background preloader

BYOD et BYOA...

Facebook Twitter

Guide appareils mobiles en classe. American Psychological Association. (2006).

Guide appareils mobiles en classe

Multitasking: Switching costs. Retrieved from Awwad, F., Ayesh, A., & Awwad, S. (2013). Are Laptops Distracting Educational Tools in Classrooms. Procedia - Social and Behavioral Sciences, 103, 154–160. doi: 10.1016/j.sbspro.2013.10.320 Baker, W., Lusk, E., & Neuhauser, K. (2012). Bowman, L. Campbell, S. Clayton, R. Duncan, D. Ellis, Y., Daniels, B., & Jauregui, A. (2010).

End, C. Fried, C. Gaudreau, P., Miranda, D., & Gareau, A. (2014). Junco, R., & Cotten, S. Kay & Lauricella, (2011). Kraushaar, J., & Novak, D. (2010). Kuznekoff, J., & Titsworth, S. (2013). Loizon, A., & Mayen, P. (2015). Madell, D. McCoy, B. (2013). Medina, J. (2008). Collège et lycée : peut-on et doit-on encore bannir les téléphones portables de l’école ?

Des professeurs parlent de l’omniprésence des smartphones à l’école et s’interrogent sur les réponses qu’ils doivent y apporter, entre pédagogie et tolérance zéro.

Collège et lycée : peut-on et doit-on encore bannir les téléphones portables de l’école ?

Un « fléau », une « guerre sans fin »… l’addiction des adolescents au téléphone portable fait l’objet de débats souvent houleux en salle des profs dans les collèges et les lycées. Plus de huit adolescents sur dix étaient équipés en smartphone, selon une étude du Credoc de 2015, contre 20 % en 2011. Et la tendance gagne l’école primaire, où les élèves commencent à en être dotés parfois dès le CM1, à partir du moment où ils vont seuls à l’école, car cela rassure les parents de pouvoir les joindre à tout moment.

3 considerations for going BYOA on campus - eCampus News. While many higher-ed IT departments are still struggling to handle the flood of mobile devices onto campus networks, some industry experts now advise institutions to adopt a broader strategy that goes beyond BYOD to encompass the applications they run, too.

3 considerations for going BYOA on campus - eCampus News

Yémen : 10 000 civils tués en moins d’un an. Les Nations unies ont revu à la hausse leur estimation du nombre de victimes civiles depuis le début de l’intervention de la coalition menée par l’Arabie saoudite.

Yémen : 10 000 civils tués en moins d’un an

En visite à Aden lundi 16 janvier, le médiateur des Nations unies pour le Yémen, Ismail Ould Cheikh Ahmed, a estimé que 10 000 civils avaient été tués depuis mars 2015. Sa mission sur place était « d’essayer de présenter [au président yéménite] les dernières propositions en date pour la paix », a expliqué Farhan Haq, porte-parole de l’ONU. Auparavant, les Nations unies déploraient 7 000 victimes civiles depuis le début, en mars 2015, de l’intervention de la coalition menée par l’Arabie saoudite. Cet accroissement « souligne le besoin de trouver une solution à la situation au Yémen sans plus attendre », a ajouté M. Haq, déplorant « un coût humanitaire énorme ». L’envoyé de l’ONU espère raviver le processus de paix dans le pays après le rejet par le président, M.

Lire aussi : Au Yémen, 1 400 enfants tués depuis mars 2015. FEI 2016 : Vive le BYOD au collège ? L'élève qui travaille avec son smartphone personnel modifie-t-il son rapport aux savoirs, aux apprentissages, à l’établissement scolaire ?

FEI 2016 : Vive le BYOD au collège ?

Comment concrètement mettre en place au collège un dispositif de BYOD (« Bring Your Own Device » : « apporte ton propre matériel ») ou PAP (« Prenez vos Appareils Personnels ») ? Comment même modifier l’espace-classe pour que l’élève y soit plus actif et plus autonome ? Autant de questions essentielles auxquelles se confrontent Brice Sicart et David Cohen, professeurs d’arts plastiques dans l’académie de Nice. Retour sur leurs expériences et leurs projets, présentés au Forum des Enseignants Innovants 2016. Vous permettez à vos élèves d’utiliser en cours d’arts plastiques leurs outils numériques personnels : pour quels usages exactement ? MapTales. Ecrire une histoire sur une carte. – Les Outils Tice. Mise à jour Octobre 2014 – Cet outil tire n’est plus proposé par ses créateurs MapTales est un outil de storytelling qui permet de raconter une histoire en la basant sur une carte géographique.

MapTales. Ecrire une histoire sur une carte. – Les Outils Tice

MapTales se prête particulièrement bien a une leçon ou un exercice dans lequel il faut illustrer un itinéraire. Il permet en quelques secondes de créer un diaporama interactif que vous pourrez partager très facilement par mail ou sur les réseaux sociaux. Usages massifs et raisonnés des Smartphones en classe – Ludovia Magazine. Share Tweet Email David Cohen, enseignant d’arts plastiques dans l’académie est venu présenter cette expérience dans sa classe d’arts plastiques mais qui peut intéresser tout enseignant quand on sait la prédominance de ces matériels élèves qui animent leur quotidien.

Usages massifs et raisonnés des Smartphones en classe – Ludovia Magazine

BYOD : 52 % des DSI Français acceptent moins de sécurité pour plus de mobilité - ZDNet. « Rendre les salariés et les opérations plus agiles » On ne cesse de le répéter depuis des années : le BYOD est loin d’être toujours un choix, il n’est pas rare qu’il s’impose de lui-même.

BYOD : 52 % des DSI Français acceptent moins de sécurité pour plus de mobilité - ZDNet

Rejeter cette situation, c’est risquer une utilisation sous-marine, multipliant ainsi les risques. L’accepter, c’est limiter les risques en question en encadrant le BYOD. Dans une étude menée par le cabinet Vanson Bourne pour le compte de VMware (plus de détails en fin d’article), nous apprenons que 52 % des responsables informatiques français font face à une telle pression vis-à-vis de la mobilité d’entreprise « qu’ils sont prêts à prendre des risques inconsidérés vis-à-vis de la sécurité des données de leur organisation ». Ces risques sont en grande partie pris pour contenter les cadres dirigeants qui souhaitent absolument accéder aux données pro via leurs propres terminaux, « même si cela va à l’encontre des stratégies de leur entreprise » et que cela multiplie les risques de cyberattaques. Pourquoi utiliser le BYOD en classe ?

Junior Connect' 2016 : comportements de consommation et utilisation des médias chez les moins de 20 ans. Plus d’un foyer avec enfants sur deux est maintenant équipé d’une tablette.

Junior Connect' 2016 : comportements de consommation et utilisation des médias chez les moins de 20 ans

L’équipement personnel des jeunes poursuit également son développement : 77% des adolescents possèdent désormais personnellement leur propre smartphone (vs. 68% l’année dernière) et 34% possèdent personnellement leur propre tablette (vs. 28%). Regarder des vidéos, écouter de la musique, consulter les réseaux sociaux et communiquer via les messageries instantanées restent les principaux usages de ces écrans par les adolescents.

La presse jeunesse est toujours très appréciée : plus de 60% des jeunes se déclarent lecteurs récents de magazines jeunesse, score qui dépasse 70% chez les moins de 12 ans. Le BYOD au collège, ça marche ! Des atouts nombreux, une familiarité évidente Entre la maladresse des élèves, les agitations, les bagarres ou encore les vols, le collège n’est pas forcément l’endroit rêvé pour le BYOD, tout du moins si l’on veut espérer retrouver son appareil entier à la fin de la journée.

Le BYOD au collège, ça marche !

Certains professeurs y croient pourtant. C’est notamment le cas au collège Les Rives du Léman, dans la petite ville d’Evian-Les-Bains, en Haute-Savoie. Selon Rafika Selmi, professeure d’anglais dans cet établissement, ses collègues et elle-même ont « systématisé l’usage des smartphones en classe pour toutes sortes d’activités : recherche de mot de vocabulaire sur wordreference, vérification de la prononciation d’un mot, travail collaboratif sur Edmodo… » (sorte de réseau social pédagogique). Certains de ses élèves ont même pu discuter via Facebook sur leur smartphone avec une journaliste sud-africaine dans le cadre d’un travail de classe. Les différents modèles d’intégration du BYOD.

(suite du dossier, par Aurélien Fiévez, en collaboration avec Gabriel Dumouchel) L’enseignant a le choix des outils et des plateformes qu’il veut (et peut) utiliser dans sa salle de classe. En fonction de la liberté qu’il donne aux élèves, différents modèles d’intégration du BYOD se dessinent. Un guide du ministère de l’Éducation de l’Alberta initie cette réflexion en mettant en évidence les différentes configurations possibles d’une infrastructure BYOD.

Dans le cadre de ce chapitre, nous avons ajusté ce modèle en fonction de nos constatations et de nos recherches afin de créer un modèle d’intégration du BYOD (figure 1). Le BYOD, une pratique intéressante pour vos projets TICE. Dans un contexte éducatif où, avec la montée en puissance du numérique, les enjeux d’équipement deviennent toujours plus prégnants, des expériences de BYOD (Bring your own device) ou AVAN (Amenez votre appareil numérique) émergent çà et là. Projets-ENT propose un tour d’horizon non exhaustif de ces expérimentations en cours, en France et dans le monde. Le BYOD à l’école, pourquoi maintenant ? Les technologies personnelles mobiles devenant de plus en plus puissantes, il est désormais possible, à petite échelle, de demander aux élèves d’un établissement scolaire de travailler avec leur propre matériel numérique. BYOD en français.

Quand le matériel informatique de l’établissement manque ou défaille, pourquoi ne pas faire appel à celui des élèves ? Au lieu d’interdire les smartphones, ne serait-il pas plus pertinent d’en inventer des usages pédagogiques ? C’est la question, cruciale, du BYOD (« Bring Your Own Device », « apportez votre propre matériel »). C’est le pari lancé et gagné par Jérôme Lagaillarde, professeur de lettres au collège Georges Méliès à Paris. BYOD : utilisez les appareils personnels des élèves. Utiliser son téléphone portable en cours ne nuit pas toujours aux résultats. Deux récentes études scientifiques permettent d’évaluer dans quelle mesure garder un mobile en classe ou en amphithéâtre a une influence sur la réussite scolaire ou universitaire. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Laura Wojcik.

BYOD : les secteurs les plus concernés à l’avenir. Nous le savons depuis longtemps, le BYOD s’infiltre partout, y compris dans les entreprises qui n’ont aucune politique de BYOD, et même chez celles qui l’interdisent ! Il faut dire que les employés sont parfois « farceurs » et n’en font qu’à leur tête. Mais si l’on souhaite réellement développer cette pratique, mieux vaut s’y préparer et pourquoi pas en faire sa priorité. Dans son Global CIO Survey: 2014-2015, la société CSC s’est penchée sur le sujet. Elle a ainsi demandé à des acteurs de divers secteurs et industries si le BYOD sera important voire très important pour eux lors des douze prochains mois. Sans surprise, le secteur public / gouvernemental est le moins enclin à pousser le BYOD (à 47 %), ce qui confirme d’anciennes études sur le sujet. Le BYOD : entre perspectives et réalités pédagogiques.

Alors, quelles sont les réalités, quels sont les prérequis et les aboutissants d’une intégration BYOD dans une salle de classe? Comment les enseignants peuvent-ils jongler avec ces outils? Quels sont les avantages réels et quels sont les inconvénients du BYOD en contexte scolaire? Cycles: Préscolaire. Le futur de l’éducation : BYOD en classe !

1 Share Share Tweet Email En cette rentrée, certains enfants reviennent à l’école « armés » de leurs plus fidèles outils numériques. Ordinateurs portables, tablettes ou Smartphones offrent aux écoles et aux universités la possibilité de proposer un environnement dynamique qui permet à l’élève de choisir sa techno qui va l’accompagner en classe pour son apprentissage.

Réussir la mise en place d'une politique de "BYOD" dans son établissement. 3 Shares. Comment argumenter la mise en place d’une politique de BYOD. 3 Shares Share Tweet Email Lenny Schad et Pam Moran, deux personnes en charge des services techniques dans deux établissements, the Houston Independent School District et the Virginia’s Albemarle County Public Schools, témoignent. Pourquoi utiliser les « BYOD » dans une classe. BYOD : AVAN, c'est pour maintenant! 10 raisons d’utiliser les téléphones mobiles en classe. Réussir la mise en place d’une politique de « BYOD » dans son établissement.

Le « BYOD », phénomène encore peu répandu, occupe de plus en plus les conversations, notamment du fait du manque de moyens des écoles pour investir dans le numérique éducatif. Il poursuit activement son chemin dans certains milieux. (Édition Québec) Michael G. BYOD-AVAN : libérer les projets ... un peu. Le BYOD signifie "Bring your own device". Apprendre en mode BYOD (Bring Your Own Device) : Dossier complet.

BYOD : Une école intègre les objets connectés dans sa charte d’utilisation des appareils mobiles. BYOD : les conseils de la CNIL. Le BYOD, un bon argument… écologique ? Les différents modèles d’intégration du BYOD. Réalité virtuelle et BYOD en 3e Euro : un projet qui mêle TICE et imagination. BYOD : une initiative pédagogique innovante en 5e bilangue (reportage vidéo)