background preloader

Ass Vie

Facebook Twitter

EuroCroissance

La clause bénéficiaire démembrée, un outil patrimonial, assurance vie, succession - Chronique Gan Patrimoine. Nathalie (48 ans), et son frère Antoine (49 ans) sont tous deux désignés bénéficiaires nus-propriétaires du contrat d’assurance-vie de leur père, André (78 ans).

La clause bénéficiaire démembrée, un outil patrimonial, assurance vie, succession - Chronique Gan Patrimoine

Dans la clause bénéficiaire du contrat, souscrit il y a 10 ans avec 600.000€, leur mère Odette (82 ans) a été désignée usufruitière. Le contrat a aujourd’hui une valorisation de 1.120.000 €. André a lu une brève dans un journal spécialisé à propos d’un important changement de régime fiscal survenu il y a quelques mois concernant la clause bénéficiaire démembrée. Il souhaite aujourd’hui mieux comprendre la nature des changements mais surtout les conséquences potentielles pour lui et sa famille. Le démembrement de la clause bénéficiaire consiste en réalité en un démembrement des capitaux délivrés aux bénéficiaires.

Le ou le(s) nu(s)-propriétaire(s) qui ne perçoit(vent) aucun fonds détient(nent) par contre une créance de restitution d’une somme équivalente au montant des capitaux versés. Une nouvelle donne fiscale : Août 2012. Démembrement et assurance-vie - Demembrement.com. Dans l'acceptation courante, le contrat d'assurance vie ne concerne qu'une certaine somme d'argent qui reviendra au bénéficiaire en cas de décès du commanditaire.

Démembrement et assurance-vie - Demembrement.com

Le contrat peut pourtant s'étendre à d'autres éléments comme des biens immobiliers. Ainsi, on peut aussi trouver des clauses d'assurance vie dans lesquels apparait le concept de démembrement. Dans ce cas, la clause du bénéficiaire du contrat doit présenter des éléments précis pour le démembrement du capital. Ainsi sont exigés les noms de l'usufruitier et des nue-propriétaires. Pour se parer d'un prédécès des bénéficiaires directs, la clause bénéficiaire doit aussi préciser le nom des bénéficiaires de second rang. Axa : Démembrement de la clause béné du contrat d'€™assurance vie. Le principe… Le démembrement de la clause bénéficiaire consiste à désigner un bénéficiaire pour l'usufruit (généralement le conjoint) et un ou plusieurs autres bénéficiaires pour la nuepropriété (généralement les enfants).

Axa : Démembrement de la clause béné du contrat d'€™assurance vie

Le plus souvent, les fonds dus au décès de l'assuré seront versés à l'usufruitier au titre d'un quasi-usufruit. Ce dernier pourra alors en principe en disposer librement sa vie durant et ne devra les restituer aux nus-propriétaires qu'à son propre décès. La fiscalité applicable au décès de l'assuré Pour les capitaux dus au titre des décès survenus avant le 31 juillet 2011, l'usufruitier était le seul redevable de la fiscalité. Seuls des prélèvements sociaux étaient dus sur les produits générés par le contrat. Pour les capitaux dus au titre des décès survenus depuis le 31 juillet 2011, les nuspropriétaires sont désormais susceptibles en fonction des montants en jeu d'être redevables du prélèvement de 20 % spécifique à l'assurance vie.

Contrats assurance vie : les taux - rendements. Au 12 janvier, sont recensés les taux de rendements des contrats de : Le Conservateur, Afer, Gaipare, SMABTP, ASAC-FAPES, MAAF, GMF, MACSF, la Maif, LinXea, Groupe Apicil, Bourse Direct, Vauban Humanis, Assurances Saint-Yves, Carac, AG2R La Mondiale, Macif.

Contrats assurance vie : les taux - rendements

Pour certains contrats, faute de communication de la part de l'assureur, la rédaction n'a pas pu compléter le tableau. Si toutefois vous êtes en possession d'informations manquantes, vous pouvez les envoyer, par mail, à la rédaction : lecteurs@votreargent.fr.

Bacquet

Assurance vie : taux / rendements 2013. L'assemblée nationale alourdit les modifications prévues sur les successions via l'assurance-vie. Le projet initial de loi de finances rectificative, en plus de créer les contrats euro-croissance et vie génération, augmente le taux des droits de succession, de 25 à 31,25 %, sur les transmissions via l'assurance-vie au-delà de 1 055 338 euros.

L'assemblée nationale alourdit les modifications prévues sur les successions via l'assurance-vie

Ce chiffre correspond, en fait, à la limite inférieure de la septième ligne de la première colonne du tableau I de l'article 777 du CGI, soit 902 838 euros en 2012, plus l'abattement de 152 500 euros. La première loi de finances rectificative pour 2011 avait déjà porté le taux de prélèvement de 20 à 25% au-delà de 902 838 euros après abattement de 152 500 euros. Il est néanmoins possible d'échapper à cette hausse en investissant dans les contrats vie génération. Investis partiellement en actions de PME et d'ETI, dans du logement social et intermédiaire, ou encore dans les entreprises de l'économie sociale et solidaire, ces contrats bénéficient d'un abattement de 20 % appliqué avant l'abattement de 152 500 euros. Allons plus loin avec un exemple : Assurance vie : deux contrats pour une réforme. ASSURANCE VIE SELECTION - FIP EDITIONS. 800 contrats d'assurance vie à la loupe Monosupport Multisupports Loi Madelin PERP Internet Capitalisation Article 83 Recherche alphabétique Recherche par promoteur Recherche multicritères Que vaut votre contrat?

ASSURANCE VIE SELECTION - FIP EDITIONS

Entrez le nom des contrats à comparer : Placement : Assurance-vie : le PS met un bémol à son projet de taxation. L'équipe de François Hollande a précisé que la taxation restera de 7,5% pour les contrats détenus depuis plus de huit ans.

Placement : Assurance-vie : le PS met un bémol à son projet de taxation

François Hollande réfléchit bel et bien à une modification de la fiscalité de l'assurance-vie. Mais l'option finalement retenue serait moins rude pour le contribuable que celle annoncée au départ. Michel Sapin, en charge du projet du candidat PS, a précisé jeudi que la taxation resterait de 7,5%, comme aujourd'hui, sur les revenus des contrats détenus depuis plus de huit ans. L'abattement de 4600 euros par personne serait également maintenu dans ce cas. Déclaration ISF : les contrats d’assurance vie rachetables - Money Guide. (MoneyGuide.fr) - Les contrats d’assurance vie rachetables, sont donc des contrats qui comportent une valeur de rachat, c’est-à-dire qu’il est possible d’effectuer un ou plusieurs retraits (ces opérations s’appellent des rachats).

Déclaration ISF : les contrats d’assurance vie rachetables - Money Guide

L’imposition pendant la phase d’épargne Pendant leur phase d’épargne, ces contrats rachetables sont soumis à l’impôt pour leur valeur de rachat au 1er janvier. Ce principe s’applique, quels que soient l’âge de l’assuré et la date de conclusion du contrat. Comparateur.bforbank.