background preloader

Géopolitique TURQUIE 3

Facebook Twitter

Al-Qaïda et Daesh négocient leur fusion. Le deal de Trump à Ryad (JM Vernochet, T. Meyssan) Affrontement au Bilderberg 2017, par Thierry Meyssan. Cet article a été rédigé le 4 juin 2017.

Affrontement au Bilderberg 2017, par Thierry Meyssan

Il ne mentionne donc pas l’actuelle crise diplomatique au Moyen-Orient même si celle-ci en confirme les hypothèses. Deux camps commencent à se former : d’un côté le Qatar et le Royaume-Uni, déjà officiellement soutenus par l’Iran, la Turquie et le Hamas ; de l’autre l’Arabie saoudite et les États-Unis déjà soutenus par le Bahreïn, l’Égypte, les Émirats arabes unis, Israël, la Libye (gouvernement de Baïda), les Maldives, Maurice et le Yémen (gouvernement d’Abdrabbo Mansour Hadi). Trump : deux pas en avant, un pas en arrière, par Thierry Meyssan. Le changement radical de rhétorique du président Trump sur l’ensemble de sa politique extérieure s’est accompagné du bombardement de la base syrienne de Cheyrat et de celui d’une montagne afghane.

Trump : deux pas en avant, un pas en arrière, par Thierry Meyssan

Le monde a tremblé devant ce déploiement de force : 59 missiles Tomahawks en Syrie et une méga-bombe GBU-4/B3 en Afghanistan. Pourtant, la base de Cheyrat était à nouveau opérationnelle dès le lendemain, tandis que « la mère de toutes bombes » a certes provoqué l’effondrement de trois sorties d’un tunnel naturel, mais n’a pas détruit les kilomètres de passages souterrains creusés avec le temps par les rivières dans la montagne. Bref, beaucoup de bruit pour rien. Entretien avec Stéphane Blet à propos de la Franc-maçonnerie et de la Turquie d'Erdogan.

Mondialistes de gauche et mondialistes de droite 0 52’20. Que se passerait-il si Washington renonçait au jihad ?, par Thierry Meyssan. L’opposition que rencontre le président Donald Trump est si forte que le plan de lutte contre Daesh, qui devait être présenté le 22 mars lors d’un sommet de la Coalition à Washington, n’est toujours pas prêt.

Que se passerait-il si Washington renonçait au jihad ?, par Thierry Meyssan

Sa ligne politique est toujours aussi floue. Seul l’objectif d’éradication du jihadisme a été acté, mais aucune de ses implications n’a été résolue. Le général Joseph Votel, le patron du CentCom, n’a toujours pas présenté les options sur le terrain. Il devrait le faire uniquement début avril. Sur le terrain, on se contente donc d’échange d’information entre États-uniens d’un côté, Russes et Iraniens de l’autre. La tripartite est-elle vraiment sur le point de découper la Syrie ? 1/3 Par Andrew Korybko.

La tripartite est-elle vraiment sur le point de découper la Syrie ?

La tripartite est-elle vraiment sur le point de découper la Syrie ? 1/3 Par Andrew Korybko

1/3. Syrie : La Russie et la Turquie négocient l’arrêt de la guerre, la France et les USA hors-jeu. BREIZATAO – ETREBROADEL (28/12/2016) C’est l’un des événements marquants de l’histoire contemporaine du Moyen-Orient : les puissances occidentales ont été exclues des négociations devant décider du futur de la région, Syrie en tête.

Syrie : La Russie et la Turquie négocient l’arrêt de la guerre, la France et les USA hors-jeu

Les gouvernements russe et turc, appuyés par l’Iran, ont décidé de négocier la fin de la guerre entamée en 2011 à l’initiative des USA, de la France, de la Grande-Bretagne et de leurs alliés musulmans du Golfe. Sputnik News (source) : Ankara 2016 n’est pas Sarajevo 1914, à qui profite ce moment Sarajevo en Turquie ? Par Pepe Escobar – Le 21 décembre 2016 – Source CounterPunch Allons droit au but : Ankara 2016 n’est pas Sarajevo 1914.

Ankara 2016 n’est pas Sarajevo 1914, à qui profite ce moment Sarajevo en Turquie ?

Ce n’est pas un prélude à la Seconde Guerre mondiale. Quiconque a planifié l’assassinat de Andrei Karlov, ambassadeur de Russie en Turquie – un diplomate de la vieille école cool, calme et serein – risque un puissant contrecoup. La CIA et Obama impliqués dans l’assassinat du diplomate russe. Un premier rapport du Service de renseignement étranger (SVR) a fourni au Conseil de sécurité (SC) russe, il y quelques heures, concernant l’assassinat de l’ambassadeur Andrey Karlov hier à Ankara, République de Turquie, révèle avec étonnement que l’assassin Mevlut Mert Altintas, était aussi présent près de l’agence de la CIA , située dans le gouvernorat d’Erbil au Kurdistan irakien le 15 juillet (2016).Donnant ainsi «une indication plus que forte» qu’il était impliqué dans le coup d’état raté contre le président turc Recep Tayyip Erdoğan [1].

La CIA et Obama impliqués dans l’assassinat du diplomate russe

Résumer le conflit syrien en juxtaposant les différentes faction. Alep-Est & Mossoul, par Thierry Meyssan. À Mossoul et à Alep-Est, les populations qui avaient accueilli les jihadistes en croyant que la Charia leur permettrait de revenir à l’Âge d’or, n’ont pas tardé à déchanter.

Alep-Est & Mossoul, par Thierry Meyssan

Opprimées par les lois des jihadistes et horrifiées par leur violence, elles se sont progressivement retournées contre eux. Sans états d’âme, ces derniers les exploitent aujourd’hui comme boucliers humains. #BaslesMasques L'ambassadeur de #Syrie à l'ONU dévoile les noms des officiers de renseignements étrangers mêlés aux terroristes à #Alep! Deuxième front majeur en Syrie : la Province d'Idlib - LAFAUTEAROUSSEAU. Par Antoine de Lacoste Cette note - en quelque sorte une note d'information et de réflexion - fait suite à un premier article déjà publié dans Lafautearousseau : « Opérations militaires en Syrie : trois fronts concomitants et tout d’abord Alep ».

Deuxième front majeur en Syrie : la Province d'Idlib - LAFAUTEAROUSSEAU

On s'y rapportera avec profit. LFAR Ce deuxième front (qui fait donc suite à celui d'Alep) est nettement moins médiatique que le précédent. C'est pourtant là que pourrait se jouer une prochaine bataille majeure et c'est à cause de sa prise par les islamistes que Poutine a décidé l'intervention des forces russes en Syrie en septembre 2015. La province d'Idlib se situe au nord-ouest du pays. Une forte minorité turkmène y habite : elle est sunnite et très influencée par l'islamisme. La province est assez vite tombée aux mains des islamistes, où le Front al Nosra (devenu Fatah al Cham) joue un rôle majeur, et seule la capitale Idlib restait aux mains des loyalistes. Syrie : Une députée américaine proche de Trump accuse formellement le gouvernement US d’armer Al-Qaeda et l’État Islamique. BREIZATAO – ETREBROADEL (15/12/2016) Tulsi Gabbard, représentante (députée) au Congrès américain, a formellement remis en cause l’histoire officielle promue par le gouvernement US et les médias dominants au sujet de la Syrie.

Syrie : Une députée américaine proche de Trump accuse formellement le gouvernement US d’armer Al-Qaeda et l’État Islamique

Dans un tweet, la représentante de Hawaï a ainsi déclaré : Turquie : Wikileaks publie plus de 50 000 mails personnels du gendre de Recep Erdogan. L'archive publiée ce 5 décembre 2016 comprend exactement 57 934 mails de Berat Albayrak, le gendre du président turc. La correspondance met en lumière les relations troubles entre Albayrak et Daesh, à travers la compagnie pétrolière Powertrans. La correspondance électronique du gendre de Recep Tayyip Erdogan révèlent les relations intimes de Berat Albayrak – qui se trouve être aussi le ministre de l'Energie – non seulement avec les élites turques, mais, plus embarrassant, avec l'organisation terroriste Daesh. Turquie : Le Parlement européen pris en flagrant délit de duplicité.

Déclaration de guerre ? Erdogan affirme que l’armée turque est en Syrie pour renverser « le tyran al-Assad » BREIZATAO – ETREBROADEL (30/11/2016) Le président islamiste turc, Recep Tayyip Erdogan, s’est livré à une escalade verbale contre le gouvernement syrien en marge d’une conférence à Istanbul. « Mettre fin au règne d’al-Assad » « Nous sommes entrés en Syrie pour mettre un terme au règne du tyran al-Assad qui terrorise par la terreur d’état.

Nous ne sommes entrés pour aucune autre raison » a déclaré le chef d’état. « Pourquoi sommes-nous entrés ? Nous ne lorgnons pas sur le territoire syrien. Erdogan : Les forces turques sont en Syrie pour mettre fin au règne de Bachar el-Assad. Le président turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré que l'armée turque était entrée en Syrie pour mettre fin au mandat du président syrien Bachar el-Assad, qu'il a accusé de terrorisme et de la mort de milliers de Syriens. «Nous sommes entrés [en Syrie] pour mettre fin au règne du tyran Assad», a déclaré le 29 novembre le président turc lors du Symposium de la Plateforme interparlementaire de Jérusalem, tenu à Istanbul.

Cité par le quotidien turc Hurriyet, Recep Tayyip Erdogan a exposé que la Turquie n'avait pas de revendications territoriales en Syrie, mais voulait «remettre le pouvoir au peuple syrien». «Pourquoi sommes-nous entrés [en Syrie] ? La Turquie islamiste planifie l’invasion de l’Europe au rythme de « 3000 migrants par jour » (Armée grecque) BREIZATAO – ETREBROADEL (29/11/2016) Les services de renseignement grecs ont révélé que le gouvernement islamiste turc prépare un plan visant à diriger 3000 migrants par jour vers la Grèce. Les détails du plan, parus dans le journal grec Proto Thema, font suite aux menaces du président turc Recep Tayyip Erdogan « d’ouvrir les vannes » de l’immigration clandestine vers l’Europe (lire ici). Les analystes des services de renseignement grecs ont indiqué que les trafiquants avaient amassé des « milliers de bateaux à moteur » et autres embarcations le long des côtes de la Turquie occidentale et que l’opération pourrait commencer d’ici à quelques semaines.

D’après Athanassios Drougas, un expert en renseignement situé à Athènes, déclare : Ces plans, couplés aux menaces explicites du président turc ces dernières semaines, ont sérieusement inquiété les chefs de l’état-major grec. M. L'armée libanaise détient un émir de Daesh. L’armée libanaise a, de sa propre initiative, profité de la situation politique locale pour attaquer le QG de Daesh à Ersal. À l’issue d’une opération coup de poing, elle est parvenue à arrêter vivants l’émir Ahmad Youssef Amoun (photo) et 10 de ses hommes. C’est la première fois, au plan mondial, qu’un émir de Daesh est arrêté.

Blessé lors de l’assaut, il a été hospitalisé, mais devrait rapidement être interrogé. Fin décembre 2013, l’armée libanaise était identiquement parvenue à arrêter un émir d’Al-Qaïda, Majed al-Majed. Celui-ci avait déposé devant un magistrat militaire révélant les liens entre le prince Bandar ben Sultan et de nombreux responsables politiques arabes. La Turquie abandonne l’UE pour l’Organisation de coopération de Shanghai.

Turquie : heurts entre police et manifestants autour du projet de loi légitimant le viol d’enfants. La Grèce attaquée ! La Grèce attaquée ! Ces derniers jours nous avons assisté à de véritables scènes de guerre ethnique dans les îles grecques de l'est de la mer Égée et notamment celle de Chios qui voit, depuis presque déjà deux ans, arriver sur son sol des milliers de clandestins musulmans originaires de plusieurs pays d'Afrique et d'Asie (pour seulement une infime minorité de Syriens ou Irakiens, eux-mêmes de sexe masculin et de religion musulmane dans leur grande majorité).

Même si ce n'est pas la première fois que les prétendus réfugiés se livrent à des actes de vandalisme, cette fois-ci les épisodes ont pris une tournure particulièrement violente avec des agressions répétées de leur part contre les maisons et les propriétés des habitants, au cri de ralliement désormais incontournable et sans ambiguïté d'Allâhu Akbar!

Il s'agit en réalité d'images tendant malheureusement à devenir aujourd'hui banales comme dans les autres pays euro-méditerranéens. Manifestations turques à Paris: pour et contre le PKK. International URL courte. L’OTAN, la Russie et Chypre. Par Aris Petasis – Le 28 octobre 2016 – Source Defend Democracy Press Le problème de Chypre est aussi un problème russe. Les actuelles négociations de myopes, apparemment entre les deux communautés chypriotes (82% grecque et 18% turque), sont strictement dirigées par l’OTAN, sous l’œil vigilant de 40 000 troupes turques d’occupation qui détiennent 37% des terres et 54% des côtes. Erdogan envisage un référendum sur l’adhésion à l’UE.

L’élection de Trump est un « désastre » selon la confrérie islamiste des Frères Musulmans liée à l’UOIF. Alain Juppé, pro-Clinton, est allié au frère musulman Tareq Oubrou. L'Allemagne ouvre ses portes aux réfugiés politiques de Turquie. Les vraies raisons de la guerre en Syrie. Réévaluer les raisons de l’échec du coup d’État en Turquie. Par Andrew Korybko – Le 21 octobre 2016 – Source Oriental Review.

Pédphilie légalisée en Turquie. La Cour constitutionnelle turque s’est prononcée en juillet en faveur du retrait d’une disposition du code pénal qui caractérise tout acte sexuel avec un enfant de moins de 15 ans comme un « abus sexuel« . Reportage vivant sur la réalité vécue par le million et demi d’Aleppins qui vivent sous les bombes. Monsieur Hollande, ras le bol de votre désinformation sur Alep ! Je ne suis pas allé à Alep. Mais je lis et j’écoute ceux qui y vivent, et ce n’est pas du tout le même écho que nous lisons ou écoutons de nos confères dont les sources d’information semblent être à sens unique.

Pourtant, multiples sont les témoignages dramatiques qui démontrent combien est insupportable la désinformation, l’intoxication émanant de journalistes et, pire encore, de notre propre président de la République, de Barack Obama ou du Britannique Boris Johnson qui, tous trois, arment et entretiennent la rébellion syrienne qui combat sous le drapeau des terroristes d’Al-Qaïda, voire même sous le sinistre emblème de l’État islamique . Ici même, il y a quelques jours, je vous révélais ce qu’avait à dire un jeune Breton qui avait choisi de vivre à Alep-Ouest pour tenter de soulager les assiégés.

Depuis hier, le témoignage télévisé plus journalistique et peut-être moins bouleversant d’une photographe anglaise, Vanessa Beeley, circule sur les réseaux sociaux. Les Occidentaux suscitent de nouveaux séparatismes en Irak et en Syrie. Les États-Unis, la Turquie et Israël soufflent sur les braises : tous trois encouragent de nouveaux séparatismes, inconnus jusqu’ici, qui pourraient participer au démantèlement de l’Irak et de la Syrie. Peut-on encore prévenir la guerre généralisée ?, par Thierry Meyssan.

Extension du conflit, par Thierry Meyssan. “Une agression des USA contre la Syrie mènera à une guerre à grande échelle” (Gouvernement russe) Dr. Bachar al-Jaafari - SYRIE : Nous sommes passés d’une guerre par procuration à une vraie guerre ! Russie : la volonté américaine de remodeler le Moyen-Orient est la cause des souffrances de la Syrie.

GUERRE en SYRIE : réflexions de Bachar Al-Assad. Le New York Times présente un alibi pour le bombardement américain en Syrie. L’attaque de Deir Ezzor permet la création de la « principauté salafiste » prévue par la DIA en 2012. Les alliés des Etats-Unis sont prêts à partager avec eux la responsabilité de l’attaque de Deir Ezzor par Moon of Alabama. Syrie – Les « rebelles » triés sur le volet par la CIA chassent les forces américaines. Bagdad réclame la restitution des territoires occupés par les Kurdes en 2014.

Syrie, un conflit de plus en plus complexe - Lengadoc Info. LUC MICHEL/ RUSSIE-TURQUIE : PAS DE RAPPROCHEMENT DURABLE. LUC MICHEL/ L’AXE MOSCOU-PÉKIN-TÉHÉRAN SE RENFORCE. Dossier Syrie (plus de 200 documents) Iran/Russie: de quoi a peur Washington? Can Russia trust Turkey this time? — RT Op-Edge. Dites bonjour à la coalition ATM (Ankara-Téhéran-Moscou) L'Iran demande à la Turquie de cesser ses opérations militaires en Syrie. Erdogan poursuivra son opération en Syrie jusqu'à l'élimination de la menace kurde. Les Kurdes perdent et les Turcs volent Jarablus à la Syrie.

¿Están turcos y kurdos atrapados en el laberinto de EEUU? Rapprochement turco-russe par Stratediplo. L’armée turque tire sur les Kurdes qui refusent de reculer près de Jarablus en Syrie.