background preloader

Géopolitique : YEMEN

Facebook Twitter

Le deal de Trump à Ryad (JM Vernochet, T. Meyssan) Affrontement au Bilderberg 2017, par Thierry Meyssan. Cet article a été rédigé le 4 juin 2017.

Affrontement au Bilderberg 2017, par Thierry Meyssan

Il ne mentionne donc pas l’actuelle crise diplomatique au Moyen-Orient même si celle-ci en confirme les hypothèses. Deux camps commencent à se former : d’un côté le Qatar et le Royaume-Uni, déjà officiellement soutenus par l’Iran, la Turquie et le Hamas ; de l’autre l’Arabie saoudite et les États-Unis déjà soutenus par le Bahreïn, l’Égypte, les Émirats arabes unis, Israël, la Libye (gouvernement de Baïda), les Maldives, Maurice et le Yémen (gouvernement d’Abdrabbo Mansour Hadi). Il n’existe aucune photographie de la réunion du Groupe de Bilderberg dont les travaux sont confidentiels. La sécurité de la rencontre n’est pas assurée par le FBI, ni par la police de Virginie, mais par une milice privée et directement par l’Otan.

Le Groupe de Bilderberg a été créé, en 1954, par la CIA et le MI6 pour soutenir l’Alliance atlantique. Le Bilderberg 2017 Le Groupe de Bilderberg vient de tenir son meeting 2017, du 1er au 4 juin, aux États-Unis. En Syrie, après Alep, les masques commencent à tomber ! L’armée syrienne vient de reprendre la ville d’Alep notamment les quartiers-est qui étaient aux mains des terroristes de la Qaeda et de ses alliés djihadistes au grand dam de l’oligarchie occidentale et des pays monarchiques du Golfe Persique et notamment du Qatar et de l’Arabie Saoudite qui voient leurs plans diaboliques de la destruction de la république laïque syrienne partir en fumée.

En Syrie, après Alep, les masques commencent à tomber !

Maintenant qu’Alep est réunifiée et libérée de l’hydre islamiste que vont-ils trouver encore comme prétexte les moralisateurs occidentaux, ces fauteurs de trouble sans peur et sans reproche qui allument des incendies criminels au nom du droit d’ingérence dans tous les coins de la planète où les fous d’Allah se prêtent à leur plan machiavélique du chaos créateur, pour continuer la guerre qu’ils ont lancée contre la Syrie ? En s’alliant avec l’islam sunnite salafo-wahhabite, l’Occident est tombé dans le piège djihadiste qu’il a favorisé mais qui va lui exploser à la figure, tôt ou tard. UNICEF - "Au moins un enfant meurt toutes les dix minutes au Yémen" L'Arabie Saoudite ne veut pas «d'ingérence dans les affaires intérieures» du Yémen.

Syrie, Yemen, .... Oui ! En effet que les VRAIS coupables et associés SOIENT jugés ! 25/03/2016.- Arabia Saudí envía mercenarios argentinos para luchar en Yemen. HISPAN TV – El líder del movimiento popular yemení Ansarolá, Abdulmalik al-Houthi, considera genocidio la agresión mortal de Arabia Saudí contra el pueblo yemení.

25/03/2016.- Arabia Saudí envía mercenarios argentinos para luchar en Yemen

“Las fuerzas saudíes y sus mercenarios han llegado a Yemen para acabar con una generación”, asegura Al-Houthi durante un discurso televisado emitido este viernes, refiriéndose a un año de agresión saudí contra Yemen. El régimen de Al Saud, recalca el líder de Ansarolá, comete todo tipo de crímenes contra los yemeníes en su búsqueda de arrasar con el país entero. Además, ha asegurado que Riad, apoyado por el Reino Unido y EE.UU., no duda de matar a mujeres y niños con el fin de alcanzar sus propósitos en Yemen, haciendo caso omiso a la voluntad popular de su vecino sureño. L'Arabie saoudite continuera à bombarder le Yémen «quoi qu'il arrive»

L'ambassadeur d'Arabie saoudite aux Etats-Unis a annoncé que son pays, à la tête de la coalition militaire arabe, continuerait à bombarder le Yémen.

L'Arabie saoudite continuera à bombarder le Yémen «quoi qu'il arrive»

«C'est comme si vous me demandiez si j'allais arrêter de battre ma femme», a-t-il ajouté. Interrogé par le magazine américain en ligne The Intercept, le prince Abdullah Al Saoud, ambassadeur d'Arabie saoudite à Washington, a déclaré que le régime de Riyad excluait absolument de cesser ses bombardements au Yémen, et qu'il poursuivrait ses frappes «quoi qu'il arrive».

En outre, à la question «Comptez-vous continuer à utiliser des armes à sous-munitions ?» , celui a répondu : «C'est comme si vous me demandiez si j'allais arrêter de battre ma femme.» Terrible famine au Yémen : les USA accusés de crimes de guerre. Avec Hillary Clinton, l’amie éternelle des Saoudiens, celle qui leur fournit des armes pour anéantir l’opposition yéménite (ce qu’elle n’hésite pas à faire, aussi, en Syrie, mais pour alimenter la rébellion et non pas le gouvernement), le Yémen se meurt sous nos yeux.

Terrible famine au Yémen : les USA accusés de crimes de guerre

Une famine extrême dévaste une partie du pays. Les photos que je viens de découvrir, non pas à la une de Paris Match où elles devraient être publiées mais sur quelques pages de Facebook, me rappellent celles que Gilles Caron avaient faites au Biafra en 1968 ! Comme quoi, une fois de plus preuve est faite que le monde n’avance pas mais qu’il recule. Au Biafra, il s’agissait pour le régime de Lagos de mater la sécession de cette région catholique. Mais au Yémen, il s’agit d’une coalition militaire arabe qui a jeté sur les routes désertiques du Yémen plus de 3 millions d’habitants, entraînant une crise humanitaire majeure. Deux développements surprenants dans la guerre du Yémen Peut changer radicalement le cours.

Deux développements majeurs qui ont connu la guerre au Yémen après un an et demi, indiquent la probabilité de l'expansion, et sa transformation en une guerre régionale, drainant la région financièrement et pertes humaines, pas moins dangereuse que la guerre syrienne.

Deux développements surprenants dans la guerre du Yémen Peut changer radicalement le cours

Premièrement: L'annonce de l'alliance des "Houti Saalhi" par le Brigadier Ashraf Luqman (Asiri Yémen) missiles balistiques de type "Burkan 1", qui est basé à missiles "Scud" avec une gamme de 800 kilomètres et un poids estimé à sa charge militaire d'environ une demi-tonne, une longueur de 12 mètres et un diamètre de 88 centimètres. YÉMEN : Les analyses de Réseau Voltaire. Raids meurtriers sur Sanaa au Yémen : la coalition explique la bavure par une «information erronée» Yémen : la COALITION menée par l'Arabie Saoudite tue au moins 20 civils dans de nouvelles frappes. Au moins 20 civils ont été tués dans la soirée du 21 septembre dans des raids aériens de la coalition sous commandement saoudien contre un quartier de la ville de Hodeida (ouest), contrôlée par les rebelles Houthis.

Yémen : la COALITION menée par l'Arabie Saoudite tue au moins 20 civils dans de nouvelles frappes

Les raids meurtiers menés par l'Arabie Saoudite ont visé le quartier appelé «Souq al-Hounoud» quelques heures après la célébration dans la ville par les Houthis du deuxième anniversaire de la prise de la capitale yéménite Sanaa, selon des sources concordantes. Le quartier a été «probablement visé par erreur», a reconnu, sous couvert d'anonymat, un responsable du gouvernement du président Abd Rabbo Mansour Hadi, soutenu par l'Arabie saoudite. Parallèlement, des avions de la coalition arabe ont visé une résidence présidentielle, toujours dans la ville de Hodeida, selon ce responsable. L'agence Saba, contrôlée par les rebelles, a fait état d'une série de raids sur la ville affirmant que des civils avaient été tués et blessés mais sans donner de bilan précis. La marche sur Riyad. La guerre au Yémen est en train de tourner à la révolution Par Catherine Shakdam – Le 12 septembre 2016 – Source New Eastern Outlook La guerre au Yémen est en train de prendre une tournure sans précédent… Mais laissez-moi reformuler ma phrase : la guerre au Yémen est en train de prendre une tournure que ni Riyad ni ses alliés occidentaux n’avaient anticipée et encore moins planifiée.

La marche sur Riyad

Je dirais que le Destin, pour ne pas utiliser un autre mot, a le sens de l’humour. Après avoir vécu dix-huit mois dans ce que l’on pourrait qualifier comme l’une des interventions militaires la plus violente, cruelle et vicieuse de notre génération, le pauvre Yémen est un train de donner une leçon de résistance à la riche Arabie saoudite, leçon qu’elle n’est pas prête d’oublier. Alors que je suis assis devant mon ordinateur à écrire sur les prouesses militaires du Yémen, ce sont deux provinces méridionales d’Arabie saoudite qui sont déjà sous le contrôle du mouvement de résistance yéménite : Asir et Najran. Cycle de conférence à Toulouse sur les martyrs chrétiens. Une base américaine au Royaume-Uni utilisée pour des frappes au Yémen. Edward Snowden a diffusé des lettres prouvant que la base de Menwith Hill aurait été utilisée non seulement pour la surveillance mais aussi pour mener des frappes dans des pays où les Etats-Unis n’avaient pas à s’engager militairement.

une base américaine au Royaume-Uni utilisée pour des frappes au Yémen

The Intercept a publié plusieurs dizaines de lettres fournies par Edward Snowden pour lever le voile sur la mystérieuse base de Menwith Hill au Royaume-Uni, la plus grande base de la NSA en dehors du territoire américain. Selon la version officielle, les Américains l’utilisent pour surveiller et pour échanger des données avec leur allié britannique. Mais, selon les éléments présentés par Edward Snowden, les Etats-Uni auraient mené leurs opérations secrètes de «recherche et destruction» au Moyen-Orient depuis cette base, et notamment dans les pays où ni les Etats-Unis ni le Royaume-Uni ne mènent la guerre officiellement : au Yémen et au Pakistan. Comment le passé du Yémen est effacé, frappe aérienne après frappe aérienne (MEE) – La Voix De La Libye. Le patrimoine vivant et l’architecture plusieurs fois centenaire du Yémen figurent parmi les victimes de la guerre – le compte-rendu de Peter Oborne et Nawal al-Maghafi Des bâtiments touchés par les frappes aériennes saoudiennes dans un quartier de la veille ville de Sanaa, mars 2016 (AFP) SANAA – Les bombardiers saoudiens ne ciblent pas seulement les civils depuis dix-huit mois au Yémen.

Comment le passé du Yémen est effacé, frappe aérienne après frappe aérienne (MEE) – La Voix De La Libye

Ils ont frappé à maintes reprises le patrimoine architectural sensationnel du pays, infligeant des dommages indicibles. Pas même la vieille ville de Sanaa – habitée sans interruption depuis plus de 2 500 ans et site inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO – n’a été épargnée. Son vieux quartier, d’une valeur aussi inestimable et aussi unique que ceux de villes européennes comme Venise et Florence, a également été pris pour cible par les avions de la coalition dirigée par l’Arabie saoudite. Al-Syani a cité en exemple le barrage de Marib, qui était l’une des merveilles d’ingénierie du monde antique. Pourquoi la communauté internationale ignore-t-elle le massacre des enfants yéménites ? Après 18 mois de violence, de famine organisée et de black-out des médias, la misère du Yémen remonte à la surface. L'analyste Catherine Shakdam livre sa vision du conflit, passé sous silence pour des raisons financières.

Je comprends que la vérité et la sincérité sont des qualités rares, mais nous allons nous y essayer momentanément pour voir ce qu’il se passe. Pourquoi la communauté internationale ignore-t-elle le massacre des enfants yéménites ? MSF se retire du nord du Yémen à cause des «bombardements aveugles» de la coalition. Alors qu’une nouvelle frappe de la coalition menée par l’Arabie saoudite sur un hôpital de l’ONG humanitaire a fait 19 morts il y a quelques jours, Médecins Sans Frontières (MSF) a décidé d’évacuer son personnel de six hôpitaux au Yémen. «Etant donné l’intensité de l’offensive actuelle et notre perte de confiance dans la capacité de la coalition emmenée par l’Arabie saoudite à empêcher de telles attaques meurtrières, MSF considère que les hôpitaux des gouvernorats de Sadah et Hajjah sont dangereux à la fois pour les patients et le personnel», a déclaré MSF dans un communiqué, indiquant que son personnel allait être évacué de six établissements du nord du pays.

Les hôpitaux concernés devront dès lors être gérés par des médecins fournis par le ministère de la Santé du Yémen ainsi que par des volontaires d’autres organisations. Le 15 août, un nouveau bombardement aérien s’est abattu sur l’hôpital géré par MSF à Abs, dans le gouvernorat de Hajjah, tuant 19 personnes et en blessant 24 autres. Yémen : une école religieuse victime d’une frappe aérienne, une dizaine d’enfants tués.

Les médias yéménites ont diffusé des images choquantes des corps d’enfants morts en raison d’une frappe aérienne des forces de la coalition dirigée par Ryad. Au moins 10 enfants seraient tués, 30 blessés dans cette attaque d’une école religieuse. Selon certaines informations présentées par les médias yéménites, les forces de la coalition menée par l’Arabie saoudite ont frappé une école religieuse à Saada.

Selon différentes sources, le nombre de victimes articulé oscille entre 10 et 50 écoliers mais la date de cette attaque n’a pas été précisée. Ruptly, l’agence vidéo de RT, a obtenu des images – dont l’authenticité reste à confirmer – qui montrent les victimes couvertes de sang, avec de graves blessures aux mains, aux jambes et à la tête. Si la responsabilité de l’Arabie saoudite se confirme, cela ne serait pas la première fois que le royaume est accusé de graves violations des droits de l’homme.

Grand mufti d'Arabie saoudite : oui à la guerre au Yemen, oui au cannibalisme des maris saoudiens. Il est charmant ce grand mufti. Il a interdit le jeu d’échec mais il autorisé le mari a mangé des parties de sa femme en cas de famine… Arabie saoudite : le grand mufti appelle la population à faire des dons pour la guerre au Yémen Le grand mufti, le cheikh Abdul Aziz Al ash-Sheikh, a exhorté ses fidèles à amasser des fonds pour les troupes saoudiennes stationnées dans les régions frontalières du sud-ouest de Najran, Asir et Jizan, qualifiant leur campagne de «sainte tâche».

La France participerait activement mais «discrètement» à la guerre au Yémen aux côtés des Saoudiens. Un haut gradé français a confié au quotidien Le Figaro que la France était «très discrètement cobelligérante» dans le conflit entre les rebelles houthis et le gouvernement pro-saoudien, qui a viré à la guerre civile depuis plus d’un an. Interviewé par le journaliste français Georges Malbrunot, un haut gradé en mission dans le Golfe, qui a désiré garder l'anonymat, a reconnu que l’Hexagone jouait un rôle de l’ombre dans le conflit. «On fait des missions de reconnaissance ou des dossiers d'objectifs, non seulement par satellite, mais aussi avec des avions», aurait déclaré le militaire dans un entretien publié dans l’édition du 11 mai du Figaro.

Il aurait ensuite reconnu le rôle «très discret» joué par Paris dans la guerre, affirme le reporter sur son compte Twitter. En septembre 2014, le Yémen est devenu le théâtre d’une crise entre le président Abd Rabbo Mansour Hadi et les Houthis , une force d’opposition chiite restée fidèle à l’ancien président yéménite déchu, Ali Abdallah Saleh. Accepter nos excuses et notre amitié. Chers amis russes, Nous, le peuple de France, tenons à vous exprimer notre reconnaissance pour la libération de l'Europe à laquelle vous avez grandement contribué.Le peuple russe a payé un lourd tribu pour cette victoire plus de 20 millions d'entre vous ont donné leur sang pour faire renaître la liberté, l'égalité et la fraternité chères à notre patrie.70 ans ont passé mais nous n'avons pas oublié et c'est avec émotion que nous partagerons la victoire de tout un continent sur le nazisme.Nous serons de tout cœur avec vous, ce 9 mai pour commémorer ce moment à la fois triste et joyeux qu'est cette victoire.

Yémen : la privatisation de la guerre. 41 civils tués et 75 blessés dans un marché yéménite sous les bombes de la coalition saoudienne. "Nous devrions avoir honte": une journaliste saoudienne règle ses comptes avec le monde musulman. Nadine Al-Budair, qui vit actuellement au Qatar, a écrit un article polémique dans le quotidien kowëitien Al-Rai. Son article risque d'être considéré comme trop provocant en Arabie saoudite, son pays natal.

Nadine Al-Budair : "Comment réagiraient les musulmans si des terroristes chrétiens se faisaient sauter au milieu d'eux?" (MàJ) Traduction non caviardéeComment réagiraient les musulmans si des terroristes chrétiens se faisaient sauter au milieu d’eux? Imaginez un jeune Occidental, venant ici se faire sauter au milieu d’une de nos places publiques au nom du christianisme. Imaginez que deux gratte-ciels se soient effondrés dans une capitale arabe et qu’un groupe extrémiste chrétien, en vertu de préceptes arriérés, ait revendiqué cet acte, tout en voulant imposé partout les règles de la Chrétienté, selon son interprétation, afin de vivre comme au temps de Jésus et de ses disciples , afin de mettre en application certains édits d’un érudit chrétien.

Imaginez que vous entendiez les voix des moines et des prêtres dans des églises et des salles de prière à l’intérieur du monde arabe, hurlant des insanités contre les musulmans, les appelant infidèles, et scandant:« Dieu, éliminer les musulmans et battez les tous ». Le Commandement central des Etats-Unis soutient une guerre contre le Yémen qui ne profite qu’à Al-Qaïda par Moon of Alabama. Quatre missionnaires de la Charité assassinées au Yémen – par qui ? Par des musulmans. Sans titre. Des frappes aériennes de la coalition arabe menée par l’Arabie saoudite, qui combat aux côtés du gouvernement les rebelles chiites Houthis, ont causé la mort de 40 personnes dans une place publique près de la capitale.

Outre le marché qui a été frappé au nord-est de la capitale Sanaa samedi, d’autres frappes dans la région de Nehm ont blessé 30 personnes supplémentaires, ont rapporté des résidents à l’agence de presse Reuters. La majorité des victimes seraient, selon eux, des civils. La coalition de pays arabes, dirigée par l’Arabie saoudite, combat les Houthis et les troupes loyales à l’ancien président Ali Abdullah Saleh, afin de restaurer le gouvernement ami d’Abd-Rabbu Mansour Hadi. D’après les données des Nations Unies, quelques 6 000 personnes ont péri dans les combats, et des centaines de milliers ont été déplacées.

IRAN VS SAOUD (1) : YEMEN. L’AUTRE GUERRE DU PROCHE-ORIENT. Un rapport de l'ONU confirme que l'Arabie saoudite bombarde écoles, bus et mariages au Yémen. Des dessins sur des images de guerre, une Yéménite attire l’attention sur la crise humanitaire. Tandis que les Yéménites font face aux horreurs de la guerre civile et des frappes saoudiennes, une artiste essaye de raviver l’espoir dans les cœurs de ses concitoyens en dessinant par-dessus d’atroces photos de guerre à l’aide de son portable. L’artiste, qui dissimule sa véritable identité sous le pseudonyme de Saba Jallas, a posté sur sa page de Facebook une série de images du type «avant-après».

Des panaches de fumée qui montent au-dessus de la ville se transforment en de belles jeunes filles en costumes traditionnels, en oiseaux avec un panier de fleurs ou en jeune homme qui se repose. Un hôpital aurait été visé par une frappe aérienne saoudienne au Yémen. Un missile touche un centre médical de MSF au Yémen, 4 morts. Yémen : un avion saoudien bombarde un centre d'aveugles à Sanaa. YEMEN : LE FIASCO SAOUDIEN. Yémen : le gouverneur d'Aden tué dans un attentat revendiqué par Daesh.

Yémen : la situation sanitaire reste grave à Saada. La terrible imprécision des frappes aériennes menées au Yémen par l’Arabie saoudite. Une organisation demande aux Américains de cesser d’armer l’Arabie saoudite qui bombarde le Yémen. Catastrophe humanitaire et destruction du patrimoine mondial ... Syrie, Yémen, Libye : l’appel au secours sans précédent de la Croix Rouge et de l’ONU. On ne voit pas la fin de la guerre au Yémen. Un hôpital yéménite atteint par des frappes aériennes de la coalition saoudienne. L’Arabie saoudite coule l’enquête de l’ONU sur les crimes de guerre au Yémen, Washington reste muet.

Les Saoud détruisent le Yémen : «Chut, ce sont nos salauds !» Des troupes soudanaises débarquent dans un Yémen à feu et à sang pour combattre les Houthis. Yémen : les frappes saoudiennes visent les positions Houthis, à l’est de Sanaa — RT en français. Jusqu'à 51 victimes après une nouvelle frappe saoudienne contre un mariage au Yémen — RT en Français. Yémen : le Premier ministre, attaqué à la roquette dans son hôtel, s'en sort indemne. Pourquoi l’Occident est-il silencieux sur la guerre du Yémen ?, par Martha Mundy. Diana Johnstone : «La campagne américaine de dénigrement de la France semble avoir terrifié Paris»

Mauvaise nouvelle pour les Saoudiens : les Yéménites résistent. Engagement des forces armées en Syrie : panser les plaies du mimétisme atlantiste du RPS. 2015-09-11- Lettre au secrétaire de la Défense : Le Congrès se saisit du trucage du Renseignement US.

Le Congrès se saisit du trucage du Renseignement US. L’invasion des troupes étrangères au Yémen s’amplifie. En pleine guerre au Yémen, Washington vend des milliards de dollars d’armes à l’Arabie saoudite. Guerre sans merci au Yémen (VOSTFR) Massacres et revers saoudiens au Yémen : l'Arabie Saoudite sur les traces d'Israël (VOSTFR) De la Palestine au Yémen : honneur et déchéance du monde arabe.

Sayed Hasan: Guerre sans merci au Yémen.