background preloader

Internet et l'environnement

Facebook Twitter

Internet est-il nocif pour la planète ? Surfer sur le Net, envoyer un email, faire une commande d’achat en ligne, télécharger des films, des musiques ou des documents, les partager sur les réseaux sociaux… Tout semble immatériel, tout semble virtuel, tout paraît plus écolo que de le faire autrement que par Internet… Pourtant, Internet a besoin de machines bien réelles pour exister.

Internet est-il nocif pour la planète ?

Enquête sur l’impact écologique qu’a Internet sur notre planète. Véritable outil de plus en plus accessible et généralisé, Internet alourdit le bilan carbone Faire ses courses en ligne, lire les actualités sur tablette, ou son bouquin sur une liseuse, faire des réunions en visioconférence… Tout le monde s’accorde sur ce point : ces habitudes seraient bonnes pour l’environnement, permettant d’économiser les transports, d’épargner les forêts et donc de réduire les émissions de CO2.

Mais ce n’est pas aussi simple. Visualisation d’internet – Flickr – Patrick Barry A chaque clic, c’est l’atmosphère qui suffoque Flickr – Jude Lee L’avenir est sombre. Reportage INTERNET, LA POLLUTION CACHÉE DOCUMENTAIRE COMPLET Documentaire DP. Le e-commerce est-il vraiment bon pour l'environnement? Vaut-il mieux faire ses courses en magasin ou les commander de son ordinateur?

Le e-commerce est-il vraiment bon pour l'environnement?

La réponse n'est pas, en réalité, si claire que cela... L'immense choix, la latitude horaire, les avis de consommateurs, la phobie des galeries commerciales, l'insomnie, ou tout simplement la paresse: toutes les raisons sont bonnes pour faire ses courses sur Internet plutôt que dans des magasins «en dur». Toutes, sauf, peut-être, une: la défense de l'environnement. Car personne[1] en réalité, n'est aujourd'hui capable d'affirmer de façon formelle que le e-commerce est meilleur pour l'environnement que le commerce traditionnel. Les études sur le sujet, du reste, sont étonnamment rares et restent toujours très partielles.

A première vue, pourtant, la cause paraît entendue: affalé dans son canapé, le consommateur qui passe une commande sur le net dépense bien moins d'énergie que s'il prenait sa voiture pour aller s'approvisionner en magasin. L'histoire, cependant, ne s'arrête pas là. Catherine Bernard. Apple va construire deux data-centers en Europe. Site Internet - Développement Durable - Green IT.

Accueil > Cognix Systems > Valeurs > Développement Durable Le saviez vous ?

Site Internet - Développement Durable - Green IT

Savez-vous qu'on estime que 2 requêtes sur Google permettraient de chauffer une tasse de thé ! Chaque site pour fonctionner a besoin d'énergie. On estime que la consommation électrique du secteur informatique représente 2% des émissions de gaz à effet de serre, soit autant que le transport aérien (Source Gartner). Cognix Systems s'engage... En lançant notre programme , nous voulons mettre en place un modèle de développement durable ayant pour but d'améliorer la qualité de nos prestations tout en réduisant l'impact de notre activité sur l'environnement. Quelques actions concrêtes... Entre 2008 et 2009, nous avons réussi à réduire le nombre de nos serveurs par deux tout en améliorant la vitesse moyenne d'affichage des pages de nos sites et de nos applications.

Réduire l’empreinte carbone du numérique en 29 actions. Par Frédéric Bordage - 13/02/2015 Comment agir concrètement pour réduire les émissions de gaz à effet de serre associées au numérique ?

Réduire l’empreinte carbone du numérique en 29 actions

C’est à cette question que répond le guide sectoriel TNIC de l’Ademe (dont GreenIT.fr est le co-auteur). L’agence de communication Transitions a réuni l’ensemble des actions proposées par le guide sur une infographie que vous pouvez télécharger à cette adresse au format PDF. Si vous avez envie de mettre en pratique une ou plusieurs des actions proposées, nous vous invitons à lire le guide sectoriel de l’Ademe qui fournit pour chaque action une fiche détaillée et des indications d’aide à la mise en oeuvre.

Idéal pour sensibiliser les collaborateurs de son entreprise. Source : GreenIT.fr. E-commerce : quel impact sur l'environnement ? La crise n’y fait rien.

E-commerce : quel impact sur l'environnement ?

Les sites d’e-commerce ont le vent en poupe. Depuis la création en 1995 d’Amazon, le secteur est en constante expansion, enregistrant en 2011 une hausse de 22% de ses ventes avec un chiffre d’affaire plafonnant à 24 milliards d’euros. Un secteur en plein boom La récente fermeture du Virgin Megastore des Champs Elysées remet l’e-commerce au devant de la scène. Amazon, Rue du commerce, Price minister, Cdiscount ou encore Saranza pour ne compter que les plus connus ; tous ces sites ont de beaux jours devant eux. On imagine mal que les chaussures ou le dvd que l’on place dans son « panier » virtuel puissent avoir un impact sur l’environnement.

Les 3D L’explosion des sites d’e-commerce pose de réelles questions environnementales même s’il est difficile d’évaluer l’impact de la vente online pour l’instant. Aux Etats-Unis, les prosélytes de la vente en ligne évoquent fréquemment les 3 D : « Demobilization, dematerialization and decarbonization ».