background preloader

1. L'exemple chinois

Facebook Twitter

Chine : un « émergent » occasionnel. La Chine s’est montrée particulièrement active au sein du groupe des BRICS ces deux dernières années, et en premier lieu lors de la création, annoncée lors du sommet de Fortaleza en juillet 2014, d’une New Development Bank dotée de 100 milliards de dollars.

Chine : un « émergent » occasionnel

La République populaire s’est également montré particulièrement active en juillet 2015 lors du dernier sommet qui s’est tenu à Ufa en Russie et dans lequel elle s’est investi à la fois en tant que BRICS et, en parallèle, en tant que membre de l’Organisation de coopération de Shanghai (OCS), organisation de sécurité en Asie que la Chine a créée avec la Russie et les principaux pays d’Asie centrale en 1996 et qu’un troisième BRICS, l’Inde, pourrait rejoindre en 2016. Comment la Chine change-t-elle le monde ? Le dessous des Cartes. Le Dessous des Cartes LE GRAND OUEST CHINOIS: XINJIANG. Le Dessous des Cartes - La Chine change. Un oeil sur la planète - Chine : Quand la Chine se réveillera, doit-on trembler ? CHINE : 2° PUISSANCE MONDIALE. La Chine officiellement première puissance économique au monde. C’est officiel, ça vient (presque) de tomber : la Chine est la première puissance économique du monde.

La Chine officiellement première puissance économique au monde

Voilà ce que rapporte le site américain d’information financière MarketWatch, qui a mis le nez dans les dernières données du Fonds monétaire international, publiées en octobre dernier. Et en a ressorti ces chiffres : en 2014, le produit intérieur brut (PIB) chinois exprimé en parité de pouvoir d’achat (PPA, on va en reparler) devrait être de 17 632 milliards de dollars; tandis que celui des États-Unis ne serait «que» de 17 416 milliards. L’année précédente, ces derniers enregistraient encore une légère avance sur Pékin. Selon MarketWatch, ce nouveau classement reflète aussi bien une tendance de long terme − le développement industriel de la Chine − qu’une récente modification du calcul du PIB chinois par l’institut statistique national.

MarketWatch considère cependant qu’il est plus sûr d’exprimer le PIB en parité de pouvoir d’achat. Chine: le FMI annonce qu'elle est devenue la première puissance économique mondiale. ÉCONOMIE - Si la Chine a dépassé les Etats-Unis en termes de richesse nationale depuis 2011, voilà qu'un nouvel indicateur vient réaffirmer la puissance économique de Pékin.

Chine: le FMI annonce qu'elle est devenue la première puissance économique mondiale

Selon les données du FMI, publiées en octobre mais dénichées il y a seulement quelques jours par le site spécialisé MarketWatch, le PIB chinois sera de 17.632 milliards de dollars en 2014, contre 17.416 milliards aux Etats-Unis. Pour effectuer cette comparaison, MarketWatch a pris en compte le PIB en "parité du pouvoir d'achat" (PPA). Pourquoi ne pas avoir exprimé les PIB en bon vieux dollars? Tout simplement parce que le yuan n'était pas une monnaie convertible jusqu'en 2013 et que, depuis cette date, il ne l'est que partiellement. Les échanges de devises sont encore encadrées si bien qu'aujourd'hui encore comparer des chiffres en dollars et en yuans revient à comparer des pommes et des poires (attendu que l'on ne sait toujours pas très bien combien de pommes il faut pour obtenir un poire).

Chine pays émergent. (ASK MEDIA POUR PARIS MATCH) Compétitivité : est-il encore avantageux de produire en Chine? Premier exportateur mondial, la Chine fait cependant face à une hausse de ses coûts de production.

(ASK MEDIA POUR PARIS MATCH) Compétitivité : est-il encore avantageux de produire en Chine?

Pour Data Match, nous avons comparé l’évolution de sa compétitivité avec les 24 autres principaux pays exportateurs. Pour toutes ses data visualisations pour Paris Match, Ask Media réalise la recherche de données, l’enquête, la conception de l’infographie ainsi que sa réalisation. YouTube. YouTube. Dossier: le modèle économique chinois en questions - L'Express L'Expansion. La Chine est-elle vraiment la deuxième puissance économique mondiale? - L'Express L'Expansion.

Après avoir dépassé la France, la Grande-Bretagne et l'Allemagne, la Chine est devenue, sur la foi des chiffres du PIB du printemps 2010, la deuxième puissance économique mondiale devant le Japon.

La Chine est-elle vraiment la deuxième puissance économique mondiale? - L'Express L'Expansion

L'Empire du Milieu "mérite-t-il" pour autant vraiment le statut de deuxième pays le plus important de la scène économique mondiale ? Il faut pour cela aller un peu plus loin que le traditionnel indicateur du produit intérieur brut, qui mesure la richesse nouvelle créée chaque année par un pays. Et observer d'autres baromètres. Effet de masse oblige, la Chine est aujourd'hui le premier marché automobile de la planète (15 millions de voitures devraient être vendues cette année), le premier importateur de la plupart des grandes matières premières, et le premier producteur d'acier.

La Chine, deuxième économie mondiale devant le Japon. La Chine est officiellement devenue la deuxième puissance économique mondiale en 2010.

La Chine, deuxième économie mondiale devant le Japon

Une place qui était occupée par le Japon depuis 1968. Tokyo a particulièrement souffert de la crise financière tandis que la Chine engrangeait une croissance à deux chiffres. Ce résultat était prévisible dès l’été dernier, comme le montre cette analyse. La production d’énergie en Chine. La production d’énergie en Chine La croissance économique chinoise [1] a été considérable depuis plus d’une quinzaine d’années, mais cette croissance a été gourmande en énergie et en matières premières.

La production d’énergie en Chine

La consommation de charbon a été multipliée par deux depuis l’an 2000 et les gisements s’épuisent. L’indépendance énergétique est devenue une préoccupation, liée à la difficulté d’accès aux hydrocarbures: les achats pétroliers à l’étranger, qui ne couvraient que 30% de la consommation en 2000 (Guermond, 2007), en représentent maintenant 50%, et les prévisions pour 2030 sont de 80% (Turgot, 2010). Dans ce contexte, la Chine se tourne progressivement vers d’autres sources d’énergie. L’accroissement de la consommation énergétique Au cours des trente dernières années, la consommation chinoise d’énergie est passée d’un peu plus de 500 Mt SCE (Standard Coal Equivalent, [2]) en 1978 à plus de 2 500 en 2008.

Le prochain défi de la Chine. La Chine hier et aujourd’hui.