background preloader

Psitacco

Facebook Twitter

Quel âge pour Chappie ? Chappie, un des nombreux films de science-fiction prévus cette année, vient de sortir en ce mercredi 4 mars.

Quel âge pour Chappie ?

Réalisé par le Neill Blomkamp (District 9), on y retrouve les ingrédients du film qui a fait connaître le Sud-Africain : de la science-fiction crédible dans un futur proche, réaliste et cradingue. L’histoire de Chappie se déroule en 2016, à Johannesburg. La criminalité ayant atteint des records, les forces de l’ordre se dotent de policiers robots. Un de ces robots, par un enchaînement de circonstances à découvrir dans le film, finit par être doté d’une intelligence artificielle si perfectionnée qu’elle le rend conscient. Pas de bol, cet éveil à la conscience ne se produit pas dans un environnement contrôlé et favorable, mais dans un squat occupé par une famille de criminels.

Job offer Programmeur Intelligence Artificielle (AI) - Ubisoft Divertissements Inc. (April 2015) Le transhumanisme et l'homme de demain. Transhumanisme, bienvenue au Googlistan. XEnvoyer cet article par e-mail Transhumanisme, bienvenue au Googlistan XEnvoyer cet article par e-mailTranshumanisme, bienvenue au Googlistan Fusion homme-machine Surinformés sur la boulimie de Google, vous en avez certainement perdu les grandes lignes de sa stratégie : fusionner l’homme et la machine.

Transhumanisme, bienvenue au Googlistan

Ils sont déjà à mi-chemin. Cherchant un sujet de prospective pour les fêtes, histoire de plomber l’ambiance festive, vous découvrez accidentellement que Barack Obama pourrait être nommé président de Google à un poste plus ou moins exécutif aux alentours de 2020. Comment en êtes-vous arrivé à cette conclusion hâtive et risquée ? Qu’est ce qu’un geek ? Aussi sûr qu’entre le socialisme et le libéralisme il y avait le plan, comme disait Michel Rocard, entre l’homme et la machine, il y a le geek. D’un certain point de vue, on peut considérer que le geek est l’ancêtre de l’homme de demain, son homme préhistorique, la première interface homme/machine. Pour ou contre la vie augmentée ? Le transhumanisme n'est pas un humanisme.

FIGAROVOX/TRIBUNE - A l'occasion du 1er colloque international sur le transhumanisme en France, Théophane le Méné s'interroge sur les dérives de la volonté humaine de toute-puissance.

Le transhumanisme n'est pas un humanisme

Théophane Le Méné est journaliste. Il écrit pour Causeur et FigaroVox. C'est aujourd'hui que s'ouvre 1er colloque international sur le transhumanisme en France, sous la houlette de l'Association Française Transhumaniste. Il aura pour but de réfléchir aux multiples façons par lesquelles les progressions technologiques peuvent permettre une «augmentation humaine» en même temps qu'elles serviront la justice sociale.

Loin de se vouloir un témoignage attentif, alerté et lucide du possible devenir du genre humain, cette rencontre entend exposer l'avènement d'un nouveau type d'humanité - sans jamais acter une contradiction évidente: celle, précisément, de la modernité contre elle-même - où ce n'est plus l'erreur qui est humaine mais l'humain qui est une erreur. Ce qui fait rêver les uns fait redouter les autres. Transhumanisme: un corps pièces et main d'oeuvre. «Quand on me demande mon âge, j’ai envie de répondre : mon bras gauche a 10 ans, mon sein droit a 2 ans, mes dents 5 ans…» Cette bonne blague, lancée par la bien nommée Natasha Vita-More («vivre plus») lors du colloque Transvision sur «les implications sociétales du transhumanisme» (1), en dit long sur le projet de ce courant de pensée en pleine ascension qui prône «l’augmentation» du genre humain par la technologie… Silhouette avantageusement moulée dans sa robe de créateur, l’artiste, auteure et culturiste ne fait pas ses 64 ans.

Transhumanisme: un corps pièces et main d'oeuvre

Loin s’en faut. Mais de plus près, on voit en effet que toutes les pièces ne sont pas d’origine… La notion de corps alternatif, c’est justement le business de cette Californienne, à l’origine d’un prototype de corps post-humain, bardé de techno-produits. Egérie de l’organisation internationale Humanity+, qui compterait quelque 6 000 membres, elle défend une «utilisation éthique» des technologies émergentes pour renforcer les capacités humaines. «Tuer la mort» Transhumanisme : vers l’obsolescence de l’homme? Les vertiges du transhumanisme. LE MONDE CULTURE ET IDEES | • Mis à jour le | Par Corine Lesnes (San Francisco, correspondante) S’il fallait résumer la philosophie transhumaniste d’une idée, la plus extrême mais aussi la plus saisissante, ce serait celle-ci : un jour, l’homme ne sera plus un mammifère.

Les vertiges du transhumanisme

Il se libérera de son corps, ne fera plus qu’un avec l’ordinateur et, grâce à l’intelligence artificielle, accédera à l’immortalité. Science-fiction ? Pas si simple. Dans la Silicon Valley, l’idée de l’« homme augmenté » n’effraie personne. 0204138254179-innovation-vu-et-entendu-a-netexplo-107786. Afrique - Moyen Orient Naufrage en Méditerranée: Hollande demande une réunion de...

0204138254179-innovation-vu-et-entendu-a-netexplo-107786

Un chalutier a fait naufrage au large des côtes libyennes dans la nuit de samedi à dimanche. Au moins 700 personnes étaient à son bord. Seulement 28... Europe. Rue89.nouvelobs. L-intelligence-artificielle-une-source-inepuisable-d-idees-pour-construire-l-avenir-le-portrait-chinois-de-jeremie-caullet. L'Usine Digitale - Si vous étiez une connexion, vous seriez... ?

l-intelligence-artificielle-une-source-inepuisable-d-idees-pour-construire-l-avenir-le-portrait-chinois-de-jeremie-caullet

Une connexion 4G pour un accès à la connaissance en toute mobilité. Si vous étiez un site web, vous seriez... ? L’œil de Links, le site de l'émission de Canal+, pour son inventivité, la créativité sans frontière autour du numérique. Si vous étiez une appli, vous seriez... ? Skype pour tous les bons moments que je peux passer avec mes proches à l’autre bout du monde ! Si vous étiez un système d'exploitation, vous seriez... ? Windows 10 pour sa capacité à rendre les usages entres mes appareils numériques, smartphone, TV, PC, Tablettes, beaucoup plus simples. Jérémie Caullet a été nommé directeur "Microsoft Services" de Microsoft France fin novembre 2014.

0204115179812-lintelligence-artificielle-un-cauchemar-fiction-1091862. Accueil Certains placent les possibles débordements de l'intelligence artificielle (IA) au même niveau que les pandémies ou la prise de contrôle d'armes de destruction massive par des groupes terroristes.

0204115179812-lintelligence-artificielle-un-cauchemar-fiction-1091862

La chronique de Frédéric Filloux, chaque mois dans Enjeux Les Echos.(...) Cet article est réservé aux abonnés, pour en profiter abonnez-vous. Et aussi sur les Echos Les articles à la une. Www.techno-science. Dailygeekshow. Article. Intelligence artificielle: menace pour l'humanité?

article

L'avenir de l'humanité est-il mis en péril par le déploiement des technologies d'intelligence artificielle? Les pires scénarios de la science-fiction risquent-ils de devenir réalité? Des robots devenus plus intelligents que les humains pourraient-ils prendre le contrôle de la planète? Les progrès rapides dans ce domaine, combinés à la disponibilité de millions de données et à une augmentation continue de la puissance de traitement ont amené des scientifiques et ingénieurs de renommée internationale - dont le physicien Stephen Hawking, l'ingénieur Elon Musk (fondateur de Paypal), l'informaticien Stuart Russell et le philosophe Nick Bostrum - à signer une lettre, le 11 janvier dernier, qui a eu l'effet d'une bombe dans certains milieux. Publiée sur le site The Future of Life Institute, la lettre plaide pour un programme de recherche visant le développement d'une intelligence artificielle «solide et bénéfique».

Www.rtl. Mark-bishop-l-ordinateur-ne-peut-avoir-de-conscience_4585643_1650684. LE MONDE SCIENCE ET TECHNO | • Mis à jour le | Propos recueillis par Catherine Mary (propos recueillis) En décembre 2014, dans un entretien accordé à la BBC, l’astrophysicien Stephen Hawking s’alarmait des risques que ferait encourir l’intelligence artificielle à l’humanité. « Les formes primitives d’intelligence artificielle que nous avons déjà se sont montrées très utiles.

mark-bishop-l-ordinateur-ne-peut-avoir-de-conscience_4585643_1650684

Mais je pense que le développement d’une intelligence artificielle complète pourrait mettre fin à l’humanité », a t-il affirmé. « Une fois que les hommes auraient développé l’intelligence artificielle, celle-ci décollerait seule, et se redéfinirait de plus en plus vite. (…) Les humains, limités par la lenteur de leur évolution biologique, ne pourraient pas rivaliser et seraient dépassés. » Plus de 5 000 signataires lui font écho dans une lettre ouverte publiée le 11 janvier par le Future of Life Institute (FLI), un organisme américain créé en 2014 pour limiter les risques liés aux machines. Rue89.nouvelobs. Pour-le-createur-de-baidu-la-chine-doit-devenir-une-superpuissance-de-l-intelligence-artificielle. Robin Li Yanhong ne veut pas que la Chine se fasse distancer par ses concurrents sur le terrain de l'intelligence artificielle.

Le fondateur de Baidu souhaite que des agences civiles et militaires du pays rejoignent le projet "China Brain". Machine learning, big data, analyse prédictive : les leaders émergents des technologies liées à l'intelligence artificielle sont plus américains et européens que chinois. Mais les dirigeants des grandes entreprises high tech de la Chine veulent que ça change, pour ne pas se retrouver irrémédiablement distancés. quatre priorités dans le programme "china brain" Le patron de Baidu, Robin Li Yanhong, a pris la parole lors de la Conférence politique consultative du pays, sorte de Conseil économique et social chinois.

Quatre domaines de recherche seront privilégiés : interaction homme / machine, big data (analytique et prédictif), technologies médicales intelligentes, drones / robotique. Visionarymarketing. Www.lesaffaires. 78152. Www.mondialisation. «Objets inanimés avez-vous donc une âme ? Qui s’attache à notre âme..et la force d’amer» Lamartine (Milly ou la terre natale) Ce nouveau siècle a vu une accélération des sciences NBIC (Nanotechnologie, Biotechnologie, Informatique Sciences cognitives) notamment celle de l’intelligence artificielle où le mot vivant est de plus en plus galvaudé du fait de son attribution aux machines. On dit que les objets électroniques deviennent «intelligents» s’ils s’adaptent à l’utilisateur et même «vivants» quand ils communiquent avec nous de manière naturelle. Nous devons définir ce que c’est un objet vivant qu’il ne faut pas confondre avec un robot automate aussi sophistiqué soit-il.

Pour Jean-Claude Heudin, directeur de l’Institut de l’Internet et du Multimédia et spécialiste de l’intelligence artificielle, une tendance décisive est la manière dont ces objets, voitures, maisons ou autres, gèreront eux-mêmes leur énergie, particulièrement dans le cadre d’un smart grid. Exploration tous azimuts, intelligence artificielle, éducation : les clés de l'innovation selon Eric Schmidt.

Le festival South by Southwest à Austin, au Texas, a organisé un panel sur l'innovation avec Eric Schmidt de Google, la CTO des États-Unis Megan Smith (ancienne patronne de Google X), et l'auteur de la biographie de Steve Jobs, Walter Isaacson. Eric Schmidt y a détaillé sa vision du futur de l'innovation. Eric Schmidt, président de Google, a comparé les méthodes de Google et Apple et partagé sa vision de l'innovation et des freins qui la bloque lors d'une table ronde au festival SXSW d'Austin (USA).

Il a d'ailleurs créé la polémique sur scène, une employée de Google en charge de la diversité et présente dans la salle l'a accusé d'interrompre sans cesse son ancienne collège de Google, Megan Smith, également panéliste. Www.mac4ever. Www.techniques-ingenieur. Aux yeux de Bill Gates, l'intelligence artificielle est un danger à plus ou moins long terme. Mais faut­il vraiment en avoir peur ? L'être humain est­il condamné à l'obsolescence ? En matière d'intelligence artificielle, Mr Gates n'est pas le seul à penser que la situation pourrait nos échapper. D'autres pointures telles que Elon Musk, l'emblématique patron de Tesla Motors et de Space X, ainsi que Stephen Hawking, professeur de mathématiques et physicien théoricien britannique dont la « vie extraordinaire » a été traduit récemment sur grand écran, ont le même point de vue... qui est que nous ne devons pas concevoir des machines au pouvoir de réflexion supérieur à celui de l'être humain.

La super­intelligence artificielle est une menace pour l'humanité. Ce n'est donc pas une menace immédiate, rassurons­nous, l'intelligence artificielle est encore balbutiante. Car si l'IA est encore limitée, il redoute le jour où les robots seront dotés d'une conscience. A-son-tour-steve-wozniak-se-declare-inquiet-au-sujet-de-l-evolution-de-l-intelligence-artificielle. Www.agoravox. Diversification des investissements A partir de 2002, l'entreprise diversifie son activité basée jusqu'alors sur son moteur de recherche. Outre la création de son propre service de messagerie (Gmail), elle lance en Décembre 2004, son programme Google Livres, une entreprise de numérisation des collections issues des bibliothèques des grandes universités américaines.

Google renoue ainsi avec le vieux rêve de rassembler dans un même lieu le « cerveau du monde », présent dans les essais World Brain d'H.G Welles, et déjà à l'origine de la création de la bibliothèque d'Alexandrie. Dès 2005, le projet vaut à la firme plusieurs procès suite à la numérisation d’œuvres sans l'accord préalable des ayants-droit. En mai 2007, Google lance Street View, une plate-forme permettant de visualiser en ligne le panorama d'une rue. Transhumanisme Le défi du séquençage ADN est aujourd'hui d'organiser et d'évaluer de grandes quantités de données. Diplomatie. Www.larecherche. 1345424-voitures-sans-chauffeur-vos-petits-enfants-ne-sauront-pas-conduire-et-c-est-dommage.

c31355-8871534. Un-systeme-informatique-autodidacte-bat-lhomme-a-space-invaders. Robotique - Google dévoile ses intentions. Le géant américain de l'Internet vient de déposer un brevet permettant, dans un avenir non défini, de télécharger des personnalités pour les futurs robots domestiques. Cela confirme l’expansion de Google dans le secteur de la robotique. Le film « iRobot » est en train de devenir réalité. Dans cette fiction où l’on peut voir des robots ressentir des émotions, il se pourrait bien que dans quelques années, on assiste à cette prouesse technique. Google vient en effet de déposer un brevet qui permettrait de personnaliser de futurs robots domestiques. Baptisé « procédés et systèmes pour le développement de robots », ce rapport éclaircit la manière dont l’entreprise conçoit ses futurs automates. La société décrit un processus par lequel différentes personnalités pourront êtres téléchargés par le biais d’un cloud.

Le projet ne s’arrête pas là. Google à la conquête de la robotique L’engouement de Google pour ces machines n’est pas nouveau. L-ecole-face-a-l-intelligence-artificielle_4610395_1650684. LE MONDE SCIENCE ET TECHNO | | Par Laurent Alexandre (chirurgien urologue, président de DNAVision) Après des débuts chaotiques et beaucoup de faux espoirs, l’intelligence artificielle (IA) progresse désormais à vive allure. Il ne s’agit pas encore d’une IA ayant conscience d’elle-même, mais elle est déjà capable de prodiges : la Google Car conduit de façon plus sûre que n’importe quel être humain ; Watson, le système expert d’IBM, analyse en quelques minutes des centaines de milliers de travaux scientifiques cancérologiques qu’un oncologue mettrait trente-sept ans à lire… De plus en plus de tâches sont mieux effectuées par l’IA que par nous.

Google : des robots dotés de personnalité ? Si Bill Gates, Elon Musk et Stephen Hawkings s’inquiètent tellement au sujet de l’intelligence artificielle et l’impact de ceci dans le futur, Larry Page lui semble ne pas partager la même opinion que les autres. Et bien Google convoite de concevoir des robots dotés d’une personnalité, la firme a même déjà déposé un brevet relatif à cela. Chez Google, les robots pourraient avoir du caractère. Intelligence artificielle : Montréal en première position  La promesse des avancées en intelligence artificielle a poussé récemment certaines personnalités comme Stephen Hawking, Elon Musk et Bill Gates à tirer le signal d’alarme quant aux dangers pour l’avenir de l’humanité (rien de moins!). Peu de gens le savent, mais Montréal est une des plaques tournantes de la recherche en intelligence artificielle, en apprentissage de représentations profondes (deep learning) en particulier.

Montréal se trouve donc à l’épicentre de cette catastrophe mondiale annoncée. Et heureusement, nos experts d’ici peuvent dédramatiser un peu tout ça. L'Actu tech de la Silicon Valley : l'intelligence artificielle au coeur de l'innovation - Les Echos. Accueil.