background preloader

APDEN

Facebook Twitter

L’organisation d’un enseignement de l’information-documentation [APDEN] A partir d’une visibilité sur la réalité du métier et du cadre de travail des professeurs documentalistes, nous pouvons alors réfléchir aux liens à concevoir, concrètement, entre les enjeux d’apprentissages en information-documentation pour les élèves et l’évolution de la profession.

L’organisation d’un enseignement de l’information-documentation [APDEN]

La réalité en 2014 : la diversité des possibles En termes de postes, la règle en cours est d’un poste en collège (94,7 % selon l’enquête de 2015), sans distinction selon le nombre d’élèves. Il en va de même en lycée professionnel (88 %), alors que l’on trouve le plus souvent deux postes ou davantage en lycée GT (55 %). Les postes sont aussi bien confiés à des titulaires qu’à des contractuels, avec plus de 15 % de ces personnels précaires dans la fonction, quand cette proportion n’atteint que 5 % environ pour l’ensemble des enseignants [4].

De même, on compte un nombre conséquent de délégations fonctionnelles, mais avec des chiffres difficilement communiqués par les instances académiques responsables. Lecture critique des programmes de collège [APDEN] Dans l’attente d’une application effective des programmes présentés en septembre 2015 pour en faire l’analyse [1], regardons la part faite aux notions de l’information-documentation dans les programmes scolaires appliqués en 2014, afin de dégager des relations intéressantes à consolider du point de vue d’une progression, pour ce qui concerne les éléments interdisciplinaires, mais aussi pour questionner l’existant et rechercher des voies d’amélioration, en particulier depuis notre schéma de progression.

Lecture critique des programmes de collège [APDEN]

On s’en tient ici aux « programmes », si ce n’est pour la technologie, avec le supplément intéressant des « ressources pour faire la classe ». Il faut noter que la plupart des documents d’accompagnement mettent en avant la nécessité de travaux de recherche documentaire en collaboration avec le professeur documentaliste, en précisant les objectifs pédagogiques et la réflexion sur le rôle de chaque intervenant. Environnements informationnels et numériques Conclusion. Les programmes de l’information-documentation au collège [APDEN] Dans chaque champ, on précise les objectifs retenus pour le niveau, puis les notions développées, dans le cadre d’une découverte, d’une initiation ou d’un approfondissement.

Les programmes de l’information-documentation au collège [APDEN]

Les savoirs sont accompagnés de commentaires afin de faciliter la mise en œuvre. Classe de sixième L’enseignement de l’information-documentation en classe de sixième a une triple visée : consolider, enrichir et structurer les acquis de l’école primaire ; préparer à l’acquisition des connaissances et compétences nécessaires à la maîtrise de l’information ; développer la capacité à utiliser les ressources imprimées et numériques de manière critique. 1. A l’école primaire, les élèves ont eu l’occasion de se familiariser avec les outils informatiques et avec quelques ressources numériques adaptées. Les bases communes de l’information-documentation au lycée [APDEN] Classe de seconde La classe de seconde est une classe de détermination.

Les bases communes de l’information-documentation au lycée [APDEN]

Le cadre programmatique du curriculum en information-documentation a pour fonction : Lecture critique des programmes du lycée [APDEN] Nous n’explorerons pas ici, dans le détail, les contenus programmatiques des filières spécialisées, mais nous considérerons que tout lien entre savoirs spécifiques et enjeux pédagogiques doit être développé pour favoriser l’information-documentation, en particulier quand les temps scolaires sont spécifiquement consacrés à des apprentissages professionnels.

Lecture critique des programmes du lycée [APDEN]

Il s’agit surtout, dans ce cadre, de savoir ce qui tient de contenus communs, avant d’envisager des approfondissements spécifiques. L’implication des professeurs documentalistes est évidente pour cerner ce qui, dans l’information-documentation, doit être mis en avant dans des enseignements marqués par leur finalité professionnelle. A cet effet, dans une lecture critique, quelques éléments de spécialisations ou d’options méritent une lecture attentive. Nos sources pour documents de travail :Pour accès à l’ensemble des textes de programmes pour le lycée : l’enseignement agricole : Environnements informationnels et numériques Conclusion.

De l’informatique, du médiatique, de l’informationnel ? [APDEN] En mai 2013, a été publié un rapport de l’Académie des Sciences, intitulé « L’enseignement de l’informatique en France : il est urgent de ne plus attendre ».

De l’informatique, du médiatique, de l’informationnel ? [APDEN]

Ce rapport porte les réflexions et conclusions d’un groupe de travail constitué d’académiciens de la section des Sciences mécaniques et informatiques et d’acteurs spécialistes des technologies informatiques dans l’éducation et la formation. En mettant en avant la nécessité d’une sensibilisation à la science informatique à l’école primaire, d’un enseignement spécifique de l’informatique au collège et d’un enseignement obligatoire de l’informatique au lycée, la conclusion principale du rapport rejoint, dans ce même domaine, le lobbying des milieux économiques pour un tel enseignement, lobbying cité dans le rapport.

Cette conclusion rejoint, par ailleurs, les thèmes de recherche de certains universitaires associés à la rédaction du rapport. Penser les niveaux scolaire et cognitif des élèves [APDEN] Les bases théoriques de l’information-documentation, issues des travaux menés notamment en Sciences de l’information et de la communication (SIC), permettent d’accompagner la transposition didactique des notions essentielles.

Penser les niveaux scolaire et cognitif des élèves [APDEN]

Nous pouvons par ailleurs nous appuyer sur vingt-cinq années de pratiques, qui ont grandement évoluées, depuis l’initiation à la recherche documentaire, expression qui, si elle subsiste ici ou là, s’est élargi vers des apprentissages réfléchis en information-documentation. Ressources [APDEN] L’identification des notions et le travail de didactisation Un processus d’identification et de transposition didactique a été engagé par le groupe de travail associé à la mise en place et à la première phase de rédaction d’un Wikinotions Infodoc.

Ressources [APDEN]

Il a fait suite à la publication d’un numéro de Mediadoc consacré aux savoirs scolaires en information-documentation, sous les plumes, entre autres, d’Ivana Ballarini, de Pascal Duplessis et d’Alexandre Serres [1]. Il s’agissait, en s’inspirant des travaux en didactique de Britt-Mari Barth [2], de permettre la construction de chaque notion par les élèves, avec la décomposition d’une définition par attributs ou caractéristiques puis, selon différents niveaux de formulation, de proposer des exemples et des contre-exemples permettant une meilleure appropriation de la notion, vers une construction propre de la définition par l’élève. Wikinotions Infodoc - Évaluation : des contenus pédagogiques au tronc commun [APDEN]

L’évaluation est un sujet complexe pour les professeurs documentalistes.

Évaluation : des contenus pédagogiques au tronc commun [APDEN]

Beaucoup d’entre eux écartent l’idée de la notation, ce qui peut occasionner une difficulté pour suivre la progression de chaque élève en information-documentation. Le mode d’évaluation du Socle commun de 2006 a été reçu favorablement par de nombreux collègues, pour la lisibilité qu’il donnait aux élèves, aux équipes pédagogiques et aux parents, dans le suivi de l’acquisition des connaissances et compétences. Cet outil permettait une intégration évidente des professeurs documentalistes, selon les items proposés, malgré les difficultés locales à faire reconnaître des compétences professionnelles dans le domaine pédagogique, et donc en matière d’évaluation.

Parfois, il s’agit simplement de difficultés à faire apparaître le professeur documentaliste au sein du groupe de l’équipe pédagogique enregistrée dans l’outil informatique employé pour la formalisation de cette évaluation. 1. 2. 3.