background preloader

Inondations seine

Facebook Twitter

Paris : une crue et c’est cuit. Ne vous précipitez pas aux pieds du zouave du pont de l’Alma… Témoin populaire de la crue de 1910 - il en avait jusqu’aux épaules -, il a perdu en fiabilité depuis que la statue a été rehaussée.

Paris : une crue et c’est cuit

La bonne échelle se niche en amont sous le pont d’Austerlitz. Ces jours-ci, elle indique un petit 1,30 m. A moins d’un épisode météorologique inattendu d’ici au printemps, la crue centennale n’est pas pour cette année. Mais elle arrivera, c’est une certitude statistique. «Une chance sur cent de l’avoir chaque année», précise un spécialiste. Les services de l’Etat la considèrent comme le risque numéro 1 dans la région. 40 kilomètres de rues sous les eaux 1910, c’est la «crue de référence», celle qui a marqué les esprits. Le 20 janvier, l’eau est à 3,80 mètres, à peu près au niveau des actuelles voies sur berges. Immédiatement, l’événement devient médiatique, suivi au jour le jour dans la presse. Des leçons seront tirées. Et ça fonctionne, presque trop bien. 69 000 parpaings stockés par la RATP. La Grande Inondation. Près de 850 000 habitants de l’Île-de-France sont directement menacés par une crue centennale.

La Grande Inondation

Les aires urbanisées des départements du Val-de-Marne et des Hauts-de-Seine sont tout particulièrement exposées, ainsi que les 7e, 8e, 12e, 13e et 15e arrondissements de Paris. 60 % de cette zone inondable métropolitaine est exposée à un aléa fort à très fort où la hauteur de submersion pourrait dépasser 1 mètre. Les pertes en vie humaine sont peu probables du fait de la lenteur de la crue. Mais de nombreux équipements hospitaliers ou de santé ne pourront continuer leurs activités qu’en mode dégradé ou devront fermer temporairement. Les institutions de l’État auront à faire face aux mêmes perturbations que les citoyens.

De nombreux bâtiments clés du fonctionnement de l’État se trouvent en zone inondable ou de fragilité électrique. S’y ajoutent bien sûr de nombreux collèges et lycées et, bien évidemment, il n’y aura plus classe pour de nombreux élèves. CARTE. Si la Seine continue de monter à Paris… Nombre de bâtiments seraient concernés par une hausse dangereuse du niveau des eaux à Paris.

CARTE. Si la Seine continue de monter à Paris…

(JDDATA) Avec les précipitations quotidiennes, les eaux de la Seine montent, au point d'inquiéter les Parisiens. A juste titre, le souvenir des grandes crues de 1910, 1955, 1982 et 2001 ont laissé des traces autres que les marques sur le Zouave du pont de l'Alma, cette célèbre statue qui fait office de repère depuis 1856. Berges inondées, bâtiments publics impactés… La capitale est toujours autant menacée. Jeudi, les eaux du fleuve dépassaient déjà le premier seuil symbolique des 5 mètres (5,17 mètres à 16h). Inondations : Manuel Valls se rendra en Essonne vendredi après-midi. Le nombre de départements en vigilance orange est désormais passé à 12, en Ile-de-France et en Centre-Val-de-Loire.

Inondations : Manuel Valls se rendra en Essonne vendredi après-midi

La Seine-et-Marne est toujours en vigilance "rouge" aux inondations. ■ 22h40 : Manuel Valls annonce qu'il se rendra en Essonne vendredi après-midi, dès son retour en France ■ 20h50: Un cavalier meurt en Seine-et-Marne après avoir chuté dans une rivière. Paris se prepare la crue du siecle. Paris se prépare à la crue du siècle. En Ile-de-France, la pluie tombe depuis plusieurs jours.

Paris se prépare à la crue du siècle

Mais le sol gelé depuis des semaines ne peut absorber toute cette eau, qui ruisselle jusqu'à la Seine, la Marne et l'Yonne. Leur niveau monte de 50 centimètres par jour, puis un mètre par jour. Selon les prévisionnistes, la situation va s'aggraver. Le week-end du 12 mars 2016, la cote de 8,13 mètres sera dépassée à Paris Austerlitz… Pas d'inquiétude, ce scénario catastrophe ne devrait pas réellement se dérouler dans les semaines à venir.

Cinq millions de personnes sinistréesL'enjeu est important, puisque cinq millions de personnes seraient touchées, 1,5 million se retrouverait sans électricité et 1,3 million sans eau potable, selon une étude de l'OCDE. 400 000 emplois seraient directement affectés. A Vitry-sur-Seine, vivre avec le risque de crue. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Laetitia Van Eeckhout Passer d’une logique du « vivre contre » à une logique du « vivre avec » le risque inondation : c’est tout le défi que veut relever la ville de Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne) sur la future ZAC Seine Gare Vitry.

A Vitry-sur-Seine, vivre avec le risque de crue

Un projet qui vient de recevoir, lors des Assises nationales des risques naturels qui se sont tenues les 22 et 23 mars à Marseille, l’une des récompenses du Grand prix d’aménagement 2015 « Comment mieux bâtir en terrains inondables constructibles ». Ce projet d’aménagement rompt en effet avec les stratégies adoptées jusque-là face au risque d’inondation, qui consistaient à sanctuariser en amont des zones de stockage de l’eau, ou à édifier des ouvrages de protection (digues, remblais…).

Le quartier est appelé à devenir, en 2022, un nouveau pôle d’attractivité et d’interconnexion du Grand Paris, avec le RER C et deux nouvelles lignes de transport. La Seine en crue ! A l’occasion de la conférence mondiale des Nations unies de l'an passé, Ségolène Royal a tenu le 16 mars 2015 une conférence "Paris sauvée des eaux ou la prévention des inondations".

La Seine en crue !

Objectif du ministère de l’écologie : souligner la capacité de la capitale française à affronter la prochaine crue centennale. Prochaine cru centennale ? Crue de la Seine : répétitions générales face à une catastrophe annoncée. VIGILANCE.

Crue de la Seine : répétitions générales face à une catastrophe annoncée

Grand ordonnateur de l’opération, le secrétariat général de la zone de défense et de sécurité de l’Île-de-France lance ce 7 mars 2016 une opération d’envergure qui sonne comme une répétition générale avant la catastrophe annoncée d’une crue centennale. Car la vigilance s’émousse. La grande inondation de 1910 paraît bien lointaine avec ses images sépia et laisse l’impression qu’on aurait aujourd’hui les moyens techniques d’éviter les dommages.

Ce qui n’est pas le cas. Depuis cent ans, on a beaucoup construit dans le lit de la Seine et les ouvrages modernes de lutte contre les crues ne pourraient rien comme une montée massive des eaux. En 2014, l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE) a publié un rapport pointant un montant faramineux des dommages. Évacuations et barrages anti-pollution COUPURES. Les sept sites de l'exercice UE Sequana. © Préfecture de police EuSequana2016 - l’avis des experts : Lieutenant... par prefecturedepolice. Crue centennale : sauve qui pleut. Depuis début février, un front froid s’est installé sur le nord de la France.

Crue centennale : sauve qui pleut

Puis, début mars, il se met à pleuvoir sérieusement sur l’Ile-de-France. La Seine, la Marne, l’Yonne, gonflent. Cinquante centimètres de niveau supplémentaire par jour. Pour les prévisionnistes, plus de doute : entre le 7 et le 12 mars, l’inondation qui arrive battra la crue historique de 1910.