background preloader

Théâtre à la télé

Facebook Twitter

Histoire. Jean Jacques BRICAIRE L'émission "AU THÉÂTRE CE SOIR" est née en 1966 à la suite d'une initiative de Pierre SABBAGH chargé, in extremis, par le Directeur de l' ORTF de programmer la saison d'été.

histoire

Pierre SABBAGH se souvient, alors, d'une retransmission théâtrale qui avait rencontré un très grand succès : "LA BONNE PLANQUE" avec Bourvil, pièce qui avait été enregistrée par la Télévision Belge. Devant cette réussite, la Télévision Française l'avait diffusée à son tour. SABBAGH pense qu'en enregistrant huit pièces, il assure, déjà, quelques heures de programmation. N'ayant guère de relations dans le théâtre, il s'adresse à Robert MANUEL qu'il avait rencontré lors de son émission "L' Homme du XX° Siècle".

Le "THÉÂTRE CE SOIR" était né. Dès lors, les pièces sont montées dans un rythme infernal : deux comédies par semaine ! Le succès ne se démentant toujours pas, le contrat sera reconduit d'année en année ; l'émission devenant, assez vite, mythique. Pierre SABBAGH et Jean Jacques BRICAIRE. Au théâtre ce soir. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Au théâtre ce soir

Au théâtre ce soir est une émission de télévision de Pierre Sabbagh diffusée en alternance entre les première et deuxième chaînes de l'ORTF puis sur TF1 (après l'éclatement de l'ORTF)[1] du au [2]. L'émission consiste à diffuser à la télévision des pièces de théâtre enregistrées (les programmes de divertissement appellent ce genre le téléthéâtre) en deux ou trois jours[3], au cours de représentations publiques au théâtre Marigny, sur les Champs-Élysées, ou parfois au théâtre Édouard-VII. Historique[modifier | modifier le code] La diffusion de cette pièce a eu un énorme succès et des sacs postaux entiers, remplis de lettres de téléspectateurs, parviennent à la télévision. Jean-Jacques Bricaire, administrateur du théâtre Marigny, choisit les textes, organise les répétitions, choisit les metteurs en scène et les acteurs et assure la gestion des contrats et des droits d'auteur[5]. Anecdotes[modifier | modifier le code] Le théâtre en direct : le nouveau bon filon de la télévision ?

LE SCAN TÉLÉ - Chaque retransmission d'une pièce en direct est (quasiment) synonyme de succès pour les chaînes.

Le théâtre en direct : le nouveau bon filon de la télévision ?

Le théâtre semble n'avoir jamais eu autant la cote à la télévision. Décryptage. Non, le théâtre n'est plus ringard. Longtemps cantonné dans l'inconscient collectif à ses glorieuses années du temps d'Au théâtre ce soir avec Pierre Sabbagh, le genre retrouve des couleurs à la télévision depuis quelques années. Toutes les chaînes semblent désormais mettre les planches à l'honneur sur leur antenne. Quand on demande à Nicolas Auboyneau, directeur de l'unité des programmes musique et spectacles vivants de France Télévision, s'il a remarqué que le public semble de plus en plus demandeur de théâtre à la télévision, celui-ci répond sans tarder, amusé: «Oui, parce que c'est grâce à nous!». «France Télévisions a fait du théâtre un genre majeur» Mais chaque chaîne joue la carte du théâtre à sa façon. Les critères d'une pièce sur D8: «une comédie grand public avec un casting de qualité» Coups de théâtre sur France Télévisions.

France Télévisions frappe les trois coups. L’opération s’achèvera lundi 27 avril avec la retransmission de la Nuit des Molières.

France Télévisions frappe les trois coups

Le temps des festivals n’a pas encore commencé mais France Télévisions a décidé de prendre un peu d’avance. Pour la troisième année consécutive, l’opération « Coup de théâtre » invite le 6e art sur l’ensemble des antennes du groupe public, avec, ce 21 avril au soir, un premier lever de rideau, depuis Douai. > Vidéo : un extrait de Joyeuses Pâques de Jean Poiret avec Pierre Arditi Au programme, un classique du théâtre de boulevard, Joyeuses Pâques de Jean Poiret, retransmis en direct sur France 3. « À ce direct fédérateur d’ouverture répond un direct de clôture, le lundi 27 avril, explique David Djaoui, directeur de l’harmonisation et de l’événementiel à France Télévisions, puisque, sur France 2 cette fois-ci, nous proposerons, depuis le Théâtre de Paris, la pièce Un petit jeu sans conséquence de Jean Dell et Gérald Sibleyras.

Donner le goût du théâtre Culturebox, une « théâtrothèque » sans cesse enrichie.