E-crm

Facebook Twitter

Jean-Louis Baffier, Salesforce.com : "la simplicité est dans notre ADN" LeMagIT : Comment se porte Force.com, votre plate-forme "as a service", en France mais également dans l’environnement concurrentiel du Paas ?

Jean-Louis Baffier, Salesforce.com : "la simplicité est dans notre ADN"

Jean-Louis Baffier : La plate-forme Force.com a bien pris en France notamment au niveau des grands comptes. Nous avons des clients qui ont débuté avec l’adoption de Salesforce comme outil de CRM et qui en sont finalement venus à faire des choses sur Force.com. Entre autres exemples, GDF a développé une fonctionnalité liée à la gestion de ses expatriés.Si on regarde bien, les différentes plate-formes Paas (Amazon, Google Apps, etc., NDLR) sont plus complémentaires que concurrentes. De notre côté nous nous positionnons plutôt sur l’efficacité par la simplicité dans le domaine des développements applicatifs.

Amazon en revanche est plutôt présent sur les infrastructures serveur. LeMagIT : Une des originalités initiales de Salesforce résidait dans l’accès direct aux directions métiers avec une application dédiée et un mode d’accès pur web. Bienvenue sur CRM-France - CRM-France. Trends: CRM and the Enterprise 2.0 Challenge. For all the buzz about the way Web 2.0 tools are radically changing the technology universe, the fact remains that few companies have done more than talk the talk -- yet.

Trends: CRM and the Enterprise 2.0 Challenge

Still, the trend seems inevitable, and CRM vendors would be well advised to explore ways to ride the wave. What is the potential opportunity for Web 2.0 technologies in the enterprise space? A whopping US$4.6 billion a by 2013, according to a tally Forrester Research arrives at in a report released earlier this year. Spending on Web-based enterprise technologies, including social networking, RSS (really simple syndication), blogs, wikis, mashups, podcasting and widgets will grow by 43 percent each year for the next five years, the firm predicts.

The customer relationship management industry is a natural supplier for this next tech evolution. CRM vendors have taken note. SAP is redoubling its commitment to Web 2.0, as evidenced by numerous blog and analyst reports following its recent Sapphire conference. Still Not Enough? Fidback CRM Services. Centre d'appels offshore au Maroc, externalisation du call center au Maroc. Trends: CRM and the Enterprise 2.0 Challenge. Fideis, Logiciel de gestion de la relation actionnaires. Avis d’expert : Il est grand temps de mettre un peu de CRM dans le Web ! par David Gotchac – Tribune Journal du Net. Site Web & CRM, un duo appelé à régner dans les projets CRM. Pourtant, trop souvent, les sites Internet n'exploitent pas pleinement la puissance du CRM sur le Web. Il est temps de passer à la vitesse supérieure. On décrit souvent les systèmes informatiques de Gestion de la Relation Client comme reposant sur le triptyque "Vente - Marketing - Service Client".

L'optimisation de la Relation Entreprise-Client résultant de la mise en synergie de ces trois départements qui capitalisent, partagent et réutilisent l'information client dans une démarche pro-active. Internet, bien plus qu'une simple technologieCette vision "préhistorique" du CRM - au sens de "avant l'extinction des Minitel et l'avènement d'Internet" est étonnamment encore souvent de mise. Le Web n'est pas seulement "une technologie de plus" ou un nouveau média : c'est un canal d'interaction client différent et complémentaire. Si parfois le site est beau et fonctionnel, il n'en n'est pas moins au niveau "0" de ses capacités "CRM". E-CRM appliqué aux banques et compagnies d'assurances. Site Web : le laissé pour compte du CRM.

Comment réussir son projet de CRM ? Les 6 clés pour réussir votre projet CRM La mise en place d’une solution CRM est souvent initiée par une volonté d’améliorer juste un élément de la chaîne de la relation client d’une entreprise…Par exemple faire un suivi des ses opérations marketing, prendre des commandes directement chez les clients pour les intégrer dans la foulée dans son système d’informations, avoir un meilleur suivi des ventes de ses commerciaux, mettre en place des opérations de fidélisation sur sa base clients, mieux gérer son SAV … Pourtant très vite on se rend compte que pour mettre en place cet élément, il faudra repenser l’organisation actuelle et parfois revoir les relations avec les autres services de l’entreprise.

Comment réussir son projet de CRM ?

Tout ceci donnant naissance au projet de CRM, et non plus à la mise en place d’un simple outil. Bien entendu, il est possible de considérer le CRM comme un simple outil supplémentaire, mais c’est se priver de gains de productivité très importants, qui sont vraiment le cœur d’un projet de CRM.