background preloader

LANGAGE

Facebook Twitter

GREC

An Introduction to Everything2. An Everything2 Help Document Why it's important to read this before you begin writing Everything2 may be unlike anything you have met before. This document introduces you to it. In a nutshell, Everything2 is... A Place to Read E2 offers you a huge amount of original writing of many kinds. A Place to Write You can become a member of the community and publish your own writing here. A Place to Discuss and Socialize E2 lets you interact with the highly diverse community of people who read and write the Everything2 content.

This is an unusual and vibrant community where you might be exposed to ideas, styles, viewpoints, personalities, suggestions about music, movies and other art forms, and other kinds of inspiration that you will not find in one place anywhere else. What it is Not While Everything2 contains discussions, it is not a bulletin board. If this is not clear, ask questions in the Chatterbox or approach the E2 Staff Back toEverything2 Help.

Language, literature and philosophy.

Les LANGUES

Linguistique - (le B.A-BA) Apprendre à lire. LE DISCOURS - PUBLIC SPEAKING - RHETORIQUE. Collaborative storytelling. L'am nagement linguistique dans le monde: page d'accueil. Les divers langages des choses | Sens et signe du monde et du vivant. Sens et signes de la création L'humanité, le vivant, l'homme Qu'est qu'un philosophe ? C'est un homme qui oppose la nature à la loi, la raison à l'usage, sa conscience à l'opinion et son jugement à l'erreur.

Chamfort La plupart des grandes interrogations philosophiques humaines dérivent de quelques grandes questions métaphysiques. L'homme peut-il être véritablement libre ? Toutes ces questions accompagnent la philosophie depuis ses débuts. hasard ou nécessité L'évolution nécessaire Évolution de la vie vers l'amour Le hasard est donc le mécanisme se comportant comme s'il avait une intention. Au principe atomiste cher à Épicure, d'un monde produit par l'agrégation d'atomes qui tombent de toute éternité dans le vide et se rassemblent au hasard pour constituer les choses, nous pouvons opposer le livre X des lois de Platon, ramenant ce hasard dans le giron de la nécessité. La mecaniqueuniverselle, comme une bonne vieille tour de Pise, penche.

Du big bang à l'humain Il n'y a pas de hasard Le signe. Italian. The Power of Words. Cahiers de praxématique. Prose, prosaïque, prosaïsme. 1 Voir G. Dessons, « Le négatif de la prose », dans Crise de prose, J. -N. Illouz, J. Neefs éd., PUV, (...) 1On sait que la notion de prose est définie traditionnellement d’une manière négative1. 2 Richelet ajoute : « Le mot de prose en ce sens n’a point de pluriel ». Ce mot se dit du langage & veut dire tout ce qui n’est pas vers2 2se répète jusqu’à aujourd’hui. 3 Pierre Larousse, Grand Dictionnaire universel du XIXe siècle, 1863. 3Cette définition de la prose, censée relever du pur constat, sans engendrer de jugement a priori, se charge d’une valeur esthétique négative dans l’adjectif prosaïque. 4 Littré relève « stille prosal » chez Christine de Pisan. 4Ces exemples témoignent de la généralisation d’emploi, au XIXe siècle, d’un adjectif que les siècles classiques avaient cantonné au domaine des vers, restreignant par là même l’usage antérieur. 5 Victor Hugo, lettre à Wilhelm Ténint, 16 mai 1843. 6 Wilhelm Ténint, Prosodie, Didier, 1844. 9 Wilhem Ténint, op. cit.

Marguerite ! 20 Voir G. Langue et parole : dichotomie ou dualité ? Rossitza KyhengUniversité Paris 10 SOMMAIRE : 1. La formule langage = langue + parole2. Parole effective et parole potentielle3. Parole potentielle et langue4. Parole ou discours ? 5. Langue et parole : deux temps d'un même processus, le langage La description du langage en tant que système complexe [1] se heurte aujourd'hui au lourd héritage de la tradition logico-grammaticale, qui - après Benveniste (1964 [2]) - pose le niveau de la proposition comme palier supérieur du système de la langue et renvoie brutalement la phrase dans le domaine du discours, en instaurant ainsi une barrière quantitative, et surtout qualitative entre langue et discours. 1. Le langage n'est pas une somme mécanique de deux systèmes autonomes « langue » et « parole » comme essaie de nous le faire croire l'approche analytique propre aux courants structuralistes.

Au sein du structuralisme lui-même, Hjelmslev et Guillaume se sont insurgés contre l'interprétation mécanique et simpliste de la formule saussurienne. 2. Persée : Portail de revues en sciences humaines et sociales. D'où vient le sens des mots ? Tout le monde sait qu’un mot peut avoir des interprétations différentes et être employé pour désigner des choses différentes : le mot « souris » désigne aussi bien un petit mammifère qu’un dispositif de manipulation de l’ordinateur.

Mais le fait qu’un même mot présente des interprétations variables ne signifie pas pour autant qu’il s’agit de sens différents, sauf à certaines conditions précises. L’assimilation souvent faite entre variation interprétative et variation sémantique (1) est à l’origine de nombreuses équivoques. Il faut donc démêler ce qui est réellement variation sémantique et ce qui ne l’est pas. Premièrement, il faut écarter les variations interprétatives personnelles ou subjectives.

Même si Jacques et François ont une conception différente de la vertu, ce n’est pas pour autant que l’on dira que le mot «&thinsp [ lire la suite... ] Article de 1624 mots. Mot - Le sens des mots. Son monosyllabique ou polysyllabique, composé de plusieurs articulations, qui a un sens. Vous vous souvenez du vieux pédagogue de la cour, et qu'on appelait autrefois le tyran des mots et des syllabes [Malherbe], BALZAC, Socrate chrétien, X. Cependant leur savoir ne s'étend seulement Qu'à regratter un mot douteux au jugement, RÉGNIER, Sat. IX. J'ai une certaine tendresse pour tous ces beaux mots que je vois ainsi mourir, opprimés par la tyrannie de l'usage qui ne nous en donne point d'autres en leur place, VAUGEL. Rem. t. Fig. Familièrement. Compter ses mots, parler avec lenteur et avec affectation. Absolument. Fig. On dit dans le même sens : il n'en sait pas un mot, il n'en sait pas le plus petit mot. Dire les mots et les paroles, dire crûment une chose qui aurait besoin d'être adoucie par l'expression.

Un mot à deux ententes, à double entente, à double sens, mot susceptible de deux interprétations. On dit aussi : mot équivoque, mot ambigu. On dit par opposition : mot impropre. Fig. Le sens des mots. Le débat » Erich Auerbach ou la puissance du verbe. Le Monde diplomatique. Numéro coordonné par Bernard Cassen Lire, dans Le Monde diplomatique de février 2008, le compte rendu de ce numéro par Claude Truchot. Cette arme de domination...Bernard Cassen I. Une vision du monde Il faut être naïf ou ignorant pour ne voir dans une langue vivante qu’un outil de communication, comme le sont les langues artificielles. Au-delà des barrières sociales, et comme le démontrent d’innombrables travaux de neurophysiologistes et de psychologues, elle ne se réduit pas à un simple code pour l’échange d’informations, mais elle constitue le creuset même de l’identité de chacun.

Ce qui est vrai des individus l’est aussi des communautés et des nations. Les « élites » off shore, en particulier en France, ont tôt fait de qualifier de « nationalisme » l’attachement des peuples à leur langue, alors que c’est parfois tout ce qui leur reste pour « faire société » et s’inscrire dans une histoire partagée. Adorno et l’allemandJacques Derrida Parler arabe, mais en Rolls ou en Wolkswagen ? II. IV. Critical languages. Working with the North Carolina Department of Public Instruction and the North Carolina Virtual Public School, LEARN NC has published digital textbooks for secondary courses in two “critical languages”: Mandarin Chinese and Arabic.

The textbooks were developed as content for online courses funded by a Foreign Language Assistance Program grant from the U.S. Government. After field-testing and extensive review, they are being made available on LEARN NC’s website — free of charge, to anyone anywhere in the world, under a Creative Commons license. Beyond text These “digital textbooks” offer far more than text! Each lesson is built around a video featuring native speakers. The dialogue is then broken down line by line, with embedded audio to enable students to listen and repeat as often as needed.

Mandarin Chinese Arabic Arabic I | 1 عربي Part one of an online textbook for learning Arabic. Format: book (multiple pages) Cours sur le langage. La thèse soutenue sera le caractère social du langage. Il nous montre que nous ne sommes pas seuls au monde (rappel : groupement IV : "le monde de l'intersubjectivité"). Mais qu'est-ce que le langage?

C'est une notion vaste, qui a priori englobe tout ce qui communique ou exprime quelque chose. On parle de langage articulé, des gestes (les sourds et muets), de langage des fleurs, de l'art, etc. Question : est-ce que tous ces emplois du mot langage sont bien légitimes? Pour le moment, distinction générale : 1) le langage : faculté de s'exprimer et de communiquer (sans laquelle on ne peut parler) 2) un langage/la langue : système de signes différenciés permettant l'expression et la communication d'informations/de messages Si la langue et la parole supposent bien la faculté du langage pour s'exercer, est-ce que la réciproque est vraie? N'y aurait-il pas dès lors des langages premiers et des langages secondaires? I- Le langage, naturel ou conventionnel? Exemples nombreux : -qualités -activités Cf. WWW.MULTILINGUAL.CH - Englisch Übersetzungen & Korrekturlesen - Tanya Harvey Ciampi, Tessin, Schweiz.

Paradigmatic Analysis. Daniel Chandler Paradigmatic Analysis Whereas syntagmatic analysis studies the 'surface structure' of a text, seeks to identify the various paradigms (or pre-existing sets of signifiers) which underlie the manifest content of texts. This aspect of structural analysis involves a consideration of the positive or negative connotations of each signifier (revealed through the use of one signifier rather than another), and the existence of 'underlying' thematic paradigms (e.g. binary oppositions such as ). 'Paradigmatic relations' are the oppositions and contrasts between the signifiers that belong to the same set from which those used in the text were drawn.

Semioticians often focus on the issue of why a particular signifier rather than a workable alternative was used in a specific context: on what they often refer to as 'absences'. The commutation test may involve any of four basic transformations, some of which involve the modification of the syntagm. Air hot and moist blood heart spring South.

ANGLOPHONIES

Symbolisme. Short stories at east of the web. Alphabet cyrillique et Prononciation des lettres russes.