background preloader

Bernard Palissy potier, émailleur, peintre, artisan verrier...

Facebook Twitter

Alienor.org : Poterie de terre cuite vernissée [Bernard Palissy] Bernard Palissy : "inventeur des figulines rustiques du roi des Gaules" Bernard Palissy (1510-1590) est une célèbre faïencier, écrivain et scientifique audacieux.

Bernard Palissy : "inventeur des figulines rustiques du roi des Gaules"

Il entreprit, à partir de 1539, de découvrir le secret de l'émail dont on se servait alors en Italie pour faire de beaux ouvrages de faïence, y réussit après seize ans d'efforts et de dépenses ruineuses (1555), et fabriqua de belles poteries qui furent recherchées par toute la France. Sa foi protestante le menera au moins à trois reprises en prison. Persécuté, il se cache en 1585 et réapparaît en décembre 1586 dans la rue des Marais qu'il habita dès 1584 et qui était effectivement à l'époque « la Petite Genève », un havre de paix pour les protestants.

Il y est arrêté en compagnie d'un tailleur, d'un domestique de Robineau et de son frère. Le jugement, rendu le 10 janvier 1587, les condamne, entre autres choses, au banissement à vie. Plats en faïence attribués à Bernard Palissy et son atelier. En hommage à sa présence dans la rue, le jardin public (le plus petit de Paris !) L'atelier parisien de Bernard Palissy : (fichier pdf Persée) Anniversary of bernard palissy. 1562 (c) - Où était l'atelier de Bernard Palissy à Saintes (17) ? L’atelier (L’Œuvre) de Maître Bernard Palissy dans une des tours des remparts de Saintes - 1562 ?

1562 (c) - Où était l'atelier de Bernard Palissy à Saintes (17) ?

Lors de notre passage à Saintes en 1855, nous avions donné une attention toute particulière aux localités habitées jadis par l’illustre potier, aux rives de son "beau fleuve de Charente", et nous avions interrogé les souvenirs du pays. Un archéologue distingué, M. l’abbé Lacurie, aumônier du lycée, avait bien voulu nous communiquer un document inédit relatif à l’emplacement de la maison occupée jadis par Palissy, et où était son œuvre ou atelier. C’est ce document très intéressant que nous ne garderons pas plus longtemps en portefeuille et que nous publions aujourd’hui, en y joignant quelques notes dues à M Jules de Clervaux. A nos seigneurs les Maire et Eschevins de la ville de Saintes. Ce précieux document dit deux choses : que la maison de Palissy était sise prés d’une tour primitivement arrentée à de Launay que cette tour était devenue l’atelier de l’artiste.

Le blog de jasonlouisXI : BERBARD PALISSY. Lundi 22 mars 1 22 /03 /Mars 17:08 Issus de la tradition antique japonaise, ils se trouvent aussi bien dans des demeures privées, dans les parcs des villes comme dans des lieux historiques : temples bouddhistes, tombeaux shintoïstes, châteaux.

Le blog de jasonlouisXI : BERBARD PALISSY

La composition d'un jardin japonais suit trois grands principes : reproduction de la nature en miniature, le symbolisme et la capture de paysages. La miniaturisation représente des scènes différentes : montagnes, lacs, rivières, mer, dans un espace restreint. Le symbolisme est issu de la fonction religieuse des proto-jardins. La capture de paysages utilise des éléments distants extérieurs au jardin : bâtiments, collines, mer, dans sa composition scénique. Le symbolisme Parmi les représentations les plus fréquentes, un gros rocher isolé figure le mont Shumisen du bouddhisme ou le mont Hôri du taoïsme La perspective Elle est liée au principe de miniaturisation en jouant sur la taille des éléments proches ou lointains. La dissimulation. Bernard Palissy Online. Bernard Palissy Metropolitan Museum Collection. Bernard Palissy. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Bernard Palissy

Bernard Palissy, probablement né à Saint Avit (Lacapelle Biron 47) ou à Agen[1](d'après Louis Audiat) La majeure partie de son œuvre est exposée au musée national de la Renaissance du château d'Écouen. Bernard Palissy, l'homme[modifier | modifier le code] Plat rustique aux reptiles et écrevisses, Bernard Palissy, 1550 Autodidacte issu d'une famille modeste – son père était peintre sur verre – il se vantait de ne parler « ni grec, ni latin ». En 1539, après avoir appris le métier de son père et voyagé, il s'établit à Saintes, se marie, et entame ses célèbres recherches sur l'émail blanc, qu'il arrive à mettre au point progressivement à partir de 1545. Vers 1555, il séjourne à Fontenay-le-Comte et se lie avec le sénéchal Michel Tiraqueau, fils du poète[3]. En 1559, l'édit contre les protestants, signé à Écouen par Henri II, auquel Palissy avait offert de nombreuses œuvres, le mène en prison à Saintes.

Œuvre céramique[modifier | modifier le code] T1 Les oeuvres de maistre Bernard Palissy. T2 Les oeuvres de maistre Bernard Palissy. Musée de Céramique Bernard Palissy : Fumelois-Lémance. Classé Monument Historique, le hameau médiéval de Saint Avit aux couleurs ocres et rosées est un vrai plaisir pour l’œil.

Musée de Céramique Bernard Palissy : Fumelois-Lémance

Une promenade dans l’unique rue du hameau, permet de découvrir les vestiges d’un riche passé : étals d’échoppes du Moyen Age, fenêtres à meneaux de la renaissance mais surtout une église romane émouvante par la simplicité et la pureté de ses lignes, ou encore une maison fortifiée, témoignage de l’âpreté des Guerres de Religion. Situé dans une belle maison du XIVème siècle, ce musée est consacré à l’un des plus mystérieux céramistes de la Renaissance. les collections présentées rassemblent des œuvres des disciples de Palissy du 19e et des œuvres contemporaines.