background preloader

Géopolitique ARABIE SAOUDITE 1

Facebook Twitter

Bagdad envoie des effectifs militaires à la zone frontalière avec l’Arabie saoudite. IRIB- Réagissant à l’exercice militaire organisé par l’Arabie saoudite et ses alliés, près des frontières irakiennes, Bagdad a décidé d’envoyer des forces à cette zone frontalière pour suivre de près cet exercice militaire.

Bagdad envoie des effectifs militaires à la zone frontalière avec l’Arabie saoudite

Selon la chaîne de télévision Sumeriya News, Adnan al-Assadi, un des membres du comité sécuritaire et défensif du parlement irakien a indiqué dimanche qu’après avoir reçu des informations et renseignements témoignant des manœuvres militaires organisées par les forces saoudiennes sur les frontières communes avec l’Irak, une unité miliaire a été envoyée, en coordination avec les responsables sécuritaires du pays, contrôler les agissements dans cette région. Adnan al-Assadi a ainsi mis en garde le régime saoudien l’avertissant que toute violation quelconque de l’espace aérien irakien par les chasseurs saoudiens, constatée au cours de cet exercice militaire, serait répondue fermement car elle serait considérée comme une violation de la souveraineté irakienne.

L’Irak réagit à l’intervention saoudienne… IRIB- Presque un mois et demi après la réouverture de l’ambassade saoudienne à Bagdad, le peuple irakien, de toute couche sociale confondue, ainsi que les partis et les mouvements politiques et religieux, ne cessent d’insister sur la fermeture de cette ambassade vu les politiques hostiles du régime saoudien envers l’Irak.

L’Irak réagit à l’intervention saoudienne…

L’ambassade saoudienne a été même considérée comme le « nid d’espionnage » par une parlementaire irakienne, Aliya Nassif pour qui l’Arabie saoudite n’a rien apporté aux Irakiens que d’attentats terroristes et voitures piégées. Mme Nassif est convaincue que les Ale Saoud qui craignent le progrès des Irakiens, en tant que leur rival depuis des lustres ont fait de leur ambassade à Bagdad un nid d’espionnage pour collecter d’informations et renseignements. Elle n’est pas seule d’ailleurs à s’opposer. Les forces de mobilisation populaires, al-Hachd al-Chaabi, ont déjà exprimé leur méfiance envers les agissements et l’aventurisme saoudiens. Que du Bonheur aux Émirats arabes unis.

Je suis le 118e pays en termes de liberté de la presse, selon Reporters sans frontières.

Que du Bonheur aux Émirats arabes unis

Je pratique – rarement, je le précise – la peine de mort pour les apostats, les adultérins et les homosexuels (entre autres). Je traite fort mal mes travailleurs immigrés. Mon Code pénal autorise les hommes à « discipliner leurs femmes et leurs enfants, y compris en usant de violences physiques ». Qui suis-je ? Les Émirats arabes unis, qui viennent de nommer un ministre du Bonheur, un ministre de la Tolérance et un troisième de la Jeunesse. L’Arabie saoudite aux prises avec ses démons. Par Pepe Escobar – Le 4 février 2016 – Source Sputnik News Les marchés mondiaux continuent d’évoluer en dents de scie, deux semaines après que j’ai révélé comment l’Arabie saoudite s’est départie d’au moins mille milliards de dollars de titres américains, ce qui a fait couler les marchés mondiaux, parallèlement à sa guerre des prix du pétrole pour maintenir sa part de marché.

L’Arabie saoudite aux prises avec ses démons

La maison des Saoud pourrait même détenir plus de 8 000 milliards de dollars en actions et en bons du Trésor américain. Tout dépend en fait de l’ampleur des profits d’Aramco qu’elle a monopolisés et de la qualité de ses investissements. Un banquier spécialiste en placements de New York, aux connexions saoudiennes solides, a confirmé que les Saoudiens coordonnent leurs transactions pétrolières majeures avec Goldman Sachs et d’autres (il n’a pas précisé), pour ne pas se mettre Wall Street à dos. Tout ce qui a filtré jusqu’à maintenant, c’est que Goldman Sachs ne fait rien pour contrarier la maison des Saoud.

Un dignitaire religieux saoudien affirme que l’EI et l’Arabie saoudite suivent « la même ligne de pensée » Des images traduites par le think tank britannique Integrity UK montraient le haut dignitaire religieux Cheikh Adel al-Kalbani s’entretenant avec MBC, une chaîne de télévision de Dubaï, et expliquant ce qu’il croit être les racines de l’EI. « Nous poursuivons le même courant de pensée [que l’EI] mais nous l’appliquons d’une manière raffinée », dit-il. « Ils tirent leurs idées de ce qui est écrit dans nos propres livres, de nos principes mêmes. » Le dignitaire religieux a déclaré que « nous ne critiquons pas la réflexion sur laquelle il [l’EI] se fonde ».

Un dignitaire religieux saoudien affirme que l’EI et l’Arabie saoudite suivent « la même ligne de pensée »

Kalbani a réitéré la théorie du complot souvent propagée, à savoir que des services de renseignements non identifiés auraient joué un rôle dans l’ascension de l’EI. Il a affirmé que les services de renseignements avaient « exploité » les disciples du courant ultra-conservateur salafiste, qui fait partie de l’Islam sunnite. Kalbani s’était vu refuser un visa pour visiter le Royaume-Uni en 2013. 150.000 soldats saoudiens prêts à affronter Daech en Syrie. International URL courte © Sputnik.

150.000 soldats saoudiens prêts à affronter Daech en Syrie

Dmitriy Vinogradov Selon la CNN, se référant aux sources au sein du royaume, les programmes de formation sont réalisés sur le territoire de l'Arabie saoudite. L'Arabie saoudite contre l'Iran : la plaque tectonique du pétrole de Qatif, par Alfredo Jalife-Rahme. L’escalade entre l’Arabie saoudite (première puissance pétrolière mondiale, 27,7 millions d’habitants, dont 80 % de sunnites et 20 % de chiites concentrés à Qatif et dans la province orientale) et l’Iran (81,1 millions d’habitants dans un pays indo-européen à grande majorité chiite et puissance gazière mondiale) découle d’une rivalité géo-politique bien plus que d’un conflit religieux ou ethnique, n’en déplaise à ceux qui s’en tiennent au prisme israélo-anglosaxon, qui déforme pour balkaniser.

L'Arabie saoudite contre l'Iran : la plaque tectonique du pétrole de Qatif, par Alfredo Jalife-Rahme

Neuf Américains détenus pour terrorisme en Arabie saoudite. Un journal saoudien a révélé dimanche que les autorités du royaume ont arrêté neuf citoyens des Etats-Unis suspectés de préparer des actes terroristes.

Neuf Américains détenus pour terrorisme en Arabie saoudite

Ils encourent la peine de mort. De quoi donner le coup de grâce à des relations déjà fébriles ? En tout cas, Washington se doit de regarder à nouveau vers Riyad. Parmi les vingt-quatre individus arrêtés ces dernières semaines dans la monarchie du Golfe, neuf sont Américains. Comme les quatorze Saoudiens, trois Yéménites, deux Syriens, l’Indonésien, l’Emirati, le Kazakh, et le Palestinien retenus, ils sont tous soupçonnés d’appartenir à des organisations terroristes. Le Royaume-Uni salue les «efforts» de l'Arabie saoudite en matière de droits de l'Homme. Alors que l'Arabie saoudite a récemment exécuté 47 détenus, le bureau du ministère des Affaires étrangères britannique pour le Moyen-Orient a pourtant salué des «progrès notables» effectués dans le domaine des droits de l'Homme.

Le Royaume-Uni salue les «efforts» de l'Arabie saoudite en matière de droits de l'Homme

Tobias Ellwood, le ministre des Affaires étrangères pour le Moyen-Orient a fait ce commentaire alors qu'il se trouvait en compagnie d'autres délégués britanniques pour s'adresser à la Société nationale pour les droits de l'homme de l'Arabie saoudite dans la capitale Riyadh, selon The Independent. L'homme a ainsi affirmé que l'Arabie saoudite avait introduit toute une série de réformes, autorisant notamment le vote pour les femmes aux élections municipales. Il a néanmoins ajouté que le royaume avait besoin d'améliorer sa façon de promouvoir les droits de l'Homme dans le pays, ce qu'il fait déjà avec un relatif «succès». Un rapport de l'ONU confirme que l'Arabie saoudite bombarde écoles, bus et mariages au Yémen. Un comité des Nations Unies qui a enquêté sur la campagne de bombardement saoudienne a confirmé les accusations selon lesquelles la monarchie frappe massivement les infrastructures civiles et viole le droit international humanitaire.

Un rapport de l'ONU confirme que l'Arabie saoudite bombarde écoles, bus et mariages au Yémen

Si le rapport de 51 pages n’a pas encore été officiellement publié, une copie, qui a été envoyée au Conseil de sécurité des Nations Unies la semaine passée, a été obtenue par le journal britannique The Guardian. Au total, le comité des Nations Unies a récolté des preuves sur «119 sorties de la coalition en lien avec des violations du droit humanitaire international». «Trois cas de civils, fuyant des zones de bombardements, poursuivis et tués par des hélicoptères» ont également été rapportés. Pour analyser la situation, les experts mandatés par l'ONU, qui n’ont pas pu obtenir d’entrée pour le Yémen, ont utilisé des images satellites. L’annulation de l’adhésion de l’Arabie saoudite au Conseil des droits de l’homme des Nations Unies.

IRIB- Quelques 50 organisations de défense des droits de l’homme ont exigé l’annulation de l’adhésion de l’Arabie saoudite au Conseil des droits de l’homme des Nations Unies.

Peut-on exiger la même chose en ce qui concerne les USA. Même si ce sont eux qui dictent les règles, les imposent et le violent en toute impunité ! L'ensemble des pays ne peut-il pas s'opposer à SAM le tueur en série ?! – quikoo2013

Dans une lettre à adresse de Zeid Ra'ad Zeid Al-Hussein, le Haut-commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, 50 organisations de défense des droits de l’homme ont exigé l’annulation de l’adhésion de l’Arabie saoudite au Conseil des droits de l’homme de cette organisation. Malaisie : les 600 millions du Premier ministre accusé de corruption seraient... un don saoudien. Suspecté d'avoir détourné de l'argent public, Najib Razak, le Premier ministre de la Malaisie a justifié la présence d'importantes sommes sur son compte par un don de la famille royale saoudienne. La famille royale saoudienne sait se montrer généreuse avec ses amis. Le Premier ministre malaisien Najib Razak, empêtré dans un scandale financier, en a largement bénéficié. L’Arabie saoudite : un monstre créé par l’Occident. Le Moyen-Orient est ravagé par le terrorisme et les conflits armés depuis des années. Dans ce contexte, le soutien de l’Occident à l’Arabie Saoudite et la diabolisation de l’Iran ne contribuent pas à la paix et à la stabilisation dans la région.

La crise entre l’Arabie saoudite et l’Iran, consécutive à l’exécution controversée de l’imam chiite Nimr al-Nimr par les Saoudiens, ne montre aucun signe d’apaisement. Une confrontation militaire ne relève plus de l’imaginaire. De nombreux experts, analystes, commentateurs et connaisseurs du Moyen-Orient ne seront pas surpris par la perspective d’un conflit militaire entre les Saoudiens et les Iraniens. Depuis quelques années, les deux pays se sont engagés de facto dans une Guerre froide, en qualité de représentants respectifs de l’Islam sunnite et de l’Islam chiite, chacun cherchant à affermir sa légitimité. Les contre-sanctions russes menacent l’Occident d’une sévère dépression. Le président Poutine aurait transmis hier, à la Douma (parlement), un ensemble de lois jamais vues dans l’histoire moderne de la Russie, qui, une fois promulguées, créeraient un « cyclone économique » dans le monde occidental et plongerait les États-Unis et l’Union européenne dans une dépression immédiate, voire un effondrement économique pur et simple.

... Une fois adoptées, ces lois permettraient de récupérer l’argent perdu par la Russie suite à la manipulation par l’Ouest des prix mondiaux du pétrole et suite aux attaques contre le rouble. La manipulation occidentale a consisté àinonder le marché mondial du pétrole par plus de cinq millions de barils d’excédants par jour (par l’Arabie saoudite), en plus de la manipulation, par la New York Mercantile Exchange (NYMEX), à la baisse des prix du pétrole. Le président Poutine a été contraint de soumettre ces lois à la Douma en ce moment, suite au rapport sombre donné au Conseil de sécurité de Russie par le ministre du développement économique, Aleksey Ulyukayev, avertissant que la période actuelle de faible prix du pétrole peut durer plusieurs décennies, et que les experts britanniques disent que ce prix pourrait même tomber à 10 $ le baril. La soumission par le président Poutine de ces lois à la Douma, est concomitante à l’ouverture réussie de la bourse de St. Petersbourg (spimex), qui vient de dé-dollariser le pétrole russe du système mondial des pétrodollars US, brisant ainsi l’hégémonie américaine et sa capacité à financer ses guerres en utilisant l’argent des autres nations. ... Les nations occidentales vont déclencher une nouvelle série des guerres du pétrole. Mais avant qu’elles ne se lancent dans de nouvelles guerres du pétrole, elles devraient d’abord se re-familiariser avec leur propre histoire, comme l’a récemment écrit l’écrivain américain, spécialiste de la politique étrangère américaine Michael Peck: « Durant les cent dernières années, le pétrole a été un motif fréquent de guerres. Des nations ont mené des guerres, d’autres ont construit leur stratégie militaire en vue de la conquête de champs de pétrole ou d’empêcher leurs rivaux de contrôler cette marchandise qui est considérée comme étant la pierre angulaire des économies industrielles et militaires modernes. Mais à quoi bon mettre la main sur un champ de pétrole lorsque vous ruinez votre pays pour y arriver? Plusieurs nations ont appris, à leurs dépens, que le prix pour la capture du pétrole peut être beaucoup plus grand que sa valeur. L’histoire récente le prouve.ʺ ... – quikoo2013

Ces nouvelles lois ont été établies par le Conseil de sécurité de la Fédération de Russie, qui a chargé le célèbre économiste Sergueï Glaziev de l’élaboration de ce qui est étiqueté comme une « réponse ultime démilitarisée» de la Russie aux sanctions occidentales, considérées comme une agression par la Russie.Elles ordonnent à toutes les entreprises russes, publiques et privées, de cesser immédiatement de rembourser plus de 700 milliards $ de prêts à toute banque ayant la nationalité d’un pays appliquant des sanctions ou des menaces de sanctions contre la Russie, ou même ayant des succursales dans un tel pays.

Hannibal GENSERIC J'aime : RIYADH, Arabie saoudite: une femme de 75 ans, condamnée à 40 coups de fouet ! RIYADH, Arabie saoudite: une femme de 75 ans, condamnée à 40 coups de fouet ! Les délires de l’islam continuent; au nom de la charia. Il faut bien un prétexte, non? Une urgence de civilisation: neutraliser les puits de pétrole saoudiens. Les puissances occidentales ont créé ont créé une monstruosité, l'Arabie Saoudite. Editorial 1. Le rôle néfastede l'Arabie saoudite concernant la mise en oeuvre des résolutions de la COP21 Jean-Paul Baquiast, Christophe Jacquemin, 05/01/2016.

Editorial 1. L'Arabie Saoudite met en danger l'application des résolutions de la COP21 Jean-Paul Baquiast, Christophe Jacquemin 02/12/2015 On se souvient que, durant cette conférence internationale, l'Arabie Saoudite avait été le seul pays à s'opposer à des conclusions risquant à ses yeux de compromettre l'avenir d'un pétrole dont elle tire l'essentiel de son pouvoir. Vers l’effondrement de l’Arabie saoudite. Le prince Mohammed ben Salmane Al Saoud, 30 ans, prince héritier suppléant, second Premier ministre suppléant, ministre d’État, ministre de la Défense, secrétaire général de la Cour royale, président du Conseil pour les Affaires économiques et le Développement.

En un an, le nouveau roi d’Arabie, Salmane, 25e fils du fondateur de la dynastie, est parvenu à consolider son autorité personnelle au détriment des autres branches de sa famille, dont le clan du prince Bandar ben Sultan et celui de l’ancien roi Abdallah. Des dessins sur des images de guerre, une Yéménite attire l’attention sur la crise humanitaire. Un hôpital aurait été visé par une frappe aérienne saoudienne au Yémen. Le Royaume-Uni a vendu pour 7,6 milliards d’euros d’armes à l’Arabie saoudite en cinq ans (MEE) Un missile touche un centre médical de MSF au Yémen, 4 morts. Un missile a touché dimanche un centre médical utilisé par Médecins sans frontières (MSF) au Yémen, faisant quatre morts et 10 blessés dans le nord de ce pays ravagé par la guerre, a indiqué l’organisation.

Dans un communiqué, MSF a affirmé que le centre se trouvait à Razeh dans la province de Saada (nord), une zone contrôlée par les rebelles chiites Houthis en guerre contre les forces gouvernementales soutenues par une coalition arabe menée par l’Arabie saoudite. Ministre de la Défense saoudien menace de tirer 55.000 missiles contre la Russie. Irak: la crise Iran/Arabie réveille les craintes d'une nouvelle guerre civile. Mohammed Bin Salman Avoue son Implication dans l'Accident d'Avion Russe. L'Arabie Saoudite et l'Ukraine Soutiennent les Séparatistes du Caucase du Nord. Yémen : un avion saoudien bombarde un centre d'aveugles à Sanaa. 52 muftis saoudiens appellent au djihad contre la Russie.

La chaîne BBC rapporte que plus d’une cinquantaine de muftis ( clergé religieux ) saoudiens, partisans du renversement du régime de Bachar al-Assad, ont demandé aux pays arabes et musulmans d’apporter un soutien «moral, matériel et militaire» au «djihad» contre la Russie, l’Iran et l’armée gouvernementale syrienne. Arabie Saoudite : l’exécution du Cheikh Al-Nimr, signe d’une dangereuse montée aux extrêmes – Textes – Conflits. Saoudiens et Iraniens s'entre-tuent : on découvre la journaliste de France 24 voilée... L'Arabie saoudite annonce la rupture de ses relations diplomatiques avec l'Iran. De grandes manifestations éclatent au Moyen-Orient après l’exécution d’un imam chiite. L’exécution de Cheikh Nimr : une surenchère saoudienne !

L’Arabie saoudite éxecute 47 personnes, dont un imam chiite célèbre, pour le terrorisme. L'Arabie saoudite annonce un déficit record en 2015 de 98 milliards de dollars. Ca se passe en France, en Lorraine, le 2 octobre 2015. Raif Badawi pourrait risquer des charges supplémentaires en raison de sa grève de la faim.

YEMEN : LE FIASCO SAOUDIEN. ONU : les frappes saoudiennes provoquent une «quantité disproportionnée» de destructions au Yémen. France-Arabie Saoudite : l’heure de vérité – Realpolitik.tv > la géopolitique sur le net. Ils osent tout : l'Arabie Saoudite à la tête d’une coalition islamique anti-terroriste. La nouvelle coalition saoudienne vise-t-elle la lutte contre Daesh ou contre l'influence chiite ? L'Arabie saoudite forme une coalition islamique anti-terroriste de 34 pays.

Yémen : la situation sanitaire reste grave à Saada. La garde-frontalière saoudienne recrute de nouvelles forces militaires. La terrible imprécision des frappes aériennes menées au Yémen par l’Arabie saoudite. Le Drian et la connexion saoudienne : Du prince Bandar, financier d'Al Qaeda et de l'Etat Islamique, au sauvetage de Groupe Doux. AL-NOSRA, LE CURIEUX « ALLIÉ » DE MM. HOLLANDE ET FABIUS.

Le djihadisme et ses maîtres se retournent contre leurs alliés du gouvernement français. Quelle est la légitimité de Hollande pour présider la commémoration nationale ? Comment le Wahhabisme s’est propagé en Europe. Une organisation demande aux Américains de cesser d’armer l’Arabie saoudite qui bombarde le Yémen. « L’Etat islamique a un père : l’Arabie saoudite », mais Valls ne condamne pas... Terrorisme : Acheté par le Qatar et les Saoudiens, Le Drian refuse toujours de coopérer avec la Syrie pour neutraliser les djihadistes.

L’Arabie saoudite veut un "Front arabe sunnite" et la France va l'y aider .. Attentats de Paris : la grande récupération belliciste américaine. Qataris et Saoudiens, amis empoisonnés. La télévision collabo démontre l’incohérence des « représailles » militaires françaises. Message aux gouvernements de l’Arabie saoudite, du Qatar, de la Turquie, et à la CIA : "Allez au diable !" Comment les Saoudiens ont largement contribué à enflammer le Moyen-Orient ?

L'Arabie saoudite a bien enlevé des collaborateurs de l'ayatollah Khamenei. Escalade en Syrie : les États-Unis envoient les Saoudiens contre les Russes sur les champs de bataille. Catastrophe humanitaire et destruction du patrimoine mondial ... Décapitations en Arabie saoudite : où sont les indignés ? Syrie, Yémen, Libye : l’appel au secours sans précédent de la Croix Rouge et de l’ONU. On ne voit pas la fin de la guerre au Yémen. Arabie saoudite: vers des lendemains difficiles ? Un hôpital yéménite atteint par des frappes aériennes de la coalition saoudienne. Beuveries, drogue et prostituées : le quotidien révélé d'un prince saoudien. L’Arabie saoudite coule l’enquête de l’ONU sur les crimes de guerre au Yémen, Washington reste muet.

Les Saoud détruisent le Yémen : «Chut, ce sont nos salaudsManuel Valls vend son âme pour dix milliards de fausse monnaie. Bousculade à la Mecque : le bilan serait de 1 849 morts mais Riyad se mure dans le silence. Transféré en cellule d’isolement, Ali Al-Nimr pourrait être décapité sous peu. Quand l’ayatollah Khomeiny autorisait le viol anal des bébés. Arabie saoudite : un retraité anglais, malade, risque 360 coups de fouet pour de l'alcool.

Ancien patron des renseignements intérieurs français révéle:comment L’Arabie saoudite finançe le terrorisme en Syrie et en Algérie. Yémen : les frappes saoudiennes visent les positions Houthis, à l’est de Sanaa — RT en français. A Riyad, Manuel Valls discret sur la question des droits de l’homme. Des lobbyistes américains à la rescousse de l'image désastreuse de l'Arabie saoudite. Arabie saoudite : un retraité anglais, malade, risque 360 coups de fouet pour de l'alcool. Pourquoi la France veut-elle renverser la République arabe syrienne ?, par Thierry Meyssan. Arabie Saoudite : une bonne se fait couper le bras, le pays veut gagner en respectabilité. Jusqu'à 51 victimes après une nouvelle frappe saoudienne contre un mariage au Yémen — RT en Français.

Arabie saoudite : une femme accusée de «diffamer la nation» pour avoir filmé son mari infidèle. Le prince saoudien avoue que l’Arabie saoudite est derrière Etat Islamique. Les chefs religieux saoudiens appellent au djihad contre la Russie — RT en Français. Yémen : le Premier ministre, attaqué à la roquette dans son hôtel, s'en sort indemne.

Pourquoi l’Occident est-il silencieux sur la guerre du Yémen ?, par Martha Mundy. Le bilan des morts d’une frappe saoudienne au Yémen lors du mariage atteint 131 personnes. Yémen: une frappe saoudienne touche un mariage et tue plus de 80 personnes, dont des enfants. Anonymous attaque des sites saoudiens en réponse à la crucifixion prochaine d’un adolescent. Le Conseil des droits de l’Homme, tribune de la monarchie saoudienne sanguinaire. Décapité, puis crucifié : un jeune manifestant saoudien condamné à mort après un procès sans avocat. Mauvaise nouvelle pour les Saoudiens : les Yéménites résistent. En pleine guerre au Yémen, Washington vend des milliards de dollars d’armes à l’Arabie saoudite.

Saudi Cables de Wikileaks : Le régime saoudien soutient le terrorisme en Syrie depuis 2012. The Saudi Cables. Wikileaks : Comment l'Arabie saoudite contrôle les médias arabes et étrangers.