background preloader

Géopolitique : SYRIE 4

Facebook Twitter

Les Brigades Badr entrent en Syrie. Vers la jonction des armées syriennes et irakiennes. Porte-parole de la coalition internationale : les USA ont frappé des forces pro-gouvernement syrien. Le deal de Trump à Ryad (JM Vernochet, T. Meyssan) Le traître Trump offre à l'Arabie saoudite le statut de capitale de la lutte contre le terrorisme. Illustration : TWITTER/RICK G.

Le traître Trump offre à l'Arabie saoudite le statut de capitale de la lutte contre le terrorisme

ROSNER‏ Donald Trump en compagnie du roi Salman d’Arabie saoudite et du Président égyptien Abdel Fattah al-Sissi pour l’ouverture du « Global Center for Combating Extremist Ideology ». Trump a tout simplement signé une alliance avec 55 pays musulmans… 55 sur 57. 55 contre les deux autres, avec l’aide des USA dorénavant. 55 pays pratiquant l’islam sunnite et voulant la peau et de l’Iran et de la Syrie. Sous prétexte de lutte contre le terrorisme. Les 55 pays musulmans ont promis de s’attaquer aux sources théoriques du terrorisme. Trêve de plaisanterie… Et Trump a signé ça… Et Trump va donner à l’Arabie saoudite les moyens de combattre, sous prétexte de terrorisme, le régime de Bachar, c’est évident. Trump : deux pas en avant, un pas en arrière, par Thierry Meyssan. Le changement radical de rhétorique du président Trump sur l’ensemble de sa politique extérieure s’est accompagné du bombardement de la base syrienne de Cheyrat et de celui d’une montagne afghane.

Trump : deux pas en avant, un pas en arrière, par Thierry Meyssan

Le monde a tremblé devant ce déploiement de force : 59 missiles Tomahawks en Syrie et une méga-bombe GBU-4/B3 en Afghanistan. Pourtant, la base de Cheyrat était à nouveau opérationnelle dès le lendemain, tandis que « la mère de toutes bombes » a certes provoqué l’effondrement de trois sorties d’un tunnel naturel, mais n’a pas détruit les kilomètres de passages souterrains creusés avec le temps par les rivières dans la montagne. Bref, beaucoup de bruit pour rien. Entretien avec Stéphane Blet à propos de la Franc-maçonnerie et de la Turquie d'Erdogan. Le médecin casque blanc qui a annoncé les attaques chimiques en Syrie est un daechiste. T.Meyssan: Washington, Moscou et Damas auraient conclu un accord. 10000 fusils d'assaut destinés aux terroristes... Ni Fillon, ni Macron, ni Hamon n’entendent sonner le Glas. Ci-joint les deux pages que notre ami Alexis a écrites ce dimanche de Rameaux.

10000 fusils d'assaut destinés aux terroristes... Ni Fillon, ni Macron, ni Hamon n’entendent sonner le Glas

Sublime; mais terriblement inquiétant, tant cela nous montre tellement de faits convergents. Quant à la morale dans les guerres, elle donne toujours raison aux vainqueurs.« Vae victis » ne date pas d’hier… Pour qui sonne le glas… Syrie : Poutine avertit que d’autres fausses attaques au gaz sont en préparation pour justifier l’invasion du pays par les USA. BREIZATAO – ETREBROADEL (11/04/2017) Vladimir Poutine a rompu le silence (source) après les frappes américaines de vendredi dernier contre la Syrie, les premières en six ans de conflit entre le gouvernement syrien et les djihadistes soutenus par les USA et ses vassaux.

Syrie : Poutine avertit que d’autres fausses attaques au gaz sont en préparation pour justifier l’invasion du pays par les USA

S’exprimant devant les journalistes, le président russe a averti qu’il disposait de « sérieuses informations » sur de fausses attaques chimiques en préparation. « Nous avons des informations de sources variées indiquant que de telles provocations – et je ne peux pas les appeler autrement – sont en train d’être préparées dans d’autres régions de Syrie, y compris dans les quartiers sud de Damas, où ils veulent diffuser des substances chimiques et ensuite blâmer les autorités syriennes officielles pour leur utilisation » a assuré le président russe. Syrie : comment les Russes voient la menace d'affrontement entre États-Unis et Russie ? Menace d’affrontement entre États-Unis Russie 8 avril 2017, par Mike Whitney L’attaque de missiles par le Président Donald Trump contre l’aérodrome de Shayrat en Syrie occidentale s’est avérée la manifestation pauvrement préparée d’une action musclée qui a donné comme résultat tout le contraire de ce qui était prévu.

Syrie : comment les Russes voient la menace d'affrontement entre États-Unis et Russie ?

Alors que l’attaque a sans aucun doute soulevé le moral des djihadistes qui se sont répandus à travers le pays depuis six ans, elle n’avait aucune valeur militaire ou stratégique. Les dégâts causés à l’aérodrome ont été insignifiants et il n’y a aucune raison de croire que cela nuira au progrès de l’armée syrienne sur le terrain. Par contre cette attaque a tué quatre militaires syriens, ce qui signifie que les troupes américaines en Syrie ne peuvent plus être considérées comme faisant partie d’une coalition internationale de lutte contre le terrorisme. Depuis vendredi, la Russie a gelé toute coopération militaire avec les États-Unis. Mondialistes de gauche et mondialistes de droite 0 52’20. Bombes chimiques en Syrie : à qui profite le crime ? Que l’on réfléchisse un peu avant de s’enflammer : 1) Quel est l’intérêt de Assad d’utiliser des bombes chimiques ?

Bombes chimiques en Syrie : à qui profite le crime ?

Aucun, vu la réaction à laquelle il n’échapperait pas. C’est ce que l’impulsif Trump vient de nous démontrer. 2) L’usage d’armes chimiques étant contre-productif et Assad ayant oublié d’être bête, il ne les a pas utilisées. Il dit que c’est un accident. 3) Assad aurait détruit un dépôt de nid de guêpes selon ce qu’on apprend ici. 4) Les missiles de Trump survolent sans encombre le territoire syrien sous très haute surveillance russe. Syrie : Trump bombarde la base aérienne de Shayrat. 7 avril 2017 par Pierrot C’est sans mandat de l’ONU, ni décision du congrès américain, que Trump vient d’attaquer l’armée arabe syrienne. 59 missiles Tomahawk ont été tirés de deux bâtiments stationnés en mer Méditerranéenne (USS Porter & USS Ross).

Syrie : Trump bombarde la base aérienne de Shayrat

Tous les avions stationnés sur cette base seraient détruits. Selon l’OSDH (à prendre avec beaucoup de pincettes) il n’y aurait que 4 morts mais selon d’autres témoignages, beaucoup de blessés. Le blog de Bruno Gollnisch. Il y a quelques semaines, la diplomatie américaine faisait savoir que le départ du président Bachar el-Assad en Syrie n’était pas (plus) une priorité dans un pays toujours en proie aux violences des djihadistes même si ces derniers reculent sur tous les fronts.

Le blog de Bruno Gollnisch

Selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH), une très trouble officine contrôlée par les Frères musulmans installée à Londres, dont les avis sont souvent relayés sans recul par la plupart des médias, un raid aérien à l’arme chimique aurait été perpétré par l’armée régulière syrienne mardi. Il avait pour cible une localité encore entre les griffes des islamistes, Khan Cheikhoun (province d’Idleb) et a causé la mort de dizaines de personnes dont des enfants et occasionné des dizaines de blessés. Le gouvernement syrien a démenti cette attaque chimique qui a cependant été portée à son crédit par les pays de l’axe euro-atlantiste.

M. L’administration Trump est frappée de folie néocon. Par le Saker – Le 5 avril 2017 – Source The Saker Oh la la, il n’a pas fallu longtemps.

L’administration Trump est frappée de folie néocon

Comme je l’écrivais en février, les néocons et l’État profond ont complétement châtré Trump. La Troisième Guerre mondiale embrasée dans quelques jours ? - Novorossia Today. Dans la nuit du 6 au 7 avril 2017 les U.S.A. ont bombardé la Syrie, un pays souverain.

La Troisième Guerre mondiale embrasée dans quelques jours ? - Novorossia Today

Trump, qui a surfé sur un concept marketing de communication « Fake News », « stopper l’agression contre la Russie », « stopper la folie des migrants en Europe » pour se faire élire, vient de faire bombarder la Syrie dans une action Blitzkrieg alors que l’ONU exprime n’avoir obtenu « aucune preuve tangible » . De nouveau de fausses accusations sur l’emploi de gaz sarin ont été répandues dans les média mainstream mensongers pour trouver une excuse pour bombarder. La Russie dénonce un grave acte de guerre sur la Syrie. Avec l’accumulation des troupes de l’OTAN sur le front russe des pays baltes à l’Ukraine, l’OTAN semble être disposé à jouer la carte de la Troisième Guerre mondiale contre la paix dans le monde. L’embrasement dans quelques jours ? Raid contre une base aérienne en Syrie: comment réagira le Kremlin? Les déclarations de certains experts, pour lesquels le raid contre la base aérienne serait une « réponse émotionnelle » de Trump, ne reflètent guère la réalité.

Le moment a été trop bien choisi et le risque de conflit direct avec la Russie a été réduit au minimum. Ainsi, le commandement russe avait été prévenu de l’attaque, ce qui a permis à ses alliés syriens de procéder à l’évacuation du site militaire et d’éviter les pertes réelles. Tout cela témoigne du caractère politique de l’opération qui coïncide opportunément avec la visite aux États-Unis du président chinois Xi Jinping. Par ailleurs, Trump montre au monde entier la détermination qui, d’après ses déclarations, faisait défaut à Obama. Le Kremlin, en revanche, a dû choisir comment réagir à l’agression directe visant son allié. Cependant, l’armée gouvernementale syrienne, épuisée par cinq ans de combats, n’en est pas capable. Donald Trump. Mamans, planquez vos petits, le va-t-en-guerre Macron veut les envoyer en Syrie. Quand je vois et j’entends cet immonde personnage, je redeviens l’amoureuse de Boris Vian, et je sais pourquoi.

Pourtant je suis prête à faire la guerre et je sais qu’elle sera inévitable tôt ou tard, à moins que Marine ne soit élue. Mais mourir pour son pays, pour ses idées, c’est autre chose que d’aller se faire trouer la peau pour les beaux yeux des mondialistes complices des terroristes financés par l’Arabie saoudite sur un territoire étranger. Alors, mamans de France et de Navarre, même si vos petits, bien grands déjà, se sont engagés, kidnappez-les, enfermez-les dans la cave si la peste Macron arrivait au pouvoir suprême.

On croyait avoir tout dit sur le macro-con, mais sa démence, son vide et le danger qu’il représente sont abyssaux. Faisant du Hollande dans le texte, voici Macron qui se voit en nouveau BHL sous la coupe américaine pour faire disparaître le seul pays qui ne pratique pas le terrorisme d’Etat et qui ne voile pas ses femmes au Moyen Orient, mis à part Israël. Que se passerait-il si Washington renonçait au jihad ?, par Thierry Meyssan. L’opposition que rencontre le président Donald Trump est si forte que le plan de lutte contre Daesh, qui devait être présenté le 22 mars lors d’un sommet de la Coalition à Washington, n’est toujours pas prêt. Sa ligne politique est toujours aussi floue. Seul l’objectif d’éradication du jihadisme a été acté, mais aucune de ses implications n’a été résolue.

Le général Joseph Votel, le patron du CentCom, n’a toujours pas présenté les options sur le terrain. Syrie, gendarme du monde... Les trahisons de Trump commencent. Les 100 jours sont terminés. Place à la « real politik ». Trump avait été élu par des Américains espérant le changement, le vrai, espérant qu’un homme fort saurait mettre au pas Congrès, conseillers, Soros, politicards véreux, lobbies… Las ! Le peuple américain est trahi par sa Constitution et les contre-pouvoirs installés pour éviter une dictature, un comble. Et un blocage fou, parce que lorsque les contre-pouvoirs sont corrompus, que peut faire un Trump, fût-il Dieu le père ? Trump depuis 3 mois était bloqué politiquement. Ce que l'on sait des frappes américaines sur la base militaire de al-Chaayrate en Syrie.

Washington a indiqué que le bombardement de la base aérienne syrienne près de Homs était une réponse à Damas, accusé d'avoir utilisé du gaz sarin contre des civils. L'opposition syrienne se réjouit de ces frappes, Damas et Moscou condamnent. Que s'est-il passé ? La base de al-Chaayrate, dans la province centrale de Homs, a été frappée vers 00h40 GMT dans la nuit du 6 au 7 avril par 59 missiles Tomahawk tirés par les navires américains USS Porter et USS Ross, qui se trouvaient en Méditerranée orientale. Selon le capitaine de vaisseau Jeff Davis, un porte-parole du Pentagone, la base était connue pour être un lieu de stockage d'armes chimiques avant 2013. «Ces missiles ont ciblé des avions, des abris de bombardiers, des zones de stockage pétrolier et de matériel militaire, des stocks de munitions, des systèmes de défense aérienne et des radars», a déclaré Jeff Davis aux journalistes.

Coup de coeur pour la femme de Bashar-el-Assad - Les coups de coeur d'eva R-sistons. Oui, l’épouse du président de la Syrie : Bachar al-Assad. «Assad doit partir !» : quand les détracteurs du président syrien quittent la politique un à un. L'on attend toujours les félicitations occidentales pour la libération de Palmyre par Karine Bechet-Golovko. Le député Nicolas Dhuicq revient de la ville d’Alep, en Syrie. Les médias traditionnels ont menti. Obama fut le pire président des 100 dernières années : les preuves ! Philippe Karsenty, que Riposte Laïque a déjà interviewé, est, à notre connaissance, un des rares hommes politiques français à avoir ouvertement soutenu Donald Trump, dès le début de son aventure. Raison de plus pour revenir vers lui, à quelques jours de l’investiture du 45e président des Etats-Unis, et avoir son ressenti sur les invraisemblables campagnes qui se poursuivent contre le vainqueur des élections.

Un bombardier américain B-52 a mené une frappe aérienne à Idleb en Syrie, tuant plus de 20 civils. Un avion américain a effectué un bombardement dans la province syrienne d’Idleb, le 3 janvier, sans en prévenir la partie russe. John Kerry reproche au Royaume-Uni d'avoir saboté une intervention américaine contre Assad en Syrie. Il n’y aura pas de partition de la Syrie par Sharmine Narwani. La tripartite est-elle vraiment sur le point de découper la Syrie ? 1/3 Par Andrew Korybko. Obama, prix Nobel de la paix, n'a plus que 17 jours pour déclencher la guerre… Syrie : La Russie et la Turquie négocient l’arrêt de la guerre, la France et les USA hors-jeu.

BREIZATAO – ETREBROADEL (28/12/2016) C’est l’un des événements marquants de l’histoire contemporaine du Moyen-Orient : les puissances occidentales ont été exclues des négociations devant décider du futur de la région, Syrie en tête. Ankara 2016 n’est pas Sarajevo 1914, à qui profite ce moment Sarajevo en Turquie ? Ministre de la Défense iranien : «Les terroristes sont les outils de la coalition occidentale» Autorisation US pour livrer des armes sol-air aux rebelles «modérés» : un «acte hostile» pour Moscou. Plus de 2000 djihadistes saoudiens combattent en Syrie, en Irak et dans d'autres zones de conflits. France : François Hollande n’a pas souhaité Noël à ses compatriotes, les Chrétiens d’Alep si.

Syrie : les rebelles «modérés» auraient contaminé au diesel l'eau courante de Damas. En Syrie, après Alep, les masques commencent à tomber ! 17 officiers français arrêtés en Syrie : ils formaient les tueurs de l’EI ! Conférence de presse de Bachar Ja’fari, représentant permanent de la Syrie auprès des Nations Unies, le 19 décembre 2016, suite au Conseil de Sécurité. Alep n’est pas tombée mais a été libérée, comme le déclare Mgr Jean-Clément Jeanbart, archevêque d’Alep. Syrie – L’assassinat de journalistes a permis aux « militants médiatiques » de dominer l’information – Un effet du hasard ? Bienvenus à Idlib. La patrie d’al-Nusra et le modèle américain de ville syrienne. Bienvenus à Idlib. La patrie d’al-Nusra et le modèle américain de ville syrienne. Résumer le conflit syrien en juxtaposant les différentes faction. Le syndrome d'Alep-Est, par Thierry Meyssan.

Alep-Est & Mossoul, par Thierry Meyssan. Traductor de Google du site Syrien "AL WATAN". Eric Denecé : « On se fait rouler dans la farine avec Alep » - #BaslesMasques L'ambassadeur de #Syrie à l'ONU dévoile les noms des officiers de renseignements étrangers mêlés aux terroristes à #Alep! Alain Juppé provoque les sarcasmes et la colère d'internautes en s'exprimant sur Alep. Situation en Syrie du 16 au 19 décembre 2016, selon la Russie.

Moscou: l'évacuation d'Alep-Est terminée d'ici un ou deux jours. Fausse information : la police égyptienne surprend un tournage de «blessés d'Alep» Deuxième front majeur en Syrie : la Province d'Idlib - LAFAUTEAROUSSEAU. Syrie : des bus chargés d'évacuer deux localités contrôlées par le gouvernement attaqués. Irak : de la chute de Saddam Hussein à l’Etat islamique. Syrie : le reflux de l’Empire… Alep : victoire de la coalition russe. Poutine doit maintenant agir à Palmyre.

"Syriennes" - "Syrians" Alep : Les médias français se mobilisent pour Al Qaeda. Syrie : Une députée américaine proche de Trump accuse formellement le gouvernement US d’armer Al-Qaeda et l’État Islamique. En pleine trêve, les rebelles auraient «commencé une action militaire» à Alep. Dernières images d'Alep libérée vue depuis un drone. ONU : Une journaliste démonte en deux minutes la rhétorique des médias principaux sur la Syrie. 12-12-2016.- Syrie : La ville de Palmyre à nouveau sous le contrôle de l'État islamique.

A Alep ravagée, « un effondrement total de l'humanité » "On assiste - enfin ! - à des retrouvailles entre Alep-Ouest et Alep-Est !" Washington fait occuper à nouveau Palmyre par Daesh. Palmyre : opération américaine avortée. Le Conseil de sécurité de l'ONU se rassemble pour une réunion d’urgence sur Alep 13 déc. 2016, 18:24.

Syrie, Yemen, .... Oui ! En effet que les VRAIS coupables et associés SOIENT jugés ! Syrie : Les djihadistes écrasés à Alep, Hollande menace la Russie d’un ultimatum. Trois dirigeants de Daesh impliqués dans les attentats de Paris tués par la coalition en Syrie. Épouvantable. La guerre en Syrie selon Aphatie et Hollande ? La faute à la Russie ! Syrie : Le chef de la diplomatie US salue le « courage » d’Al Qaeda lors de sa remise de Légion d’Honneur. Alors qu'Alep est en passe d'être reprise, dix pays soutenant les rebelles se retrouvent à Paris. Lavrov : «la plus importante opération d’évacuation de civils est en cours à Alep» Mauvaises fréquentations : la France négocie avec «les pires djihadistes»

L'Armée syrienne libre attaque un quartier d’Alep aux lance-roquettes multiples. Le sort d’Alep sera-t-il celui de Darayya ? – Vu Et Entendu – Conflits. TRUMP ET LE MOYEN- ORIENT – La Voix De La Libye. « Israël » grignote en catimini le sud de la Syrie, avec l’aide de la Jordanie. Syrie : Les fronts djihadistes s’effondrent – L’Égypte entre dans la lutte. Déclaration de guerre ? Erdogan affirme que l’armée turque est en Syrie pour renverser « le tyran al-Assad »

Erdogan : Les forces turques sont en Syrie pour mettre fin au règne de Bachar el-Assad. Les frappes contre l'armée syrienne étaient une «erreur regrettable» selon le Pentagone. La France veut une réunion «immédiate» du Conseil de sécurité de l'ONU sur Alep. Situation en Syrie du 22 au 25 novembre 2016, selon la Russie. Un autre bastion des terroristes à Alep-Est repasse sous le contrôle de Damas. L'armée syrienne continue de gagner du terrain à Alep. Plus de 70 charniers de Daech découvertes en Syrie et en Irak. De nouveaux charniers yézidis découverts près de Mossoul. Exclusif : la vidéo-choc, attribuée à Riposte Laïque, qui aurait fait perdre Juppé.

Syrie : les assassins effacent leurs traces en éliminant les témoinsSyrie : des djihadistes acquièrent des missiles antiaériens, nouvelle «fuite» d’armes occidentales ?