background preloader

ELECTIONS REGIONALES 2015

Facebook Twitter

Le Nord prend de la hauteur en France… Les régionales ont été un déni de démocratie.

Le Nord prend de la hauteur en France…

Les régions, en France ne seront jamais une chose sérieuse. Les députés PS incités à financer une association anti-FN. Près de 201 députés du Parti socialiste ont financé, à l'appel de leur président de groupe à l'Assemblée nationale, la Ligue de l'enseignement.

Les députés PS incités à financer une association anti-FN

Cette association a milité contre le Front national aux dernières élections régionales. Bruno Le Roux, le président du groupe, a proposé aux députés socialistes «d'abonder un fonds géré par la Ligue de l'enseignement» et «qui sera destiné au soutien du tissu associatif dans les communes administrées par le Front national», dans un courrier datant du 23 septembre 2014, publié sur le site de francetvinfo.fr. La Ligue de l'enseignement est un mouvement laïque qui a fait campagne en 2015 contre une poussée du Front national aux élections. «Une victoire du FN, renvoyant aux années les plus sombres de l’histoire de notre pays, aurait des conséquences dramatiques pour la France et ses habitants.

Cette association a pu récolter près de 268 300 euros de la part des députés socialistes. 1791-92.- Question nationale sur l'autorité et sur les droits du peuple dans le gouvernement , par M. l'abbé Barruel. Aller au contenu.

1791-92.- Question nationale sur l'autorité et sur les droits du peuple dans le gouvernement , par M. l'abbé Barruel

FNPS ou UMPS ? Dans le n° 1025, M.

FNPS ou UMPS ?

Simonka s’indigne du terme UMPS qu’il estime infondé et injurieux. Ce terme s’avère pourtant correspondre à la réalité, puisque, si le FN n’a décroché aucune région, c’est bien parce qu’il y a eu collusion entre les deux formations siamoises qui dirigent en alternance le pays depuis quarante ans. M. Simonka ne semble pas se souvenir qu’à chaque élection, de nombreuses personnalités de l’ex-UMP n’hésitent pas à clamer haut et fort qu’elles voteront socialiste pour faire barrage au Front national. Quant à l’accusation selon laquelle le FN mènerait une politique de gauche, voire d’extrême gauche, elle ne repose sur rien : la gauche, c’est la collaboration et le sabotage de la nation, alors que le Front national, c’est le patriotisme et le respect des valeurs qui ont jalonné notre histoire.

Contrairement à ce qu’affirme M. Peut-être faudrait-il aussi chercher les raisons de l’échec de Nicolas Sarkozy en 2012 dans son bilan… La mèche est allumée ! Les hommes du Système ont eu chaud aux fesses.

La mèche est allumée !

Gauche et droite ont révélé, de façon particulièrement spectaculaire en Nord-Pas de Calais-Picardie et en PACA, leur connivence profonde, avec le seul souci de sauver leurs prébendes (c’est ce qu’ils appellent « sauver la République »…). Leur victoire est une victoire à la Pyrrhus : le quotidien La Provence (14 décembre) est obligé, la mort dans l’âme, de reconnaître que « le paysage politique ressemble bien à un champ de ruines ». Mais nous, nous sommes les hommes au milieu des ruines… Les chiffres sont là : le Front National, en rassemblant 6,82 millions de voix, passe de 118 à 358 conseillers régionaux. Et, quand on regarde de près les résultats, on voit se dessiner des réalités de terrain. La manipulation de trop ? [Lu sur le Salon Beige]C'est l'esprit de l'analyse d'Hilaire de Crémiers dans le numéro de janvier de Politique Magazine.

La manipulation de trop ?

Les dernières élections ont révélé un mécontentement profond dans le peuple français. Il devrait s’ensuivre des réactions en chaîne. Quant au système, il se défend. Comme toujours ! Ce fut comme une répétition générale, vécue comme telle par tous les acteurs. L’omerta républicaine. « Guerre civile », le gros mot était lâchée par Manuel Valls dans l’entre deux tours afin de conjurer le risque que faisait planer le Front National.

L’omerta républicaine

Sans tomber dans l’outrance du Premier Ministre, droite et gauche dites « républicaines » pointent du doigt un FN paraissant à ce point ébranler les fondements de la République que certains se désistèrent au profit de leur adversaire pour lui barrer la route. Le nationalisme français menace donc la République alors qu’en s’emparant d’un territoire avec l’intention de le détacher de la nation, le nationalisme corse ne mettrait pas en péril le régime hérité de la Révolution. « En votant pour les nationalistes, le peuple corse a dit que la Corse n’était pas un morceau d’un autre pays, mais une nation » a déclaré Jean-Guy Talamoni, le nouveau président de l’Assemblée de l’île de beauté.

Le doyen FN rafraîchit la mémoire d’Estrosi. Président de la séance inaugurale du conseil régional de Paca, au titre de doyen d’âge, Jean-Pierre Daugreilh s’est fait plaisir en rappelant à Christian Estrosi le temps où, dans ses culottes courtes (ou presque), il portait à droite.

Le doyen FN rafraîchit la mémoire d’Estrosi

Lors des élections régionales de 2010, le traditionnel discours du doyen, lors de la séance inaugurale de la mandature, avait déjà été prononcé par un élu du Front national. Il s'agissait alors d’un certain… Jean-Marie Le Pen. Vendredi dernier à Marseille, c’est un autre frontiste qui a présidé à l’installation du nouveau conseil régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur (Paca) : Jean-Pierre Daugreilh.Agé de 73 ans, ce conseiller municipal d’opposition à Vence figurait en neuvième position sur la liste des Alpes-Maritimes menée par l’ex-UMP Olivier Bettati. Bloc-notes : la classe politique, liée à son mauvais rôle. La classe politique, sifflée au premier acte, a réussi à attirer la claque pour le second tour des régionales.

Bloc-notes : la classe politique, liée à son mauvais rôle

Elle a évité la débandade. Dimanche, le Front national n’a pas décroché une région, après être arrivé en tête dans six d’entre elles. Un spécialiste du sauvetage des castes applaudirait l’ingénierie des états-majors, et singulièrement la maîtrise du Parti socialiste en péril, vainqueur dans cinq régions. Dès lundi, son premier secrétaire, Jean-Christophe Cambadélis, interdisait aux trois candidats Républicains, élus grâce aux consignes de son parti, de tenir désormais "des discours de proximité avec le FN ". Pour leur part, les Républicains, majoritaires dans sept régions, ont immédiatement recommencé à se chamailler, au sujet du calendrier des primaires - à avancer ou non - et de l’avenir de Nathalie Kosciusko-Morizet, écartée de l’organigramme du parti. Vae victis ! Mon œil !

« Vae victis !

Vae victis ! Mon œil !

», « Malheur aux vaincus ! Les électeurs du FN seraient déjà 9 millions. Nous avons tous lu dans la presse que lors des dernières élections régionales, le Front national avait totalisé 6,82 millions de voix au second tour, un score non seulement supérieur à celui obtenu au premier tour (6,01 millions de suffrages) mais aussi supérieur à son record du premier tour de la présidentielle de 2012 (6,42 millions).

Nous en avons conclu un peu hâtivement qu’un peu plus de huit cent mille abstentionnistes du premier tour s’étaient déplacés pour voter en faveur de la liste du Front national au second. Eh bien, cette déduction est mathématiquement fausse. Le bon calcul devrait prendre en compte aussi les électeurs (du FN) qui avaient voté lors du premier tour et se sont abstenus ou bien ont voté pour une autre liste, le dimanche suivant. Or, cette information, par définition, est inconnue. Trois mathématiciens français de l’université de Harvard ont voulu en savoir plus.

Marine Le Pen dénoncée par le lamentable Dupont-Aignan. Décidément, c’est un pauvre type qui joue le rôle que lui a assigné l’UMP/LR, prendre les voix des mécontents n’osant pas voter FN afin d’éliminer, carrément, tout risque de voir le FN arriver aux affaires. Nous avions déjà dénoncé -et fustigé- son silence timoré et coupable après le premier tour des régionales, la suite des évènements confirme notre analyse. D’abord, dans le feu de l’action, Dupont-Aignan avoue qu’il trompe les électeurs depuis des années. Lui qui n’avait pas assez de mots assez durs sur l’Europe (je me rappelle qu’en 2009, lors des européennes, le slogan « sortir de l’Europe » avait même été proposé sur la liste de discussion des candidats) tout à coup brandit son « nous sommes différents du FN sur l’Europe, nous ne voulons pas sortir de l’Europe, seulement la réorienter« . Il nous prend vraiment pour des imbéciles. Quelle petitesse… Dupont-Aignan : candidat non-aligné ou vote inutile ? A quelques jours du premier tour des élections présidentielles, les non-alignés continuent leur enquête sur les différentes forces en présence qui pourraient se rapprocher de la ligne d’indépendance nationale et européenne que nous défendons.

Ici c’est Nicolas Dupont-Aignan qui a bien voulu répondre à quelques questions des non-alignés et nous l’en remercions. Au programme : la dette de la France, la loi de 1973 et le retour à une banque nationale. Comme on peut encore le voir ici, M.Dupont-Aignan est porteur d’une vision politique intéressante en matière de souveraineté économique et d’indépendance nationale. Raffarin, futur ministre de Hollande? Les dernières rafarinades. - Le Scrutateur. Il paraît que la France, par l'union de la gauche et « de la droite », au second tour des régionales a échappé à un grand péril symbolisé par le Front National et Marine Le Pen.

Qui nous le dit? Un sage? Un pitre dérisoire? Chacun choisira pour son compte, l'épithète qu'il croit juste. En tout cas c'est M. Alain de Benoist : « Manuel Valls s’est transformé en sergent recruteur de Christian Estrosi ! » Source : Boulevard Voltaire “Front national, un perdant qui pèse lourd”, titre Le Parisien, tandis que le député FN Gilbert Collard se félicite d’une “défaite victorieuse”. Votre avis ? Le Front national n’a certes emporté aucune région, mais l’important n’est pas là. L’important est qu’il continue à progresser à chaque élection. Le Socialisme en Chemise Brune.pdf. Libération : « Les petits Blancs ont peur de voir remis en cause leur mode de vie ? Pauvres chéris. Pauvre petite France aigre, mesquine et ratatinée » 14 décembre 2015 par Pierrot Extrait de l’étron écrit par Olivier Adam pour le torchon bobo-gauchiste Libération à propos des élections régionales : « Le peuple old school est déboussolé ?

Les « petits Blancs » ont peur de voir remis en cause leur mode de vie ? Untitled. L’éternel retour de la « diabolisation » : la victoire des médias de propagande. Il a été de bon ton de croire que la diabolisation du FN venait des soupçons d’antisémitisme qui pesait sur Jean-Marie Le Pen. Nous savons désormais que c’est faux. Explications. En mars 2015, Roger Cukierman, président du Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF), a déclaré que sur le sujet de l’antisémitisme Marine Le Pen était « irréprochable » ce qui n’était pas le cas de son père.

Manuel Valls s'est transformé en sergent recruteur de Christian Estrosi ! « Front national, un perdant qui pèse lourd », titre Le Parisien, tandis que le député FN Gilbert Collard se félicite d’une « défaite victorieuse ».

... Le FN/RBM un parti qui a contre lui la gauche et la droite, tous les grands partis de gouvernement, tous les grands journaux, toutes les stations de radio et de télévision, sans oublier les ligues de vertu, le show business, le CRIF, le MEDEF et le Grand-Orient, Pierre Gattaz, BHL et Dany Boon, .... – quikoo2013

La recomposition du paysage politique français - Dextra. À l’image des élections départementales, les toutes récentes élections régionales ont été d’une grande surprise lorsdu premier tour, et un désabusement le second tour. REGIONALES : Le FN en FORCE DANS SES BASTIONS. En PACA, Christian Estrosi prépare le futur "Conseil territorial" pour donner la parole à la gauche. Clashs multiples au sein de la gauche francilienne suite au meeting de Tariq Ramadan et du PIR. À quelques heures de la fin de la campagne pour les régionales ressurgit en Ile-de-France le nom de Tariq Ramadan : vendredi, le parti Ensemble a été accusé d’avoir invité à un meeting l’universitaire controversé, ce qu’a démenti sa porte-parole Clémentine Autain, colistière de Claude Bartolone (PS).

Résultats élections Régionales 2015. Les résultats du second tour des élections régionales sont connus. Manuel Le Caudillo. RÉGIONALES 2015 : VICTOIRE DES PATRIOTES (par Luc Sommeyre) « Trop tard, non ! Régionales : le lâche soulagement du système.

Régionales 2015 : Hollande contre le peuple ? Réaction de Marine Le Pen au soir du 2nd tour des élections régionales. Le vent du boulet. Les inquiétants propos et regards des gouvernants que l’on sait : pauvre France ! L'allocution de Marine Le Pen devant les militants du Front national à Paris. Paul-François Paoli : «L'appel aux valeurs républicaines, ce bouche trou de la pensée»

Manifestations à Toulouse et Rennes pour la régularisation des clandestins et la ré-ouverture des frontières. Cachez-moi ces blessés du 13 novembre, vraiment gênants pour les élections. Crèches de Noël interdites et Ramadan à la Mairie de Paris : Français, vous ne voyez pas que vous dérangez ? Bartolone rêve d'exporter le 9-3 dans toute l'Ile-de-France encore trop blanche.

A la veile du second tour des régionales, le préfet Côtes-d'Armor organise une manifestation anti-FN. Nous les patriotes, nous avons déjà gagné... Djihad contre la France avec l’aide des « responsables  politiques français. Le PIÈGE dans lequel ils nous mènent. Dernière ligne droite : petit manuel pour convaincre les récalcitrants de voter FN. Depuis une semaine, sur France Culture, c'est Apocalypse now. Alliance écologiste indépendante : « 30 MILLIONS » promis pour un soutien à Estrosi. Régionales : Les patriotes corses, autonomistes et indépendantistes, s'unissent en vue du second tour.

Régionales : « Rien n’est joué » selon Marine Le Pen. Reportage dans un meeting FN : Une jeunesse éclatante. Meeting FN avant 2nd tour des Régionales 2015. Quand l'ex-adjoint de Manuel Valls dénonce les magouilles politiques. Amine Ameloune, gérant de "Happy Cash" à Lannion, Morlaix : Financier occulte de la mosquée salafiste de Brest. Le Front républicain ou le suicide de la droite. A propos de l'électrice nationaliste " la femelle frontiste pas moins mammifère que les autres femmes, nantie d’un cerveau reptilien plus proéminent que la moyenne"

Campagne du 2e tour des régionales : Marine Le Pen monte au front dans les médias. M. Valls, qu'ont en commun les partisans de Marine et ceux d'Hitler ? Élections régionales 2015. Toutes les infos de votre région. Oh ! je sais qu'ils feront des mensonges sans nombre. La vieille âme de la Gaule V. HUGO. Ils veulent la diversité... mais pas la diversité politique.

ELECTIONS REGIONALES 2015 - 1er Tour

REGIONALES 2015 - Entre deux tours.