background preloader

Bazar temporaire 21

Facebook Twitter

Info ou intox ? Préprofessionnalisation : une entrée progressive et rémunérée dans le métier de professeur Dès la rentrée 2019, un parcours de préprofessionnalisation de trois ans est proposé aux étudiants à partir de la licence (L2). Mouvement intra - Envoi et procédure de retour des confirmations de demande de mutation Envoi des confirmations de demande de mutation les 8 et 9 avril 2020 - Retour des confirmations avec pièces justificatives avant le 15 avril 2020 (au lieu du 10 avril 2020 comme indiqué sur les confirmations) - Impératif : consultez la procédure. Carte des enseignements de spécialité de l’académie Le bac 2021 redonne au baccalauréat son sens et son utilité avec un examen remusclé et un lycée plus simple, plus à l'écoute des aspirations des lycéens, pour leur donner les moyens de se projeter vers la réussite dans l'enseignement supérieur.

Théories du complot: «Ce succès, c’est la faute de notre médiocrité collective» - Societe. Gérald Bronner, sociologue éclairé et éclairant, bête noire des fanatiques de tout poil, connaît les théories du complot sur le bout des doigts. Professeur à l’Université Paris-Diderot et membre de l’Institut universitaire de France, il étudie depuis de nombreuses années les mécanismes du fanatisme, des croyances collectives et du sentiment conspirationniste. Le voici qui décrypte pour nous le succès exponentiel des théories du complot.

Interview. Comment naissent et se développent les théories du complot? Elles existent depuis longtemps, par exemple le célèbre procès des Templiers était fondé en partie sur une théorie du complot. Elles prennent naissance dans le besoin de l’être humain de lire ce qui se cache derrière les cartes. Elles créent une satisfaction intellectuelle très forte car elles mettent en lien différents éléments, c’est ce que j’appelle «l’effet de développement». J’en appelle à une nouvelle forme de militance. Les jeunes sont particulièrement friands de ces théories. Réseaux sociaux et théorie du complot (with image, tweet) · jcbouniol. HoaxBuster - Vérifier l'information en circulation sur le web. Conspiracy Watch / Observatoire du conspirationnisme.

Au lycée, un cours pour démonter les théories du complot. Effet Buzz : Film sur le thème de la rumeur via les réseaux sociaux. A découvrir : Effet Buzz ou une rumeur propagée via Facebook par 7 jeunes de la Maison des Jeunes Le Grand Moulin de Neufvilles (Belgique) – une association qui dispose d’un EPN – avec dans la foulée la réalisation d’un documentaire de 18 minutes qui relate l’expérience. Il s’agit d’un projet d’éducation aux médias soutenu par la Fédération Wallonie-Bruxelles et accompagné désormais d’un livret pédagogique.

Fort de cette expérience et suite au succès lors de diffusions en public, l’équipe a souhaité partager aux Centres de Jeunes, aux enseignants, aux parents, aux jeunes, aux seniors… le fruit de leur travail et des méthodes pratiques d’animation. « Effet Buzz » est sorti en janvier 2014 en DVD et est également à visionner sur Internet (cf. ci-dessous). Le DVD est diffusé dans toutes les organisations jeunesse de Wallonie et de Bruxelles. 4 livrets pédagogiques d’éducation aux médias 1. Les enjeux de l’éducation aux médias 2. Descriptif du projet participatif Le film Effet Buzz Licence :

Charlie : et déjà des théories du complot... Un policier complice qui ne saigne pas, un journaliste complice qui portait un gilet pare-balles, des djihadistes qui n'ont pas la tenue de l'emploi ou encore une voiture avec des rétroviseurs qui changent de couleur : les théories du complot ont rapidement pullulé sur la toile après l'attentat contre Charlie Hebdo. Des théories relayées sur de nombreux sites et les réseaux sociaux, avec des justifications toujours plus déroutantes. Plus de 2 900 retweets et 800 favoris : un photomontage censé alimenter la théorie du complot a amplement été relayé sur Twitter après l'attaque contre Charlie Hebdo.

Ce photomontage est censé souligner les "incohérences" du scénario de l'attentat contre Charlie. Ces arguments ont notamment été repris par le blog "Le petit rapporteur du net" dont l'article semble avoir été très relayé : le lien de l'article a été publié plus de 700 fois dans des commentaires d'articles ou sur des forums, d'après les résultats des moteurs de recherche.

Théories du complot : 5 façons d'apprendre aux élèves à faire le tri sur internet. "C'est sûr, le gouvernement nous ment", "Y en a qui disent que c'était un coup monté", "On ne sait pas qui croire"... Ces paroles de lycéens, recueillies par France 2, illustrent bien le malaise qui s'est emparé de l'institution scolaire à la suite des attentats contre Charie Hebdo, à Montrouge et à la porte de Vincennes. Pour y répondre, Najat Vallaud-Belkacem a lancé une concertation sur le numérique à l'école et devrait annoncer de premières mesures jeudi 22 janvier.

Un défi immense pour la ministre de l'Education nationale, qui a affirmé sur RTL qu'un "jeune sur cinq adhère aux théories du complot". Un chiffre non étayé, mais qui pose question. Une situation d'autant plus complexe que la majorité de l'apprentissage d'un enfant passerait aujourd'hui par les écrans et non plus par le cadre scolaire et familial, a renchéri la ministre.

Francetv info s'est penché sur la recette qui pourrait permettre à l'école de mieux armer les élèves pour affronter la jungle de l'internet. INTERNET & TERRORISME : Factchecking contre les idées reçues. Depuis les attentats de Charlie Hebdo et de l’Hypercascher, de nombreux acteurs politiques ont fait d’Internet la cause de tous les maux qui conduisent au terrorisme : radicalisation, injures racistes, théories du complot. Sans adopter un regard naïf sur ce qui se passe tous les jours sur Internet, Renaissance Numérique a souhaité rétablir les faits face à ces idées reçues.

Dans une démarche argumentée et constructive, le think tank met en avant les propositions formulées par les experts du numérique pour lutter contre le recrutement et la propagation des messages djihadistes sur Internet, dans le respect de l’État de droit. Idée reçue n°1 : "C’est sur Internet qu’on devient un djihadiste, en allant sur des sites ou en discutant sur les réseaux sociaux ! " Consultez l'infographie Ils l’ont dit : Jean-Jacques Urvoas, Député PS du Finistère, Président de la Commission des lois et membre de la Délégation parlementaire au renseignement, sur Europe 1, le 14 janvier 2015 : Dans les faits :

- Désinformation et rumeur : nous sommes notre pire ennemi ! La rumeur : parler plus pour dire moins – ©kalexanderson via flickr.com en CC Jamais le citoyen n’a disposé d’autant de moyens de s’informer, à un coût aussi faible. Pourtant, les rumeurs et la désinformation la plus grossière se diffusent dans la société, avec une facilité inquiétante, comme en témoigne la dernier complotisme de Charlie Hebdo. Des chaînes d’information en continu, des milliers de sites d’actualité en ligne, des dizaines de bases de données officielles (INSEE, Légifrance, l’INA…), des bibliothèques en ligne gratuites (Persée, Gallica etc.)… les moyens de s’informer facilement sont parvenus à un niveau de profusion inédit dans l’histoire de l’Humanité. Wikipédia qui – en dépit des manipulations dont elle est l’objet régulièrement – reste une source globalement fiable.

Ou du moins aussi faillible que les autres encyclopédies. Un progrès considérable qui met la connaissance à la portée du plus grand nombre, même si cela n’arrange pas les finances des éditeurs et libraires. 'théorieducomplot' in CLEMI. Infodoc.Presse : veille sur l'actualité des médias. Centre de documentation du CLEMI. FRANCE - Info ou intox : comment déjouer les pièges sur Internet ? Face aux manifestations, le Premier ministre jordanien démissionne En savoir plus Le numéro 2 de l'Élysée visé par une enquête du parquet financier En savoir plus Suppression de France 4, numérique : ce que prévoit la réforme de l'audiovisuel En savoir plus Évacuation des derniers grands campements de migrants à Paris En savoir plus Shirin Ebadi : "Les femmes sont à la tête du changement en Iran" En savoir plus Au Guatemala, l'éruption du Volcán de Fuego fait des dizaines de morts En savoir plus Soupçon de financement libyen : Sarkozy mise sur le vice de procédure En savoir plus Des dizaines de corps de migrants repêchés au large de la Tunisie En savoir plus Voyager avec un âne sur les pas des poilus du front d'Orient En savoir plus Les Palestiniens font pression sur Messi à six jours d'un match contre Israël En savoir plus Slovénie : le conservateur anti-migrants Jansa en tête des législatives En savoir plus.

Atelier : EMI & Théories du complot by Karen Prévost-Sorbe on Prezi. Attaques à Paris : les rumeurs et les intox qui circulent. Dans le sillage des fusillades à Paris et en région parisienne, de nombreuses réactions de soutien ont émergé sur les réseaux sociaux, mais aussi des rumeurs et de fausses informations. Le gouvernement a mis en garde contre la propagation de ces rumeurs et édité un guide de bonne conduite, les #MSGU, ou pratique des Médias sociaux en gestion d’urgence. Voici les principales, ainsi que l’explication de leur caractère erroné. 1. Non, quatre policiers n’ont pas été tués Des chaînes d’information et quelques sites ont diffusé durant la nuit une information erronée évoquant quatre policiers tués en neutralisant les assaillants au Bataclan, qui s’est répandue très rapidement.

Elle n’a pourtant pas été confirmée par les autorités. Un policier a été blessé, mais aucun n’aurait perdu la vie dans l’exercice de ses fonctions. En revanche, un policier en civil, qui n’était pas en service, a été tué rue de Charonne. 2. Lire aussi Attaques à Paris : le point sur l’enquête et le déroulé des attaques 3. 4. Liens vagabonds : Periscope, Twitter, Facebook au service de l’info #ParisAttacks. Les décodeurs : Toute l'actualité sur Le Monde.fr. Ces photos trompeuses qui circulent après les attaques de Paris. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Les Décodeurs Entretenir la psychose, faire le buzz, diffuser de fausses informations pour attiser la haine… Les photos détournées qui ont commencé à circuler après les attentats de Paris montrent une nouvelle fois combien certains internautes profitent de l’émotion collective pour manipuler les images à des fins peu avouables, sans que ceux qui les partagent ne s’aperçoivent de la tromperie.

En voici quelques exemples, repérés samedi 14 novembre sur Twitter. Lire Attentats du 13 novembre : 7 conseils pour déjouer les rumeurs Des scènes de joie à Gaza… qui datent de 2012 Les attentats de Paris ont-ils provoqué des réjouissances dans les territoires palestiniens, comme l’affirmait cet internaute sur Twitter (l’auteur a supprimé son tweet depuis) ? Liesse de joie à Gaza au cris de Allah akbar mort à la France (Al jazeera) abrahambenisaac (@abraham ben isaac ) Des rues parisiennes désertes… en plein mois d’août Or il n’en est rien.

Attentats : ce petit texte américain qui fait du bien aux Français. Le commentaire d'un lecteur sur le site du New York Times, véritable ode à la France, n'en finit pas de tourner sur les réseaux sociaux. Au milieu de l'horreur, apparaissent des petits coins de ciel bleu. A l'image de ce texte, posté par un internaute américain vivant à Santa Barbara, et dénommé "Blackpoodles" (littéralement "Caniches noirs"). Ce petit texte est en fait un commentaire, associé à un article du New York Times qui traite des attaques qui ont eu lieu à Paris, vendredi soir. Un petit texte qui depuis 24 heures circule sur tous les réseaux sociaux, relayé des milliers de fois sur Twitter et Facebook par les internautes français. Et à la lecture de ce simple commentaire, on comprend cette viralité généreuse. Voici donc, dans sa version originale (en anglais donc) puis traduit en français, ce commentaire posté sur le New York Times.

Comment vérifier les images des réseaux sociaux ? De plus en plus d’intox circulent sur les réseaux sociaux, que ce soit sur les migrants, la guerre en Syrie. En fait sur à peu près tous les sujets d’actualité. Un type de manipulation y fleurit particulièrement : les détournements de photos et de vidéos. La mauvaise nouvelle, c’est que les médias n’ont pas les moyens de vérifier toutes ces images sur le terrain. La bonne, c’est qu’il existe aujourd’hui tout un panel d’outils et de techniques qui permettent d’enquêter sur ces hoax. Comme la désinformation n’est pas née avec Internet, la manipulation d’images n’est pas apparue avec Photoshop et Twitter.

Même si leurs moyens nous paraissent aujourd’hui rudimentaires, les dirigeants soviétiques, pour ne prendre qu’un exemple, avaient pris l’habitude d’effacer de leurs photos les responsables politiques tombés en disgrâce. Le commissaire Nicolai Yezhov et Staline dans les années 1930. Pour tromper les réseaux, rien de mieux qu’une photo ou encore mieux, une vidéo. Peut-on être sûr à 100 % ? Facebook, Twitter, Instagram... comment distinguer les vraies photos des canulars ? Après les attentats du 13 novembre qui ont frappé Paris, et comme souvent après ce genre d'évènements, nombre de photos-montages et autres fausses informations ont rapidement été partagées sur les réseaux sociaux. Sur Facebook, sur Twitter, les infos colportées sans vérification sont légions, et on a tôt fait de se laisser prendre par le message d'un ami au retweet un peu trop facile.

Hoax par-ci, photo truquée par-là, c'est aussi souvent pour faire passer les idées les plus nauséabondes. Alors, un petit rappel s'impose, histoire de ne pas (plus) se tromper. Récemment, le site Les Observateurs de France 24, a publié un excellent vade-mecum pour ne pas se laisser berner par le premier montage venu. Comment repérer une manipulation sur Photoshop ou la ré-utilisation détournée d'une image ? A lire : Comment vérifier les images des réseaux sociaux ? Les rumeurs prolifèrent sur les réseaux sociaux après les attentats de Paris. C'est malheureusement presque devenu une habitude lors des événements de cette ampleur, des rumeurs et autres détournements sont largement diffusés sur les réseaux sociaux.

La même femme aurait donc échappé à plusieurs si l'on en croit le message qui accompagne un photomontage largement partagé ces dernières heures sur Twitter : la bombe du marathon de Boston, "shooting at school" et les attentats de Paris. Sauf que... Le collage des trois femmes en bas de l'image vient des Etats-Unis. Il a été utilisé par des adeptes de la théorie du complot pour tenter de montrer que les massacres de Sandy Hook, d'Aurora et l'attentat de Boston étaient des inventions du gouvernement et des médias. Sauf qu'il s'agit de femmes différentes : A lire aussi : Non, la même femme n'apparaît pas à chaque tuerie aux Etats-Unis La photo du haut a donc été ajouté au photomontage américain.

Sauf que.. C'est un petit texte d'hommage à la France qui a été partagé à de très nombreuses reprises sur les réseaux sociaux. 12 intox qui circulent sur les attentats... et 8 conseils pour s'en prémunir. C'est désormais la règle : chaque fait d'actualité est l'objet de rumeurs, de faux ou de déformations diverses sur les réseaux sociaux. La vague d'attentats qui a frappé Paris vendredi n'a pas échappé à ce phénomène de bullshit viral. Voici quelques exemples. Et quelques conseils sur la manière de s'en prémunir. 1) Se méfier de la précipitation, des interprétations hâtives et des bruits qui courent (y compris les bruits de pétards) #L'INCENDIE DE CALAIS La rumeur s'est répandue autour d'une heure du matin, vendredi. Un incendie aurait été déclenché à Calais. Les migrants auraient mis le feu en solidarité avec les terroristes (version fachosphère) D'autres véhiculent l'idée que les terroristes ont aussi attaqué les réfugiés...

Puis certains «corrigent» la rumeur... en affirmant qu'il n'y a pas eu d'incendie. Car, oui, un incendie s'est bien déclaré. #LE VRAI FAUX TWEET DE DONALD TRUMP Autre exemple de fausse info fabriquée et relayée dans la précipitation, le tweet de Donald Trump. Rumeurs, complots et liberté de presse. Flambée de fausses alertes sur les réseaux sociaux. Attaques à Paris : les questions que vous nous posez. Ressources - Déconstruire la désinformation et les théories conspirationnistes. Démasquer une intox en 5 étapes - L'Autre JT. Le ministère de l’Éducation veut déconstruire les théories du complot.

Attentats de Paris : ces rumeurs et intox qui continuent de circuler sur le web. Le vrai, l’à moitié vrai et le complètement faux. Info ou intox ? Déconstruire la désinformation et les théories conspirationnistes. Séances proposées pour la semaine de la presse. 13 Novembre : et revoilà les traqueurs de "mystérieuses coïncidences" Course: Dossier de ressources en ligne. France Bleu : Radicalisation des jeunes. Patrick Amoyel, psychanalyste et professeur à l'Université de Nice.

CCME : Conférence "Penser la radicalisation" Theconversation. Déradicalisation | CPDSI. Le Monde : Farhad Khosrokhavar : « On entre dans une forme de féminisme du djihadisme » Association Entr'Autres. Telerama : Farhad Khosrokhavar, sociologue : “Plus Daech interdit, plus il devient attrayant !” - Idées. Anonymal tv : Collège du Jas : comment expliquer la radicalisation aux jeunes ?

Les Echos : David Thomson, sur les djihadistes : «La génération suivante sera encore plus déterminée» Film : Ne m'abandonne pas de Xavier Durringer : à télécharger. Ne m'abandonne pas de Xavier Durringer : accompagnement pedagogique du film. Ouvrage : Dans la peau d'une djihadiste - Anna Erelle. Ouvrage : La pensée extrême. Comment des hommes ordinaires deviennent des fanatiques - Gérald Bronner - Hors collection - Format Physique et Numérique | PUF.

France TV Education : Ne m'abandonne pas. Ouvrage : Ma meilleure amie s'est fait embrigader - Dounia Bouzar | Editions de La Martinière Jeunesse. Ouvrage : Et mes yeux se sont fermés : l’histoire d’une adolescente française revenue de Syrie. Patrick Bard, Syros. Ouvrage : Radicalisation. Farhad Khosrokhavar, Maison des Sciences de l'Homme. CPDSI : Centre de Prévention contre les Dérives Sectaires liées à l'Islam. France TV Education : Pourquoi des ados partent-ils faire le djihad ? Brochure CLEMI : Radicalisation, complotisme et réseaux sociaux : comment en parler sans danger ? (p. 26) Le1 : Qui sont les musulmans de France ? Decod'actu : Qu'est-ce que Daech ? 1jour1actu : le terrorisme. Académie d'Orléans-Tours | Portail académique : Clemi. Guide interministériel de prévention de la radicalisation / Actualités / CIPDR / SG-CIPDR.

Education.gouv : le parcours citoyen. Digischool : Ecole républicaine : 10 mesures pour que les élèves deviennent libres et responsables. Ouvrage : Little sister - Benoît Séverac. Humanite.fr : Patrick Amoyel « Il faut travaillersur le terreau de la radicalisation. La Croix : Farhad Khosrokhavar : « Les jeunes djihadistes révèlent des malaises de notre société » - La Croix. France Info : A Nice, l'association Entr'Autres cherche à comprendre la radicalisation. Le Point : Farhad Khosrokhavar : "Une radicalisation sans radicalité" Nice matin : David Thomson, spécialiste des questions djihadistes: "être déséquilibré n’a jamais empêché d’être djihadiste" Le Monde : Farhad Khosrokhavar : « On entre dans une forme de féminisme du djihadisme »

France Inter : Gérald Bronner : dans la radicalisation, "chaque étape paraît raisonnable" du 22 janvier 2016 - France Inter. Wikipédia : Dissonance cognitive. France24 : FRANCE : Le défi du retour des jihadistes. France Info : Attentat de Nice : pourquoi l'expression "radicalisation express" pose problème. Radicalisation | CPDSI. France 3 : Un premier centre de déradicalisation en Indre-et-Loire - France 3 Centre-Val de Loire. S. Berthomet : Radicalisation et médias sociaux. Les Echos : "Prévenir la radicalisation, c'est possible » Gérald Bronner, spécialiste de la sociologie cognitive. Itélé : Les réseaux sociaux, n°1 du recrutement pour le djihad. France info : Tests de radicalisation : quand les internautes se moquent de la proposition de Geoffroy Didier. VSD : Inter­view Gérald Bron­ner, socio­logue : «Une femme kami­kaze serait une nouveauté sur le marché de la barba­rie» - Vsd.

L'opinion : Gérald Bronner: «Les fanatiques sont extrêmement cohérents, ils recherchent une forme de pureté doctrinale» De la radicalisation au djihadisme - Chroniques intimes d’un fiasco républicain (1/4) : Départ pour le djihad, l’imperceptible radicalisation. France Culture : Jusqu'où pousser le concept de déradicalisation ? Prévenir la radicalisation en milieu scolaire - Prévention de la radicalisation. Sciences et avenir : Cyber-terrorisme : un recrutement en 4 phases - 16 novembre 2015. Les Jours : Les revenants : Bilel. France Info : François Molins note une "accélération des dossiers de jeunes filles mineures" radicalisées. France 2 : Complément d'enquête. Jihad : les recruteurs - France 2 - 25 août 2016 - En replay. Europe 1 : Terrorisme : "les 13-14 ans qui arrivent, ce sont des bombes à retardement"

La prévention de la radicalisation. Eduscol : Éducation aux médias et à l'information - L'EMI dans la loi de refondation de l'École. Le Monde : Telegram, un outil de discussion prisé des djihadistes… mais pas seulement. Le Monde : Comment l’application Telegram a tout fait pour se mettre hors de portée des Etats. Prevenir la radicalisation des jeunes 390768. Dounia Bouzar : « La théorie du complot est la plaque tournante de l’embrigadement des jeunes » Internet. Comment démasquer les fausses photos. Le Gorafi.fr Gorafi News Network.