background preloader

Géopolitique ARABIE SAOUDITE

Facebook Twitter

Le traître Trump offre à l'Arabie saoudite le statut de capitale de la lutte contre le terrorisme. Illustration : TWITTER/RICK G.

Le traître Trump offre à l'Arabie saoudite le statut de capitale de la lutte contre le terrorisme

ROSNER‏ Donald Trump en compagnie du roi Salman d’Arabie saoudite et du Président égyptien Abdel Fattah al-Sissi pour l’ouverture du « Global Center for Combating Extremist Ideology ». Sous Obama, les Frères musulmans étaient à la Maison blanche : voilà Obama qui appelle Macron... Notre correspondant en Egypte avait interviewé le père Boulad, qui tient un discours sans concession sur l’islam.

Sous Obama, les Frères musulmans étaient à la Maison blanche : voilà Obama qui appelle Macron...

C’était en 2013. Il y disait que les Frères musulmans étaient à la Maison blanche, sous Obama… Quand on sait que le même Obama a appelé au téléphone Macron hier, ça ne rassure pas… Après les abominables attentats survenus en Égypte le dimanche des Rameaux, et que Père Henri Boulad avait commenté dans une magnifique et profonde homélie le jour même, ce dernier y revient et approfondit sa réflexion dans un sévère « J’accuse ! Que se passerait-il si Washington renonçait au jihad ?, par Thierry Meyssan. L’opposition que rencontre le président Donald Trump est si forte que le plan de lutte contre Daesh, qui devait être présenté le 22 mars lors d’un sommet de la Coalition à Washington, n’est toujours pas prêt.

Que se passerait-il si Washington renonçait au jihad ?, par Thierry Meyssan

Sa ligne politique est toujours aussi floue. Seul l’objectif d’éradication du jihadisme a été acté, mais aucune de ses implications n’a été résolue. Le général Joseph Votel, le patron du CentCom, n’a toujours pas présenté les options sur le terrain. Il devrait le faire uniquement début avril. Sur le terrain, on se contente donc d’échange d’information entre États-uniens d’un côté, Russes et Iraniens de l’autre. UNICEF - "Au moins un enfant meurt toutes les dix minutes au Yémen" Syrie, Yemen, .... Oui ! En effet que les VRAIS coupables et associés SOIENT jugés !

Arabie Saoudite : En photo sans son voile, “Tuez-la et jetez son corps aux chiens” BREIZATAO – ETREBROADEL (13/12/2016) Le principal allié de la France, l’Arabie Saoudite, s’est illustrée en faisant arrêter une femme , à Riyad, pour avoir posté sur Twitter une photo d’elle sans son voile.

Arabie Saoudite : En photo sans son voile, “Tuez-la et jetez son corps aux chiens”

Il faut qu’elle “paie pour son crime”. En Arabie Saoudite, de nombreux internautes demandent depuis plusieurs jours la mort d’une femme. “Tuez-la et jetez son corps aux chiens”, écrivent ces personnes sur Twitter. “Nous voulons du sang”, “nous demandons l’emprisonnement de la rebelle”.Qu’a fait cette femme pour mériter un tel déchainement de haine. La mirobolante démocratie wahhabite est une ardente promotrice des libertés individuelles élémentaires : Malak al-Shehri a eu la mauvaise idée de se prendre en photo dans la rue principale de Riyad, la capitale de l’Arabie saoudite, sans voile et sans abaya, une tenue “traditionnelle” qui recouvre le corps.

USA : Le futur principal stratège militaire de Trump considère que l’islam est un « cancer » COMMENTAIRE de L'ARTICLE : "9/11 : Ryad met en garde contre «les conséquences désastreuses» du vote anti-saoudien du Congrès" Au crible des informations tendancieuses, la situation en Syrie. Politique et éco n°91 : 1916, naissance du Nouvel ordre mondial. Menacée par Ryad, l'ONU retire l'Arabie de la liste des pays violants les droits des enfants. Furieuse des déclarations de l'ONU qui l'accuse de tuer des enfants et de violer les droits de l'Homme au Yémen, Riyad avait menacé de couper des centaines de millions de dollars d'aide à ses programmes humanitaires et de lutte contre le terrorisme.

Menacée par Ryad, l'ONU retire l'Arabie de la liste des pays violants les droits des enfants

La menace a porté ses fruits rapporte sur son site Foreign Policy. Cédant au chantage financier, l'ONU aurait accepté de retirer l'Arabie saoudite de sa liste noire des pires violateurs des droits des enfants sur les zones de conflit. Le dépeçage démocratique de la Syrie. Autopsie d’une guerre hybride diaboliquement élaborée, menée par les États-Unis en Syrie, pour parvenir à dépecer le pays dans les urnes, malgré l’intervention russe Par Andrew Korybko – Le 3 juin 2016 – Source katehonLa guerre en Syrie entre dans une nouvelle phase qualitative, d’où il ressort qu’il devient de plus en plus clair pour le monde, que les États-Unis ne sont plus en mesure de poursuivre activement leur objectif de changement de régime contre le président Assad.

Le dépeçage démocratique de la Syrie

Au lieu de cela, une nouvelle stratégie a vu le jour, par laquelle les États-Unis tentent de façonner l’espace de combat syrien d’une manière telle que les circonstances entraîneront une fédéralisation post-Daesh du pays, qui résultera, de facto, dans un partitionnement interne le long des lignes d’identité et l’affaiblissement dramatique de ce qui avait été, il y a une demi-décennie, le pays le plus solide et stable du Moyen-Orient. Guerre & Paix #2 : « Arabie Saoudite, le calme avant la tempête ? » Guerre & Paix #1 - « L’État Islamique : qui le soutient, qui le combat ? » Syrie : les forces aériennes russes ont détruit quatre installations pétrolières de Daesh. L’aviation russe continue de mener sa lutte contre Daesh en Syrie en s’attaquant à «la base financière terroriste».

Syrie : les forces aériennes russes ont détruit quatre installations pétrolières de Daesh

Cette fois-ci, quatre cibles de l’industrie pétrolière de l’Etat islamique ont été visées. «Les bombardiers de l’armée de l’air russe ont rayé de la carte quatre sites illégaux d’extraction pétrolière situés dans les provinces de Raqqa et de Homs, contrôlés par les combattants de l’Etat islamique», rapporte le Centre russe pour la réconciliation des parties belligérantes sur le territoire de la République arabe syrienne, dans un communiqué diffusé sur le site du ministère russe de la Défense.

Cette opération militaire russe avait pour but de saper la machine financière de l’organisation terroriste. En avril dernier, le ministère russe des Affaires étrangères avait déclaré la nécessité d’assécher les sources de revenus de Daesh, notamment l’extraction pétrolière illégale et sa vente. "Pendant deux jours, nous avons reçu plus de 1.000 bombes, et ça continue…". Le turban vert : enquête sur la dynastie Séoud et le wahhabisme (Xavier de Hauteclocque)

Xavier de Hauteclocque (1897-1935), journaliste et écrivain, fut aussi un agent du deuxième bureau (service de renseignements de l’armée française).

Le turban vert : enquête sur la dynastie Séoud et le wahhabisme (Xavier de Hauteclocque)

Cet ouvrage fut publié pour la première fois en 1931. L’année précédente, Xavier de Hauteclocque, officier de renseignement du deuxième bureau, avait suivi le pèlerinage à la Mecque pour y enquêter sur les menées anglaises cherchant à attiser des troubles dans les protectorats français sur la Syrie et le Liban depuis le royaume des Séoud. Sous couvert de faire un reportage sur le pèlerinage à la Mecque, Xavier de Hauteclocque y observe aussi les manigances de la dynastie Séoud et les dessous de la doctrine wahhabite. Ce livre est un subtil mélange du reportage du journaliste et de l’enquête de l’officier de renseignement, écrit dans le style vif et direct d’un roman d’espionnage. Dès 2003, le directeur des RG avait déposé un rapport explosif sur l’islam. L’Islam en France.

Dès 2003, le directeur des RG avait déposé un rapport explosif sur l’islam

Sous ce titre « l’Islam en France », Emmanuel Rattier, dans son « Faits et Documents » n° 165 du 15 décembre au 15 janvier 2004, retranscrit, du site de l’Assemblée Nationale, un très intéressant rapport d’Yves Bertrand, directeur central des Renseignements généraux. Ce rapport a été donné le 9 juillet 2003 dans le cadre de la Commission de l’Assemblée Nationale présidée par Jean-Louis Debré, président de l’Assemblée Nationale, ayant pour objet le problème du « voile islamique »dans les écoles publiques. Voici comment Emmanuel Ratier présente ce rapport : « Le document que nous vous proposons ci-dessous est tout à fait exceptionnel. « La Turquie finance Daesh, le Qatar et l’Arabie Saoudite financent le Front Al Nosra » Un câble dévoilé par WikiLeaks révèle la volonté du régime saoudien de renverser Assad.

Un câble diplomatique dévoilé par WikiLeaks révèle la volonté du Royaume Saoudien de renverser Bachar al-Assad Note du traducteur Le texte ci-dessous est la traduction partielle d’un câble diplomatique saoudien, faisant partie du lot des « Saudi Cables » rendus publics par WikiLeaks à l’été 2015.

Un câble dévoilé par WikiLeaks révèle la volonté du régime saoudien de renverser Assad

Il est daté de 2012 et évoque ce qui est perçu comme la nécessité absolue, pour le régime saoudien, de parvenir au renversement du régime en place à Damas, par crainte des rétributions du régime « brutal et violent » de Bachar al-Assad, cherchant à « se venger des pays qui se sont dressés contre lui » – c’est en soi un aveu de culpabilité dans le déclenchement du conflit et de sa perpétuation… Si l’Occident – dont la France – souhaite véritablement vaincre Daesh et trouver une solution équitable aux troubles qui ravagent la Syrie, il s’agirait de demander des comptes à Riyad, ainsi qu’aux pays du Golfe qui sont évoqués dans ce câble…!

Alain Nicolas rend sa légion d’honneur pour protester contre celle remise au prince saoudien Nayef. L’ancien conservateur en chef des Musées de France, a écrit à François Hollande afin de lui rendre sa légion d’honneur que Jacques Chirac lui avait remise. Il n’a pas apprécié que le prince héritier d’Arabie saoudite accède au même honneur. Selon les informations du quotidien Libération, Alain Nicolas, Chevalier de la Légion d'Honneur et Officier de l'Ordre National du Mérite, a rendu sa décoration au président de la République. Légion d'honneur au prince saoudien : l'indignation silencieuse des Internautes et politiques. Après que François Hollande a décoré dans le secret le prince saoudien Mohammed bin Nayef bin Abdelaziz Al Saoud de la plus haute distinction française, l'opposition et plus généralement les Internautes commencent peu à peu à montrer leur effarement.

Si l'histoire n'a quasiment pas été relayée par la presse hexagonale, les internautes renseignés se sont mis, dès l'annonce de la nouvelle, à montrer leur agacement et leur indignation. En effet, tous semblent être comme bouche-bée de voir le chef de l'Etat décorer de la légion d'honneur l'héritier du Royaume saoudien : François Hollande a remis la légion d'honneur au prince héritier saoudien, a annoncé Ryadh.

Dans un communiqué publié le 4 mars par l'agence saoudienne SPA, les autorités saoudiennes ont annoncé que le chef de l'Etat avait remis la légion d'honneur au prince héritier Mohammed bin Nayef bin Abdelaziz Al Saoud, lors de sa visite à Paris. «François Hollande a souhaité la bienvenue au prince héritier et s'est félicité des fortes relations entre le royaume d'Arabie saoudite et la France», explique le communiqué publié par l'agence de presse saoudienne SPA.

Lire aussi : Nathalie Goulet : «Nous entretenons d’excellentes relations avec l’Arabie saoudite» Daech en Syrie : Robert Kennedy dénonce l’imposture américaine. L’actuelle guerre au Proche et Moyen-Orient – mais qui contamine déjà le Maghreb -, la faute à qui ? À l’islam, pardi ! Qu’importe que cette religion ne soit ni une personne civile, administrative ou morale, elle est la seule coupable et ses sectateurs les premiers complices.

Qu’importe, encore, que le Coran puisse donner lieu à des interprétations multiples, que d’innombrables écoles théologiques puissent s’affronter au sein de la même religion, puisqu’il y a l’Oumma (communauté des croyants), vocable repris à la fois par les musulmans les plus obtus et les islamophobes les plus bas de plafond. Qu’importe qu’au nom de cette même Oumma, les musulmans s’entre-déchirent depuis des siècles. Syrie : c'est le commencement de la fin pour l'Arabie saoudite et l'EI.

Que se passe-t-il réellement en Syrie ? IRAN VS SAOUD (2) : LE CHOC TÉHÉRAN-RIYAD.

Géopolitique ARABIE SAOUDITE 3

Géopolitique ARABIE SAOUDITE 2. Géopolitique ARABIE SAOUDITE 1.