background preloader

LEGISLATION FRANÇAISE sur la question MUSULMANE

Facebook Twitter

La loi El Khomri sur le travail projette d’implanter l’Islam dans les entreprises. La révolution islamique poursuit son chemin sur le principe: ôte-toi de là que je m’y mette. les lois sur la séparation de l’Église et de l’État, ne concernent en rien l’Islam: tout ce qui était interdit aux catholiques va maintenant être permis aux musulmans.

La loi El Khomri sur le travail projette d’implanter l’Islam dans les entreprises

Et quoi de plus naturel que ce soit Myriam El-Khomri qui promeuve cette révolution dans la Révolution à travers sa loi sur la réforme du travail ? Eric Zemmour dans le Figaro, sous le titre « le Grand remplacement, fantasme ou réalité? “Les politiques et les médias ont une écrasante responsabilité” selon Malika Sorel. L’Etat islamique recrute, l’armée française licencie. Pendant que l’Etat Islamique recrute, que ses adeptes éructent les versets du Coran, l’Armée Française doit licencier.

L’Etat islamique recrute, l’armée française licencie

L’EI, islamique et insoumis, sauf à la religion de paix et d’amour, adoubé par le mécénat des contrées islamo-complaisantes qui ont pour constitution, officielle ou officieuse, l’islam, voit ses effectifs renforcés de jour en jour par le bénévolat de nos concitoyens biberonnés aux valeurs de la République laïque, et endoctrinés pour la plupart dans les agences « pôle emploi vers le jihad » qu’hébergent les quelques 2500 mosquées officiellement reconnues, voire subsidiées, par ladite République. Cette République Heureuse se montre pourtant nettement moins mécène et singulièrement moins amène à l’égard de son Armée, la « grande muette », qui, sage et docile, est le souffre-douleur consentant des « restructurations » récurrentes imposées au fil des investitures comme en témoigne le dernier bradage en date dévoilé par le ministère de la Défense.

Pierre Mylestin. 1 homme, 4 femmes, 46 enfants. Brest : Comment et pourquoi la majorité socialiste soutient l'expansion salafiste. BREIZATAO – NEVEZINTIOU (30/07/2015) Comme nous l’avons récemment rapporté, la municipalité socialiste de Brest menée par François Cuillandre a délivré un permis de construire pour une école coranique associée à la mosquée salafiste de la ville (lire ici).

Brest : Comment et pourquoi la majorité socialiste soutient l'expansion salafiste

Régulièrement interpellée par la population et l’opposition sur le sujet, le Parti Socialiste brestois observe la stricte loi de l’omerta. En réalité, un accord stratégique, au niveau hexagonal, a été négocié entre le gouvernement socialiste et les organisations islamistes, avec l’appui de l’ambassade US à Paris et les pétromonarchies du Golfe. Entre nos paysans et les clandestins nos dirigeants ont choisi. Dossiers législatifs - Projet de loi relatif à la réforme de l'asile (INTX1412525L) - (Dernière modification: 05 janvier 2015)

Le ministre de l’intérieur a présenté un projet de loi relatif à la réforme de l’asile. Ce projet de loi fait suite à une large concertation conduite auprès de l’ensemble des acteurs concernés -élus, associations, Haut-commissariat aux réfugiés (HCR), Office français de protection des réfugiés et des apatrides (OFPRA), Cour nationale du droit d’asile (CNDA), Office français de l’immigration et de l’intégration (OFII) et administrations, par la sénatrice Valérie Létard et le député Jean-Louis Touraine. Dans le rapport remis au ministre de l’intérieur, le 28 novembre 2013, les parlementaires avaient souligné les dysfonctionnements importants du système français de l’asile qui le mettent aujourd’hui en danger. Le Gouvernement s’appuie sur ces travaux, ainsi que sur la nécessité de transposer de nouvelles directives européennes adoptées en juin 2013, pour réformer en profondeur le droit de l’asile, selon deux axes : renforcer les garanties des personnes ayant besoin d’une protection internationale ; statuer rapidement sur les demandes d’asile. L’objectif du Gouvernement est de parvenir à un examen des demandes d’asile dans un délai moyen de 9 mois. D’abord, les garanties des demandeurs d’asile sont renforcées à tous les stades de la procédure : enregistrement plus rapide de leur demande ; présence d’un conseil lors de l’entretien avec un officier de protection ; meilleure prise en compte des vulnérabilités. Le texte généralise également l’effet suspensif des recours contre les décisions refusant l’asile. Ensuite, le projet de loi institue de nouvelles procédures d’examen rapide des demandes, entourées de garanties. Une nouvelle procédure accélérée, qui remplace l’actuelle procédure prioritaire, sera mise en œuvre par ou sous le contrôle de l’OFPRA. L’OFPRA, dont les moyens seront en outre accrus, doit ainsi être en mesure d’assurer un traitement plus rapide des demandes d’asile. Les procédures contentieuses sont également revues, notamment par la création d’une procédure de recours suspensif, procédure accélérée devant un juge unique de la CNDA en cinq semaines. Le délai de jugement en procédure normale imparti à la CNDA, qui voit réaffirmé son rôle de juge de l’asile, est fixé à cinq mois. Le projet de loi a également pour objet de rendre les conditions d’accueil des demandeurs d’asile plus justes et plus équitables, mais aussi plus directives. Ceci implique de mettre en place, comme l’ont fait bon nombre de pays de l’Union européenne, un dispositif d’hébergement contraignant permettant d’affecter le demandeur d’asile dans une autre région que celle où il se présente. En cas de refus de l’hébergement proposé, le demandeur perdra son droit aux allocations. Par ailleurs, le dispositif d’hébergement fera l’objet d’une montée en charge progressive, pour généraliser le modèle du Centre d’accueil de demandeurs d’asile et les allocations perçues seront unifiées et tiendront compte de la composition familiale. Le projet de loi tend enfin à mieux définir et à renforcer les droits du bénéficiaire de la protection en matière d’accès aux droits, de réunification familiale et de documents de voyage, éléments essentiels de l’intégration à la société française. Ce projet, qui n’est qu’un élément d’une réforme ambitieuse de l’asile, s’efforce ainsi de concilier le renforcement des garanties ouvertes aux demandeurs d’asile et la création d’instruments adaptés permettant d’accélérer les délais de traitement des demandes, afin de sauvegarder la tradition française de l’asile. On notera : "...Dans le rapport remis au ministre de l’intérieur, le 28 novembre 2013, les parlementaires avaient souligné les dysfonctionnements importants du système français de l’asile qui le mettent aujourd’hui en danger...." ; que cette mise en danger ne concerne ni les pays, ni les autochtones. L'Europe impose, nos politique s'exécutent pour une programmation de notre éxécution. Merci les "ripoublicains démocrates". – quikoo2013

M. Valls, ce n’est pas du racisme que de défendre la France contre l’invasion musulmane. M.

M. Valls, ce n’est pas du racisme que de défendre la France contre l’invasion musulmane

Islam de France : réponses aux phrases creuses de Manuel Valls. Monsieur le Premier ministre, Quand j’étais élève de terminale, mon professeur de philosophie disait qu’il fallait toujours se demander dans quelle mesure le contraire d’une affirmation n’aurait pas quelque chance d’être vrai.

Islam de France : réponses aux phrases creuses de Manuel Valls

C’est en appliquant ce conseil que je réponds à votre discours du 3 mars dernier, consacré à « l’islam de France ». L’extrémisme islamiste et l’extrême droite – déclarez-vous – sont deux « dangers majeurs pour la République ». Oui, pour l’extrémisme islamiste, dont chacun peut constater la barbarie ; non pour l’extrême droite, qui, faute d’égorgeurs ou de tueurs à la kalachnikov, n’a d’extrême que le nom. A ces « deux dangers », « la seule réponse, la seule, c’est la République ». La République – et c’est fort regrettable ! Immigration, l’attaque des cargos fantômes. Par Richard North, depuis le Royaume-Uni.

Immigration, l’attaque des cargos fantômes

Je travaille toujours sur « Flexcit », un dossier en cours d’élaboration traitant de la manière dont le Royaume-Uni doit s’y prendre pour quitter l’Union Européenne, et dont la dernière version en date compte 370 pages ; j’y effectue une forte restructuration, tout en ajoutant un nouveau chapitre à part, sur les demandeurs d’asile. Écrire un chapitre cohérent sur ce qu’on appelle les « immigrants irréguliers » tend à concentrer l’esprit d’une façon qu’on ne peut atteindre avec une écriture légère ou une discussion, puisqu’on tente de produire un travail global qui explique le problème dans son entièreté, d’identifier des solutions pratiques et des recommandations.

Le dernier des deux en date, le MV Ezadeen, serait, dit-on, rempli de 400 migrants, et a été remorqué, direction l’Italie, après être resté toute la nuit à 58 miles nautiques de la côte, au large de la ville de Crotone, dans la mer Ionienne. —Sur le web. Traduction Contrepoints. Le sujet tabou de l'immigration en France sous HAUTE SURVEILLANCE. Surveillance totale de nos pensées les plus intimes, recommandations pour nos repas de famille… serait-ce la fin de la vie privée ?

Le dernier article parut sur le sujet ne déroge pas à la ligne tracée du discours politique totalitariste.On peut comme à l'accoutumé, sur ce thème comme sur bien d'autres, constater la nécessité qu'ont les gouvernements successifs depuis une vingtaine d'années sinon plus, de "FAIRE L'AMALGAME", ça c'est le comble, concernant la comptabilisation d'éléments qui n'ont rien à faire ensemble. C'est le cas dans le domaine des taux concernant l'immigration. En effet, les politiques et les médiats, prennent un malin plaisir à noyer le poisson, pour culpabiliser le citoyen et contribuable qui se rebelle contre cette invasion massive organisée, en comparant, comme s'il y avait besoin de comparaison, ce qui n'est pas comparable. Soit, en comparant, un seul petit état comme la France, avec les 52 autres que composent les USA, ou en donnant comme seuls deux et uniques taux d'immigration européens, celui de la France INFERIEUR à l'autre qui regroupe le taux d'immigration pour l'ensemble des 27 autres états. Par ailleurs, outre le taux habituel quI nous est imposé qui est déjà à lui seul une énorme anomalie, on peut rajouter, le flot de clandestins qui chiffre et maintenant, 300 000 algériens.Oui ! On se moque de nous. Et quand bien même veut-on nous museler et nous faire prendre des vessies pour des lanternes, nous aveugler ; il est une chose que les pouvoirs publiques ne peuvent pas cacher : "La réalité des faits qui nous assaille au quotidien partout en France métropole et DOM-TOM". Même le mot d'ordre de dispersion à dû être donné sans doute, car à présent, ce ne sont plus les villes qui sont submergées, mais les bourgades et petits villages dans lesquels, la population indigène devient quasi inférieure à celle des nouveaux arrivants ; nouvelle donne qui s'est accélérée ces tros dernières années, ce qui met, à coup sûr, la France en situation de grand danger (un vrai cheval de Troie). Même des mosquées y sont ouvertes. Le registre d'Etat Civil même est criant sur le sujet. Alors, ils peuvent nous museler, nous contrôler, nous mentir et mener une politique antidémocratique puisqu'ils ne respectent pas les raisons pour lesquelles ils ont été élus mais font ce qu'ils ont envie de faire, oui ils peuvent exercer la dictature cela ne changera rien à la réalité des faits, à la vérité. Il faudra que leur régime totalitaire monte d'un ton pour que nous ne puissions PLUS VOIR, ce sera nous frapper de cessité. – quikoo2013

Le recul de la possibilité d’exercice des libertés d’opinion et d’expression n’est plus un fantasme issu de l’imagination fertile de réactionnaires paranoïaques, mais bel et bien une réalité.

Le sujet tabou de l'immigration en France sous HAUTE SURVEILLANCE

Durant les fêtes, deux informations se sont télescopées, passant plus ou moins inaperçues dans les grands médias : la diffusion d’un kit de discussion gouvernemental pour les repas de famille de fin d’année, et le décret d’application de l’article 20 de la loi de programmation militaire, en date du 24 décembre, permettant aux services de l’État d’accentuer la surveillance des télécommunications (Internet, téléphones mobiles) des Français dans des proportions jusqu’alors inédites dans l’histoire humaine. On reste sans voix face à un tel procédé et des réponses quasi mensongères livrées par un pouvoir aux abois. Exclusif: le Maroc va former 50 imâms de France en janvier malgré son intolérance religieuse. Source: Marocco World News du 21 décembre Une cinquantaine d'imâms vont être dépêchés au Maroc pour y suivre des cours sur la vie du chef de guerre Mahomet, et des cours de Coran.

Exclusif: le Maroc va former 50 imâms de France en janvier malgré son intolérance religieuse.

La France mise sur cette formation pour renforcer un "islam modéré" alors même que l'islam officiel au Maroc est l'école sunnite malékite, au contenu effrayant (lire en détail). Le Conseil supérieur des Oulémas du Maroc (photo), instance suprême de l'islam dans le royaume, a rappelé en 2013 le bien fondé du meurtre des apostats. Un marocain s'étant converti au christianisme a été condamné en septembre 2013 à 30 mois de prison ferme. Depuis quelques années, les autorités ont durci leur lutte contre les conversions et appliquent la tolérance zéro du «prosélytisme». De nombreux étrangers ont déjà été expulsés du Maroc pour cela. Modération au delà de la méditerranée, intolérance en deçà ? La France et la lutte contre le terrorisme.

9/12/2014 - Réforme du droit d’asile : toujours plus de droits pour les clandestins, l’UMP complice. LEGIFRANCE : Rechercher d'un thème. JORF : moteur de recherche interne. CURIA - Court de Justice Européenne. 2007-1631 du 20 novembre 2007 relative à la maîtrise de l'immigration, à l'intégration et à l'asile. FRANCE : LEGISLATURE Lois relatives à l'immigration et l'intégration. FRANCE : LEGISLATURE 1974 à propos de "NATURALISATION" FRANCE : LEGISLATION à propos d'"IMMIGRATION sur la base de DIRECTIVES EUROPÉENNES" Site:legifrance.gouv.fr loi directive europeenne immigration- [DEPUIS 2014] FRANCE : LEGISLATION à propos "d'HEBERGEMENT pour les ETRANGERS" FRANCE : LEGISLATION à propos "du DROIT à la CMU pour les ETRANGERS" FRANCE : LEGISLATURE Loi sur la Couverture Maladie Universelle pour les étrangers. FRANCE : LEGISLATURE à propos d'AME (Aide Médicale d'Etat) FRANCE : LEGISLATION à propos "du DROIT au LOGEMENT pour LES ETRANGERS"

FRANCE : LEGISLATION à propos du "DROIT d'ASILE" FRANCE : LEGISLATION à propos de la "DOUBLE NATIONALITÉ" FRANCE : LEGISLATION à propos de NATIONALITÉ. FRANCE : LEGISLATION à propos de NATURALISATION. FRANCE : LEGISLATION à propos des ROMS. FRANCE : LEGISLATION à propos de ROUMAINS. FRANCE : LEGISLATION à propos de la ROUMANIE. FRANCE : LEGISLATION à propos du "MOYEN-ORIENT" FRANCE : LEGISLATION à propos de "TRAITÉS INTERNATIONAUX" FRANCE : LEGISLATION à propos d' ÉTRANGERS. FRANCE : LEGISLATON à propos de "PRESTATIONS POUR LES ETRANGERS"

FRANCE : LEGISLATION à propos de "PRESTATIONS AUX IMMIGRÉS" FRANCE : LEGISLATION à propos d'IMMIGRÉS. FRANCE : LEGISLATION à propos d'IMMIGRATION. FRANCE : LEGISLATURE à propos de CHARIA. FRANCE : LEGISLATION à propos de la LAÏCITE. FRANCE : LEGISLATION à propos de l'EGLISE CATHOLIQUE. FRANCE : LEGISLATURE à propos du CULTE CATHOLIQUE. FRANCE : LEGISLATURE à propos des CULTES CHRETIENS. FRANCE : LEGISLATURE à propos du CULTE MUSULMAN. FRANCE : LEGISLATURE à propos des SALLES de PRIERE pour les MUSULMANS. FRANCE : LEGISLATURE à propos des SALLES du CULTE MUSULMAN. FRANCE : LEGISLATION à propos des MOSQUEES.

FRANCE : LEGISLATURE à propos des TEMPLES. FRANCE : LEGISLATURE à propos de SYNAGOGUES. FRANCE : LEGISLATURE à propos des EGLISES. FRANCE : LEGISLATION à propos des CULTES. FRANCE : LEGISLATION à propos de CULTE. FRANCE : LEGISLATION à propos de l'ISLAM. FRANCE : LEGISLATION à propos des MUSULMANS. FRANCE : LEGISLATION à propos du MAGHREB.