background preloader

Articles à lire

Facebook Twitter

Articles à lire 2018-2019

Articles 2017-2018. Greve ehpad 30-01-18. Alimentation. Inégalités de santé. Cancer. SIDA. Tabac. Physiopathologie. Perturbateurs endocriniens. Résistance bactérienne. Choc toxique. Éducation. Vaccination. Métier infirmier. Aide aux aidants : le baluchonnage arrive en France. Par la rédaction d'Allodocteurs.fr Rédigé le Onze millions de Français aident régulièrement à domicile un proche pour des raisons de santé ou à cause d'un handicap.

Aide aux aidants : le baluchonnage arrive en France

Pour les soulager, le gouvernement a annoncé qu'il allait tester le principe du "baluchonnage", rebaptisé "relayage". Il figure dans le projet de loi sur le droit à l'erreur, destiné à simplifier les procédures administratives. Annoncée fin novembre, la mesure était très attendue par les associations. Pourquoi les aidants attendent-ils avec impatience cette mesure ? C. Quels sont les obstacles au "baluchonnage" en France ? C. Comment fonctionne le baluchonnage au Québec ? C. Besoin d'un conseil médical ? Service proposé par Sponsorisé par Ligatus. Espérance de vie - Mortalité. Sommaire Publication Présentation En France, en 2013, l’espérance de vie à la naissance augmente légèrement, après avoir marqué le pas en 2012.

Espérance de vie - Mortalité

Dans les conditions de mortalité de 2013, une femme vivrait en moyenne 85,0 ans et un homme 78,7 ans. L’espérance de vie des femmes retrouve en 2013 son niveau de 2011 et celle des hommes gagne 0,2 an sur l’année 2012. Dans quasiment tous les pays de l’Union européenne, la durée de vie s’allonge et les écarts entre hommes et femmes se réduisent. En 2013, on enregistre 572 000 décès en France (hors Mayotte), soit légèrement plus qu’en 2012. Haut de page Tableaux et graphiques Pour en savoir plus « Bilan démographique 2013 : trois mariages pour deux pacs », Insee Première n°1482, janvier 2014.« Baby-boom et allongement de la durée de vie : quelles contributions au vieillissement ? Quiz : savez-vous ce qui est permis ou interdit au nom de la laïcité ?

En France, la laïcité est un principe constitutionnel.

Quiz : savez-vous ce qui est permis ou interdit au nom de la laïcité ?

Mais savez-vous comment il se traduit dans la vie quotidienne ? Invité par la conférence des évêques de France lundi 9 avril, Emmanuel Macron a souligné qu’il fallait « réparer » le lien entre l’Etat et l’église catholique, séparés strictement depuis 1905. Le discours du chef de l’Etat a été vivement critiqué à gauche par Génération·s, le mouvement de Benoît Hamon, qui estime qu’il s’agit d’une « atteinte sans précédent à la laïcité ».

Savez-vous comment est appliqué ce principe dans la vie quotidienne et ce qu’il implique ? Vérifiez-le avec notre quiz. Lire aussi nos explications : La laïcité : un concept, deux interprétations. Virus, bactéries, champignons, parasites : quid des agents infectieux ? Les micro-organismes sont des êtres vivants de taille microscopique.

Virus, bactéries, champignons, parasites : quid des agents infectieux ?

Il en existe des milliers d’espèces différentes dans notre environnement. Si certains ont un fort pouvoir pathogène pour l’homme, la plupart d’entre eux sont indispensables à sa survie ainsi qu’au bon fonctionnement de la planète (équilibre atmosphérique, purification des eaux, fertilisation des sols…). A l’état naturel, les micro-organismes sont stables. Ils se développent dans des milieux comme l’environnement (sol, surfaces, eau, air) ou sur un hôte spécifique (végétal, animal), appelés réservoirs. Ils se reconstituent à chaque fois que l’on cherche à les éliminer. Si la plupart des espèces sont inoffensives pour l’homme, certaines sont plus ou moins pathogènes, on parle alors d’agents infectieux. Un agent infectieux peut être transmis par le biais d’un environnement souillé, d’un vecteur (moustique, tique…) ou de façon interhumaine (horizontale = d’homme à homme ; verticale = in utéro).

Les bactéries. Resumer l'article : D’après une étude de l’Anses, les habitudes et modes de consommation alimentaires des Français sont un miroir des inégalités sociales.

Resumer l'article :

LE MONDE | • Mis à jour le | Par Clément Le Foll Mercredi 12 juillet, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation (Anses) a publié sa troisième étude sur les habitudes alimentaires des Français (INCA 3). Réalisé tous les sept ans, ce vaste rapport analyse de manière minutieuse les comportements et habitudes alimentaires des Français. L’étude a été menée entre 2014 et 2015 sur un échantillon de 5 800 personnes représentatives de la population (près de 3 100 adultes et 2 700 enfants), à raison d’un, deux ou trois jours chacune, soit 13 600 journées de consommation et 320 000 aliments analysés.

Les résultats ont été ensuite interprétés par un groupe d’experts, composé de nutritionnistes, épidémiologistes, toxicologues, microbiologistes. Des aliments similaires, mais en proportions différentes Produits bio et compléments alimentaires.