background preloader

Géopolitique UK - Royaume Uni - 2

Facebook Twitter

Al-Qaïda et Daesh négocient leur fusion. Le deal de Trump à Ryad (JM Vernochet, T. Meyssan) Affrontement au Bilderberg 2017, par Thierry Meyssan. Cet article a été rédigé le 4 juin 2017.

Affrontement au Bilderberg 2017, par Thierry Meyssan

Que se passerait-il si Washington renonçait au jihad ?, par Thierry Meyssan. L’opposition que rencontre le président Donald Trump est si forte que le plan de lutte contre Daesh, qui devait être présenté le 22 mars lors d’un sommet de la Coalition à Washington, n’est toujours pas prêt.

Que se passerait-il si Washington renonçait au jihad ?, par Thierry Meyssan

Sa ligne politique est toujours aussi floue. Seul l’objectif d’éradication du jihadisme a été acté, mais aucune de ses implications n’a été résolue. Le général Joseph Votel, le patron du CentCom, n’a toujours pas présenté les options sur le terrain. Il devrait le faire uniquement début avril. Sur le terrain, on se contente donc d’échange d’information entre États-uniens d’un côté, Russes et Iraniens de l’autre. Grande-Bretagne : Après l’attentat de Londres, le leader de la gauche appelle à lutter contre « l’extrémisme de droite » (vidéo) BREIZATAO – ETREBROADEL (28/03/2017) Suite à l’attentat djihadiste de Londres qui a fait 3 victimes civiles et des dizaines de blessés, le chef du Parti Travailliste anglais (socialiste), Jeremy Corbyn, a assuré que la priorité consistait à lutter « contre le terrorisme d’extrême-droite ».

Grande-Bretagne : Après l’attentat de Londres, le leader de la gauche appelle à lutter contre « l’extrémisme de droite » (vidéo)

A partir de 6:37 : Il faut régler le problème de l’extrémisme de droite dans notre société, régler le problème du racisme dans notre société, régler les problèmes de discrimination dans notre société, régler les problèmes de contrôles au faciès dans notre société et, par dessus tout, inclure les gens. Londres : Abu Izzadeen, condamné pour terrorisme puis libéré était interdit de sortie de GB. C’est partout la même impunité.

Londres : Abu Izzadeen, condamné pour terrorisme puis libéré était interdit de sortie de GB

C’est partout la même inconscience. C’est partout la même responsabilité. Les gouvernements européens aiment tellement les terroristes qu’ils font tout pour les empêcher de quitter notre pays, ravis de les contraindre à se faire exploser chez nous en tuant les nôtres. Ce qu’on sait d’Abu Izzadeen, le terroriste de LondresPublié par Jean-Patrick Grumberg le 22 mars 2017 Trevor Brooks, également connu sous le nom d’Abu Izzadeen, 45 ans, est un prêcheur de haine qui a été emprisonné en 2008 pour financement du terrorisme.

«Assad doit partir !» : quand les détracteurs du président syrien quittent la politique un à un. Hollande, Fabius ou Juppé : depuis le début de la guerre en Syrie, nombreux ont été les hommes politiques à réclamer le départ du président Bachar el-Assad.

«Assad doit partir !» : quand les détracteurs du président syrien quittent la politique un à un

Pourtant, si leur carrière touche à sa fin, ce dernier est lui toujours bien en place. «Bachar el-Assad n'a plus sa place dans l'avenir de la Syrie», déclarait François Hollande fin novembre 2015. Pourtant, celui des deux qui se dirige vers la fin de sa carrière de chef d'Etat, c'est bien le président français. «Sa popularité était à 11%, ce qui, je pense, s'appelle toucher le fond comme jamais aucun autre président dans l'histoire de France», s'est même permis de lui lancer le Syrien, dans une récente interview. John Kerry reproche au Royaume-Uni d'avoir saboté une intervention américaine contre Assad en Syrie. Tout en prenant la défense de l'action de son président face à la crise en Syrie, le secrétaire d'Etat américain a fustigé Londres pour son vote de 2013 contre une campagne aérienne en Syrie voulue par Washington.

John Kerry reproche au Royaume-Uni d'avoir saboté une intervention américaine contre Assad en Syrie

S'exprimant devant des journalistes le vendredi 6 janvier, le secrétaire d'Etat américain sortant John Kerry a déclaré que le plan d'intervention militaire des Etats-unis en Syrie contre le gouvernement Assad voulu par Barack Obama avait été brutalement mis à mal par les députés britanniques. Ces derniers avaient voté le 29 août 2013 contre une intervention aux côtés de Washington.

En 2012, le président américain avait en effet déclaré que Washington lancerait des frappes aériennes en Syrie si Assad utilisait des armes chimiques. En août 2013, les grands médias occidentaux, de concert avec l'administration Obama, avaient affirmé que les troupes du président syrien avaient utilisé du gaz sarin dans une banlieue de Damas. Mais les Etats-Unis n'ont pas frappé.

Ministre de la Défense iranien : «Les terroristes sont les outils de la coalition occidentale» Dénonçant le jeu trouble des Occidentaux en Syrie, Hossein Dehghan estime que la sortie de crise ne se fera qu'en combattant les terroristes sans concession.

Ministre de la Défense iranien : «Les terroristes sont les outils de la coalition occidentale»

Il a souligné le rôle de la coopération russo-iranienne dans le processus de paix syrien. «La coalition occidentale est une pure façade : elle n'a l'intention de se battre ni en Syrie, ni en Irak», affirme Hossein Dehghan, le ministre de la Défense iranien, dans une interview accordée à RT ce mardi 27 décembre. Conférence de presse de Bachar Ja’fari, représentant permanent de la Syrie auprès des Nations Unies, le 19 décembre 2016, suite au Conseil de Sécurité. Conférence de presse de Bachar Ja’fari, représentant permanent de la Syrie auprès des Nations Unies, le 19 décembre 2016, suite au Conseil de Sécurité.

Conférence de presse de Bachar Ja’fari, représentant permanent de la Syrie auprès des Nations Unies, le 19 décembre 2016, suite au Conseil de Sécurité

Alep-Est & Mossoul, par Thierry Meyssan. À Mossoul et à Alep-Est, les populations qui avaient accueilli les jihadistes en croyant que la Charia leur permettrait de revenir à l’Âge d’or, n’ont pas tardé à déchanter.

Alep-Est & Mossoul, par Thierry Meyssan

Opprimées par les lois des jihadistes et horrifiées par leur violence, elles se sont progressivement retournées contre eux. Sans états d’âme, ces derniers les exploitent aujourd’hui comme boucliers humains. Trump peut-il réussir ?, par Thierry Meyssan. Donald Trump et le général Michael T.

Trump peut-il réussir ?, par Thierry Meyssan

Flynn La presse internationale tente de nous persuader que les électeurs de Donald Trump ont exprimé une révolte des Petits Blancs face aux élites. Elle ne fait en réalité que prolonger le discours d’Hillary Clinton que, précisément, ces électeurs ont rejeté. Elle refuse d’envisager que le clivage actuel n’ait aucun rapport avec les thèmes qu’elle a traités durant cette campagne. Pourtant, nous avons tous vu une nouvelle ligne de fracture apparaître non pas entre les deux grands partis, mais en leur sein.

Quand la presse britannique se donne pour mission de «stopper» Marine Le Pen. La presse au Royaume-Uni est très rétive aux opinions qui sortent du cadre traditionnel britannique... et donc aux idées Front National. Dernier scandale en date : un journaliste de la BBC a osé interviewer la «fasciste» Marine Le Pen. Les aventures de Marine Le Pen outre-Manche sont jalonnées d'épisodes médiatiques symptomatiques des rapports qu'entretient la presse du Royaume-Uni avec les idées politiques qui sortent du cadre traditionnel auquel elle est habituée.

Découverte par la majorité des journalistes anglais après l'élection présidentielle de 2012, la présidente du Front national semble incarner pour eux un condensé de ce qui leur est le plus étranger, voire le plus insupportable... et à plus forte raison depuis la victoire du Brexit et celle de Donald Trump, qu'ils avaient dans leur écrasante majorité combattus - et qu'elle avait soutenus. «Je suis sûr qu’il sera un bon président !» : Nigel Farage rencontre Donald Trump à New York. Figure de proue de la campagne pour le Brexit, le Britannique Nigel Farage n’a pas caché son enthousiasme quant à l’élection de Donald Trump en tant que président des Etats-Unis à l'issue d’une rencontre entre les deux hommes dans la Trump Tower.

Sur Twitter, le fondateur du Parti pour l'indépendance du Royaume-Uni (Ukip) Nigel Farage, qui n’avait pas caché sa joie après la victoire de Donald Trump lors de l’élection américaine, s’est réjoui de sa rencontre avec le président élu des Etats-Unis, qui entrera en fonction le 20 janvier. «C'était un grand honneur de passer du temps avec Donald Trump. Il était détendu et plein de bonnes idées. Je suis certain qu'il sera un bon président», a commenté le Britannique en légende d’une photo publiée dans la nuit du 12 au 13 novembre sur laquelle on aperçoit les deux hommes tout sourire.

Lire aussi : «Vous pouvez battre Washington !» Al-Nosra s’enfuit – Trump provoque un premier changement majeur de politique sur la Syrie. Terroristes d’al-Nosra en 2015 dans la province d’Idleb. Photo AP Les gens fidèles au gouvernement syrien sont contents que Donald Trump ait remporté les élections américaines: Au contrôle des passeports, le visage d’un officier syrien s’est éclairé en voyant un voyageur américain.« Félicitations pour votre nouveau président! », s’est-il écrié en levant le pouce avec flamme.

M. La nouvelle administration fait un premier pas significatif avant même que Trump ne soit en poste. Paul craig roberts – Les progressistes préfèrent la guerre nucléaire aux Blancs pauvres. La préférence de l’électorat étasunien envers Donald Trump et Bernie Sanders, a mis deux faits en évidence. L’un est que la majorité des Étasuniens ne mordent pas à l’hameçon des médias. Londres compte dissuader Trump de coopérer avec la Russie. International URL courte Au cours des prochains mois, le ministère britannique des Affaires étrangères tentera de persuader Donald Trump et son équipe de poursuivre les efforts de l’administration actuelle sur la question syrienne, notamment concernant la « nécessité » d’écarter le président Bachar el-Assad du pouvoir, lit-on dans le Daily Telegraph.

Selon l’édition, cette question sera la priorité « numéro un » pour Londres. L’OTAN annonce le plus grand déploiement de troupes contre la Russie depuis la guerre froide - Planetes360.

... La principale menace de l’agression militaire et de la guerre en Europe ne vient pas de la Russie, mais des pays de l’OTAN. Au cours des 25 dernières années, les puissances impérialistes de l’OTAN ont bombardé et envahi des pays d’Asie centrale, du Moyen-Orient et d’Afrique. En Europe, ils ont bombardé la Serbie et le Kosovo dans les guerres balkaniques des années 1990, repoussé les frontières de l’OTAN à des centaines de km vers l’Est et soutenu un putsch violent mené par les fascistes pour renverser un gouvernement pro-russe en Ukraine en 2014. Le caractère agressif de la politique de l’OTAN a émergé une fois de plus vendredi dernier, lorsque NBC News a rapporté que les unités américaines de cyberguerre avaient piraté les réseaux clés russes d’électricité, d’Internet et militaires. Ceux-ci sont maintenant « vulnérables à l’attaque par des armes informatiques américaines secrètes si les États-Unis le jugent nécessaire », a déclaré NBC. ... – quikoo2013

Les opposants au « Brexit » et l’arme juridique. Brexit : Tony Blair veut annuler le référendum et réintégrer la Grande-Bretagne dans l’UE. BREIZATAO – ETREBROADEL (28/10/2016) Le processus d’annulation du référendum sur le Brexit est entamé. C’est l’ancien Premier ministre socialiste britannique Tony Blair qui l’a annoncé, confirmant pour la première les intentions de l’oligarchie visant à abolir toute alternative populaire à ses projets.

Les médias occidentaux ont fait disparaître plus de 1,5 millions de Syriens et 4000 médecins. UK Catholic school gets message: “By Allah we will kill every single infidel student at this school” Reportage vivant sur la réalité vécue par le million et demi d’Aleppins qui vivent sous les bombes. Monsieur Hollande, ras le bol de votre désinformation sur Alep !

Je ne suis pas allé à Alep. Mais je lis et j’écoute ceux qui y vivent, et ce n’est pas du tout le même écho que nous lisons ou écoutons de nos confères dont les sources d’information semblent être à sens unique. Pourtant, multiples sont les témoignages dramatiques qui démontrent combien est insupportable la désinformation, l’intoxication émanant de journalistes et, pire encore, de notre propre président de la République, de Barack Obama ou du Britannique Boris Johnson qui, tous trois, arment et entretiennent la rébellion syrienne qui combat sous le drapeau des terroristes d’Al-Qaïda, voire même sous le sinistre emblème de l’État islamique . Ici même, il y a quelques jours, je vous révélais ce qu’avait à dire un jeune Breton qui avait choisi de vivre à Alep-Ouest pour tenter de soulager les assiégés.

Depuis hier, le témoignage télévisé plus journalistique et peut-être moins bouleversant d’une photographe anglaise, Vanessa Beeley, circule sur les réseaux sociaux. Raids meurtriers sur Sanaa au Yémen : la coalition explique la bavure par une «information erronée» Le président serbe aux Occidentaux : «Êtes-vous sûrs d'être des démocraties comme vous le pensez ?» Tomislav Nikolic a interpellé l'Union européenne, critiquant son attitude vis-à-vis de la Russie. Il en a profité pour réaffirmer l'indépendance de son pays, ainsi que les «liens fraternels» qui unissent Moscou et Belgrade. Baronne Cox : le peuple syrien ne souhaite pas de changement de régime. L’ambassade de Russie à Damas sous le feu des "rebelles" pendant deux heures. Le parlement britannique privé de vote sur le Brexit, selon la porte-parole de Theresa May. Peut-on encore prévenir la guerre généralisée ?, par Thierry Meyssan.

--- Les États-Unis ont sollicité les 64 États et les 3 institutions internationales qui ont rejoint leur Coalition dite anti-Daesh afin de lancer une attaque contre Damas. En d’autres termes, la Coalition se propose de terminer le travail que Washington avait confié à Daesh. Son véritable objectif est d’avaliser le nettoyage ethnique pratiqué par les jihadistes, notamment l’expulsion ou le massacre des chrétiens et des kurdes yazidis, afin de créer un État religieusement homogène. --- Non rien de moins que 64 états et 3 institutions internationales qui martyrisent la Syrie depuis cinq ans pour soutenir la cause de présumés pacifiques manifestants d'opposition au gouvernement syrien. On en est au point où ces 64 preux états vont rayer complètement de la carte la Syrie et s'apprêtent à une guerre contre la Russie, voire la Chine. On remarque que les chrétiens et Yezedis ne sont pas au programme de l'immigration de masse qui nous est imposée, mais que bien au contraire leur extermination est planifiée. Ceci nous donne une idée de la morale des acteurs de ce génocide et c'est aussi un avant goût de ce que sera notre devenir, car les attaques contre la chrétienté française sont un fait ; mais lorsque demain les musulmans implantés en France décideront de la France qu'ils veulent, l'exemple du sort réservé aux chrétiens d'Orient par cette oligarchie occidentale ne laisse pas de doute sur leur attitude et leur collaboration pour éliminer le christianisme, les cultes issus du christianisme. Ils nous ont trahis, ils nous trahissent et demain nous extermineront. On sait, c'est la cause magnifique et noble de la bien-pensance, mais franchement même en faisant de très très gros efforts pour croire à cette fable il faut vraiment être complètement coupé du monde pour se ranger du côté de l'"axe du bien" autoproclamé ; de celui qui donne tellement de leçons. L'article conclut : "Ce blocage pourrait remettre en cause l’avenir des Nations Unies." Bien oui ! Se révèle la supercherie qu'est cette institution ; l'antre de la bête sauvage dénoncée dans la Bible dans les prophéties de Daniel et le dernier livre biblique Apocalypse ou Révélation. Tout montre bien que la bête sauvage est à l'oeuvre ; que l'antichrist orchestre tout ; que ceux qui sont marqués de son sceau sur le front ou la main, c'est à dire qui adhèrent à l'esprit, les pensées, les objectifs, de la bête et œuvrent selon cet esprit eux aussi sont des antichrists ; et que toutes les stratégies qu'ils mènent sont celles qui les "rassemblent" comme dit la Bible au lieu que l'on appelle Har-maguéddôn ; c'est-à-dire la situation dans laquelle se trouveront les puissances et leurs gouvernants au jour d'Har-Maguéddôn qui est le jour où Dieu leur fera directement la guerre pour en terminer avec leur domination et tout le système politico-économico-religieux et établir son Royaume messianique de justice. – quikoo2013

Libye : silence radio de la diplomatie française après l'échec d'une réunion à son initiative. “Une agression des USA contre la Syrie mènera à une guerre à grande échelle” (Gouvernement russe) BREIZATAO – ETREBROADEL (02/10/2016) Comme nous le rapportions il y a deux jours (lire ici), les graves revers subis à Alep par les islamistes et djihadistes d’al-Qaeda soutenus par les USA ont fait remonter la tension entre Washington et Moscou. Interrogée sur la situation, la Porte-parole du ministre des Affaires Étrangères russe Maria Zakharova a mis en garde les USA contre une “agression directe” contre la Syrie qui se transformerait en “guerre à grande échelle”. Al Masdar News (source) : Libye : le rapport accablant sur l’expédition franco-britannique.

Alep ensanglantée. « Excuse-moi, je ne peux pas te parler tout de suite, une bombe vient de tomber », lance Pierre Le Corf ce mercredi matin, depuis l’un des quartiers d’Alep qui est aujourd’hui sous le contrôle de l’armée syrienne. Syrie : Les USA menacent d’armer al-Qaeda contre la Russie. Brexit : Sarközy veut faire “revoter” les Britanniques s’il est réélu. (Un vent d'Ouest est passé, la girouette a tourné ; le coq "gaulois" déboussolé)

C pu où donner d'la tête le pov coq gallo ! Nous a sabordé notre indépendance en nous volant les résultats de notre réferendum ; l'a poussé le bouchon à nous remettre le pied à l'étrier de l'otan le gaulliste, pour permettre aux yankees de balancer des pruneaux metalliques avec noyaux un peu partout dans le monde ; l'a foiré le referendum grec pour sortir de l'UE, maintenant sont très zeureux les danseurs de syrtakis ; l'est allé expliquer au Katar comment acheter la France en pièces détachées au meilleur prix ; et voilà-ty pas que notre messie, le sauveur de la France, de l'Europe, du monde voudrait tournicoti-tournicota rejouer le referendum des british. Mais c'est vrai qu'avant tout ce tricot, le p'tit bonhomme à peine assis sur le trône de France trop grand pour lui, a fait une biffure dans la constitution pour retirer un décret qui était une TRES grosse épine dans la vie de tous les français et qui les tiraillait quotidiennement : "le crime de haute trahison ". Oui ! c'est vrai que ça nous gênait beaucoup et Nicolo Ier, Judas de son vrai nom, notre bienfaiteur universel qui veille au grain nous en a délivrés les fesses à peine posées à l'Elysée. – quikoo2013

Dr. Bachar al-Jaafari - SYRIE : Nous sommes passés d’une guerre par procuration à une vraie guerre ! Russie : la volonté américaine de remodeler le Moyen-Orient est la cause des souffrances de la Syrie. GUERRE en SYRIE : réflexions de Bachar Al-Assad. L'agression de la Libye et l'assassinat de Kadhafi : la vérité d'une journaliste qui se trouvait sur place ; le prélude des guerres e Syrie et en Afrique. Abbas : le Royaume-Uni doit reconnaître l'Etat palestinien en raison des conséquences de Balfour.

Theresa May appelle les chefs d'Etat du monde entier à protéger leurs frontières. Harmattan : en Libye, Cameron, Sarkozy et l'OTAN ont mené une guerre de l'empire global par Richard Labévière. Les alliés des Etats-Unis sont prêts à partager avec eux la responsabilité de l’attaque de Deir Ezzor par Moon of Alabama. Réfugiés en vacances : la presse n’en parle pas ! "Ils" ont la gueule de bois? 2016-2017, la période de tous les possibles! Chaos libyen : après Cameron, le Parlement britannique accable aussi Sarkozy.

Septembre 2016 Royaume Uni : les bons chiffres se succèdent sur la consommation, les services ou l’industrie. La Grande-Bretagne prépare des accords bilatéraux avec le monde entier : l’Union Européenne l’a mauvaise ! Une base américaine au Royaume-Uni utilisée pour des frappes au Yémen. Angleterre: Le danger du politiquement correct. Syrie, un conflit de plus en plus complexe - Lengadoc Info.

Dossier Libye/Libya Files (plus de 90 documents) Dossier Syrie (plus de 200 documents) Le monde, l'Iraq est beaucoup mieux depuis l'intervention occidentale soit-disant. Un expert de Wall StreetÇa finira mal pour beaucoup de gens. Le États-Unis envahissent la Syrie, et mettent en garde la Russie. Liste des participants à la réunion 2016 du Groupe de Bilderberg. Après le Brexit, l’économie britannique s’épanouit, celle de l’Allemagne s’effondre. Au crible des informations tendancieuses, la situation en Syrie. «Vous pouvez battre Washington !» : l'appui de Farage aux partisans de Trump. 70 ans de propagande : le révisionnisme à géométrie variable. BREXIT - Le début de la révolte des Nations ? - Charles Gave.

"Les stress tests, c'est de la pub pour éviter les bank run" - 70% des banques sont en faillite... Caricature de la fin des années 1890 montrant le partage de la Chine par les puissances occidentales et le Japon. Pour Londres, la propagande est un art, par Thierry Meyssan. Incapable d’écarter la Russie des JO, l’Occident se venge sur les paralympiens. Mikhaïl Gorbatchev : «L'occident impose son mode de vie sans tenir compte de l'avis des populations» Grande Bretagne : fraudes électorales massives impunies dans les quartiers musulmans. OTAN : retour sur le communiqué de Varsovie. Ce qui nous attend : Une guerre froide au service d’une guerre géo-économique. MSF se retire du nord du Yémen à cause des «bombardements aveugles» de la coalition.

Des forces soutenues par les Etats-Unis ouvrent un passage à des centaines de combattants de Daesh. Pour Sergueï Lavrov, les trêves en Syrie ont surtout permis aux terroristes d'accroître leurs forces. La France s’oppose aux Occidentaux en Libye, au risque d’accroître la guerre civile. French MPs Visit Crimea: Suggesting Early End to Sanctions.

L'Occident s'inquiète pour les exportations du pétrole libyen. Des forces spéciales britanniques repérées pour la première fois sur le territoire syrien. Le Londonistan, ou l'islamisation en cours de la Grande-Bretagne (HD).mp4. Libye : cinq ans après la «victoire» de Nicolas Sarkozy, les Occidentaux sont de retour. Les Palestiniens veulent porter plainte contre Londres pour la déclaration de Balfour en 1917. Les Syriens appellent à manifester contre «massacres commis par les avions de la coalition» P. Jovanovic : Revue de presse "spéciale licenciements" (Juillet 2016)

Guerre en Irak : des familles de soldats tués lèvent des fonds pour traduire en justice Tony Blair. Le « XXVIe Congrès du parti de l’OTAN » à Varsovie (un point de vue) Urgent : Négociations secrètes autour de la Syrie. Le Globexit en marche… Le futur premier Ministre Thérésa May est contraint de justifier sa position sur la charia. Brexit : L'arrogante grenouille parisienne qui voulait se faire plus grosse que le bœuf britannique.

Les Armées Secrètes de l’OTAN - Livre en français. Guerre en Irak : une erreur à assumer «le restant de mes jours» Brexit : un échec pour les Américains. Nigel Farage dénonce les mensonges de la presse francophone - Le Brexit et la gouvernance mondiale. Kenza Braiga face à Romain Goupil à propos de la guerre en Irak.

IRAK sur le site de l' INA.fr. Après l’invasion de l'Irak, «le monde est meilleur», affirme Tony Blair malgré des milliers de morts. Pour la commission Chilcot, l’invasion du Royaume-Uni en Irak n’était pas justifiée. Syrie : Amnesty dénonce des crimes de guerre commis par des rebelles soutenus par les Etats-Unis. Russie : des responsables de l'OTAN font monter la pression avant un sommet de l'alliance militaire.