, on ne vend nos armes de guerre qu’aux gentils qui les achètent pour faire joli dans leur salon. Il a du mérite le « prèz », parce que souvenez-vous qu’il n’avait pas de mots assez durs et assez méprisants pour le maréchal qui avait dégommé son « ami » le Frère musulman Mohamed Morsi. En plus, il s’appelle Sissi, quel drôle de nom, pourquoi pas Zabeth ou Chloé ? Les voilà copains paraît-il, et c’est en buvant un coup en regardant les cérémonies d’inauguration du nouveau canal de Suez que l’affaire aurait été conclue.

On imagine la scène : « Dis donc, Abdel, si tu me rachetais les deux Mistral de Poutine ? Là où ça devient moins drôle, c’est quand les contribuables que nous sommes font le calcul de ce que cette affaire mirobolante va leur coûter. Le rôle des USA dans la revente des Mistral. International URL courte On peut citer notamment les trois démarches américaines qui ont permis à l'Egypte de se rendre maître des deux porte-hélicoptères Mistral, destinés initialement à passer aux mains de la Russie, lit-on dans un article de Stratfor, une société privée américaine qui œuvre dans le domaine du renseignement.

Le rôle des USA dans la revente des Mistral

L'expansion à l'est Premièrement, il s'agit de la détermination des USA à s'étendre en Europe de l'est, y compris vers les anciens Etats soviétiques, une tendance qui est devenue encore plus saisissante sur fond de l'expansion de l'OTAN vers les pays baltes, compte tenu du fait que toute action de l'OTAN est contrôlée par Washington. L'Égypte très démocrate (!!) achète les Mistral 100% à crédit à taux zéro et ne paiera jamais ! Un miracle absolu. L'Egypte rachète les deux Mistral non livrés à la Russie pour 950 millions d'euros. L'Egypte et la France viennent d'officialiser le rachat des deux Mistral dont la livraison à la Russie avait été annulée. 23 Sept. 2015, 13h30 | MAJ : 23 Sept. 2015, 18h50 François Hollande et Abdel Fattah al-Sissi se sont mis d'accord.

L'Egypte rachète les deux Mistral non livrés à la Russie pour 950 millions d'euros

Comment "le PRINCIPAL PARTI d'OPPOSITION" fait de la politique et se défausse de ses responsabilités politiques" - Ceci n'est qu'un exemple, mais la pratique est toujours la même. C'est un parti de "politique de façade mais oui, de faux-culs" Obama 13 – Poutine 8.

Comment "le PRINCIPAL PARTI d'OPPOSITION" fait de la politique et se défausse de ses responsabilités politiques" - Ceci n'est qu'un exemple, mais la pratique est toujours la même. C'est un parti de "politique de façade mais oui, de faux-culs"

C’est le score du match qui s’est tenu entre atlantistes effrénés et tous les autres (souverainistes, gaullistes, non alignés…) à l’Assemblée nationale jeudi dernier, 17 septembre. Mistral, un jouet toujours plus coûteux pour Paris. France URL courte Le montant de l'indemnisation pour la rupture du contrat avec la Russie a été incorrectement évalué et ne se limitera pas au coût établi auparavant (949.754.859 euros), a estimé le député européen.

Mistral, un jouet toujours plus coûteux pour Paris

"Le coût de cette annulation est bien plus élevé. Le coût brut atteindra au moins deux milliards d'euros et peut-être jusqu'à 7.5 milliards d'euros. Mistral: la Russie remboursée au double. L’affaire des « Mistral » : « GARÇON, L’ADDITION ! » Hollande et la Bérézina des Mistral. L’affaire des Mistral restera pour longtemps dans l’histoire des relations diplomatiques de la France.

Hollande et la Bérézina des Mistral

Par soumission à l’impérialisme américain dans sa volonté d’asphyxier et d’isoler la Russie suite à leur coup État de l’Euromaïdan en Ukraine provoquant la guerre du Donbass [1] ; François Hollande a préféré servir les intérêts étrangers plutôt qu’à ceux de la France, en prenant la lourde responsabilité de ne pas livrer les deux navires de guerre commandée par la Russie. La crédibilité de la France est ébranlée, elle se retrouve avec des navires que probablement personne ne voudra, et qui au final coûteront cher au contribuable.

Selon le Canard Enchaîné des mercredis 12 et 19 Août 2015, la facture pourrait atteindre les 2,3 milliards d’euros (voir plus). Ce que révèle la « non-affaire » des Mistral. Dormez bien, bonnes gens… Le gouvernement veille et défend vos intérêts avec une grande attention et un souci permanent de l’intérêt de la nation et de ses citoyens.

Ce que révèle la « non-affaire » des Mistral

L’annulation de la vente des deux porte-hélicoptères Mistral est un non-événement, un fait divers, un épiphénomène. Hollande l’a négocié fermement au téléphone avec le tsar Poutine et, grâce à ses incroyables talents de négociateur expérimenté, doublés d’un prestige et d’une autorité naturelle qui l’ont servi efficacement, chacun y trouve son compte. C’est une opération à somme nulle pour les contribuables. Tels sont, à quelques mots près, les éléments de langage du pouvoir en place sur cette affaire. Car cela en est bien une. D’abord, l’argument évoqué par le gouvernement selon lequel nous n’aurons pas de mal à les revendre, car il y a foison de nouveaux acquéreurs potentiels qui sonnent au portillon pour nous racheter ces deux navires, est ridicule.

Le changement, ce n’est pas maintenant ! Déjà les premiers chômeurs .... Un compromis perdant et un coût considérable pour la France. L’affaire des deux navires de la classe « Mistral », que la Russie avait commandé à la France, et que la France a refusé de livrer en raison du conflit en Ukraine, semble devoir connaître son épilogue. Un communiqué du gouvernement russe, confirmé par une déclaration de M. Le Drian, le Ministre de la défense, annonce que les deux pays ont trouvé un accord : la France va rembourser à la Russie les sommes payées par cette dernière, soit environ 1,16 milliards d’euros.

Mistral: Paris annonce la rupture du contrat. International. Affaire du Mistral, suite : L'Inde annule sa commande historique de 126 rafales et se retourne vers Poutine. BREIZATAO – ETREBROADEL (04/08/2015) En avril dernier nous expliquions (lire ici) que l’Inde avait virtuellement annulé sa commande historique de 126 avions de chasse Rafale en récusant le contrat global décidé en 2012 au profit d’un contrat – très hypothétique – à négocier “par tranches” : Le ministre de la Défense Manohar Parrikar a indiqué que si l’Inde s’orientait vers l’achat d’avions Rafale supplémentaires, ce serait également via des accords de gouvernement à gouvernement.

Nous avions souligné que le changement de majorité en Inde, au profit des nationalistes hindous, avait renforcé la détermination du gouvernement indien à se rapprocher de la Russie et, dans une certaine mesure, de la Chine pour émanciper l’Eurasie du bloc occidental : Anticipant cette évolution, le premier ministre indien Narendra Modi avait rencontré Vladimir Poutine en décembre 2014, en pleine crise autour de la livraison du Mistral sur fond de conflit ukrainien. Mistral perdants : Hollande rouvre les soldes d'été.