background preloader

Les hérétiques au MA

Facebook Twitter

Seconde.Tâche complexe Moyen Âge Cathares. Abbaye de Fontfroide – Abbaye bénédictine puis cistercienne, croisade contre les albigeois, Aude. Au sud-ouest de Narbonne, c’est dans un vallon rocailleux des Corbières que se cache ce somptueux ensemble cistercien, en fond de vallée.

Abbaye de Fontfroide – Abbaye bénédictine puis cistercienne, croisade contre les albigeois, Aude

L’abbaye est nichée au cœur d’un paysage typiquement méditerranéen où dominent le cyprès, le pin et le buis. Les origines de l’abbaye remontent à la fin du XIème siècle. Ayant d’abord adopté la règle bénédictine, Fontfroide s’affilie au milieu du XIIème siècle à l’ordre de Cîteaux. L’établissement reçu rapidement un immense patrimoine foncier qui s’étendit jusqu’en Catalogne. Ainsi, dés le début du XIIIème siècle, Fontfroide avait essaimé huit abbayes. Durant la croisade contre les Albigeois, Fontfroide s’est affirmée comme un bastion de l’orthodoxie catholique face au catharisme qu’elle combattit avec vigueur. Parmi les abbés célèbres, il convient également de mentionner Jacques Fournier qui devint Pape sous le nom de Benoît XII (1334-1342). Abbaye de Villelongue – Abbaye cistercienne, patrimoine cathare, Pays Cathare, Aude. Au creux de la vallée de Vernassonne, à trois kilomètres du bourg de Saint-Martin-Le-Viel, cette ancienne abbaye cistercienne séduit par son caractère confidentiel et familial.

Abbaye de Villelongue – Abbaye cistercienne, patrimoine cathare, Pays Cathare, Aude

Le monastère fut d’abord implanté sur le territoire de la commune voisine de Saissac avant d’être transféré à son emplacement actuel, vers le milieu du XIIème siècle : une donation fut consentie en 1149 à l’Ordre de Cîteaux et à Guillaume, moine venu avec 12 compagnons de l’Abbaye de Bonnefont de Comminges. La construction du monastère fut entreprise dés 1180. 1208 à 1244 - La croisade contre les Albigeois - Herodote.net. Au milieu du XIIe siècle, tandis que le Bassin parisien donne naissance à l'art gothique et qu'une foi catholique, ardente et profonde s'épanouit en Europe, le Midi toulousain est atteint par une hérésie religieuse tout aussi ardente, le catharisme.

1208 à 1244 - La croisade contre les Albigeois - Herodote.net

Croisade et ruine du Midi Saint Dominique de Guzman échoue à ramener les hérétiques à la foi catholique. Le pape Innocent III décide en désespoir de cause de recourir à la force. Histoire du catharisme – croisade contre les albigeois, chateaux cathares, abbayes cathares, Aude. La doctrine….

Histoire du catharisme – croisade contre les albigeois, chateaux cathares, abbayes cathares, Aude

Le catharisme se développe dans la Chrétienté occidentale au XIIème siècle. Cette dissidence chrétienne médiévale réclame, comme d’autres mouvements de son temps, le retour au modèle d’Eglise primitive des premiers temps du Christianisme. Elle condamne l’Eglise romaine et sa hiérarchie au prétexte de ce qu’elles ne respecteraient pas l’idéal de vie et de pauvreté du Christ. La Fabrique mondiale de l'histoire : Les Cathares : une invention de l’Eglise ? L’histoire des Cathares est à l’origine de beaucoup de désaccords dans le milieu universitaire des historiens.

La Fabrique mondiale de l'histoire : Les Cathares : une invention de l’Eglise ?

Considérés longtemps comme une véritable Eglise née dans les Balkans et ensuite implantée en Occident. Les Cathares, objet de persécutions dans un premier temps avec les croisades ensuite par l’Inquisition, sont un sujet dont l’interprétation historique a changé au milieu des années 50. Aujourd'hui, une partie de médiévistes, et notamment Robert I. Moore apportent une vision différente des Cathares. Ils ne seraient pas des hérétiques mais plutôt des hommes qui souhaitaient vivre la religion dans un cadre le plus proche possible du modèle de vie simple et humble de Jésus et des Apôtres. 1208 à 1244 - Les Cathares - Herodote.net. Pendant la première moitié du XIIIe siècle, le Midi toulousain, de la Garonne au Rhône, endure une succession de tragédies qui vont conduire à sa ruine et à la perte de son autonomie.

1208 à 1244 - Les Cathares - Herodote.net

Le motif en est la guerre contre les hérétiques aujourd'hui connus sous le nom de « Cathares », nombreux dans la région. Dénommée croisade contre les Albigeois, cette guerre bénéficie de l'onction du pape Innocent III. Elle va avoir raison de l'hérésie mais son effet le plus tangible sera l'annexion de la région au domaine capétien (ce qui deviendra la France). Cathares, Albigeois, boulgres... À l'époque de la croisade, les adeptes du catharisme se qualifient eux-mêmes de « vrais chrétiens » et s'opposent avec vigueur à l'Église catholique. Le terme cathare est une expression injurieuse inventée vers 1165 par le clerc rhénan Eckbert Schinau.

Les cathares - C'est pas sorcier. André Vauchez - Les hérétiques au Moyen Age. Les hérésies dans le christianisme - La Croix. Les hérétiques au Moyen Âge du 12 novembre 2014 - France Inter. A partir du XIIIe siècle, l’accusation d’ « hérésie », aux yeux des pouvoirs, civil comme ecclésiastique, justifie une répression à 360° et le dépistage systématique de toutes les « déviances ».

Les hérétiques au Moyen Âge du 12 novembre 2014 - France Inter

L’unité ne peut passer que par l’uniformité : « reductio ad unum ». Et comme les aveux d’ « hérésie » renforcent les autorités, il paraît normal de les obtenir par tous les moyens : en 1252, le pape Innocent IV justifie la torture que ses prédécesseurs avaient refusée. Pourtant, autour de l’an mil, il n’y avait d’hérétiques que peu nombreux, disséminés ici et là et qui passaient pour des fous. Mieux, entre 1050 et 1100, ils avaient disparu. C’était le temps de la réforme dite grégorienne : l’Eglise mobilisait toutes ses énergies dans le combat pour sa liberté face aux souverains et pour la purgation des mœurs de son clergé, elle avait besoin des ferments d’évangélisme et de spiritualisme des « hérésies ».