background preloader

Maladie de la pomme de terre

Facebook Twitter

Histoire - Pommesdeterre.be. Les pommes de terre sont originaires d’Amérique du Sud.

Histoire - Pommesdeterre.be

Avec le maïs et les haricots, elles formaient la base de l’alimentation des Incas. Au milieu du 16e siècle, les conquistadores espagnols envahissent le Pérou et le Chili actuels à la recherche d’or et d’argent. C’est ainsi qu’ils découvrent la pomme de terre, qu’ils ramènent en Europe. Lentement mais sûrement, elle entreprend une progression vers le nord, étendant finalement sa renommée au continent entier. Résistante à l’hiver et facile à cultiver, la pomme de terre s’avéra d’un grand secours pour lutter contre les grandes famines ravagèrent le continent européen au 16e siècle et par après. Bon marché, facile à cultiver, la pomme de terre était au début surtout consommée par la population pauvre. Un pharmacien, Antoine Augustin Parmentier (1737 – 1813), contribua grandement à installer cette nouvelle habitude. John Libbey Eurotext : Éditions médicales et scientifiques France : revues, médicales, scientifiques, médecine, santé, livres - Texte intégral de l'article.

Auteur(s) : Bud Platt1 1Agriculture and Agri-Food Canada, 440, University Avenue, C1A 4N6 Charlottetown, Canada Fréquence, symptômes et impact de la maladie Le mildiou de la pomme de terre, causé par le Phytophthora infestans (Mont.) de Bary (Lucas et al., 1991), est l’une des premières maladies des cultures à avoir été découverte et celle qui a eu le plus grand impact sur l’agriculture ainsi que sur la santé humaine et les conditions sociales au Canada comme ailleurs dans le monde : rappelons la famine survenue en Irlande durant les années 1840.

John Libbey Eurotext : Éditions médicales et scientifiques France : revues, médicales, scientifiques, médecine, santé, livres - Texte intégral de l'article

Ravageurs et maladies des Pommes de terre. Les ravageurs Nos charmants tubercules sont la cible de bien des appétits et, comme nous ne sommes pas très partageurs, nous devrons lutter contre ces gourmands que je classerai en trois groupes :Les insectes souterrains, les insectes de surface, les rongeurs.

Ravageurs et maladies des Pommes de terre

Les insectes souterrains, c’est-à-dire ceux qui vivent dans la terre et dont la présence est discrète. Le ver fil de fer ou larve de taupin, (2 à 3 cm de long, teinte jaune orangée ou ivoire, tête brune, le corps constitué d’anneaux). Celui-ci va s’attaquer aux tubercules et les percer d’un grand nombre de trous de 2 à 3 mm de diamètre. Il est possible de piéger le taupin en enterrant, coupe contre terre, un morceau de Pomme de terre repéré par une petite baguette. La courtilière ou grillon taupe : c’est un orthoptère (famille des sauterelles) qui creuse des galeries et qui s’attaque à tous types de racines.

Gale poudreuse : des gales brunes se développent en cours de conservation et laissent échapper une poudre brune en éclatant. Maladie de la pomme de terre : alternariose. M.

Maladie de la pomme de terre : alternariose

Jean-Claude Dupuis (Langueux, 22), lecteur abonné depuis des années au magazine Rustica, nous a envoyé des photos de ses plants de pomme de terre malades. « Cette année mes pommes de terre primeures de variété Amandine sont malades, malgré un traitement à la bouillie bordelaise. Pouvez-vous me faire savoir de quelle maladie il s’agit ? » IYP-5fr. Maladie des pommes de terre. Détection de maladies de pommes de terre - IRDA. Mildiou de la tomate et de la pomme de terre. Lors des étés orageux et humides, le mildiou fait des ravages.

Mildiou de la tomate et de la pomme de terre

Cette maladie attaque notamment les tomates et les pommes de terre. Les pieds de tomates se tachent de noir, d'abord les feuilles, puis les fruits. Comment lutter préventivement ? Que peut-on faire au potager bio pour limiter les dégâts ? La cause Tomates atteintes de mildiou Le mildiou de la tomate et de la pomme de terre est une maladie cryptogamique causée par un champignon appelé Phytophthora infestans. La maladie évolue très rapidement quand les conditions lui sont favorables : pluie, humidité élevée et températures comprises entre 12 et 25°C. Les symptômes Le mildiou est assez facile à reconnaître : Dégâts Le mildiou peut facilement détruire une récolte entière. Lutte préventive A la plantation Lorsque vous plantez les pieds de tomates, ne les serrez pas trop. Par ailleurs, l'ortie renforçant l'immunité de la plante : à la plantation, mettez au fond du trou des orties broyées,traitez régulièrement au purin d'orties.

Mildiou pomme de terre, Maladie pomme de terre, Traitement phytosanitaire mildiou - Syngenta. 2007 et 2008 sont deux années qui ont marqué les producteurs de pomme de terre.

Mildiou pomme de terre, Maladie pomme de terre, Traitement phytosanitaire mildiou - Syngenta

Comment expliquer cette pression mildiou exceptionnelle ? Quelles en sont les conséquences ? Comment mettre en oeuvre les bonnes stratégies pour s’en sortir ? Le mildiou apparaît dans la parcelle par foyers isolés avant de se généraliser. Les premiers symptômes peuvent être observés à partir de mai : • Les jeunes pousses se recouvrent d'un duvet blanc ; elles disparaissent rapidement ainsi que le tubercule mère La température et l'humidité jouent un rôle déterminant dans le développement du mildiou, en particulier pendant les phases de contamination : une humidité relative supérieure à 90% et une température moyenne supérieure à 16°C favorisent la propagation de la maladie.

Maladies communes de la pomme de terre et problèmes physiologiques. Guide-pdt-partiel. AFSCA - Maladies de la pomme de terre : Maladies bactériennes. Description : La pourriture brune est causée par la bactérie Ralstonia solanacearum.

AFSCA - Maladies de la pomme de terre : Maladies bactériennes

La race 3, qui concerne nos régions, touche principalement la pomme de terre et la tomate et est sans grande virulence sur les autres cultures de solanacées. Elle présente un optimum de croissance à une température plus faible (27°C) que les autres races (R1 et 2). Les autres plantes-hôtes sont les adventices S. dulcamara, S. nigrum.

La bactérie a été également découverte dans des productions de Pelargonium hortorum. Symptôme sur feuillage : Le premier symptôme visible est le flétrissement des feuilles des extrémités des branches pendant les chaleurs diurnes et leur récupération la nuit tombée; enfin, les plantes ne récupèrent plus et meurent. Symptômes sur tubercules : LES POMMES DE TERRE VARIETES PLANTATIONS MALADIES. Les semis se font en pleine terre : Fin avril pour les régions aux températures les plus rigoureuses Mi-mars dans l'Ouest Fin février dans le Midi Plus de 100 variétés de pommes de terre sont proposées sur le marché du jardinier amateur, il nous sera donc difficile de vous les énumérer toutes.

LES POMMES DE TERRE VARIETES PLANTATIONS MALADIES

Il vous faudra choisir entre : les variétés précoces (ou hâtives) : récolte 80 à 90 jours après la plantation les variétés mi -hâtives (ou semi-tardives) : récolte 90 à 120 jours les variétés tardives : 120 à 150 jours La pomme de terre aime les sols profonds et riches, il faut donc bien enrichir (avec un engrais riche en potassium) la terre et bien labourer. Il faut déposer les tubercules dans des sillons profonds de 15 cm, les germes vers le haut. Chaque sillon doit être espacée d'environ 50 cm Température minimale : 10° Fiches techniques des maladies et ravageurs de la pomme de terre - Le plant français de pomme de terre. Maladies et parasites de la pomme de terre. Maladies de la pomme de terre. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Maladies de la pomme de terre

Les maladies de la pomme de terre (Solanum tuberosum L. sont très nombreuses et sont causées par des agents pathogènes très divers: bactéries, champignons, protistes, virus, viroïdes, nématodes, phytoplasmes, etc., par des désordres physiologiques ou par des facteurs environnementaux. On estime à 160 environ le nombre de maladies affectant la pomme de terre, dont une cinquantaine dues à des champignons, une quarantaine à des virus et une dizaine à des bactéries, le reste étant attribuable à des facteurs abiotiques ou à des causes inconnues[1].