background preloader

4. Détroit

Facebook Twitter

Détroit, archétype des shrinking cities ? Detroit (USA) : « Shrinking city », ville fantôme sans avenir ? Detroit by Air. États-Unis : Detroit se relève de la faillite. Detroit, la prochaine ville fantôme des États-Unis? Detroit, la ville qui rétrécit. L'ex-fleuron de l'industrie automobile américaine vient de se déclarer en faillite.

Detroit, la ville qui rétrécit

En 2010, nous étions allés à la rencontre des habitants, urbanistes, politiques qui tentaient de panser les plaies de leur ville. Une petite neige cinglante tombe sur Exeter Street, tournoie autour des maisons de bois peint, s'infiltre dans les toits délabrés et à travers les fenêtres sans vitres. Trois hommes emmitouflés s'affairent autour d'une grue jaune. La mâchoire de fer s'élance, mord le toit d'une des maisons, qui s'affaisse instantanément.

Quelques coups plus tard, la bâtisse s'effondre en un pauvre petit tas de bois et de béton. 4e thc3a8me 1 edc 2 l inc3a9gale connexion des villes aux rc3a9seaux de la mondialisation et de ses consc3a9quences2. Detroit, de "Motor City" à "shrinking city": - le lien HGEMC. Detroit est une shrinking city, c'est-à-dire une ville qui connaît la désurbanisation et la désindustrialisation.

Detroit, de "Motor City" à "shrinking city": - le lien HGEMC

La ville retrécit. En effet si en 1950, Detroit comptait 1,8 million d'habitants, elle n'enregistre aujourd'hui que 706 000 personnes. La ville a perdu la moitié de sa population. Espaces et paysages de l’urbanisation (4e – G1) – Kanaga. Un développement urbain et industriel Dans cette vidéo des années 1930 : quelle impression donne la ville ?

Espaces et paysages de l’urbanisation (4e – G1) – Kanaga

Quels bâtiments peut-on voir ? Quel est le moyen principal de locomotion ? A Detroit, l’Amérique à deux vitesses. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Jean-Michel Normand (Detroit, Etats-Unis) Alors que les gros modèles font toujours sensation sur le marché américain, le Salon de Detroit témoigne d’une prise en compte des questions environnementales par les constructeurs.

A Detroit, l’Amérique à deux vitesses

Plus encore que les années précédentes, le Salon de Detroit met en évidence la dualité de l’univers automobile. D’un côté, l’Amérique, de l’autre, le reste du monde. Alors que les ventes progressent moins vite en Chine, reprennent à peine en Europe et sombrent en Russie, elles flambent depuis 2010 aux Etats-Unis, où leur croissance a frôlé les 6 % en 2014. Hors Amérique, la tendance est au downsizing, autrement dit la conversion à des motorisations plus économes en carburant et à des modèles au gabarit contenu.

Detroit : se réduire et verdir pour ne pas mourir. Urbanisation inversée, désurbanisation, ruralisation, décroissance urbaine : quel que soit le nom qu'on lui donne, le maire de Detroit, Dave Bing, Michigan, pense avoir trouvé la solution à la déchéance de sa ville, ancien phare de l'industrie automobile ravagée par la récession.

Detroit : se réduire et verdir pour ne pas mourir

Dans les années cinquante, Detroit résonnait encore comme une promesse aux oreilles d'une Amérique industrielle. La plus grande ville du Michigan accueillait alors près de deux millions d'habitants. Soixante ans plus tard, il n'en reste plus que 800 000, noirs à plus de 80 %, deux fois plus pauvres que dans le reste du pays. Shrinkingcities : Detroit. Detroit, ou l'appréhension du vide. Dans le cadre d'un workshop international à Detroit en décembre dernier, 50 étudiants de cinq nationalités, dont une dizaine de Français, ont tenté, dans une ville au développement atypique et littéralement vidée de ses habitants, de proposer une pensée urbaine et des pratiques architecturales alternatives.

Detroit, ou l'appréhension du vide

Une proposition ardue dans un contexte perturbant. Andrew Zago, qui a conçu le nouveau musée d'art contemporain de Detroit (Michigan, USA), inauguré en 2006, explique au sujet de ce bâtiment qu'il s'agit "d'un acte de guérilla architecturale". 309. "Imported from Detroit". Vivre dans une ville rétrécissante (shrinking city). Dans un chapitre consacré à l'urbanisation du monde, le nouveau programme de géographie de 4ème invite à s'intéresser aux villes "confrontées à des phénomènes de « rétrécissement » (Shrinking Cities, comme Detroit).

309. "Imported from Detroit". Vivre dans une ville rétrécissante (shrinking city).

" (1)Le choix de la métropole du Michigan peut sembler curieux au premier abord. Est-ce le plus pertinent? En tous les cas, l'opportunité offerte de s'intéresser un peu plus à Detroit constitue une aubaine à ne pas rater tant cette cité charrie d'images contradictoires. Une ville qui “rétrécit” (shrinking city) Détroit. Le terme de "shrinking city", traduit par ville rétrécissant, désigne un phénomène de rétrécissement urbain qui touche les villes sur trois plans : démographique, par la perte de population ; économique, par la perte d’activités, de fonctions, de revenus et d’emplois ; et social, par le développement de la pauvreté urbaine, du chômage et de l’insécurité.

Une ville qui “rétrécit” (shrinking city) Détroit

Les shrinking cities sont d’abord associées au "déclin urbain" ou encore à la "décroissance urbaine" des villes industrielles états-uniennes et allemandes (schrumpfende Städte) dans les années 1970-1980 et touchent désormais un certain nombre de grandes villes du monde, d’abord européennes et, depuis les années 1990, des pays émergents. Elles sont la manifestation spatiale d’une mise à l’écart de ces villes dans la mondialisation. Sitographie à propos des Shrinking cities :

Detroit, «une ville-icône devenue capitale abandonnée» Mercredi, commençait à Detroit aux Etats-Unis une série d'audiences à l’issue desquelles il sera décidé si la ville peut être placée sous le «chapitre 9», le régime américain des faillites réservé aux municipalités, tel que le souhaite le gouverneur du Michigan depuis juillet.

Detroit, «une ville-icône devenue capitale abandonnée»

Mais ce processus long et coûteux divise les habitants de la ville. Voici l’éclairage de l’économiste et urbaniste George Galster (photo DR), de l’université de Wayne, auteur d’un ouvrage de référence sur la ville dont il est originaire et sur ses habitants, Driving Detroit. La procédure de mise en faillite de Detroit, qui pourrait permettre d’assainir les finances de la ville, divise les habitants. Pourquoi ? Detroit, de la cité fantôme à la ville laboratoire. USA / Detroit : une ville en faillite. La fin du rêve américain.

DEMOLITION D'UNE VILLE - DETROIT USA. Detroit renaît en pleine renaissance après la faillite. La ville américaine de Detroit renaît après la faillite. La ville de Detroit (Michigan), berceau de l'industrie automobile américaine, est devenue en juillet 2013, la plus grande ville américaine à se déclarer en faillite.

La ville américaine de Detroit renaît après la faillite

Mais début 2014, la ville est déjà en train de se rétablir. Les habitants de la ville cherchent à se défaire de cette image de ville délabrée. Alors certains détruisent pour mieux reconstruire. Les maisons abandonnées ont été cédées pour un dollar symbolique par la municipalité.