background preloader

Phylogénétique

Facebook Twitter

Logiciel classification phylogénétique. "Classification phylogénétique" Ce logiciel n'est pas adapté pour les élèves de 6ème Travail réalisé avec ma fille Cécile pour mes élèves et mis à la disposition des personnes intéressées (pour un usage non commercial). Je n'aurais pas pu réaliser ce travail sans celui de François CORDELIER et Daniel BOULLANGER (Académie de Nantes) Cette application vous permet de découvrir une classification phylogénique simplifiée, limitée aux caractères qu'il est possible de faire découvrir à des élèves de 6ème.Un glossaire est disponible à partir de chaque page, pour les mots pouvant présenter des difficultés de compréhension. Il existe divers possibilités pour explorer cette classification : TP insectes: classification phylogénétique. Qu'est-ce qu'un arbre phylogénétique ?

Classification phylogénétique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Classification phylogénétique

Cette classification est principalement fondée sur les méthodes de la cladistique, méthode établie en 1950 par Willi Hennig[1]. Cette méthode révolutionna ainsi toute la systématique à partir de la fin des années 1960. L'analyse cladistique qui sert de base à l'établissement de cette classification considère les caractères à toutes les échelles à valeur égale : les caractères macroscopiques et microscopiques issus de l'anatomie comparée et de l'embryologie, les caractères moléculaires[2] issus de la biochimie et de la biologie moléculaire, ainsi que les données apportées par la paléontologie. Principes[modifier | modifier le code]

Arbre phylogénétique des familles actuelles de serpents. Classification phylogénétique du vivant - La classification phylogénétique - [ ] La classification phylogénétique La classification scientifique contemporaine est phylogénétique.

La classification phylogénétique - [ ]

Cette classification est très récente. Le premier article de vulgarisation a vu le jour dans les années 50, cela n’a commencé à être enseigné à l’école qu’au début des années 90. Les écoles primaires appliquent rarement cette nouvelle façon d’aborder la classification animale. La plupart des enseignants du premier degré a été instruit avec la classification traditionnelle et cela demande de démolir d’anciennes habitudes pour construire et adopter une nouvelle démarche. La première application d’une classification phylogénétique date de 1950, avec Willy Hennig, entomologiste allemand, qui se base sur l’idée que tous les organismes ont une origine unique. Comme toute science, elle évolue, tant dans ses méthodes (comment s’y prendre pour classer ?) Phylogénétique - Woody's Wild Web Page. La classification phylogénétique du vivant. Collection : Hors collectionEditeur : Belin Savez-vous que vous êtes plus proches d'un bolet que d'une pâquerette ?

La classification phylogénétique du vivant

Que les crocodiles sont plus proches des oiseaux que des lézards ? Que les dinosaures sont toujours parmi nous ? Que les termes « poissons », « reptiles » ou « invertébrés » ne sont pas scientifiques ? C'est là le résultat des bouleversements de la classification, dont les méthodes ont été totalement repensées au cours de ces trente dernières années. Guillaume Lecointre est professeur au Muséum national d'histoire naturelle, département « Systématique et Évolution », chercheur dans l'UMR « Systématique, Adaptation, Évolution ».Hervé Le Guyader est professeur à l'université Pierre-et-Marie-Curie (Paris VI), directeur de l'UMR « Systématique, Adaptation, Évolution ». OEF Arbres phylogénétiques. Ce module regroupe pour l'instant 49 exercices permettant de se familiariser avec l'analyse et la construction d'un arbre phylogénétique.

OEF Arbres phylogénétiques

Classification phylogénétique ... Classification évolutive des Vertébrés. 1_20classification_202012. Classification phylogénétique de la Lignée verte. Une nouvelle publication est disponible sur le site de Tela Botanica.

Classification phylogénétique de la Lignée verte

Réalisé par Mathieu Reymond en 2007, dans le cadre de sa thèse, ce document présente les principaux groupes de la phylogénie de la Lignée verte. Introduction Classification classique du vivant Face à la diversité du monde vivant (environ 1 800 000 espèces décrites, soit 10 ou 100 fois moins que le nombre d’espèces prédites), les biologistes ont de tout temps essayé de regrouper des êtres vivants entre eux afin de comprendre avec différentes méthodes quelles étaient les grandes divisions du vivant. Ainsi, le naturaliste Carl von Linné (1707-1778) proposait une classification fixiste où le vivant était classé selon un ordre divin autour de sept niveaux hiérarchiques à savoir : règne, embranchement, classe, ordre, famille, genre et espèce.

Ainsi, la classification classique de part ses bases fixistes présente le désavantage majeur de ne pouvoir refléter l’évolution des espèces. Classification phylogénétique du vivant. (où placer les oiseaux dans l'arbre du vivant ?)

Classification phylogénétique du vivant

D'après LECOINTRE Gu., LE GUYADER H., 2001. Classification phylogénétique du vivant. Éd. Belin. 544 pages + annexes. ISBN 2-7011-2137-X (voir du même auteur : Construction d'une classification phylogénétique et aussi articles dans Wikipedia) (cliquez sur les noms pour avoir les définitions ou voir le glossaire, en construction) Glossaire (en cours) Actinistiens : groupe frère des Rhipidistiens, avec lesquels ils forment le clade des Sarcoptérygiens. Batraciens retour à l'arbre Bilatériens : un des clades basaux des Eumétazoaires. Gouy. Darlu_tassy. Phylogénie - Phylogénétique. La phylogénie correspond à l’étude des liens existant entre espèces apparentées.

Phylogénie - Phylogénétique

Grâce à elle, il est possible de retracer les principales étapes de l’évolution des organismes depuis un ancêtre commun et ainsi de classifier plus précisément les relations de parentés entre les êtres vivants. La phylogénie, une notion plus que centenaire La notion de phylogénie est indissociable de l’évolution, puisqu’elle part du principe que les organismes possèdent entre eux un lien de parenté. La notion d’évolution, théorisée pour la première fois par Jean-Baptiste Lamarck en 1809 sous le nom de transformisme, a mis du temps avant de s’imposer. Les travaux de Charles Darwin, publiés en 1859, vont apporter des éléments solides attestant d’une évolution progressive depuis un hypothétique ancêtre commun universel, à l’origine de toutes les formes de vie actuelles. Ainsi, il existe inéluctablement une parenté entre les espèces, liées par une histoire évolutive propre à chacune. Phylogénie. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Phylogénie

On représente couramment une phylogénie par un arbre phylogénétique. Le nombre de nœuds entre les branches, qui représente autant d'ancêtres communs, indique le degré de parenté entre les taxons. Plus il y a de nœuds et donc d'ancêtres entre deux espèces, plus leur parenté est éloignée, c'est-à-dire que leur ancêtre commun est ancien.

Dans un arbre (dendrogramme) élaboré par phénétique (phenogramme), la longueur des branches représente la distance génétique entre taxons ; dans un arbre élaboré par cladistique (cladogramme), on place sur les branches les événements évolutifs (états dérivés de caractères homologues) ayant eu lieu dans chaque lignée. Présentation[modifier | modifier le code] Cladistique[modifier | modifier le code] Ainsi l'aile de la chauve-souris et de l'oiseau sont-ils homologues en tant que membres antérieurs, et non en tant qu'ailes. Phénétique[modifier | modifier le code] le groupe des reptiles. Arbre phylogénétique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Arbre phylogénétique

Arbre phylogénétique, basé sur le génome d'après Ciccarelli et al. (2006)[1] Les arbres phylogénétiques ne considèrent pas les transferts horizontaux, et un nouveau modèle se développe en phylogénie, celui de graphe ou réseau phylogénétique qui permet de les prendre en compte, ainsi que les recombinaisons. Historique[modifier | modifier le code] Darwin est le premier à avoir illustré et popularisé le concept d'un arbre de la vie, dans son ouvrage De l'origine des espèces, publié le .

Plus d'un siècle plus tard, les biologistes de l'évolution utilisent encore des diagrammes en forme d'arbre pour décrire l'évolution des espèces.