background preloader

Géopolitique QATAR

Facebook Twitter

Sous Obama, les Frères musulmans étaient à la Maison blanche : voilà Obama qui appelle Macron... Notre correspondant en Egypte avait interviewé le père Boulad, qui tient un discours sans concession sur l’islam.

Sous Obama, les Frères musulmans étaient à la Maison blanche : voilà Obama qui appelle Macron...

C’était en 2013. Il y disait que les Frères musulmans étaient à la Maison blanche, sous Obama… Quand on sait que le même Obama a appelé au téléphone Macron hier, ça ne rassure pas… Après les abominables attentats survenus en Égypte le dimanche des Rameaux, et que Père Henri Boulad avait commenté dans une magnifique et profonde homélie le jour même, ce dernier y revient et approfondit sa réflexion dans un sévère « J’accuse ! » qui fera date… À lire et à partager ! Que se passerait-il si Washington renonçait au jihad ?, par Thierry Meyssan. USA : Le futur principal stratège militaire de Trump considère que l’islam est un « cancer » Le Général Michael Flynn veut remporter la guerre contre l’islam BREIZATAO – ETREBROADEL (19/11/2016) A peine nommé Conseiller à la Sécurité Nationale par le nouveau président américain Donald Trump, le général Michael Flynn a été l’objet de nombreuses attaques de la part de la presse d’état hexagonale.

USA : Le futur principal stratège militaire de Trump considère que l’islam est un « cancer »

Et pour cause : il fait de la victoire contre la guerre déclarée par l’islam à l’Occident la pierre angulaire de la stratégie US. Une révolution qui met les élites pro-musulmanes françaises en état d’alerte. Rupture complète. Au crible des informations tendancieuses, la situation en Syrie. Le dépeçage démocratique de la Syrie. Autopsie d’une guerre hybride diaboliquement élaborée, menée par les États-Unis en Syrie, pour parvenir à dépecer le pays dans les urnes, malgré l’intervention russe Par Andrew Korybko – Le 3 juin 2016 – Source katehonLa guerre en Syrie entre dans une nouvelle phase qualitative, d’où il ressort qu’il devient de plus en plus clair pour le monde, que les États-Unis ne sont plus en mesure de poursuivre activement leur objectif de changement de régime contre le président Assad.

Le dépeçage démocratique de la Syrie

Au lieu de cela, une nouvelle stratégie a vu le jour, par laquelle les États-Unis tentent de façonner l’espace de combat syrien d’une manière telle que les circonstances entraîneront une fédéralisation post-Daesh du pays, qui résultera, de facto, dans un partitionnement interne le long des lignes d’identité et l’affaiblissement dramatique de ce qui avait été, il y a une demi-décennie, le pays le plus solide et stable du Moyen-Orient. Les douze mois du compte à rebours.

Syrie : les forces aériennes russes ont détruit quatre installations pétrolières de Daesh. L’aviation russe continue de mener sa lutte contre Daesh en Syrie en s’attaquant à «la base financière terroriste».

Syrie : les forces aériennes russes ont détruit quatre installations pétrolières de Daesh

Cette fois-ci, quatre cibles de l’industrie pétrolière de l’Etat islamique ont été visées. «Les bombardiers de l’armée de l’air russe ont rayé de la carte quatre sites illégaux d’extraction pétrolière situés dans les provinces de Raqqa et de Homs, contrôlés par les combattants de l’Etat islamique», rapporte le Centre russe pour la réconciliation des parties belligérantes sur le territoire de la République arabe syrienne, dans un communiqué diffusé sur le site du ministère russe de la Défense. Cette opération militaire russe avait pour but de saper la machine financière de l’organisation terroriste. En avril dernier, le ministère russe des Affaires étrangères avait déclaré la nécessité d’assécher les sources de revenus de Daesh, notamment l’extraction pétrolière illégale et sa vente.

"Pendant deux jours, nous avons reçu plus de 1.000 bombes, et ça continue…". Dès 2003, le directeur des RG avait déposé un rapport explosif sur l’islam. L’Islam en France.

Dès 2003, le directeur des RG avait déposé un rapport explosif sur l’islam

Sous ce titre « l’Islam en France », Emmanuel Rattier, dans son « Faits et Documents » n° 165 du 15 décembre au 15 janvier 2004, retranscrit, du site de l’Assemblée Nationale, un très intéressant rapport d’Yves Bertrand, directeur central des Renseignements généraux. Ce rapport a été donné le 9 juillet 2003 dans le cadre de la Commission de l’Assemblée Nationale présidée par Jean-Louis Debré, président de l’Assemblée Nationale, ayant pour objet le problème du « voile islamique »dans les écoles publiques. Voici comment Emmanuel Ratier présente ce rapport : « Le document que nous vous proposons ci-dessous est tout à fait exceptionnel. IL n’y a pas eu que la Commission Stasi à se pencher sur la question du voile. Une telle présentation retint mon attention. Bonne lecture. M. (extrait du procès-verbal de la séance du 9 juillet 2003) Présidence de M. N° 1275 - Rapport de M. . © Assemblée nationale. « La Turquie finance Daesh, le Qatar et l’Arabie Saoudite financent le Front Al Nosra »

Daech en Syrie : Robert Kennedy dénonce l’imposture américaine. L’actuelle guerre au Proche et Moyen-Orient – mais qui contamine déjà le Maghreb -, la faute à qui ?

Daech en Syrie : Robert Kennedy dénonce l’imposture américaine

À l’islam, pardi ! Qu’importe que cette religion ne soit ni une personne civile, administrative ou morale, elle est la seule coupable et ses sectateurs les premiers complices. Qu’importe, encore, que le Coran puisse donner lieu à des interprétations multiples, que d’innombrables écoles théologiques puissent s’affronter au sein de la même religion, puisqu’il y a l’Oumma (communauté des croyants), vocable repris à la fois par les musulmans les plus obtus et les islamophobes les plus bas de plafond. Qu’importe qu’au nom de cette même Oumma, les musulmans s’entre-déchirent depuis des siècles. D’ailleurs, si cette Oumma était autre qu’une simple figure rhétorique, les pays musulmans avoisinants accueilleraient à bras ouverts ces cortèges de réfugiés… musulmans.

Syrie : c'est le commencement de la fin pour l'Arabie saoudite et l'EI. Cinq longues années de tuerie, de manipulation, de mensonge et la coalition islamo-occidentale ne sont pas venues à bout de la république syrienne.

Syrie : c'est le commencement de la fin pour l'Arabie saoudite et l'EI

Que se passe-t-il réellement en Syrie ?

Géopolitique QATAR 1