background preloader

Esprit critique

Facebook Twitter

Democraties-en-danger-pour-un-nouveau-contrat-social-a-lheure-du-numerique. Par Gautier Roos, France Télévisions, Direction de la Prospective Surveillance, robotisation, filtres idéologiques, droit à l'oubli : les algorithmes et l'intelligence artificielle redéfinissent en profondeur notre rapport à la démocratie. Quelles actions engager pour préserver nos libertés, à l'heure où les outils de contrôle et les leviers d'influence deviennent l'apanage de quelques acteurs, pas forcément bien intentionnés ? Cette fastidieuse question est posée dans un long article paru dans Scientific American, le plus vieux magazine scientifique des Etats-Unis, écrit par des sommités américaines et européennes de l'intelligence artificielle, de l'informatique, de l'économie et du droit, en détaillant diagnostics et pistes de solutions imaginés par eux.

Le nombre de données que nous fabriquons chaque jour double déjà chaque année : en 2016, nous avons produit autant de data que toute l'histoire de l'humanité jusqu'à 2015. Cauchemar impossible à enrayer ? Val-d’oise : un nouvel outil pédagogique pour distinguer « le vrai du faux » des informations. « Selon vous, cette information est-elle exacte ? », interrogent Marie-Laure et Ophélie, animatrices jeunesses du Centre d’information jeunesse (CIJ) du Val-d’Oise, basé à Cergy. Sur l’écran, un article titré « Kim Jong Un, chef d’Etat sud-coréen, allié surprise de François Hollande pour le respect des droits de l’Homme ».

Cette question contient un piège puisque Kim Jong-Un est en fait le dictateur à la tête de la Corée du Nord. Elle fait partie d’un nouvel outil pédagogique interactif d’éducation aux médias et à l’information, intitulé « Le Vrai du Faux ». Ce jeudi après-midi, cinq jeunes de l’Espace Cesame d’Eragny-sur-Oise, spécialisé dans l’insertion, ont participé à l’une des toutes premières séances organisées dans le département. Dans leurs mains, un journal papier de 20 pages, où la vérité côtoie mensonges et manipulations, mais aussi des tablettes numériques pour pouvoir visualiser des vidéos et vérifier les différentes sources d’information en quelques clics. Éduquer contre le racisme et l’antisémitisme. Apprendre à apprendre: un voyage vers l’émancipation. Serais-je victime du syndrome du premier de classe ou du prétentieux. Depuis quelques temps, je n’arrête pas de citer mes sources.

Cela semble plus grave quand on pense que je semble être atteint du syndrome du #fact-checking. A l’heure des fausses nouvelles, il n’a jamais été aussi nécessaire d’apprendre à apprendre. C’est un exercice difficile car, tel un vaccin contre l’avarice intellectuelle, l’effort d’apprentissage donne chaud, coûte de l’énergie mais renforce celui qui l'accomplit. Apprendre à apprendre pour construire une société ouverte fondée sur la raison. Apprendre c’est innover Dans une conférence sur l’innovation, disponible sur sa chaîne youtube, Marcel Lebrun déclare “Apprendre c’est innover”.

Homo Deus : la chance du podcasting Marcel Lebrun évoquait au travers du Big Data, la place de l’Homme dans notre avenir proche. Ne serait-ce pas la fin du libre-arbitre et peut-être de l'anthropocène pour le “Datacène” ? La quête de la responsabilité Références. Le fact-checking, ou journalisme de vérification. Par le CLEMI : Fiche info, parue dans le dossier de la Semaine de la presse 2017 Le terme anglais fact-checking, littéralement « vérification des faits », désigne un mode de traitement journalistique, consistant à vérifier de manière systématique des affirmations de responsables politiques ou des éléments du débat public.

Ce mode de traitement journalistique s’est imposé en France depuis une dizaine d’années, suivant son développement aux États-Unis. À l’origine, le terme désignait un processus de vérification interne dans les organes de presse anglo-saxons. Les journaux avaient dans leur sein (et continuent d’avoir) des employés dont le travail était de vérifier l’exactitude des faits, chiffres ou citations rapportés par les journalistes de terrain. Une forme de contrôle interne de la rigueur de l’information. An@é. Canopé - Beauvais — Rose-Marie Farinella @HygieneMentale propose la... La démocratie des crédules. L'éducation à l'ère du web et des fausses nouvelles | La sphère. Daniel Favre, Éduquer à l'incertitude. Controverse Décodex : et si on pensait la qualité de l’information comme un Commun ? – SavoirsCom1. Décodex est une boîte à outils proposée en accès gratuit depuis le 1er février 2017 par Les Décodeurs, rubrique du site lemonde.fr.

Elle vise à permettre aux internautes de distinguer les sites d’information fiables de ceux qui ne le sont pas, à l’aide d’une classification selon plusieurs critères (voir plus bas). Sont concernés les sites, blogs, sites de presses mais aussi les comptes Youtube ou Twitter. Les internautes sont mis à contribution pour répertorier les sites avec la possibilité d’envoyer une requête aux Décodeurs, ce qui place le projet dans une « démarche citoyenne » mais aussi d’éducation aux médias pour tous et dans les écoles.

A noter que ce projet est financé par le Fonds pour l’innovation numérique de la presse (« Fonds Google »). Sont ainsi proposés : Parmi les critères retenus on trouve : Quelques éléments de débats avec cette carte des articles parus autour de la mise en ligne de Décodex. Gérald Bronner : "Pour déradicaliser, il faut muscler le système immunitaire intellectuel de ces jeunes" Le sociologue parti­cipe au programme de déra­di­ca­li­sa­tion mis en œuvre dans le 1er "centre de réin­ser­tion et citoyen­neté" qui va ouvrir à Beaumont-en-Véron (Indre-et-Loire).

Il est l'invité d'Ali Badou. Alors que Nicolas Sarkozy prône l'ouverture de ces centres de déradicalisation pour ces jeunes dont le cerveau 'doit être remis à l'endroit', le sociologue Gérald Bronner précise : Statistiquement, tous ces individus sont normaux, du point de vue de la psychiatrie. Gérald Bronner, intervenant bénévole dans ce projet expérimental, a donc identifié sa mission : Gérald Bronner a demandé qu'un protocole d'évaluation de l'impact du travail psychologique sur ces jeunes accueillis au cente de Beaumont-en-Véron ( une quinzaine de jeunes, tous volontaires) soit mis en place.

"Il y a un intérêt international sur cette question, mais pour l'instant toutes les tentatives déjà faites dans le monde ont été décevantes. Internet. Comment démasquer les fausses photos. Attentats, catastrophes naturelles… Après des événements extraordinaires, il suffit de quelques minutes pour que les premières images apparaissent sur la Toile. Mais elles ne sont pas toutes authentiques. En Allemagne, au soir du 22 juillet, à la suite de la tuerie perpétrée par un forcené dans un centre commercial à Munich, des photos chocs ont fait leur apparition sur les réseaux sociaux. On y voyait l’escalator du centre avec des taches de sang sur le sol montraient en vérité un centre commercial sud-africain en 2014.

Le lendemain, Spiegel Online publiait un petit guide pour identifier les fausses images sur le web : 1. Recherche inversée d’imagesSi le faussaire a utilisé une image venant d’Internet il est probable de l’y retrouver. 3. 4. > > Retrouvez en kiosque notre numéro “Vrai ou faux : comment les réseaux sociaux brouillent l’information” Six conseils simples pour démasquer les fausses infos sur internet. Tout le monde, y compris de grands médias et des grands reporters aguerris, s'est déjà fait avoir un jour par une fausse information. L'objectif est bien sûr que cela n'arrive jamais. Mais à l'heure des réseaux sociaux et des rumeurs qui se propagent à toute vitesse, il n'est pas toujours facile de trier instantanément le vrai du faux.

Surtout pour les journalistes qui cherchent des nouvelles croustillantes, à même de "faire le buzz" et d'attirer le lecteur. Newsletter info Recevez chaque jour toutes les infos du moment Recevoir Voici quelques conseils pour éviter de relayer de fausses informations et pour débusquer les canulars qui circulent sur la toile. A l'heure du copier-coller, certains médias prennent de moins en moins le temps de vérifier les informations qu'ils diffusent. Ce genre de méprise arrive très souvent. Mieux vaut aussi se méfier des propos rapportés par un tiers. Pour retrouver l'origine d'une phrase, on peut tenter de la taper dans Google en la mettant entre guillemets. Le monde déclenche son offensive contre les "fake news" Le Monde mettra en ligne le 1er février une boîte à outils de lutte contre les sites de fausses informations baptisée, "Decodex", qui s'appuie sur une base de 600 sites classés par degré de fiabilité, a indiqué Samuel Laurent, patron des "Décodeurs" du Monde.

"Nous avons recensés 600 sites, majoritairement français mais aussi anglais et américains et quelques allemands, avec 5 niveaux de fiabilité, repérés par cinq couleurs", a-t-il expliqué. " Gérald Bronner, Université Paris-Diderot : "La démagogie cognitive nous menace" XEnvoyer cet article par e-mail Gérald Bronner, Université Paris-Diderot : "La démagogie cognitive nous menace" XEnvoyer cet article par e-mailGérald Bronner, Université Paris-Diderot : "La démagogie cognitive nous menace" A voix haute Comment Internet, marché de l'information dérégulé, conforte un univers de croyances aux dépends de l'esprit critique et de la pensée rationnelle Loin de développer notre esprit critique, Internet nous rend plus crédules aux croyances irrationnelles.

Telle est la thèse de Gérald Bronner, spécialiste de la sociologie cognitive. “Les mécanismes latents qui fonctionnent depuis l’homme préhistorique – la vigilance aux risques, la peur du danger – sont réactivés à la puissance au carré sur Internet. Propos recueillis par Philippe Plassart En matière de croyances irrationnelles, nous nous trouvons dans une situation à la fois inédite et critique. Les limites de notre mental “Ce qui relève de la croyance est une expression mentale des limites de notre rationalité” Theconversation. La MSH Lorraine initie un cycle de conférences « Comprendre, expliquer, excuser ? », coorganisé avec l’université de Lorraine et The Conversation France, en partenariat avec plusieurs laboratoires en sciences humaines et sociales.

L’article qui suit est une contribution s’inscrivant dans ce cadre. « Comment raisonner, face aux soldats de la démenceLa peur nous fera prisonnier des ennemis de la clémence »Kery James, « Vivre ou mourir » ensemble (janvier 2016) Les propos tenus par Manuel Valls en novembre 2015 puis en janvier 2016 à l’encontre des sciences sociales, accusées d’excuser sous couvert d’expliquer la violence terroriste, ont fait réagir de nombreux chercheurs notamment parmi les sociologues, premiers visés. Expliquer ou comprendre Expliquer n’est pas comprendre, et la distinction entre les deux notions est classique en philosophie.

L’explication n’épuise pas le sujet parce qu’elle n’offre qu’un point de vue externe, en troisième personne, sur les trajectoires individuelles. Pourquoi la réflexivité est la nouvelle compétence à maîtriser - Les Echos Start. Identification des sources, fiabilité de l'information par IMartin et JCBouniol by CLEMI Bordeaux on Prezi. Pourquoi les faits ne suffisent pas à convaincre les gens qu'ils ont tort. Avez-vous déjà rencontré des gens qui changent d’avis quand vous leur exposez des faits qui sont contraires à leurs convictions ? Moi jamais. Pire, les gens semblent renforcer leurs croyances et les défendre avec acharnement quand il y a des preuves accablantes contre elles. L’explication est liée au fait que notre vision du monde nous semble menacée par des preuves factuelles qui ne vont pas dans son sens.

Les créationnistes, par exemple, contestent les preuves de l'évolution comme les fossiles ou la génétique parce qu'ils s'inquiètent que des forces séculières empiètent sur la foi religieuse. Les anti-vaccination se méfient des firmes pharmaceutiques et pensent que l'argent corrompt la médecine. Cela les amène par exemple à croire qu’il y a un relation de cause à effet entre les vaccins et l’autisme malgré la vérité gênante que la seule étude affirmant un tel lien a été rétractée et son auteur principal accusé de fraude. Dans leur livre Les erreurs des autres. L’info chez les jeunes, entre scepticisme et lucidité | Meta-media | La révolution de l'information.

Par Gautier Roos, France Télévisions, Direction de la Prospective A l'heure de la multiplication des sources et des nouveaux moyens d'informations, les nouvelles générations composent avec une mappemonde informationnelle qui n'a plus grand rapport avec celle de leurs parents. Publié cette semaine, le rapport américain How youth navigate the News Landscape scrute les comportements des jeunes vis-à-vis de l’info, et s’intéresse à l’influence des smartphones, des réseaux sociaux, et des algorithmes sur les habitudes de lecture.

Evidemment, ces observations donnent des indications plus générales sur le nouvel écosystème de l’info, bien au-delà des classes d’âge (nous sommes tous aujourd’hui plus ou moins soumis aux biais algorithmiques et à l’omnipotence de Facebook). L'ère des flux et des timelines : « l’info par accident » Confiance en berne, mais conscience accrue Vers un TV revival ? Facebook : le live bientôt en perte de vitesse ? Qu’en conclure ? 6 arguments clés pour riposter face à votre ami complotiste – Science Pop. La plupart des gens ont déjà été confrontés, de près ou de loin, à un partisan des théories du complot. De la conspiration de l’ONU sur le changement climatique jusqu’aux visites d’extra-terrestres, en passant par le fait que la Terre serait plate, ces « théories » sont de toutes sortes.

Parfois, la croyance ne se limite pas à une seule d’entre elles, et la méfiance envers toute information « officielle » peut devenir envahissante et favoriser la croyance en l’existence de « mégacomplots » planétaires. Face à un partisan, il est assez courant de se trouver submergé par une masse d’arguments qui paraissent plutôt convaincants. On peut bien sûr décider de ne pas s’en mêler, mais si on pense qu’une réaction est nécessaire, comment s’y prendre ?

Cet article n’a pas pour but de montrer les faiblesses spécifiques à chaque théorie du complot (c’est le rôle des debunkers), ni même de prouver qu’elles sont toutes fausses. Commencer par bien poser le débat 1. 2. 3. 4. 5. 6. WordPress: Tout, tout, tout, vous saurez tout sur le complot #DATAGUEULE 50. Théories du complot/complotisme/conspirationnisme. Les bienfaits du scepticisme : antidote à la crédulité rampante. Désinformation, réinformation, fake news… depuis quelques temps, le numérique semble devenu fou à l’ère de la post-vérité. Je suis un fan inconditionnel de l’émission la sphère de Matthieu Dugal. Le pire de l’année techno évoque bien le processus de construction de la rumeur à travers le pizza gate. Une fois la rumeur lancée, elle laisse toujours des traces : “ce n’est quand même pas dit par hasard”. Une solution pour nos élèves : le fact-checking. L’idéal de la société de la connaissance...

Le fact-checking représente ce que le web en tant qu’idéal d’émancipation fait de mieux. Sous l’effet des technologies, tout un chacun a accès au savoir, la connaissance brute. . … à la post vérité La connaissance semble être plus que de l’information. Faire de l’élève l’ami critique Le titre peut paraître provocateur en ces temps où le doute doute même de lui même. Douter ou enseigner le scepticisme ? Twitter ou le piège des bots Twitter est mon outil de travail favori. L’art d’avoir toujours raison ? Complots et conspirations :apprends à reconnaître les vrais des fauxDix principes de la mécanique conspirationniste, par Benoît Bréville (Le Monde diplomatique, juin 2015) La mort de Beyoncé ou le business du complot absurde - Pop culture.

Éduquer face au complotisme : interview de Thomas Huchon. Les théories du complot ou « la vérité est ailleurs » | Mondes Sociaux. Aborder les complots : des pédagogies anticonspis - mediaeducation.fr. Face au complotisme. Atelier « Reproduire la démarche de Spicee : créer un faux complot » | L'éducation aux médias et à l'information (EMI) dans l'académie de Besançon. Des théories du complot à la désinformation by Karen Prévost-Sorbe on Prezi. Conférence nationale « Cultures numériques, éducation aux médias et à l'information », Ifé - ENS Lyon, 9 - 10 et 11 janvier 2017 — Conférence 2017 "Cultures numériques, éducation aux médias et à l’information"

Face au “complotisme” : éduquer à l'esprit critique, pour mettre des mots entre les diapos. LES IMAGINAIRES DU COMPLOT. [VIDÉO] Un forgeron américain démonte un des principaux arguments des complotistes du 11-Septembre. CANOPÉ Académie d'Orléans-Tours - Événements - Animations. Séismes en Italie : deux secousses et une théorie du complot. Charlie Hebdo : qui sont ces sites qui vous parlent de complot ? Des ressources : Déconstruire la désinformation et les théories conspirationnistes - Histoire-géographie - Éduscol.

Les théories du complot - Conférence de Sylvain Delouvée - 27/09/16 - Rennes 2. 1 progression. A qui confier la vérification de l'info ? S’informer : quand la source… ne coule pas de source | Meta-media | La révolution de l'information. Qui vive ? du 11/02/2017 par Raphaël ENTHOVEN - Replay - Europe 1. Fake, manipulations et réseaux sociaux: pourquoi il faut vite comprendre ce qu'est "l'astroturfing" Les Fake News, c'est quoi ? Comment s'en prévenir sur les réseaux sociaux ? - Geek Junior - Conversation avec Gérald Bronner : ce n’est pas la post-vérité qui nous menace, mais l’extension de notre crédulité.

"Fake news, fake news" : au FN, Philippot atteint du syndrome Trump de la Tourette. 2016 dans les médias : post-vérité, fake news et crise du fact checking. Fake news et « travailleurs du clic » : comment la désinformation est devenue un marché mondial | Meta-media | La révolution de l'information. Fake news, méfiance et crise de confiance : en 2017, les médias d’info feront eux aussi campagne | Meta-media | La révolution de l'information.

2016, le pire de l'année techno selon les chroniqueurs | La sphère. La pollution informationnelle. L’Instant Detox de franceinfo : l’émission de fact-checking 100% réseaux sociaux. Peut-on répondre à la désinformation ? Faits alternatifs, fake news, post-vérité… petit lexique de la crise de l’information. Post-vérité : "On assiste à une dangereuse communautarisation de l'information" Comprendre la désinformation. Fausses informations : cinq outils pour ne pas tomber dans le panneau. « Le Monde » s’engage dans l’éducation à l’information.

La pollution informationnelle. Ces anciens de Goldman Sachs qui se placent dans la haute administration américaine. Décodex : nos conseils pour vérifier les informations qui circulent en ligne. La fausse histoire du « numéro 2 de Daech » qui appelle à voter pour Hillary Clinton. Fake news : l'engrenage infernal de la désinformation - Post-vérité, la raison du plus fou. L’éducation aux médias : une urgence contre la radicalisation cognitive des jeunes. Isis The end ? Radicalisation : expliquer, comprendre, excuser… et clarifier ? « Les attentats ont été un déclic psychologique. Je ne pouvais plus continuer à m’informer ainsi » Gérald Bronner : dans la radicalisation, "chaque étape paraît raisonnable" du 22 janvier 2016 - France Inter.

Jusqu'où pousser le concept de déradicalisation ? Campagnes de prévention contre la radicalisation. Pierre-André Taguieff: la séduction du djihadisme. Qui sont ces collégiens réceptifs au discours de Daech ? - La Croix. LE TERRORISME en parler aux jeunes. Mes Datas et Moi : l'Observatoire. Dominique Cardon : "Les algorithmes utilisent les traces laissées dans le passé pour calculer le futur" Complotologie, Big Data, Algorithmes & Complosphère by vincent patigniez on Prezi.

Quand on demande à Google si l’Holocauste a bien eu lieu... - 26 décembre 2016. Big Data, les 3V : Volume, Variété, Vitesse - Digital & Tech. Hacking durant la présidentielle américaine : ce que l'on sait. Dominique Cardon : «En calculant nos traces, les algorithmes reproduisent les inégalités entre les individus» Dataviz : quels outils pour quelles visualisations (Serge Courrier) Des statistiques… au Big data. [Séance] Fiabilité de l'info & conspirationnisme. Inspection de l'Education Nationale de Cluses - Le projet "S'informer et communiquer sur internet et les réseaux sociaux". Donald Trump : et maintenant, les données personnelles. Cyberdéfense : comment la France riposte aux attaques informatiques. Sur Internet, l’invisible propagande des algorithmes.

Barbadata : blog sur la vie privée, l’éthique des données personnelles et les algorithmes.