Physique

Facebook Twitter

La relativité animée. Introduction La relativité, l'espace-temps et la 4e dimension La théorie de la relativité a complètement remis en question notre vision de la réalité.

La relativité animée

En effet, contrairement à ce que nos sens nous indiquent, nous ne vivons pas dans un espace à 3 dimensions, mais plutôt dans un espace-temps à 4 dimensions. Et cela implique toutes sortes de conséquences totalement déroutantes: le temps peut ralentir, l'espace peut se contracter, deux personnes peuvent vieillir à des rythmes différents, les voyages dans le futur sont possibles, etc. La théorie de la relativité n'est pas qu'une simple hypothèse, elle est vérifiée par des expériences: l'écoulement du temps peut bel et bien ralentir!

Cette théorie peut sembler abstraite, mais elle sera présentée ici d'une manière très visuelle, à l'aide d'animations et avec une partie interactive. Science fission iranienne. Science et technologie Science fission iranienne Le dimanche 15 janvier 2012 Les capacités d'enrichissement d'uranium en Iran inquiètent sérieusement les puissances occidentales.

Science fission iranienne

Le pays a-t-il en effet les capacités scientifiques et techniques pour produire des armes nucléaires stratégiques? Invités : - Guy Marleau, physicien nucléaire, École polytechnique de Montréal - Patrice Bouveret, codirecteur, Observatoire des armements à Paris - Marie-Hélene Labbé, maître de conférence, Institut d'études politiques, Paris Créer un compte. Invention d'une machine à se cacher dans le temps. Ce dispositif expérimental s'inspire des recherches sur la fameuse «cape d'invisibilité» popularisée par Harry Potter.

Invention d'une machine à se cacher dans le temps

Mais au lieu de chercher à masquer un objet dans l'espace, elle le dissimule à la vue dans le temps, selon l'étude publiée par la revue britannique Nature. «Nos résultats représentent un pas significatif vers la réalisation d'une cape spatio-temporelle complète», estime Moti Fridman, de l'Université Cornell de New York, qui a dirigé ces recherches. L'exploit des physiciens utilise les propriétés du spectre lumineux visible et le fait que les différentes couleurs qui le composent se déplacent à des vitesses très légèrement différentes. Cette cape d'invisibilité «temporelle» commence par diffuser un rayon de lumière verte dans un câble en fibre optique.

Ce rayon traverse ensuite une lentille qui le divise en deux fréquences distinctes : une lumière bleue qui se propage un petit peu plus rapidement que le rayon vert d'origine, et une lumière rouge légèrement plus lente. Le cousin américain du CERN a fermé ses portes - Sciences. Après 28 ans de travaux fructueux et de découvertes historiques, le Tevatron américain, plus grand accélérateur au monde de particules après celui du CERN en Europe, a cessé ses activités vendredi, laissant l'Europe à la pointe dans certains pans de la recherche en physique.

Le cousin américain du CERN a fermé ses portes - Sciences

La fin du Tevatron, longtemps le plus puissant accélérateur de particules au monde, résulte de contraintes budgétaires et de la concurrence du Grand collisionneur de hadrons (LHC) du Centre européen de recherche nucléaire (CERN), près de Genève, beaucoup plus puissant. "Le Tevatron a fait du Fermilab le leader mondial dans la recherche en physique des particules (...) et apporté des contributions majeures à notre compréhension des éléments qui forment l'univers, et sur la manière dont ils agissent et se combinent", a déclaré, lors de la cérémonie de fermeture, Pier Oddone, directeur du Fermi National Accelerator Laboratory (Fermilab), près de Chicago, où se situe le Tevatron.

Les réussites du Tevatron. Sciences : Einstein: le débat rebondit sur la théorie de la relativité. Une expérience menée sur des galaxies très lointaines a permis de vérifier l'application de sa théorie sur la gravité.

Sciences : Einstein: le débat rebondit sur la théorie de la relativité

La semaine dernière, l'héritage scientifique d'Albert Einstein était remis en cause par une étonnante expérience - très controversée - qui observait des neutrinos voyageant plus vite que la lumière. Mais, cette semaine, une autre étude vient au contraire confirmer la relativité générale, et prouver que celle-ci s'applique aussi bien sur Terre que dans les régions les plus éloignées de l'Univers.

La revanche d'Einstein. La semaine dernière, les mânes de notre brave Albert Einstein se trouvaient fort marris devant la charge féroce d'astrophysiciens parlant d'enterrer sa théorie de la relativité restreinte.

La revanche d'Einstein

Tout cela parce qu'une équipe de chercheurs du CNRS pensait avoir surpris des neutrinos en train de pulvériser la barrière dite infranchissable de la lumière (299 792 458 m/s), selon la théorie d'Einstein. Sous l'Italie de Berlusconi ! Si le cerveau d'Einstein - lequel a été conservé par le légiste qui a pratiqué son autopsie - pouvait parler, il nous aurait certainement crié qu'un neutrino allant plus vite qu'un photon, c'est aussi absurde qu'un Christophe Lemaitre coiffant un Usain Bolt au poteau... En fait, il n'aura pas fallu attendre longtemps pour que l'heure de la revanche sonne pour Einstein. En effet, un papier publié par la revue Nature de cette semaine vient d'apporter de l'eau au moulin de la théorie de sa relativité générale, laquelle découle de la théorie de la relativité restreinte.

Physique et Chimie. Regard sur la Physique.