background preloader

Chronobiologie et rythmes scolaires

Facebook Twitter

L’Académie de médecine donne raison à Vincent Peillon - Aurora. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que des cookies soient utilisés afin d’améliorer votre expérience d’utilisateur et de vous offrir des contenus personnalisés.En savoir plus>> Accueil PARENTS > Actualités > L’Académie de médecine donne raison à Vincent Peillon L’Académie de médecine donne raison à Vincent Peillon L’Académie de médecine émet son avis sur les temps scolaires, la qualité de vie et la santé des enfants... L’Académie de médecine s’invite dans le débat actuel du projet des rythmes scolaires, voulu par le Ministre de l’Education national.

Les médecins prônent une meilleure organisation du « temps de vie de l’enfant », en harmonisant les trois temps scolaires qui sont la journée, la semaine et l’année. Source : Académie de médecine Lire notre dossier : « Les rythmes scolaires » > Commenter Plus d'actus par Taboolapar Taboola Contenus SponsorisésContenus Sponsorisés Contenus SélectionnésContenus Sélectionnés A découvrir aussiAilleurs sur le Web Annuler 01net.

Chronobiologie - Aurora. La chronobiologie est la science qui étudie les rythmes biologiques. Un rythme biologique ou biorythme est une variation périodique d'une fonction physiologique ou comportementale d'un être vivant. Les battements cardiaques, les menstruations chez la femme ou le brame du cerf peuvent être caractérisés comme des biorythmes. Un rythme biologique est d'abord défini par sa période, c'est-à-dire par le temps qui s'écoule entre les deux moments où le phénomène se reproduit à des valeurs comparables. Cette période est de l'ordre de la seconde pour les battements cardiaques, de l'ordre de 28 jours pour les menstruations chez la femme et d'un an, vers octobre, pour le brame et la période de rut chez le cerf.

Mais parce que le phénomène périodique n'a pas toujours la même amplitude, on tient compte, également, pour le caractériser, de son amplitude moyenne. Les rythmes peuvent être pluriannuels. Synchronisation et désynchronisation des horloges biologiques. Quelques Sites Internet et articles : ... Page d'accueil - Aurora. REUNION SUR L'AMENAGEMENT DES RYTHMES SCOLAIRES Animée par Monsieur le Professeur François TESTU, Chronobiologiste, Professeur à l'Université de Tours. ISSOIRE, le 25 janvier 2001 Avertissement liminaire : Après plus de 20 ans de recherches, le Professeur TESTU ne peut apporter de solution miracle aux problèmes posés par l'aménagement des rythmes scolaires, mais un certain nombre d'informations qui doivent permettre d'orienter la réflexion et aider à se faire une conviction.

L'école française a maintenant environ 120 ans, l'âge de la maturité, ce qui explique peut-être que, contrairement aux pratiques passées, on s'informe aujourd'hui avant de réaménager le temps scolaire. C'est nouveau. Naguère, les emplois du temps ne prenaient en compte ni les besoins ni les intérêts des enfants, mais n'étaient fondés sur les croyances et les intérêts des adultes. Les rythmes de vie de l'enfant : le discours est inversement proportionnel aux connaissances que l'on en a. Georges HERVE, pour R.E.V.E.I.L. Microsoft Word - 06a0029_memoire_Mémoire.doc - 06a0029.pdf - Aurora. Chronobiologie: Rythmes scolaires : quels sont les besoins de l'enfant ? - Développement - Enfant.com - Aurora. INTERVIEW - Quel rythme scolaire idéal pour les enfants ? - Le Point - Aurora.

Le ministre de l'Éducation, Luc Chatel, a lancé, sur un an, une réflexion autour de la question des rythmes scolaires. Le chronobiologiste Claude Gronfier, chercheur à l'Inserm, traque pour Le Point.fr les défauts du système existant et esquisse les meilleures solutions dans le strict intérêt des enfants.

Le Point.fr : Le rythme scolaire actuellement en vigueur en France est-il pertinent d'un point de vue scientifique ? Claude Gronfier : Non. Plusieurs rapports scientifiques établis pour l'Académie de médecine en 2010, le CNRS en 2005 et l'Inserm en 2001 montrent que ce n'est pas du tout efficace. Et notamment la semaine de quatre jours qui n'est pas une solution optimale du point de vue du fonctionnement de l'enfant. Quels problèmes cela pose-t-il ?

En premier lieu, un problème de sommeil. Ce qui veut dire en clair ? Notre horloge interne est synchronisée aux 24 heures grâce à une alternance régulière lumière/obscurité, autrement dit veille/sommeil. Elle n'est pas plus pertinente. Microsoft Word - Revue N°9.doc - 114957_3.pdf - Aurora.