background preloader

CES FOUS QUI NOUS GOUVERNENT JUIN 2016 - 3

Facebook Twitter

Le Conseil d’Etat a confirmé le 30 juin au soir l’injonction faite en référé au maire de Nice d'autoriser l’ouverture d’une salle de prière de 950 mètres carrés financée par l'Arabie saoudite. Intervention de Marine Le Pen au Parlement européen suite au Brexit (28/06/2016) Impopularité record : François Hollande à 12%. Du jamais vu ! - Malgré le Brexit, c'est le camp anglo-américain qui est en position de force ! Les souverainistes et partisans de l’Europe des nations exultent, suite au Brexit : les Britanniques seraient l’avant-garde des peuples européens contre la technocratie bruxelloise.

Malgré le Brexit, c'est le camp anglo-américain qui est en position de force !

L’Europe des nations serait pour bientôt. Triste malentendu. Le Royaume-Uni n’est pas sorti de l’Europe ; il n’y est jamais vraiment entré. Ni dans Schengen, ni dans l’euro. Migrants : non seulement ça continue, mais ça empire ! L’an dernier, il y a eu la vague Merkel avec sa porte ouverte à un million de migrants, dont quelques centaines de criminels, sans compter les cellules dormantes terroristes.

Migrants : non seulement ça continue, mais ça empire !

Cette année, c’est la vague Frontex qui, au lieu de remplir sa mission d’éloigner les migrants, les récupère et leur promet un abri européen sans contrepartie. On attend un nouveau million de clandestins avant Noël prochain. L’ONU parle de trois millions en 2017. Djihad : Des islamistes pris en flagrant délit de repérage de policiers.

Triada Erdogan-Israel-Al Saud, enorme peligro para Oriente Medio. Erdogan busca relaciones más beneficiosas con el régimen de Israel y Arabia Saudí, conformando una triada enormemente peligrosa para el futuro de Oriente Medio.

Triada Erdogan-Israel-Al Saud, enorme peligro para Oriente Medio

La Turquía dominada por el régimen de Recep Tayyip Erdogan con un noviazgo en dificultades con Estados Unidos, busca relaciones más beneficiosas con regímenes tan totalitarios como el suyo, en este caso con la entidad sionista y la Casa al Saud conformando una triada enormemente peligrosa para el futuro de Oriente Medio. Israel y Turquía: Tan Amigos Como Siempre. Des ONG appellent à suspendre Riyad du Conseil des droits de l'homme pour «des crimes de guerre» Amnesty International et Human Rights Watch (HRW) ont appelé mercredi 29 juin l’Assemblé générale de l’ONU à suspendre «immédiatement» l'Arabie saoudite du Conseil des droits de l'homme de l'ONU, en raison de graves violations des droits de l'homme.

Des ONG appellent à suspendre Riyad du Conseil des droits de l'homme pour «des crimes de guerre»

«L’Arabie saoudite a commis des violations flagrantes et systématiques des droits de l'homme lorsqu’elle était un membre du Conseil, et a profité de sa position au Conseil pour se protéger, esquivant toute responsabilité pour ses violations au Yémen», ont écrit les deux organisations dans une lettre conjointe. Faisant cette annonce lors d'une conférence de presse à New York, elles ont mentionné les actions de la coalition menée par Riyad dans le conflit au Yémen qui a fait de nombreuses victimes parmi les civils. L’Arabie saoudite intervient au Yémen depuis 2015 en soutien au président Abd Rabbo Mansour Hadi, poussé à l'exil par des rebelles chiites soutenus par l'Iran et qui contrôlent la capitale, Sanaa. Un référendum pour le « Dexit » en Allemagne interdit à cause d’Hitler ? Alors que le vent de la fronde souffle sur l’Occident mondialisé — les Anglais ont montré le chemin, comme ils le firent pour nous délivrer du nazisme —, les Allemands, eux, semblent bien interdits de référendum à cause de… Hitler !

Un référendum pour le « Dexit » en Allemagne interdit à cause d’Hitler ?

C’est le Mirror britannique qui rappelle que, Hitler ayant abusé des référendums durant les années 1930 à 1940, et même s’il en existe de nombreux au niveau local, un référendum sur le plan national s’avère impossible en Allemagne, qui n’en a jamais organisé depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. La loi allemande ne les prévoit qu’en cas de changement de Constitution ou de territoire. Pourtant, le chef de l’AfD (Alternative für Deutschland) de Thuringe, Björn Höcke, a déjà avancé l’exigence d’un référendum sur le Dexit. Paris bientôt capitale de l’immigration clandestine ? Merci Anne Hidalgo ! Anne Hidalgo est la quintessence de cette gauche des grandes métropoles qui a définitivement troqué les classes populaires contre la sacro-sainte « diversité ».

Paris bientôt capitale de l’immigration clandestine ? Merci Anne Hidalgo !

Sociétaliste forcenée, voire entêtée, madame le maire de Paris ne rate jamais une occasion de donner des gages de bonne conduite aux idées dominantes. Elle s’est, en effet, plusieurs fois illustrée ces derniers mois dans une course effrénée à la boboïtude la plus crétine. Concurrente directe du premier de la classe en mépris de classe qu’est Emmanuel Macron (qui déclarait, hier, au Club Bourbon que les gens « peu éduqués » avaient massivement plébiscité le Brexit), Anne Hidalgo peut aussi compter sur ses fidèles adjoints à la mairie pour faire de Paris une mégalopole mondiale bien éloignée de ses racines nationales. Sous l’influence de ses alliés d’Europe Écologie Les Verts, l’ambassadrice d’honneur du Qatar a interdit la circulation des vieilles voitures dans Paris intra-muros.

Les titis parisiens l’ont, quant à eux, compris. Poutine signe un décret sur la prolongation de l’embargo sur les produits alimentaires européens. Le président russe a signé un décret sur l’extension de l’embargo alimentaire adopté contre les produits agricoles européens en réponses aux sanctions imposées contre la Russie par plusieurs pays dans le cadre de la crise ukrainienne.

Poutine signe un décret sur la prolongation de l’embargo sur les produits alimentaires européens

Selon le texte du décret, rendu public mercredi 29 juin, la prolongation de l’embargo prendra effet à partir du 6 août 2016 jusqu’au 31 décembre 2017, et concerne «l’application de certaines mesures économiques spéciales afin d’assurer la sécurité de la Fédération de Russie». Les Etats-Unis et les pays de l'UE ont commencé à imposer des sanctions contre la Russie au premier semestre 2014, en raison du conflit ukrainien et du rattachement de la Crimée à la Fédération de Russie. Kerry et Stoltenberg préparent le Conseil européen. La double politique belge face à la Syrie. Traité UE-Canada : Juncker favorable à une adoption sans avis des parlements nationaux. Le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, a dit le 29 juin être favorable à une adoption du traité de libre-échange UE-Canada (Ceta) sans demander l'avis des parlements nationaux.

Traité UE-Canada : Juncker favorable à une adoption sans avis des parlements nationaux

«J'ai dit clairement hier [...] que la Commission est arrivée à la conclusion en raison d'une analyse juridique que ce n'est pas un accord 'mixte'», a dit Jean-Claude Juncker, lors d'une conférence de presse après la première réunion des 27 Etats membres de l'UE sans la Grande-Bretagne, à Bruxelles.

Dans le jargon européen, quand un accord est «mixte», cela signifie qu'il est à la fois conclu par la Commission européenne – qui négocie et finalise l'accord international – et par les Etats membres. Par conséquent, les parlements nationaux doivent donner leur aval en plus du Parlement européen. Mohammed Abrini est un informateur des Britanniques. Mohammed Abrini est un informateur des Britanniques. Otan/Exit, objectif vital, par Manlio Dinucci. Tandis que l’attention politico-médiatique est concentrée sur le Brexit et sur d’autres possibles détachements de l’UE, l’Otan, dans l’inattention générale, accroît sa présence et son influence en Europe.

Otan/Exit, objectif vital, par Manlio Dinucci

Le secrétaire général Jens Stoltenberg, ayant pris acte que « le peuple britannique a décidé de quitter l’Union européenne », assure que « le Royaume Uni continuera à jouer son rôle dirigeant dans l’Otan ». Il souligne ainsi que, devant la croissante instabilité et incertitude, « l’Otan est plus importante que jamais en tant que base de la coopération entre les alliés européens et entre l’Europe et l’Amérique du Nord ». Au moment où l’UE se fissure et perd des morceaux, par la rébellion de vastes secteurs populaires détériorés par les politiques « communautaires » et sous l’effet de ses propres rivalités internes, l’Otan se pose, de façon plus explicite que jamais, comme base d’union entre les États européens. Jean-Marc Ayrault : la seule solution en Syrie est la solution politique.

La haine de gauche de la souveraineté – Jacques SAPIR (RussEurope) Nous vivons un moment souverainiste, comment le nier, avec le vote sur la sortie de la Grande Bretagne de l’Union européenne.

La haine de gauche de la souveraineté – Jacques SAPIR (RussEurope)

Mais, ce « moment » ne date pas de ce vote. Il a commencé en novembre dernier, lors de la tragique nuit du 13 où la France fut endeuillée par d’odieux attentats. J’en ai fait le constat dans un ouvrage récent, Souveraineté, Démocratie, Laïcité[1]. Pourquoi Erdogan a présenté ses excuses à Poutine. Dans son courrier adressé à Poutine et publié par le Kremlin le 27 juin, Erdogan présente ses excuses pour la destruction du bombardier Su-24 en Syrie fin novembre 2015. « Après l’incident du Su-24, la Turquie a cherché des « alliés » sur cette question dans sa politique extérieure en misant sur les divergences entre l’Union européenne et la Russie », a expliqué à RBTH Alexeï Arbatov, directeur du Centre de sécurité internationale appartenant à l’Institut de l’économie mondiale et des relations internationales de l’Académie russe des sciences.

Il précise que la situation économique et politique à l’intérieur du pays a contraint Ankara à changer sa position : la crise financière et la rupture des relations avec Moscou ont eu un très fort impact sur le budget du pays. Crise intérieure turque. Por enésima vez, países árabes piden a la AIEA estudiar capacidad nuclear de Israel. #‎Brexit‬ – Pierre Jovanovic : "Il faut sortir de l'Europe qui est en train de nous détruire". Les pilleurs de l'Etat français. Eric Zemmour : « Le peuple anglais est bête, le peuple anglais est inculte » - 28/06/2016 – FRANCE (NOVOpress) : « Le peuple anglais est bête, le peuple anglais est inculte, le peuple anglais est xénophobe, le peuple anglais est raciste, le peuple anglais est ringard, le peuple anglais est vieux, le peuple anglais est laid, le peuple anglais est boit trop de bière, le peuple anglais est gros, le peuple anglais ne sort pas de son trou.

Brexit : l’Union européenne montrera-t-elle «au grand jour la nature tyrannique de son pouvoir» ? Le 23 juin, «déjouant tous les pronostics», 51,9% des Britanniques ont voté pour «larguer les amarres de l’UE et reprendre leur indépendance parmi les nations du monde», écrit Marine Le Pen dans une tribune publiée le 28 juin par le New York Times. «L’Union européenne est devenue la prison des peuples» et les Britanniques ont eu le courage de s’en échapper, déclare la présidente du Front national en dénonçant «la tyrannie de l’Union européenne» envers les peuples qui la composent. Selon Marine Le Pen, «chacune des 28 nations qui la composent s’est vu progressivement privée de des prérogatives démocratiques par des commissions et des conseils sans aucune représentation populaire. Chaque pays doit appliquer des lois qu’il n’a pas voulues».

Ainsi, l’Union européenne est «une cage», «mise en valeur par toute la propagande du monde» qui n’est «démocratique qu’en apparence», dénonce Marine Le Pen. «Les Britanniques ont mis l’Union européenne devant un dilemme» L’escamotage prévisible du Brexit – Un cadeau pour la droite fasciste. Le 25 juin 2016 – Source Moon of Alabama Nous avons dit qu’il n’y aurait pas de BREXIT – et nous avons parlé de la campagne de propagande lancée pour inverser le vote du Brexit. Cette campagne tourne autour de deux arguments principaux. Le premier est que les jeunes électeurs se sentent floués de leur avenir, parce que des anciens, des vieux grincheux, ont voté pour le Brexit. Eh bien, ces jeunes électeurs de 18 à 24 ans, qui avaient les larmes aux yeux sur la BBC et Channel 4, ne représentent que 5% de l’électorat. Seul un tiers d’entre eux a voté, 70% de ce tiers de 5% a voté pour «Rester». Les États-Unis déchaînent les chiens de guerre en Afghanistan.

Par M K Bhadrakumar – Le 10 juin 2016 – Source Indian Punchline Une déclaration du ministère chinois des Affaires étrangères jeudi, a ostensiblement appelé la communauté internationale à respecter la souveraineté et l’intégrité territoriale du Pakistan. Elle a salué la contribution de ce dernier à la guerre contre le terrorisme et a souligné que le processus de réconciliation en Afghanistan, dans le cadre du Groupe de coordination Quadrilatère, ne devrait pas être compromis.

Allemagne : plainte déposée contre les dirigeants turcs pour «crimes contre l’humanité» Des hommes politiques et défenseurs des droits de l’Homme allemands ont déposé une plainte contre le président Recep Tayyip Erdogan et des hauts fonctionnaires turcs soupçonnés de crimes de guerre ou de crimes contre l'humanité, indique DW-World.

Selon cet agence de presse allemande internationale, la plainte a été déposée par des avocats de Hambourg, qui représentent aussi les intérêts des parents de deux Kurdes abattus et d’un député du parlement turc du Parti démocratique des peuples (HDP). Pour l’amiral Debray, si des accords stratégiques sont possibles, l’OTAN est une force d’occupation.

La planche à billets ne génère pas d’inflation… signe de catastrophe imminente. Sortie de l’Europe : pourquoi Mélenchon ne veut surtout pas d’un référendum ? Sur ses affiches, Jean-Luc Mélenchon associe parfois son nom au peuple. Dans ses discours, à la tribune, le pupitre contient souvent cette phrase : une solution, le peuple ! On pouvait donc penser que le président du Parti de gauche, qui paraissait, sur les plateaux de télévision, se réjouir du Brexit, allait en profiter pour demander un référendum, pour que le peuple français décide librement s’il veut rester dans l’Europe, ou en sortir.

BREXIT : LA PANIQUE DE L’ESTABLISHMENT. Bye-Bye Europe… et après ? Par Pepe Escobar – Le 24 juin 2016 – Source sputniknews. Le leader nationaliste Alexandre Gabriac écope de deux mois de prison en appel. La cour d'appel de Paris a confirmé le 27 juin la condamnation d'Alexandre Gabriac, ancien leader des Jeunesses nationalistes, groupe dissous en 2013, à deux mois de prison pour avoir organisé une manifestation interdite en septembre 2012 à Paris.

Il espérait voir sa peine allégée, c’est raté. Alexandre Gabriac, leader souverainiste et ancien chef des Jeunesses nationalistes a vu sa peine à deux mois de prison confirmée en appel. La France et l’Allemagne auraient préparé un projet de «super Etat européen» La France et l’Allemagne auraient préparé un projet de «super Etat européen» La crapule qui préside Goldman Sachs : il va falloir annuler le Brexit « d’une façon ou d’une autre » La dhimmitude au quotidien - LAFAUTEAROUSSEAU.

Novopress.info - arme de réinformation massive. Le Brexit n'est pas l'élection présidentielle autrichienne. Pour le président allemand, "Les élites ne sont pas le problème, c'est la population le problème".

Brexit : Valls comprend tout à coup que le TAFTA va encore leur faire perdre des voix. Le commissaire français viole son statut européen.