background preloader

QVT

Facebook Twitter

Comment lutter contre la fatigue mentale au quotidien. Chroniques d’experts Management Le 21/12/2017 © Getty Images En réalité, votre salut ne dépend que d’une chose, votre capacité à mieux gérer votre attention. Avez-vous souvent l’impression que vos journées filent sans que vous parveniez à lever la tête du guidon ? Que votre « disque dur » est saturé ? Si la réponse est oui, il est fort probable que votre situation professionnelle mobilise à outrance votre capacité d’attention. Notre réserve d’attention est limitée Deux raisons expliquent cette situation. Cette profonde mutation de l’environnement confronte les managers à la nécessité de s’adapter toujours plus rapidement.

Choisir ses cibles La notion d’attention a été introduite en management il y a une vingtaine d’années. Le manager doit apprendre à orienter son attention sur les cibles importantes dans le contexte existant et à abandonner celles qui sont devenues obsolètes. Quand tout devient urgent et important 1- développer au maximum les routines 16 , 50 € / numéro(tous les 2 mois) Fatigue professionnelle, qu’est-ce que le brown-out ? La souffrance au travail, enjeu majeur des RH depuis quelques années, ne cesse de se développer au sein des entreprises.

Face à la montée massive de ces risques psycho-sociaux, les managers doivent trouver des solutions pour identifier au mieux les causes de ces souffrances et agir contre ces problématiques impactant leur croissance. On connaît tous désormais le burn-out, cette forme d’épuisement professionnel provoquée par un trop plein d’anxiété au travail. Plus récemment, le docteur François Baumann a mis le doigt sur une nouvelle forme de souffrance professionnelle; le brown-out. Quels sont les symptômes spécifiques de cette fatigue professionnelle et comment réagir face à l’apparition de cet état ? On vous donne ici les informations principales concernant cette forme nouvelle de souffrance au travail. Après le burn-out, le brown-out. Cette lassitude généralisée s’accompagne souvent d’une progression de l’absentéisme favorisant une tendance à l’isolement. Camille MOUCHOT. Mais au fait, c'est quoi le bien-être au travail. Pas une entreprise qui n’en fasse un argument de vente.

Cours de sport, bureaux design, cantines bio, afterwork, séminaires à l’étranger… toutes veulent garder et attirer les meilleurs employés en tablant sur le bien-être au travail. Elles tentent ainsi de s’adapter aux normes popularisées par les startup de la Silicon Valley, dans lesquelles de nombreux salariés rêvent d’évoluer. Ces dernières seraient l’étalon du cool, du plaisir et du bien-être au travail. Mais cela veut dire quoi, précisément, être bien au travail ? Audrey Ballu-Gougeon, avocate en droit du travail : « Le Législateur français a été novateur dans la prise en compte du bien-être au travail grâce, notamment, aux lois Auroux de 1982 relatives à la lutte contre la discrimination et à l’origine de la création des Comités d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT). Le bien-être au travail a encore plus tard été élargi à la gestion du temps de travail.

Stéphanie Lecerf, DRH de PageGroup France : Gestion des conflits : un art qui s'apprend et peut transformer les relations. Conseils de pro 15 juin 2018 Le monde du travail donne lieu à des situations conflictuelles. Caractérisées par une rupture de la confiance et du dialogue, elles peuvent se traduire par une violence latente ou manifeste et dégrader la qualité de vie au travail des collaborateurs. Il existe pourtant des signaux d’alerte d’un conflit en train de se nouer. Et des leviers à actionner pour les résoudre. Car la gestion des conflits s’apprend. Gestion des conflits – les prérequis : s’en tenir aux faits et vouloir trouver une issue Ce que l’on qualifie généralement de « conflit [1] » comporte plusieurs phases d’intensité croissante : Désaccord et conflit peuvent relever d’une stricte problématique relationnelle. Comme le souligne Didier Schroedt [2], consultant docendi, spécialiste de l’approche systémique des relations humaines, « c’est bien souvent la vision de la réalité qui pose problème car elle diverge selon les parties prenantes ».

Cela permet notamment de minorer la charge émotionnelle. Burn-out : comment éviter l'épuisement professionnel ? Le burn-out... Sans doute l'un des maux du siècle. Un mal-être lié à une société de plus en plus exigeante, où les cadences ne font que croître. Toujours plus, toujours mieux, toujours plus vite... Cette spirale infernale qui fait perdre pieds à de trop nombreuses personnes et engendre des conséquences qui vont bien au-delà de la simple fatigue. Prenez conscience de ce qui peut déclencher un épuisement qui peut aller jusqu'à la dépression, voire pire, si cet état de stress profond et permanent n'est pas traité. Apprenez à repérer les symptômes de cet état de stress anormalement élevé pour ne pas en subir les conséquences qui peuvent s'avérer désastreuses pour votre santé.

Qu'est-ce qu'un burnout ? Tout d'abord il est important de souligner qu'il est essentiel de faire poser un diagnostic par un professionnel de la santé et non s'autodéclarer en burn-out. Il ne s'agit ni d'une dépression ni d'une maladie psychique. Le burn-out n'est pas une fatalité. Les symptômes Les causes Articles Dossiers. Les sept fondamentaux du management bienveillant. Par Jean-Pierre Lehnisch. Comment gérer le personnel ? Voilà un défi que doivent relever toutes les entreprises. Oui... mais comment ? Voici qu'apparait un concept nouveau axé sur le « management bienveillant » qui donne sur le terrain d'excellents résultats. Quelle méthode pour le réussir ? 1/ La personne en face de soi n'est pas un adversaire Pendant longtemps on a présenté l'entreprise comme un lieu de combat entre direction et personnel. Cette vision, qui peut encore exister, doit impérativement laisser la place à une appréciation différente de l'entreprise. 2/ Expliquer les instructions données Bien souvent, trop souvent, les instructions sont exprimées par l'impératif, sans concertation et sans explications. 3/ Montrer l'implication des instructions dans l'ensemble de l'entreprise Trop souvent, le personnel ne sait pas pourquoi telle ou telle action lui est demandée. 4/ Accepter les idées et les suggestions du personnel 5/ Accepter les petites erreurs Qui ne commet jamais d'erreurs ?

Charge mentale professionnelle : des outils simples pour reprendre la main. Par Cécile Jarleton. C’est un sujet de préoccupation pour 9 salariés sur 10. Ils sont 7 sur 10 à déclarer manquer de temps au quotidien*. Pour un tiers d’entre eux, l’équilibre s’est dégradé ces dernières années**, avec à la clé des conséquences sur la santé mentale et physique, ainsi que sur la performance. Le nombre de burn out a ainsi fortement augmenté entre 2007 et 2012***. Cette augmentation des pathologies psychologiques liées au travail est concomitante avec l’arrivée des smartphones, réseaux sociaux et autres outils digitaux. Certes, une prise de conscience semble s’opérer. Du droit à la déconnexion aux chartes pour réguler l’utilisation des mails en passant par la mise en place du télétravail, les entreprises s’adaptent au numérique et tentent de préserver la santé de leurs salariés.

Mais il reste du chemin à parcourir. Une piste efficace mais peu explorée consiste à prendre conscience des frontières entre nos différentes sphères de vie et à les cultiver. Bref, à chaque tribu son rituel. Comment détecter les premiers signes d’un burn-out ? Profil type des personnes exposées au burn-out De nombreuses études ont permis de recenser les symptômes et les critères qui caractérisent les personnes touchées par le burn-out. Il est intéressant, avant de s’intéresser aux premiers signes d’un burn-out, de dresser le profil type d’une personne souffrant de ce syndrome, sur la base des statistiques publiées par le cabinet Technologia, spécialisé dans la santé et la sécurité au travail.

Épuisement professionnel : les signes d’alerte De plus en plus fréquent dans le milieu du travail, le burn-out se traduit par un ensemble de signes caractéristiques. Une extrême fatigue, ressentie par les personnes touchées par le burn-out qui, pour la plupart, ne parviennent pas à comprendre ce qui leur arrive. Il s’agit de personnes habituellement très actives et impliquées dans leur travail. Les premiers signes du burn-out sont parfois difficiles à diagnostiquer. Marilyn GUILLAUME. Abraham Maslow, au-delà de la pyramide des besoins. Abraham Maslow ? Le nom évoque presque automatiquement la fameuse « pyramide des besoins », si visuelle, et la théorie de la motivation, ébauchées dès les années 1940 (Psychological Review, juillet 1943), avant d’être progressivement finalisées jusqu’à la mort du maître en 1970.

Besoins physiologiques, de sécurité, d’appartenance et d’amour, d’estime, puis d’accomplissement de soi, savamment hiérarchisés et organisés dans une dynamique de progression : le principe est au cœur de la psychologie humaniste que Maslow (1908-1970) a contribué à lancer et qui s’appuie sur une vision positive des êtres humains, sur l’idée d’une possible croissance personnelle et collective. Pour un monde meilleur. Elle aurait engagé une véritable révolution, tant dans les domaines de la psychologie et de la thérapie que dans ceux de l’entreprise et du management, mais également de la philosophie et de l’épistémologie. Le déclic New-York, 1908. Mais alors, comment devenir l’un de ces êtres accomplis ? L’anxiété de performance au travail : un risque pour les collaborateurs ! L’anxiété de performance existe depuis de nombreuses années mais n’a jamais été prise au sérieux. Si cette dernière n’est pas détectée rapidement, elle peut causer de nombreux dégâts.

C’est la raison pour laquelle l’anxiété de performance est au cœur des risques psychosociaux de ces dernières années. Explications ! Etat des lieux de l’anxiété de performance aujourd’hui ! La plupart du temps, l’anxiété de performance arrive petit à petit sans qu’un collaborateur puisse s’en rendre compte. D’ailleurs, le manager ne s’en rend pas du compte non plus ! L’exigence de productivité et surtout la nécessité de réussir à tout prix rendent le collaborateur de plus en plus stressé chaque jour. Notez-le : le stress est présent chez tous les individus mais son intensité varie d’une personne à l’autre ! Par ailleurs, il convient de rappeler que l’anxiété de performance est un sentiment lié à la peur de l’échec et peut devenir chronique. Les moyens existants pour maitriser l’anxiété Yasmine BELHO.

Petit guide sur la gestion des RPS à destination des managers. Nouveaux leviers d’engagement : et si on misait sur la bienveillance et la quête du bien commun. C’est un constat sans appel, que vient confirmer la toute récente étude sur la qualité de vie au travail publiée mercredi dernier par Malakoff Médéric¹ : chaque année, l’engagement des collaborateurs vis-à-vis de leur employeur tend à diminuer. Et pas qu’un peu, manifestement… Tandis que les salariés interrogés étaient encore 42% à se déclarer « très engagés dans leur travail et dans leur entreprise » en 2009, ils n’étaient plus que 36% à le dire en 2012… et 28% cette année ! Ces nouveaux chiffres corroborent en bien des points ceux déjà relevés par l’institut Gallup² en 2013 : à l’époque, 61% des salariés interrogés avaient admis « ne pas se sentir engagés » vis-à-vis de leur employeur et 28% déclaraient déjà être « vraiment désengagés ».

Globalement, néanmoins, une frange de plus en plus importante de la population se déclare désormais totalement allergique à la publicité et au discours des marques, même enrobé dans les plus beaux atours du brand content. Utopique, me direz-vous ? La pleine conscience au travail présente des risques. Chroniques d’experts Management Le 19/03/2018 © Getty Images La pleine conscience est sur le point de devenir culte dans le monde de l’entreprise. Mais, comme avec tous les courants en rapide expansion – et ce quels que soient leurs bénéfices éventuels –, il y a de bonnes raisons de se montrer prudent. Prônée depuis de nombreuses années par des chercheurs pionniers tels que Ellen Langer (lire aussi son interview : « La pleine conscience à l’ère de la complexité ») et Jon Kabat-Zinn, la pleine conscience est une orientation mentale et un ensemble de stratégies favorisant la concentration sur ce que l’on vit « ici et maintenant », comme les mouvements des muscles abdominaux pendant la respiration ou le chant des oiseaux au-dehors.

Elle tire son origine des philosophies orientales anciennes, notamment le taoïsme et le bouddhisme. La démocratisation de la pleine conscience La méditation de pleine conscience et les pratiques apparentées sont maintenant largement acceptées. Comment cultiver son optimisme au travail. On entend régulièrement que les français seraient pessimistes. Il faut dire que le travail est souvent associé dans l'inconscient collectif à la pénibilité, un asservissement ou une contrainte. Et le contexte économique et social n'arrange rien. Mais quelles sont les conséquences du pessimisme ou de l’optimisme, au travail comme ailleurs ?

L’optimisme s’apprend-t-il et si oui, comment ? Autant de questions auxquelles Welcome to the Jungle tente d’apporter un éclairage et des clés pour adopter une attitude positive au quotidien. Optimisme, pessimisme ou réalisme ? Il existe de nombreuses conceptions de l’optimisme et du pessimisme en psychologie. Le verre à moitié vide ou à moitié plein ? Quelles sont les différences fondamentales entre ces différentes notions ? Traits de personnalité ou mécanisme de défense ? Ainsi, d’après Martin C. Naïveté vs réalisme Les vertus de l’optimisme L’optimisme induirait chez l’individu : Cultiver son optimisme 1. 2. 3. 4. Sources : Julia K. Comment relativiser un embouteillage en allant travailler. INTERVIEW - Devant un embouteillage, nous réagissons tous de la même manière : avec une pointe - plus ou moins intense - d'agacement. La sophrologue Nelly Rozier explique au Figaro comment maîtriser cet effet sur notre système nerveux.

Á Paris, circuler en voiture devient de plus en plus difficile. De nombreux habitants de la capitale se plaignent des mesures portées par la maire Anne Hidalgo - pistes cyclables, piétonnisation des berges de la Seine - qui ont pour conséquences d'allonger considérablement le temps passé dans les embouteillages. En cette rentrée, le sujet est plus que jamais d'actualité. Bien au contraire! La croisade «antivoitures» de la maire de Paris continue à faire jaser depuis le retour des vacances... Mais trève de parisianisme: les embouteillages ne se limitent pas à la capitale!

Ainsi, c'est Marseille qui a le titre de la ville la plus embouteillée de France. LE FIGARO. - Un embouteillage est-il la pire source de stress pour un actif? Par quel procédé? Non! Ce qui rend les salariés heureux au travail. Cet article est republié dans le cadre de la Fête de la Science 2018 dont The Conversation France est partenaire. Retrouvez tous les débats et les événements de votre région sur le site Fetedelascience.fr Qui sont les travailleurs français ? Dans quelles conditions travaillent-ils ? Comment se sentent-ils au travail ?

Pour répondre à ces questions, nous avons analysé les données recueillies par la DARES, l’agence statistique du Ministère du Travail (enquête Conditions de travail), portant sur un échantillon représentatif de la population active occupée française. Un aperçu multidimensionnel du travail L’enquête DARES que nous avons exploitée est très riche : elle comporte 516 questions posées à plus de 33 600 répondants. Parmi les enseignements à retenir, on constate que la qualité de la relation hiérarchique conserve une importance primordiale dans le ressenti des travailleurs. Travailleurs immigrés et accidentés du travail : des profils à part Autonomie et qualité de vie au travail. De quelle manière détecter la démotivation au travail. Comment lutter contre la fatigue mentale au quotidien. Situation de stress : 5 leviers pour aider vos collaborateurs à mieux réagir. Dites non au burn-out de générosité. Symptômes du Burnout : Comment les hyper-performants s’en sortent ?

Être heureux au travail compte. Management bienveillant.