background preloader

Retail intelligence

Facebook Twitter

Les temps forts de l'e-commerce. Les 15 idées fortes du #Shake15. 06 juil 2015 Après le #BrightonSEO, le partenariat avec le #SMX, Pullseo a ajouté un hashtag à son plastron : Le Salon #Shake15, tout entièrement dédié au E-Commerce.

Les 15 idées fortes du #Shake15

Et ce n’est pas peu dire que notre envoyé spécial a retenu, appris et compris de nombreux concepts évoqués lors de cette grand-messe. En voici quelques-uns qui ont retenu son attention 1. Pensez « Proximity Marketing » Avec l’avènement des objets connectés pour les professionnels et pour les particuliers, la proximité avec le consommateur se fait de plus en plus grande. « I-Beacon », ce capteur qui retient l’attention de tous les professionnels de la grande distribution, en est une des composantes. 2. . « Si vous n’êtes pas une expérience, vous n’êtes pas une marque », comme l’a si bien souligné Manuel Diaz (EMAKINA). 3.

C’est une marotte pour un e-commerçant. 4. François Momboisse, président de la FEVAD, contrecarre les idées pré-conçues qui nous annonçaient la mort du « petit commerce ». 5. 6. 7. 8. 9. 10. « Think Mobile ! [Paris Retail Week] Comprendre le Responsive Retail en quelques chiffres. [Étude] Le shopper omnicanal est-il une réalité? À l'heure où l'omnicanalité du parcours client ne fait plus de doute pour les professionnels de la distribution, la situation semble plus nuancée pour les consommateurs.

[Étude] Le shopper omnicanal est-il une réalité?

En effet, 61% d'entre eux se disent principalement monocanaux (principalement des familles). À noter, 39% des shoppers demeurent attachés au point de vente physique et à un mode d'achat traditionnel. L'étude menée par Efficient Consumer Response France et l'agence de conseil marketing Kinali fait par ailleurs apparaître un deuxième type de consommateurs (36% du total des personnes interrogées): ils recherchent un produit en magasin, ne le trouvent pas et se voient contraints de l'acheter via Internet. Le mixage des circuits (glanage d'informations sur le Web puis achat ou retrait en magasin) est généralement réservé aux produits de valeur et ne concerne pas les courses de consommation courante.

Comment définir sa stratégie omnicanal pour les soldes d'été ? Mardi 23 juin 2015 Alors que les soldes d’été sont en perte de vitesse depuis plusieurs années, comment faire la différence, séduire des clients sur-sollicités et vigilants sur leurs dépenses ?

Comment définir sa stratégie omnicanal pour les soldes d'été ?

En 2014 le panier moyen était selon la FEVAD en baisse de 2% comparé aux soldes d’été de 2013. Demandware, expert en commerce digital partage ses 5 conseils pour préparer et booster les ventes durant les soldes d’été. 1. [E-commerce] Les infos essentielles: +14% pour l’e-commerce européen en 2014, Auchan cède Grosbill… Bon cru 2014 pour l’e-commerce B2C européen.

[E-commerce] Les infos essentielles: +14% pour l’e-commerce européen en 2014, Auchan cède Grosbill…

Le chiffre d’affaires du secteur a progressé de 14,3% l’an passé, à 423,8 milliards d’euros, selon l’association Ecommerce Europe. A un tel niveau, il a représenté 2,45% du PIB européen, soit une part deux fois plus importante qu’en 2009. Celle-ci pourrait même atteindre les 6% d’ici à 2020, selon les projections de l’association, qui estime que 2,5 millions d’emplois directs ou indirects dépendent de l’e-commerce B2C. «Au niveau mondial, le marché européen a été classé à la seconde position l’année dernière, juste derrière l’Asie-Pacifique, qui est principalement tirée par le marché chinois. L’Europe devrait connaître de nouveau une croissance à deux chiffres l’année prochaine. Proximis, la solution drive-to-store qui a séduit Lacoste, The Kooples et Intersport - vidéo dailymotion.

Proximis : le click&collect sort de son silo : Les 3 principales solutions SaaS de click&collect passées au crible. Fondée en 2008, Proximis propose pour sa part des solutions d'e-réservation ainsi que de livraison en magasin des commandes en ligne, qu'il désigne sous le terme d'e-livraison.

Proximis : le click&collect sort de son silo : Les 3 principales solutions SaaS de click&collect passées au crible

Car au contraire de son concurrent, Antoine Scialom, directeur adjoint de Proximis, juge e-réservation et e-livraison très proches : "Pour le consommateur, c'est quasiment la même chose. Cross-canal : un facilitateur d’achat pour une expérience client réussie, Le Cercle. Avant de prendre sa décision d'achat, le consommateur sonde plusieurs canaux pour se renseigner sur le produit souhaité.

Cross-canal : un facilitateur d’achat pour une expérience client réussie, Le Cercle

Un phénomène qui oblige les commerçants à digitaliser leur marque. Le cross-canal est un processus marketing qui, comme son nom l’indique, vise à croiser plusieurs canaux. Là où le multicanal se caractérise par le cloisonnement de multiples réseaux, le cross-canal se distingue, lui, par l’usage simultané de ces derniers. Il a un rôle capital de facilitateur d’achat pour les consommateurs, leur apportant un réel confort dans leur parcours grâce aux avantages de chaque canal. Bien entendu, le cross-canal n’est pas arrivé tout seul. E-commerce, une concurrence des plus prometteuse - DPH (Droguerie, parfumerie, hygiène) L’article que vous souhaitez consulter est en accés réservé Publié le par M.

E-commerce, une concurrence des plus prometteuse - DPH (Droguerie, parfumerie, hygiène)

B. Digital Retail | E-commerce | Commerce | E-commerce | Amazon Internet, c’est le cinquième circuit de distribution de l’hygiène-beauté, selon une étude Kantar Worldpanel, (drives compris). « Derrière ce rang, se cachent beaucoup d’acteurs. Bilan FEVAD : Noël 2014 de l'e-commerce en France. Pourquoi le point de vente physique résistera à Internet ! Certains le disent mort, d’autres le pensent bien malade et en perte de vitesse, je fais partie de ceux qui pensent que le point de vente, lieu privilégié d’une expérience d’achat enrichissante, est au début d’une nouvelle ère !

Pourquoi le point de vente physique résistera à Internet !

Voici 9 raisons, qui pour moi, témoignent de la force du point de vente physique face au rouleau compresseur qu'est internet! 1. Dans l’histoire, aucune grande avancée n’a fait totalement disparaitre celle qui la précédait. La télé n’a pas tué la radio, le cinéma n’a pas tué le théâtre, pas plus que les boutiques n’ont tué les marchés et les supermarchés n’ont tué le commerce de proximité. Bien sûr à l’arrivée d’une nouvelle technologie ou d’un nouveau mode de vente les précédents sont plus ou moins bousculés, déstabilises, obligés de se remettre en question, pour pouvoir réaffirmer ses forces et ses différences, pour se refaire une place dans un univers complètement redistribué !

Big Retail Show 2015 : les 7 grandes tendances marquantes. Avec 35 000 visiteurs, la 104ème édition du Retail Big Show, organisée du 11 au 13 janvier 2015 à New York, par la National Retail Federation (NRF) est la plus réussie de sa longue histoire.

Big Retail Show 2015 : les 7 grandes tendances marquantes

" Après les Américains et les Brésiliens, les Français étaient cette année, les visiteurs les plus nombreux " explique Guillaume Rio, Technology Trends Manager pour L'Echangeur By Laser. Cette édition a été marquée par l'avènement des usages technologiques dans l'univers de la distribution. Pas de doute, l'offre numérique au service du retail fait preuve de maturité, que ce soit en termes de logiciel, de matériel ou de services. Le contexte économique s'y prête aussi puisque les Américains vont adopter le système de carte à puce électronique comme mode de paiement (Eurocard, Mastercard, Visa) à partir d'octobre prochain.

Harmonisation et régulation obligent, les détaillants sont invités à mieux appréhender la convergence des modes de consommation en ligne et en magasin. Le commerce hybride de plus en plus en plus plébiscité. Les Français font leurs achats sur Internet pour trois raisons principales : le prix, la praticité et le choix.

Le commerce hybride de plus en plus en plus plébiscité

Inversement, ils achètent en point de vente physique - plutôt que sur Internet - pour la possibilité de toucher ou tester le produit, pour l'immédiateté et le fait de ne pas avoir à retourner le produit s'il ne leur convient pas. Mais, lors de leur parcours d'achat, les consommateurs effacent les frontières entre e-commerce et magasin. * Plus de la moitié des consommateurs préfèrent se renseigner sur Internet (54 %), * Ils sont 60 % à utiliser Internet pour faire des simulations et choisir le produit, * Mais 60 % d'entre eux se rendent en magasin pour concrétiser l'étape de l'achat. Les Français sont-ils fidèles aux marques ? - Influencia. Les Français et les marques. Histoire d’amour passionnée ou relation sans lendemain ? Si la fidélité existe bel et bien entre les deux tourtereaux, attention aux couacs.

C'est quoi une marque qui compte ? Lsa-conso. Popai France, l’association des professionnels du marketing sur le point de vente, a fait réaliser une étude sur les consommateurs d’hygiène-beauté. Menée par le cabinet Sens’O, la première partie était consacrée au parcours d’achat beauté. La deuxième partie était centrée sur le profil des shoppers beauté. L'essor du Click & Collect au Royaume-Uni. E-commerce: les sept tendances 2015 aux USA - L'Express L'Entreprise.

Le e-commerce continue son irrésistible ascension aux Etats-Unis, avec des ventes en croissance de 14% en 2014 (par rapport à l'année précédente), d'après les derniers chiffres de Comscore. Une croissance quatre fois plus rapide que les ventes "off-line". Hors alimentaire, le e-commerce représente 12% des dépenses des consommateurs américains - contre 8% en France, selon les derniers chiffres de la Fevad. 1.Toujours plus de mobile Aux Etats-Unis, les ventes sur mobile représentent 11% du total des ventes en ligne (+17% en un an), d'après Comscore, qui prédit une forte croissance de ce segment en 2015. Un enjeu bien compris des vendeurs. Christmas cancelled for nearly a third of online shoppers. Follow @SamJermy and @SupplyChainD on Twitter. Nearly one in three (31 percent) British online Christmas shoppers experienced problems with their orders this Christmas, according to research conducted on behalf of JDA.

The survey revealed that of those shoppers that had encountered any of the problems listed: 49 percent had suffered from missed deliveries, while 45 percent had experienced late deliveries or never received their goods. These figures highlight that during the especially important Christmas shopping period, many retailers fail to meet online customers’ expectations. This contrasts with research from the JDA Customer Pulse Report last year which revealed that only one in five consumers experienced problems over a 12 month period.

What have we learnt about click and collect this Christmas? Click and collect felt inescapable this December. Just on my half hour walk to work I would see multiple ads for eBay’s partnership with Argos, John Lewis and Tesco promoting their click and collect services on bus stops and in shop windows. One piece of research published in October made the bold prediction that 95% of online shoppers will use click and collect over Christmas 2014, more than double the percentage who used it in 2013. Multicanal : quels sont les prochains défis à relever ? - Actualité : Distribution (#451437) Face à la fin des silos et au bouleversement des processus d’achat, les marques se sont empressées de repenser stratégie et communication. Parfois sans attendre de saisir pleinement les subtilités de cette nouvelle frontière.

Confronté à ce cas de figure, les fondateurs de l’agence conseil spécialisée en stratégie multi-canal Salt&Pepper livre pour FashionMag.com leur vision du commerce de demain. « Cette troisième révolution industrielle, peu de gens y sont préparés » pointe d’entrée Philippe Sence. « Les gens ne sont pas encore tous outillés pour répondre, que ce soit aux niveaux marketing, commercial ou stratégique ». « Face à ce genre de confusion, on s'aperçoit que cela se résume souvent à saupoudrer des technologies sans réel retour sur investissement (ROI) » confirme son confrère Pascal Guy. « Mais la notion de ROI est elle-même à remettre en question. Le retour sur attention (ROA) est désormais tout aussi important. C’est une toute nouvelle façon de penser ». 61% des cyberacheteurs vont faire les soldes en ligne. 25 millions de consommateurs ont l'intention d'effectuer leurs achats sur Internet pour les soldes d'hiver 2015, selon une étude Fevad/CSA.

Les intentions d'achat sur tablette bondissent. 69% des cyberacheteurs français, soit 25 millions de consommateurs, déclarent avoir l'intention d'utiliser Internet pour préparer ou réaliser leurs achats à l'occasion des soldes d'hiver qui débutent ce mercredi 7 janvier, d'après une enquête Fevad/CSA. Les innovations retail les plus marquantes du mois. Comme chaque mois, focus sur les innovations en point de vente ou sur écran qui changent l’expérience shopping, et qui m’ont marqué au cours des semaines écoulées. De plus en plus de cyberacheteurs délaissent le web pour les magasins (Infographie) Infographie : Qui achète quoi et sur quel canal ? Quel canal d'achat les consommateurs Français préfèrent-ils adopter pour acheter un vêtement, un produit de beauté, un objet de décoration ou un produit électronique ?

Pour acheter un vêtement, une majorité de Français préfère encore se déplacer en point de vente (72%) plutôt que se rendre sur un site marchand (65%), mais de peu, selon une enquête Ifop pour OrderDynamics menée en septembre auprès de 1340 consommateurs. Kantar WorldPanel publie sa 14ème édition du... Il y a un an, les distributeurs de mode évoluaient dans un contexte morose : à la baisse de la fréquence d’achat chronique s’ajoutaient les effets néfastes d’une météo déplorable. Avant, comme après l'acte d'achat, ce qui importe c'est d'émouvoir.

Notre expérience avec les marques et les consommateurs, nous amène à constater une rupture assez fréquente entre les phases de séduction avant et pendant l’achat, et sa vie après vente de consommateur, provoquant de fait un fort sentiment de désillusions. La mise en place d'une expérience client réussie passe par le déploiement d'une attention similaire pour le client avant comme après la phase d'achat et donc de faire évoluer sa relation client pour placer le client au centre de l'attention de la marque.

La confiance, principale attente des consommateurs. Textile : Le prêt-à-porter féminin sort du rouge. Xerfi anticipe des hausses de + 1,5% en 2015 et + 2% en 2016 Et de fait, comme le souligne Xerfi, «pour répondre aux nouvelles attentes du marché (15% des achats de PAP féminin ont été réalisés sur Internet à fin juin 2014), les enseignes spécialisées misent désormais sur le digital. Sur les 33 enseignes du panel constitué par Xerfi, 29 ont une boutique en ligne, dont 22 proposent un service click collect.» Les Seniors, le cross-canal et le e-commerce. "Future of Retail 2015" : 9 tendances incontournables.

6. Vendre une expérience, plutôt que, simplement, un produit. Yves Rocher expérimente la géo-localisation par iBeacon en Pologne cette semaine. Paris: le marché retail le plus attractif du monde. Le commerce français en temps réel- Bonial.fr. Zadig & Voltaire approche les dix boutiques aux Etats-Unis - Actualité : Mode (#419292) Lsa-conso. Infographie cyberconsommateurs, tendances du magasin connecté et du retail : l’actualité de l’innovation retail en dix tweets ! Quelles sont les tendances #retail pour les prochaines années ? Zadig & Voltaire adopte le click&collect - Actualité : Mode (#406405) Zadig & Voltaire adopte le click&collect - Actualité : Mode (#406405) Lollipops vise aussi les centres commerciaux. Commerce cross-canal: 76% des consommateurs français utilisent un mobile en magasin.

Lacoste prend son tournant omni-canal. Comment gérer une rupture de stock ? L’expérience d’achat : quand le magasin devient un véritable concept. Comment H&M et Zara tissent leur avenir sur internet. Huit nouvelles règles pour attirer les clients en magasin. Huit nouvelles règles pour attirer les clients en magasin. Classement 2014 des meilleurs acteurs du commerce en ligne. Qwartz va t-il miser sur les réseaux sociaux pour capter une clientèle connectée ? New Look digitalise ses magasins. 'Click and collect' boost Australian online retailers. Ce que le digital apporte désormais au magasin traditionnel. « Réaliser la promesse du retail omnicanal » – Nikitas Magel.

Ce que le digital apporte désormais au magasin traditionnel. Magasins connectés : tour du monde des initiatives les plus innovantes. Les sites marchands rendent le magasin plus. L'omnicanal ne nuit pas aux points de vente. Le mobile devient un compagnon d'achat du consommateur. Click and collect : le format gagnant du retail ? - SmartGrains.

Click and collect : le format gagnant du retail ? - SmartGrains. Commerce de proximité : connaître et fidéliser ses clients. Le Click & collect à la peformance. Click and collect : vendez plus en magasin depuis internet. Shopping: quels sont les clients europée. Repenser le rôle du vendeur, renouer le dialogue avec le client retail. Le #Cross-canal juge de paix entre brick & mortar et pure player.

Quelle sont les sources de trafic des sites e-commerce mode ? L’enseigne Brantano et son concept de magasin cross-canal. Digitalisation du point de vente : faciliter et augmenter. Découvrez le consommateur de luxe. Maison & Objet: Véronique Laurent met en scène l’espace retail du salon - Actualité : Salons (#379024) Le discounter britannique Primark a ouvert à Marseille. Tesco introduit la réalité augmentée dans ses vitrines. L'essor du click and collect. L'iPhone 5 va rendre réels les coupons mobiles. Digitaliser le point de vente : cadrage projet. De l’art de créer des synergies ON et OFF. Retail Intellligence. Retail: mourir pour renaitre.