background preloader

Sociologie

Facebook Twitter

Tourisme pour tous ! Comment la modernité a tué le voyage. FIGAROVOX/GRAND ENTRETIEN - Du tour d'Italie de Lamartine au Club Med, Marin de Viry, auteur de l'essai Tous touristes, nous raconte l'avènement du tourisme de masse et comment celui-ci, en tuant la possibilité d'un ailleurs, a rendu le voyage impossible.

Tourisme pour tous ! Comment la modernité a tué le voyage

Marin de Viry est écrivain et critique littéraire. Il est l'auteur d'un essai sur le tourisme de masse: Tous touristes (Café Voltaire, Flammarion, 2010). Figarovox: Vous écrivez dans Tous touristes: «Si le monde est un vaste dance floor sans frontières, quel sens a le mot tourisme?». Pouvez-vous expliquer ce paradoxe? La mondialisation, en tuant la possibilité d'un «ailleurs» par l'uniformisation du monde, aurait-elle tué le tourisme? Des usages de la culture, par Evelyne Pieiller. Il aura été beaucoup reproché à M.

Des usages de la culture, par Evelyne Pieiller

Nicolas Sarkozy de témoigner d’une étincelante absence de culture et d’envisager dans ce domaine une politique populiste. La gauche, quant à elle, est historiquement associée à la mise en œuvre de la démocratisation culturelle. Aujourd’hui qu’elle est au pouvoir, c’est donc avec un appétit doublement aiguisé qu’on entreprend de comprendre et de mesurer comment des acteurs de la scène publique se revendiquant de la gauche d’inspiration socialiste et apparentée définissent la culture ; car cette définition implique une politique, et sert ensuite à la justifier.

L’affaire n’est pas simple. D’ailleurs, M. La culture est posée avant tout comme moyen et lieu de l’expression de soi, qui devient une valeur intrinsèque, d’autant qu’elle est censée induire la très morale ouverture à l’autre, qui, à égalité, exprime lui aussi sa différence. LA CULTURE HACKER L’EMPORTERA-T-ELLE SUR LES MONOPOLES DU SAVOIR? Omar ODERMATT, fondateur de la plateforme SavoirLibre Introduction La question centrale qui a guidé notre réflexion lors du séminaire intitulé «Repenser l’exil –1» est la suivante: «sommes-nous tous des exilés?».

LA CULTURE HACKER L’EMPORTERA-T-ELLE SUR LES MONOPOLES DU SAVOIR?

Les vidéos de Melchior. [herodote.org] Voir le sommaire de ce numéro Joseph Martinetti Résumé : Les tourments du tourisme sur l’île de Beauté Avec un linéaire côtier d’environ 1000 km,dont 30% seulement est urbanisé, l’île de Beauté est un « territoire touristique en attente ».

[herodote.org]

Le tourisme de masse, qui s’est développé à partir des années 1960, a constituéen effet le vecteur majeur du réveil d’un nationalisme régional. Ce courant a pu légitimer le recours à la violence politique pour contrôler et limiter la bétonnisationdu littoral. Abstract : The torments of tourism on the Island of Beauty The Island of Beauty, with roughly 1000km of coastline and only 30% of it urbanized, is a « touristic territory awaiting ». L'avènement du tourisme de masse. Né à la fin du XVIIe siècle, le tourisme est passé d’une pratique réservée à une élite à une migration saisonnière amplement partagée.

L'avènement du tourisme de masse

Cette massification n’a pas pour autant supprimé les inégalités d’accès. À la fin du XVIIe siècle, Blaise Pascal écrivait que « tout le malheur des hommes vient d’une seule chose, qui est de ne savoir pas demeurer en repos dans une chambre » (Pensées). Au même moment, les jeunes aristocrates britanniques s’inquiétaient plutôt d’obtenir « une chambre avec vue » à chacune des étapes du grand tour qui les conduisait déjà jusqu’au Sud de l’Italie. Immortalisée par le roman d’Edward M. Forster, adaptée à l’écran par James Ivory (Chambre avec vue, 1985), cette étape obligée de la formation des jeunes Anglais de bonne naissance marque le point de départ du tourisme. Christophe guilluy : Métapo infos. S'acheter une vie, Zygmunt Bauman. La société contemporaine pousse les individus à se marchandiser en permanence.

S'acheter une vie, Zygmunt Bauman

Qu'ont en commun les candidats à l'immigration, choisis par les gouvernements, et les individus qui mettent en ligne leur profil sur les réseaux sociaux? Ils essayent de donner d'eux-même une image désirable. Les consommateurs cherchent à s'exposer sous un angle qui leur soit le plus favorable possible. Les individus sont à la fois les promoteurs de marchandises qu'ils consomment et des marchandises qu'ils promeuvent. Dans ce cadre, la société de consommation est définie par Bauman comme un réseau particulier de relations humaines. Observatoire des inégalités. 24 mars 2011 - Dans une société égalitaire, la quête de reconnaissance mène à une course effrénée aux statuts, aux diplômes et à la consommation de biens de distinction.

Observatoire des inégalités

Une analyse de Jean-François Dortier, extraite du magazine Sciences Humaines. En rédigeant son Discours sur l’origine et les fondements de l’inégalité parmi les hommes (1755), Jean-Jacques Rousseau espérait gagner encore une fois le concours lancé par l’académie de Dijon en 1752. Il l’avait déjà remporté brillamment deux années plus tôt avec son Discours sur les sciences et les arts. Mais cette fois-ci, il n’empochera pas de récompense. Bernstein_Langage_et_classes_soc.pdf (Objet application/pdf)