background preloader

Consoude

Facebook Twitter

La CONSOUDE cette plante méconnue : de_tout_un_peu. Mais attention, les feuilles contiennent un alcaloïde qui, consommé en trop grandes quantités ou trop souvent, peut être nocif (troubles hépatiques).

La CONSOUDE cette plante méconnue : de_tout_un_peu

Il ne faut en aucun cas consommer la racine. Enfin, ultime précaution, après récolte, lavez vos feuilles à l'eau vinaigrée et ou salée, avec le même soin que celui apporté au lavage des légumes. Beignets de consude farcis au chèvre frais (entrée pour 4 personnes) Pâte à crêpes : de farine1 oeuf1 dl de bière1 pincée de sel20 g de beurre liquide Préparer la pâte en ajoutant le beurre liquide à la fin. 1 petite tomme de chèvre fraîche ou fromage frais double crème 10 petites feuilles de livèche(Ache de montagne) sel et poivre Hacher les feuilles de livèche, mélanger au fromage de chèvre et assaisonner. 16 jeunes feuilles de consoude Les laver et sécher délicatement. Une des faces de la feuille de consoude est hérissée de petits poils.

Beurre à rôtir Chauffer dans une poêle à revêtement antiadhésif. Servir très chaud. Consoude à la japonaise Bon appétit. Plantes comestibles. Consoude : usages alimentaires et thérapeutiques. Des travaux scientifiques ont mis en évidence une certaine nocivité de la consoude, jetant le pavé dans la marre des nombreux utilisateurs de cette plante fétiche.

Consoude : usages alimentaires et thérapeutiques

Aucune dose létale n'a pu être raisonnablement fixée, étant donné qu'une lésion du foie ne pourrait apparaître que pour l'absorption de quantités énormes. Or la toxicité très faible et toute relative, notamment des feuilles de la consoude officinale (d'autres plantes d'usage alimentaire ou médicinal comportent des risques au moins aussi importants), a partagé les avis: d'un côté les scientifiques au diagnostic alarmiste sans appel, de l'autre ceux qui relativisent et qui s'en remettent à l'expérience deux fois millénaire qui contredit les premiers. Il n'en reste pas moins que la commercialisation des produits contenant de la consoude à usage interne humain a subi un coup de frein notoire au Canada d'abord, où elle est réglementée, aux Etats-Unis et dans le reste du monde.

Les utilisateurs sont désemparés. Retour à l'accueil. Consoude. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Consoude

Le nom français « consoude » provient des capacités de ces plantes à accélérer la consolidation des fractures grâce à leur teneur en allantoïne. Elles étaient en effet très utilisées autrefois pour cet usage. Histoire[modifier | modifier le code] Connues depuis l'antiquité comme plantes médicinales, les consoudes ont été propagées le long des grandes routes européennes par les pèlerins et les gens du voyage. En vogue au XIXe siècle en Angleterre, elles ont connu un engouement depuis les années 1960 aux États-Unis et ailleurs pour leur intérêt thérapeutique et pour le jardin. Description générale[modifier | modifier le code] Les feuilles sont velues et épaisses, élancées et rudes au toucher, soutenues par un solide pétiole.

Au milieu de la touffe de feuilles émergent des tiges florifères garnies de clochettes de couleur variable suivant les variétés. La corolle est formée par 5 pétales soudés ensemble. Utilisation[modifier | modifier le code] Consoude officinale. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Consoude officinale

La Consoude officinale (Symphytum officinale) est l'espèce caractéristique du genre Symphytum. Elle présente de nombreuses variétés et s'hybride facilement, cette dernière caractéristique ayant été utilisée en agronomie comme en horticulture. Les limites de définition de l'espèce ne sont d'ailleurs pas fixées de manière définitive (voir l'article sur les consoudes). C'est une plante utile et utilisée depuis longtemps, à la fois pour la production agricole, pour ses vertus thérapeutiques et pour l'agrément des jardins.

Des résultats contradictoires ont été obtenus quant à la présence de vitamine B12. Noms vernaculaires[modifier | modifier le code] Oreille d'âne, Langue de vache, Confée, Grande Consoude. Étymologie[modifier | modifier le code] Description[modifier | modifier le code] Tige piquante La consoude est une grande plante vivace de 30 à 130 cm, en grandes colonies. Écologie[modifier | modifier le code] Propriétés[modifier | modifier le code] Consoude.