Le cannabis à l'adolescence endommage irréversiblement le cerveau | Enfants La recherche effectuée sur 1000 Néo-zélandais, prenant en compte une période de 25 ans, a permis de comparer leur quotient intellectuel (QI) à 13 ans puis à 38 ans, les uns étant des consommateurs réguliers de cannabis, y compris durant après 20 ans ou 30 ans, les autres pas. Au bout de la période, un écart de huit points s'est creusé entre les fumeurs et les autres, affirme Madeleine Meier, psychologue à l'université Duke, en Caroline du Nord (sud-est), et auteure principale de cette étude publiée dans les Actes de l'Académie américaine des sciences. Or «le QI est censé être stable» à mesure que l'on vieillit, dit-elle. Pour les personnes n'ayant jamais fumé de cannabis, leur QI a même légèrement progressé de quelques dixièmes de points. Le cannabis à l'adolescence endommage irréversiblement le cerveau | Enfants
Donner des antibiotiques aux bébés pourrait favoriser l'obésité | Science Donner des antibiotiques aux bébés pourrait favoriser l'obésité | Science Un bébé est pesé à l'hôpital pour enfants de Chicago (archives). Photo : PC/Children's Hospital Boston La prise d'antibiotiques chez les enfants de moins de six mois pourrait favoriser l'obésité, selon une étude américaine rendue publique mardi.
Le débat des docteurs: quatre visions s'affrontent | Sara Champagne | Élections Québec 2012 Actuellement, au Québec, une seule entente du genre existe: la clinique privée RocklandMd offre aux patients de l'hôpital du Sacré-Coeur, à Montréal, des interventions remboursées par la Régie de l'assurance maladie du Québec (RAMQ). Interrogé à ce sujet à la sortie du débat, le Dr Barrette a précisé qu'il ne veut pas répéter ce modèle. «Jamais il n'y a eu d d'évaluation neutre des coûts dans le cas de RocklandMd. Ça s'est négocié derrière des portes closes. On ne peut donc pas reproduire le modèle. Le débat des docteurs: quatre visions s'affrontent | Sara Champagne | Élections Québec 2012
Stéphane Leclerc a rencontré le président de la Commission scolaire des Portages-de-l'Outaouais Les enjeux de l'éducation et de la santé seront de nouveau des thèmes importants de la campagne électorale provinciale en Outaouais. Jocelyn Blondin, président de la Commission scolaire des Portages-de-l'Outaouais, espère que les débats des prochaines semaines permettront d'aller au-delà de la hausse des droits de scolarité. Il souhaite que les politiciens se prononcent également sur le manque d'espace dans les écoles. Quelque 13 000 élèves fréquentent les écoles primaires et secondaires de la Commission scolaire des Portages-de-l'Outaouais. Élections au Québec : l'éducation et la santé restent des enjeux importants en Outaouais | Ottawa–Gatineau Élections au Québec : l'éducation et la santé restent des enjeux importants en Outaouais | Ottawa–Gatineau
La légionellose fait une victime à Québec | Québec La légionellose fait une victime à Québec La Direction régionale de la santé publique (DRSP) de la Capitale-Nationale est préoccupée par une éclosion de légionellose en lien avec l'air climatisé dans des bâtiments du centre-ville de Québec. Une femme de 88 ans de Québec vient de succomber des suites de la maladie et 14 autres personnes sont touchées par la bactérie. Le Dr François Desbiens de la DRSP précise qu'il y a actuellement sept fois plus de cas de cette maladie qu'à l'habitude. « Habituellement, nous avions deux cas de pneumonie à légionelle dans une année, maintenant nous sommes déjà rendus à 15. [...] La légionellose fait une victime à Québec | Québec
Avenir en Santé
Sensibilisation sur la maltraitance des aînés – Ministère de la Famille et des Aînés Sensibilisation sur la maltraitance des aînés – Ministère de la Famille et des Aînés Il existe plusieurs façons de définir la maltraitance infligée aux aînés. La définition retenue par le gouvernement du Québec est celle tirée de la Déclaration de Toronto sur la prévention globale des mauvais traitements envers les aînés (Organisation mondiale de la santé, 2002) : « Il y a maltraitance quand un geste singulier ou répétitif, ou une absence d’action appropriée se produit dans une relation où il devrait y avoir de la confiance, et que cela cause du tort ou de la détresse chez une personne aînée. »
Obésité infantile : des formulaires interactifs pourraient être utilisés en Alberta | Alberta Obésité infantile : des formulaires interactifs pourraient être utilisés en Alberta | Alberta Photo : IS/iStockphoto Pour faire suite à une recherche de l'Université de l'Alberta, les patients de cliniques albertaines d'obésité infantile rempliront peut-être bientôt des formulaires médicaux sur des tablettes intelligentes, afin d'améliorer la relation avec leur médecin. La recherche réalisée au cours de l'année démontre que les parents et les enfants ne se sentent pas tout à fait à l'aise de discuter d'obésité avec leur pédiatre. D'ailleurs, les parents préféreraient que le médecin parle de surplus de poids plutôt que d'obésité parce que le second terme peut avoir une connotation péjorative, selon l'étude. Une meilleure relation entre les parents et le médecin augmenterait les probabilités que les premiers mettent en oeuvre les recommandations du pédiatre pour la santé de leur enfant.
Les UV, ces méchants rayons!  |  Blogue science Les UV, ces méchants rayons!  |  Blogue science L’été est là avec son soleil que plusieurs ont attendu de longs mois, impatiemment. Le soleil et ses chauds rayons qui sont si réconfortants… mais si hypocrites! Oui, hypocrites, car sous cette chaleur agréable se cachent des effets néfastes pour notre santé. Les connaît-on bien?
Science et technologie Gérer les canicules Le dimanche 22 juillet 2012 Gérer les canicules | Les années lumière Gérer les canicules | Les années lumière
L'amiante doit être complètement banni, disent des épidémiologistes | Grands Titres L'amiante doit être complètement banni, disent des épidémiologistes | Grands Titres Fibre de chrysotile, le type d'amiante utilisé de nos jours. Photo : AP/Rich Pedroncelli Des épidémiologistes de plusieurs régions du monde unissent leurs voix pour demander que l'amiante soit banni, affirmant qu'il ne peut être utilisé de façon sécuritaire.
Des enfants regardent la télévision. (archives) Tout le monde sait que laisser les enfants regarder la télévision pendant des heures finit par nuire à leur santé. Une nouvelle étude réalisée par des chercheurs de l'Université de Montréal et du Centre hospitalier universitaire (CHU) Sainte-Justine permet de voir à quel point cette habitude peut se révéler néfaste. Trop de télé nuit aux aptitudes physiques futures des enfants | Santé
Les chiens protègeraient les bébés d'infections | Enfants L'étude, publiée dans la revue américaine Pediatrics, ne dit pas pourquoi, mais suggère que vivre au contact d'un chien qui passe au moins une partie de sa journée à l'extérieur pourrait renforcer le système immunitaire d'un enfant dans la première année de sa vie. Les chats, également, semblent apporter une certaine protection aux bébés, bien que l'effet observé ait été plus faible qu'avec les chiens. L'étude s'est basée sur 397 enfants finlandais dont les parents ont consigné quotidiennement dans un journal l'état de santé de leur enfant durant sa première année, de l'âge de neuf semaines à l'âge de 52 semaines. Dans l'ensemble, les bébés avec des chats ou des chiens à domicile étaient environ 30% moins enclins à manifester les symptômes d'infections respiratoires -incluant la toux, le sifflement, la rhinite (nez bouché ou qui coule) et fièvre- et environ moitié moins enclins à développer des infections de l'oreille.
«Les cibles à atteindre sur ta grille sont nettement supérieures aux performances des élèves, m'a-t-elle confié. Rares sont ceux qui obtiennent plus de deux points après deux essais!» Ce que la grille ne disait pas, c'est que les cibles en question avaient été établies il y a 20 ans à partir des performances de mes élèves de l'époque, pendant leurs cours d'éducation physique. Dans le même quartier. À la même école. Les jeunes, moins en forme que jamais | Yves PotvinL'auteur est éducateur physique à Laval et porte-parole du Comité d'action ÉPS. | Votre opinion
Les enfants qui reçoivent des fessées, qui sont bousculés ou frappés dans le cadre de leur éducation présentent un plus grand risque que les autres de souffrir de problèmes de santé à l'âge adulte, selon une nouvelle étude. Ils seraient en effet plus enclins aux changements d'humeur et à l'anxiété s'ils consomment de la drogue ou en cas d'abus d'alcool, selon Tracie Afifi, une enseignante qui a dirigé l'étude sur le sujet pour l'Université du Manitoba. «Les personnes qui sont punies physiquement ont une plus grande probabilité d'avoir des troubles de santé mentale», a-t-elle affirmé, expliquant qu'elle était l'une des premières à faire ce lien. Entre 2% et 7% des troubles mentaux qu'elle a étudiés seraient liés à ce type de punitions durant l'enfance.La professeure et son équipe ont analysé les données d'un sondage mené par le gouvernement américain sur 35 000 adultes aux États-Unis entre 2004 et 2005. La fessée pourrait entraîner des troubles de la santé mentale
Les déménagements causent bien des blessures | Santé Photo : IStockphotos Alors que des milliers de Québécois s'apprêtent à déménager, des spécialistes recommandent la prudence pour éviter des entorses lombaires et des étirements musculaires. Selon un sondage Léger Marketing commandé par Kijiji Canada, près d'un Québécois sur cinq s'est déjà blessé pendant un déménagement. Les hommes et les étudiants sont les personnes qui ont le plus de risque de subir des blessures. En entrevue à RDI Santé, la Dre Johanne Blais précise que de faux mouvements peuvent causer des blessures au dos, mais aussi aux épaules, aux hanches et aux chevilles. Elle souligne qu'il est très important que les charges soient assumées par les jambes, les bras et les abdominaux plutôt que par le dos.
Les lasers portatifs et les pointeurs laser peuvent causer des brûlures et des dommages permanents aux yeux - Avis de Santé Canada 2012-06-22
L'auteur des Années lumière : Dormir - Le sommeil raconté | Les années lumière
Promotion intensive des boissons sucrées : un meilleur encadrement nécessaire pour protéger les jeunes - Salle de presse - Coalition québécoise sur la problématique du poids
Le marketing des boissons sucrées cible trop les enfants | Claudette Samson | Santé
Le point sur les drogues et la santé mentale | L'après-midi porte conseil
Québec poursuit l'industrie du tabac pour 60 milliards | Politique
Accueil - Mon Climat et moi
Ici, Chez soi - ONF/interactif - Office national du film du Canada
'Ici, chez soi' : la santé mentale au quotidien | Médium large
Le coeur aime le chocolat noir... mais pas n'importe lequel | Santé
Bilan mitigé du virage santé dans les écoles | Marie Allard | Santé
La fin de l'indice de masse corporelle | L'après-midi porte conseil
Les Québécois moins tolérants face à la fumée de tabac | Santé
Vers un traitement des troubles de l'attention | Mathieu Perreault | Santé
Le conflit étudiant a fait des centaines d'éclopés | Gabrielle Duchaine | Conflit étudiant
Alimentation des tout-petits: quantité contre qualité | Marie Allard | Santé
Quand la puberté arrive trop tôt | L'après-midi porte conseil
La bonne façon d'initier les enfants aux légumes | Enfants
Les Académiciens font des heureux à Ste-Justine | André Duchesne | Arts
Un cadeau pour l'amour des enfants à Sainte-Justine | André Duchesne | Santé
Un problème de poids | Désautels
Armand Frappier intronisé au temple de la renommée médicale canadienne | L'après-midi porte conseil
Procréation assistée - «Nos objectifs sont atteints»
Le Québec revendique la position de chef de file mondial en procréation assistée
Allergies saisonnières: 5 facteurs aggravants | Santé
La «bible» de la psychiatrie biaisée? | Jean-François Cliche | Santé
La hausse des droits de scolarité nuira à la santé | Pascale Breton | Éducation
Des mathématiques bonnes pour la santé | Sophie Gall | Innover en santé
Les produits énergisants et le sport | Culture physique
Les infirmières dénoncent la mauvaise gestion des CHSLD | Grands Titres
Dénutrition des aînés dans les CHSLD: le Vérificateur général confirme le problème | Pierre Pelchat | Santé
Dénutrition des aînés dans les CHSLD: le Québec a 15 ans de retard | Pierre Pelchat | Santé
Les enfants mieux nourris | Santé
Rappel de burgers et de steakettes de boeuf | Ontario
Personne n'est à l'abri | Marie-Claude Malboeuf | Santé
Élever son enfant quand on se drogue | Marie-Claude Malboeuf | Santé
Tumeurs du cerveau chez l'enfant : la génétique avance | Science
Radon : des tests dans toutes les écoles québécoises | Grands Titres
Des signes précoces d'autisme ont été détectés sur des bébés
Allergie rimerait avec éducation
Boissons sucrées: la Coalition Poids interpelle Santé Canada
Offensive contre les boissons sucrées
Impact sur la santé mentale de l'enfant
Trouble de la personnalité limite: succès d'une thérapie hors de l'hôpital | Jean-François Cliche | Santé
Accepter d'être traité pour un TPL: mieux vaut tard que jamais | Jean-François Cliche | Santé
Santé mentale et sans-abri : quelles solutions? | Désautels
Le déclin cognitif apparait dès 45 ans
Les capacités cognitives en déclin dès 45 ans | Santé
La localisation de l'école jouerait un rôle sur la santé des élèves | Santé
Suppléments alimentaires = danger supplémentaire | Les années lumière
Réveiller la peste noire | Les années lumière
Environnement : Des artères qui durcissent à cause des polluants | Science
Santé : Première pelletée de terre pour l'Hôpital Shriners | Montréal
7 conseils pour prévenir le cancer  |  Dre Johanne Blais
Médicaments : Somnifères et alzheimer : attention à la surconsommation | Santé
: Le trouble de déficit de l'attention | Santé
Du poisson pour prévenir les allergies chez les enfants | Enfants
hôpital

Accueil » Notre santé – Notre avenir
Site Radiofréquences