background preloader

IRAK et les oeuvres de l'occident

Facebook Twitter

L'agent de la CIA qui a interrogé Saddam Hussein : «Toutes nos informations étaient fausses» Irak : de la chute de Saddam Hussein à l’Etat islamique. Alep : victoire de la coalition russe. Poutine doit maintenant agir à Palmyre. Jean Bonnevey ♦ Alep est tombé.

Alep : victoire de la coalition russe. Poutine doit maintenant agir à Palmyre.

Mossoul résiste toujours et Palmyre est à nouveau occupé par les islamistes. La bataille d’Alep manifeste clairement qu’il n’y a, sur le terrain en Syrie, qu’une coalition crédible. C’est celle autour de la Russie avec le régime de Damas, les Iraniens et les milices chiites libanaises. Assad est à nouveau le maître de la Syrie utile. L’État islamique, lui, en a profité pour reprendre Palmyre. Bachar Al-Assad est l’autre grand vainqueur d’Alep. Syrie, Yemen, .... Oui ! En effet que les VRAIS coupables et associés SOIENT jugés ! «Nous devons agir, y compris unilatéralement» : le discours très musclé d'Obama à l'armée américaine. Se félicitant de la lutte menée en Irak et en Afghanistan contre le terrorisme, Barack Obama a dit vouloir que «les USA restent la plus puissante force armée que ce monde ait jamais connu», tout en défendant le recours aux interventions unilatérales.

«Nous devons agir, y compris unilatéralement» : le discours très musclé d'Obama à l'armée américaine

«Je crois que nous ne devons jamais hésiter à agir quand nécessaire, y compris unilatéralement, contre tout type de menace contre notre peuple». C'est en ces termes que Barack Obama s'est adressé aux forces armées américaines ce mardi 6 décembre, au cours ce qui est l'un de ses tout derniers discours en tant que Président des Etats-Unis, tenu depuis la base aérienne de MacDill à Tampa en Floride. Livrant sa vision de l'avenir de la lutte contre le terrorisme, Barack Obama a tenu à réaffirmer le leadership mondial des Etats-Unis, qu'il ne souhaite pas voir questionné dans le futur. Je crois que les Etats-Unis doivent rester la plus puissante force armée que ce monde ait jamais connu. Plus de 70 charniers de Daech découvertes en Syrie et en Irak. International URL courte L'agence AP a confirmé la découverte de 72 fosses de Daech sur le territoire syrien et irakien.

Plus de 70 charniers de Daech découvertes en Syrie et en Irak

D'après les données officielles, le nombre de victimes enterrées de cette façon varie entre 5.200 et 15.000. © Sputnik. De nouveaux charniers yézidis découverts près de Mossoul. International URL courte Deux charniers contenant les corps d'au moins 18 personnes ont été découverts dans le nord-ouest de l'Irak, non loin de Mossoul, par les Peshmergas (combattants kurdes).

De nouveaux charniers yézidis découverts près de Mossoul

Cette trouvaille macabre porte à 29 le nombre total de tombes collectives de ce genre, a raconté à Reuters le maire de Sindjar, Mahma Xelil. Selon les Nations unies, l'État islamique a mené une campagne de génocide à l'égard des Yézidis de Syrie et d'Irak, cherchant à détruire systématiquement cette communauté ethnico-religieuse de 400 000 personnes environ. USA : Le futur principal stratège militaire de Trump considère que l’islam est un « cancer »

Le Général Michael Flynn veut remporter la guerre contre l’islam BREIZATAO – ETREBROADEL (19/11/2016) A peine nommé Conseiller à la Sécurité Nationale par le nouveau président américain Donald Trump, le général Michael Flynn a été l’objet de nombreuses attaques de la part de la presse d’état hexagonale.

USA : Le futur principal stratège militaire de Trump considère que l’islam est un « cancer »

Et pour cause : il fait de la victoire contre la guerre déclarée par l’islam à l’Occident la pierre angulaire de la stratégie US. Une révolution qui met les élites pro-musulmanes françaises en état d’alerte. Rupture complète Cet esprit brillant et patriote entend rompre avec le soutien actif à l’islamisme de l’ère Obama, une ligne politique qui heurte de plein fouet l’alliance le gouvernement français et le monde musulman. Un rapide tour d’horizon des titres des journaux d’état donne le ton : Donald Trump est élu président des États-Unis d’Amérique.

Par Pierre-Emmanuel Thomann – Le 9 novembre 2016 – Source eurocontinent.eu Une nouvelle géopolitique du monde émerge !

Donald Trump est élu président des États-Unis d’Amérique

Le retour des Nations se consolide inexorablement face aux utopies globalistes ! Une fenêtre stratégique s’ouvre ! L’élection de Trump ouvre de nouveaux horizons pour une refondation des relations euro-atlantiques en synergie avec l’émergence du monde multipolaire. L’élection de Trump est aussi une opportunité pour favoriser une unité occidentale plus élargie, en adéquation avec un monde plus fluide. Il est important pour les nations européennes de saisir cette occasion, si elles ne veulent pas rester en marge du déplacement des centres de gravité géopolitiques.

L’élection de Donald Trump, en raison des tropismes géopolitiques du nouveau président, représente donc une opportunité pour refonder des relations transatlantiques plus équilibrées, plus inclusives et plus resserrées, dans un espace géopolitique «de Vancouver à Vladivostok» . Les États-Unis sont à la veille d’affronter la pire crise de leur histoire

… et comment l’exemple de Poutine pourrait inspirer Trump Par Le Saker – Le 22 octobre 2016 – Source The Saker Regarder le dernier débat présidentiel a été une expérience plutôt déprimante.

Les États-Unis sont à la veille d’affronter la pire crise de leur histoire…

J’ai pensé que Trump s’en était assez bien sorti, mais ce n’est pas l’aspect le plus important ici. C’est celui-là : peu importe qui l’emporte, une crise aiguë est inévitable. 2013.- MICHEL COLLON APRES LA SYRIE C'EST NOUS. Les dessous de la reconquête de Mossoul. Il peut paraître surprenant, aux yeux d’un observateur averti, que la reconquête de la deuxième ville d’Irak, tombée aux mains de l’autoproclamé « État islamique », n’ait pas été lancée plus tôt par le « camp du bien », et surtout de constater que, parmi les soutiens de l’armée irakienne, se trouvent ceux qui ont créé, soutenu et financé l’État islamique : CIA et Mossad pour les créateurs, Arabie saoudite et Qatar pour les bailleurs de fonds, Israël grand bénéficiaire du chaos, et, dans le rôle des éternels cocus, les Européens qui vont encore avoir la charge de nombreux réfugiés, trahis par leurs leaders à la botte d’une Amérique qui n’a jamais cessé de chercher à leur faire perdre leurs identités en les islamisant.

Les dessous de la reconquête de Mossoul

Armée syrienne : les Etats-Unis comptent aider les combattants de l'EI à fuir Mossoul pour la Syrie. Alors que les forces irakiennes tentent de reconquérir la ville de Mossoul, l'armée syrienne a accusé la coalition internationale menée par les Etats-Unis de préparer le transfert des djihadistes de Daesh présents dans la ville vers la Syrie.

Armée syrienne : les Etats-Unis comptent aider les combattants de l'EI à fuir Mossoul pour la Syrie

«Toute tentative de traversée de la frontière [irako-syrienne] est une attaque à la souveraineté de la Syrie [...] et sera traitée avec toutes les forces disponibles», a prévenu l'armée syrienne dans un communiqué publié dans un média d'Etat, mardi 18 octobre. Celle-ci, en effet, accuse la coalition conduite par les Etats-Unis d'avoir pour projet de permettre aux combattants du groupe terroriste Etat islamique (EI) se trouvant dans la ville de Mossoul, prise d'assaut par les troupes irakiennes, de fuir cette dernière et de pénétrer en Syrie. Les Occidentaux suscitent de nouveaux séparatismes en Irak et en Syrie.

Les États-Unis, la Turquie et Israël soufflent sur les braises : tous trois encouragent de nouveaux séparatismes, inconnus jusqu’ici, qui pourraient participer au démantèlement de l’Irak et de la Syrie.

Les Occidentaux suscitent de nouveaux séparatismes en Irak et en Syrie

En quelques jours, les yézidis, les chrétiens et les Turkmènes (photo) d’Irak ont demandé à disposer chacun d’une région autonome à l’image de celle des Kurdes. Le yézidisme est une religion dérivée du mithraïsme antique dont se réclament une partie des Kurdes d’Irak. Washington ne combat pas Daesh, il le déplace, par Hassan Nasrallah.

Un groupe de lobbying irakien demande réparation aux Etats-Unis pour l'invasion de son pays. Bagdad réclame la restitution des territoires occupés par les Kurdes en 2014. Le gouvernement irakien réclame la restitution des territoires occupés par le gouvernement régional kurde en 2014.

En 2014, la tentative de partition de l’Irak avait été coordonnée par les États-Unis, Israël, la Jordanie et le Turquie, en accord avec l’Arabie saoudite et le Qatar. Le plan initial prévoyait l’occupation d’al-Anbar par Daesh et celle des champs pétroliers de Kirkuk par le gouvernement régional kurde d’Irak [1]. Les troupes irakiennes s’étaient retirées sans combattre ni Daesh, ni les Kurdes, laissant comme convenu aux jihadistes les armes neuves qui venaient d’être livrées par Washington.

À l’époque, Washington organise la destitution du Premier ministre irakien, Nouri al-Maliki, qui s’opposait au démantèlement de son pays. Une campagne de presse internationale est organisée pour assurer qu’il privilégiait les chiites face aux sunnites, alors même qu’il venait d’être confortablement réélu par les deux communautés. Moyen-Orient: L’axe de la résistance doit mieux faire connaître sa vision.

« L’Axe de la Résistance est un excellent exemple d’efficacité dans la région : il a pris de bonnes mesures militaires, politiques, économiques pour diminuer les inégalités. Mais l’Axe n’accorde pas assez d’importance à la propagande. Par propagande, je ne veux pas dire mentir, non, je veux dire qu’il faut que les gouvernements de l’Axe de la Résistance présentent leur version des faits avec intelligence. Il est temps qu’ils reconnaissent qu’ils ont perdu la guerre de l’information », explique la journaliste Sharmine Narwani. LUC MICHEL/ L’AXE MOSCOU-PÉKIN-TÉHÉRAN SE RENFORCE. Le monde, l'Iraq est beaucoup mieux depuis l'intervention occidentale soit-disant. Embed: Le chiffre est choquant et consternant. Il est environ 10 fois supérieur à la plupart des estimations données dans les médias américains, et est basé sur una enquête scientifique valide sur les pertes irakiennes violentes causées par l’invasion américaine de mars 2003.

Cette étude, publiée dans le prestigieux journal médical « The Lancet », a évalué que plus de 600,000 Irakiens avaient été tués suite à l'invasion depuis juillet 2006. Hommage à Tarek Aziz, mort à petit feu dans les geoles irako-américaines. 13 juin 2015 6 13 /06 /juin /2015 14:09 Tarek Aziz, ancien ministre - chrétien - des Affaires étrangères de Saddam Hussein (à partir de1983, puis vice-Premier ministre en 1991), est décédé le 5 juin dernier à l’âge de 79 ans. Iran/Russie: de quoi a peur Washington?

Dans un récent article signé Anna Borovskaya, Forgien Policy revient sur les relations irano-russes et y voit des donnes parfaitement nouvelles. " Des intérêts et des ennemis communs rapprochent chaque jour davantage la Russie de l'Iran. et ce rapprochement est potentiellement de nature à porter atteinte aux intérêts à long terme des Etats Unis". L'auteur revient ensuite sur les raids aériens russes menés contre les terroristes en Syrie via le ciel iranien et poursuit : " Depuis des siècles que durent les relations Moscou-Téhéran, les deux parties ne se sont jamais entretenues des relations si proches. C'est une déveine pour les Etats Unis que russes et iraniens aient enfin compris à quel point leurs intérêts sont convergents et à quel point ces intérêts communs contredisent ceux des Etats Unis"

¿Están turcos y kurdos atrapados en el laberinto de EEUU? Des forces soutenues par les Etats-Unis ouvrent un passage à des centaines de combattants de Daesh. De nombreux véhicules transportant entre 100 et 200 combattants de Daesh sont sortis en toute sécurité de la ville de Manbij grâce aux forces soutenues par Washington, après avoir livré leurs armes, selon des responsables américains de la Défense.

D’une horreur à l’autre Association Joseph STALINE. France terrorisme. Kenza Braiga face à Romain Goupil à propos de la guerre en Irak. Pour la commission Chilcot, l’invasion du Royaume-Uni en Irak n’était pas justifiée. Après sept ans d’enquête, la commission, sous la présidence de l’ancien militaire John Chilcot, a enfin présenté son très attendu rapport, où Tony Blair est accusé d’avoir exagéré la nécessité d'une guerre en Irak.

Irak : 354 femmes yézidies libérées des griffes de Daesh à Falloujah. Depuis le 17 juin, les troupes régulières du gouvernement irakien tentent de reprendre la ville stratégique de Falloujah à Daesh. Sur place, elles ont découvert plusieurs centaines de femmes yézidies, prisonnières de l'Etat islamique. Irak : Daech, créature américaine (Afrique Asie) 1 - Subi Toma : « Le plan américain ? Dix ou vingt ans de guerre civile ! » Propos recueillis par Tigrane Yégavian. Ex-ministre irakien : "le rêve démocratique cachait un contrôle du gouvernement par Washington". Bombardements en Irak et en Syrie... les USA sont content!

Réfugiés : la lourde responsabilité du duo Sarkozy-BHL. Diana Johnstone : «La campagne américaine de dénigrement de la France semble avoir terrifié Paris» Universitaire, journaliste et écrivaine américaine Diana Johnstone vient de publier le livre Hillary Clinton : la reine du chaos. Sondage d’opinion public en Irak et en Syrie. Par Jonathan Marcus – Le 9 septembre 2015 – Source BBC. Interview du député J.F. Poisson à propos de son voyage au Moyen Orient et de sa rencontre avec Bachar Al Assad. "Le chaos syrien, printemps arabes et minorités face à l'islamisme" - Randa Kassis, Alexandre Del Valle - Livres.

Quaraqosh est tombé sous le joug du Daech ; persécution des Chrétiens. USA, Israël, Turquie, Arabie Saoudite et Qatar, derrière l’EIIL en Irak (Tunisie Secret) État islamique en Irak et au Levant (EIIL) : prétexte pour un changement de régime en Irak soutenu par les États-Unis. Le flirt des Occidentaux avec les djihadistes tourne mal. Gouvernement pro-US : Vote la confiance pour. Après les Pieds Noirs en Algérie, la valise ou le cercueil pour les chrétiens d'Irak ! : l'information nationaliste. La vie en Irak aujourd'hui ; suppliques, appel au secours contre un génocide d'une députée au Parlement Iraquien. Alors que l'Occident dort, Al-Qaïda a déjà fondé deux Etats. Saisissez...

Irak : L'Etat islamique a enterré vivants 500 yazidis. Le sort des yazidie et des chrétiens d'Irak abandonnés dans le désert. EIIL « made in USA » et chrétiens d’Irak sacrifiés. Irak : 25 tribus se retournent contre EIIL. La France doit participer militairement à la destruction de l’Etat islamique en Irak.