background preloader

Le brexit

Facebook Twitter

Brexit. Royaume-Uni : le Brexit dessiné. Le Français Plantu croque un Royaume-Uni condescendant : Le dessinateur algérien Dilem déshabille l'Europe : Dans le dessin de l'Algérien Ghilas Aïnouche, c'est un bout d'Europe qui assomme François Hollande et Angela Merkel : Depuis la Suisse, Patrick Chappatte pose également son regard sur un Royaume-(dés)Uni : En Belgique, Pierre Kroll imagine une Reine au-dessus de tout : Dans les pays du Commonwealth, comme l'Australie, les dessinateurs se penchent aussi sur le Brexit : En Afrique du Sud, Brandan E.Reynolds y voit les conséquences d'un mélange de xénophobie et de racisme : Chez les dessinateurs britanniques, le Royaume-Uni prend le large : Ailleurs en Europe, en Grèce, au Portugal, et en Italie, le Brexit fait écho : > - "Qu'en dis-tu si on vote "Leave" ?

Royaume-Uni : le Brexit dessiné

- Non ! - là-bas on va juste s'en prendre les uns aux autres . - Il vaut mieux que nous restions dans cette maison commune que nous avons construite. 9 points clés pour enfin comprendre le Brexit. Les députés britanniques ont autorisé aujourd’hui la Première ministre Theresa May à activer le processus du Brexit le mois prochain.

9 points clés pour enfin comprendre le Brexit

Le moment semble donc opportun pour revenir sur quelques points importants de cette décision aux lourdes conséquences. Tout d’abord un petit rappel des faits ne ferait pas de mal 1 Le Brexit est un mot-valise, composé des mots anglais «british» (britannique) et «exit» (sortie), qui désigne la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne. Le Brexit expliqué avec Pascale Joannin. Dessine-moi l'éco : Le Brexit, c'est quoi la suite ? Qu'est-ce que le Brexit ? Le "Brexit" est une abréviation de "British Exit", évoquant la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne, et faisant référence au "Grexit", néologisme apparu durant l'été 2015 lors de la crise grecque.

Qu'est-ce que le Brexit ?

A la différence du "Grexit", où la mise à l'écart de la Grèce de la zone euro (et non de l'Union européenne) pouvait être envisagée comme une sanction envers le pays, il s'agit dans le cadre du "Brexit" d'un départ volontaire de l'Union. Le 23 juin 2016, lors d'un référendum organisé par David Cameron sur l’appartenance du Royaume-Uni à l’Union européenne, 51,9 % des Britanniques ont choisi de quitter l’UE.