background preloader

Fèves

Facebook Twitter

Agneau de printemps. New-season lamb shoulder, cooked pink, is the perfect platform for a mixture of fresh and cooked herbs. Heat the oven to 190C/375F/gas mark 5. Press the garlic slices into the crevices in the lamb, then rub in two tablespoons of the oil, a tablespoon of salt and plenty of pepper. Put half the amount of each herb over the base of a small ovenproof dish (around 21cm x 27cm) and pour over the wine. Lay the lamb on top of the herbs and roast for an hour, until cooked on the outside but still pink in the centre; baste every 20 minutes.Once the lamb is done, lift it from the dish, transfer to a small oven tray, sprinkle with a little salt and grill for four minutes on each side to brown.

Bissara : caviar de fèves vertes. Il y a de cela plus de 10 ans, j'ai habité quelque temps au Caire en Égypte. Il y a plein de spécialités de là-bas que j'ai bien l'intention de partager avec vous un jour. Voilà l'une d'entre elles ! On dirait visuellement du guacamole, mais cela n'a strictement rien à voir. Il s'agit ici de fèves vertes broyées avec des épices et des herbes, mais également avec des oignons frits et de l'huile d'olive. Un délice à déguster avec du pain, un peu comme du hoummos ou du babaganoush. J'ai cherché une façon simple pour que vous puissiez le préparer sans y passer des heures. J'utilise ici des oignons frits déjà préparés que vous trouvez facilement au supermarché. Recette du bissara: -500g de fèves vertes (poids cuits, sinon 250g de fèves vertes sèches à cuire) -100g d'huile d'olive -75g d'oignons frits -2 petites gousses d'ail -3-4 branches de persil plat -3-4 branches de coriandre -1 cuillerée à café de coriandre en poudre -1 cuillerée à café de cumin en poudre -1/2 cuillerée à café de sel.

Boulettes de boeuf aux fèves et au citron. C'est l'histoire d'une fille qui avait grandi dans les boulettes, qui avait vu sa mère faire des boulettes, qui avait son ADN en forme de boulettes (pas que l'ADN d'ailleurs...), qui avait un "Doctorat ès Boulettes", qui croyait avoir testé toutes les meilleures recettes de boulettes, , et qui un jour ouvrit le livre "Jérusalem"... Et elle comprit qu'elle n'avait rien compris. Du tout. RÉALISATION : Comme toujours pour les recettes d'Ottolenghi, je donne les mesures en cuillères anglo-saxonnes, qui sont très pratiques et bien plus précises q'une cuillère à soupe ou à café. Toutefois sachez qu'une TBSP (tablespoon) est une cuillère de 15ml, et qu'une tsp (teaspoon) contient 5ml.

Pour les boulettes : 350g de viande de boeuf hachée 150g de viande d'agneau hachée (ou bien 500g de boeuf uniquement) 1 gros oignon 2 TBSP de menthe ciselée 2 TBSP de coriandre ciselée 2 TBSP d'aneth ciselée 2 TBSP de persil ciselé 120g de chapelure fine 2 grosses gousses d'ail râpées (je les râpe à la microplane) 1 oeuf. Champignons marinés. Shimeji are those odd-looking clusters of small mushrooms you often find in so-called "exotic" selections at the supermarket. They have an appealing firmness that is retained during light cooking. Here, they're combined with chestnut mushrooms and marinated to make a refreshing mix that you can serve on its own, add to salads (try it with red and white endive and lots of soft herbs), or combine with other great things, as I do here. Whisk together the oil, vinegar, maple syrup, juice of one lemon, about half a teaspoon of salt and some black pepper.

Put all the mushrooms in a large bowl, pour over the dressing, stir, making sure all the mushrooms are coated, and leave to marinate for an hour.Meanwhile, make the sauce. In a small bowl, mix the yogurt, tahini, garlic, the juice of the other lemon and half a teaspoon of salt. Couscous aux fèves et courgettes. Bonjour à tous et toutes, Je pensais vous retrouver en ce début de week-end pour une idée de salade printanière, mais le mauvais temps du Gers me pousse à vos proposer quelque chose de plus réconfortant.

A vrai dire, vous pourrez déguster cette recette chaude ou froide, à convenance. Venez Cela y est, les légumes de printemps sont arrivés chez nos producteurs locaux. Donc, dans mon panier de légumes de la semaine dernière, il y avait des fèves.; et j’avais bien envie de les préparer dans un petit plat verdoyant. Au final – mes gourmands étant réticents de la fève – ce couscous m’a servis deux fois : une première fois chaud où il s’est révélé délicieux avec une sauce yaourt. En attendant toute éventuelle itération, j’avais envie de vous partager cette recette de “couscous fèves et courgettes”.

Bon week-end ! Temps de préparation : 30 minutesTemps de cuisson: 15 minutes Ingrédients Pour 4 personnes Réalisation Écossez vos fèves et récupérez les graines. Astuces. Crostini à la purée de fèves et parmesan. La saison des fèves fraîches étant très courte, de mars à juillet, n'hésitez à acheter des fèves surgelées lorsque vous en trouvez car elles conviennent parfaitement pour cette petite recette originale. Evidemment, manger des fèves, cela se mérite car après les avoir cuites 5 à 10mn dans l'eau bouillante salée, il faut les refroidir sous l'eau froide puis les écosser! Si vous avez de petites mains autour de vous, mettez-les à contribution pour gagner un maximum de temps.

Si le courage vous manque pour vous lancer dans cette tâche, remplacez-les par des petits pois, frais ou décongelés mais la recette ressemblera alors au dip de petits pois à la menthe que vous trouverez aussi parmi les recettes du blog. Dans un mortier ou un petit robot (moins recommandé car il faut éviter de broyer les fèves complètement. Si vous n'avez pas de mortier, mixez la purée grossièrement et gardez quelques fèves entières) écrasez les feuilles de menthe avec une pincée fleur de sel ou de gros sel. Curry aux légumes de printemps. C'est encore difficile d'y croire avec les températures actuelles et la grisaille, mais le printemps est bel et bien là. Timidement, les premiers légumes nouveaux pointent leur nez et quoi de mieux qu'un plat réconfortant aux aromates qui réchauffent pour les accommoder pendant ce changement de saison ?

C'est ce que je vous propose aujourd'hui avec ce curry d'inspiration thaï au lait de coco, fait avec une pâte de curry maison (parce que c'est encore meilleur avec une pâte de curry fraîche où vous pouvez en prime doser le piment selon vos envies). Pour : 4 à 6 personnes Curry de légumes de printemps ingrédients: 1,5 c à s de pâte de curry rouge600 ml de lait de coco12 asperges vertes150 g de fèves blanchies et pelées3 cébettes1 poignée de feuilles de coriandre fraîches1 poignée de feuilles de basilic (thaï si possible)1 citron vertPour accompagner : riz thaï semi-complet instructions: (c) Marie Laforêt - www.100-vegetal.com Pour : 1 petit bocal Pâte de curry rouge.

Curry vert d'agneau à la menthe, fèves et pois gourmands. Le curry vert d’agneau à la menthe : une incroyable recette pleine de saveurs et de subtilité, mais surtout, ultra simple à préparer. Ahhh l’agneau et les épices : une grande histoire d’amour ! L’agneau, c’est une viande qui se marie merveilleusement bien avec les saveurs délicates et exotiques des épices du monde. Que ce soient les currys indiens (comme l’agneau korma), les poivres du monde ou les épices orientales comme le cumin ou la coriandre d’ailleurs !

Mais aujourd’hui, on va vous le préparer avec des épices thaï ! La recette de l’agneau au curry vert à la menthe Comme tous les curry thaï, il faut commencer par préparer une pâte de curry ! La pâte de curry vert : la recette Ingrédients de la pâte de curry vert pour 4 personnes Recette et préparation de la pâte de curry vert Alors pour la pâte de curry vert, il y a deux façons de procéder ! Une fois que vous avez la pâte, vous pouvez la conserver dans un bocal fermé au frigo. Suivez-moi c’est super simple. Cuisson des légumes et du riz. Falafels authentiques. J'aime les falafels, j'adoooore les falafels! Bien croustillants et dorés, ils sont tout tendres à l'intérieur. Et puis c'est tellement facile à faire, que l'on aurait bien tort de s'en priver...!

Oui mais! On voit souvent des personnes qui ne savent pas s'y prendre ou qui obtiennent une pâte qui se délite dans l'huile au lieu de rester en boule. On voit encore trop souvent des gens qui se battent contre les falafels, qui luttent pour éviter le délitement de la pâte dans l'huile chaude. Recettes pour une cinquantaine de falafels: -500g de pois chiches secs ou fèves sèches-6 gousses d'ail-1/2 bouquet de persil plat-1/2 bouquet de coriandre (en tout pour les 2: 60g)-1/2 oignon-1 cuillerée à café de bicarbonate de soude-1 cuillerée à soupe de sésame doré-2 cuillerées à café de coriandre en poudre-2 cuillerées à café de cumin en poudre-1/2 cuillerée à café de piment en poudre-sel, poivre Mettre à tremper les pois chiches (ou les fèves) la veille dans de l'eau froide.

Bien épicer le tout. Fèves à l'ail et à l'aneth, avec des oeufs frits. Si vous aimez les fèves et si vous êtes curieux de découvrir de nouvelles saveurs, surtout ne passez pas à côté de cette recette. Sous aucun prétexte. Elle est hyper rapide et très facile à faire. Aucun travail pour un plat goûteux comme jamais. C'est une merveille vous verrez. J'ai découvert depuis peu que l'aneth était très utilisé dans la cuisine moyen-orientale. Ici, l'aneth est la star du plat. Si ça peut vous rassurer, j'ai servi ce plat à des gens persuadés ne pas aimer l'aneth, et tout le monde a chialé. C'est une recette iranienne, de Sabrina Ghayour, que j'ai découverte depuis peu, grâce à deux lectrices qui nous en avaient parlé dans les commentaires sous cette recette (merci Anne et Farrah).

J'avais aussitôt acheté son livre "Persiana" qui ressemble beaucoup à ceux d'Ottolenghi. Je vous mets le lien vers la version anglaise : 500g de fèves pelées et émondées (surgelées c'est très bien ! 8 belles gousses d'ail 5g de curcuma 30g d'aneth frais (ou surgelé, mais surtout pas séché !!) Green tartinade. J'imagine que c'est typique des bloggeurs culinaires: ouvrir son frigo pour se faire un ptit truc à manger, trouver une idée sympa, se dire que "ça serai quand même super chouette comme recette sur le blog", se lancer dans les photos, la cuisine , re-les photos.

Manger deux heures plus tard... N'empêche que cette tartinade toute verte, c'est un peu du cool à étaler, avec plein de trucs bons dedans. Du coup ça me permet de vous proposer une recette avec des fèves, un autre légume printanier. On les trouve assez rarement et elles sont parfois hors de prix, mais pour ceux qui en sont adeptes, vous en conviendrez, les fèves des marais fraîches c'est simplement divin! Le seul hic, comme tous les légumes à écosser c'est que vous vous retrouvez avec autant de déchets que de légumes au final, et les fèves, avec leur double peau rajoutent encore une petite difficulté.

Moi ces petites pépites vertes j'en suis complètement dingue! Green tartinade pour 2 personnes: - 100g de fèves écossées - 1 avocat. Houmous aux fèves. Le hummus ou humous a un vraiment beaucoup de charme, une crème de pois chiches toute simple, parfumée qui est délicieuse en apéritif avec du pain pita par exemple (bon là c’était une focaccia complète) ou bien en accompagnement de viande, de poisson ou de légumes rôtis. On trouve toujours une façon de l’accommoder. Aujourd’hui je vous propose une version fraîche, verte et printannière improvisée avec ce que j’avais à la maison et qui nous a enthousiasmé : un houmous aux fèves et aux herbes. J’ai utilisé ici des fèves fraîches et je sais que dans tout le pourtour méditerranéen il existe des crèmes du même genre avec des fèves sèches. Mais là c’est vraiment un houmous avec toute sa fraîcheur accentuée encore plus par les herbes et les fèves.

Surtout la menthe. Elle le transforme presque. Je vous ai proposé beaucoup de recette dont celle du hummus classique que vous trouvez aussi dans mon livre Cuisine du soleil (rigoureusement aux pois chiches !) 1. 2. 3. Conseils : Houmous de fèves à la purée d'amande. Riz frit aux fèves et aux crevettes. Salade aux fèves, avocat et noix de pécan. Salade croquante de fèves et petits pois. Chaque année à la même période et parce que c'est la saison, je réalise UNE fois cette salade exceptionnelle de notre ami Jamie, avec des fèves et des petits pois frais. C'est un peu long à réaliser car il faut écosser les petits pois et les fèves, cuire les fèves et enlever la petite peau blanche qui les entoure. Bref, il faut être motivé et pas forcement adepte de "La Cuisine c'est simple". Mais le résultat est tellement exceptionnel, que j'ai tenté de simplifier la recette pour vous afin que vous puissiez la réaliser et y goûter.

Faites dégeler les petits pois dans une passoire quelques heures auparavant puis rincez-les. Il vous faut ensuite faire la sauce aux petits pois. A présent il ne vous reste plus qu'à dresser. Salade de cresson et de fèves, sauce au citron. Salade de fèves et de lentilles à la roussette. Salade de riz, pommes, edamames et gouda. Taboulé aux fèves. Tartines aux gourganes et à la ricotta. Tartines fraicheur au saumon fumé. Les tartines c’est bien pratique ! Simple et rapide, mais très bon. Alors quand j’ai vu ce bout de baguette qui ramollissait dans sa petite boîte à pain, j’avais le choix entre faire du pain perdu (mais je le préfère quand c’est de la brioche) ou des tartines ! Saumon fumé, pamplemousse, chèvre frais, fèves accompagnées de quelques graines de nigelle ; voilà des petites tartines pleines de saveurs pour nous faire oublier que le soleil n’est pas là.

Petite aparté sur les Nigelle ; petites graines que je ne connaissait pas du tout et qui m’ont été offertes par la gentille Popo. D’apparence, ces graines ressemblent à du sésame noir, mais rien à voir niveau goût. C’est une épice très puissante et très parfumée, pour ma part, je trouve que cela ressemble à du poivre, mais un poivre très délicat. À la base je comptais servir ces tartines avec une salade pour le repas du soir, mais apéro à la maison, du coup ça nous à servi d’amuse bouche ! Pour 2 personnes (ou plus si c’est pour l’apéro) : Timman Bagilla : riz aux fèves, poulet et grenade sauce yaourt.

Qu’est-ce que le timman bagilla ? Le timman bagilla est un plat de riz aux fèves fraîches typique de la cuisine irakienne. Il se sert comme plat unique ou peut être agrémenté de viandes, généralement du poulet ou de l’agneau. On y ajoute également une sauce à base de yaourt très rafraîchissante. Ce plat est généralement proposé lors de banquets ou de buffets, il y est très apprécié car réputé plutôt léger et équilibré. Le nom de timman bagilla signifie tout simplement riz aux fèves en arabe. Les Irakiens le dégustent principalement au printemps et en été, saisons à laquelle les fèves fraîches sont abondantes sur les étals des marchés. Quelle est l’origine du timman bagilla ?

Le timman bagilla, comme de nombreux plats à base de riz, est probablement originaire de Perse. On trouve justement un cousin de ce plat en Iran sous le nom de baghali polow (riz aux fèves en persan). Comment préparer le timman bagilla La production de riz en Irak et le riz ambré Timman Bagilla Course: Plat Principal Poulet. Velouté de fèves à la pancetta.