background preloader

ORGANISATI0N

Facebook Twitter

Big Data, la déferlante des octets. Les sciences et technologies du numérique connaissent actuellement un changement d’échelle majeur par la taille et la complexité des données qu’elles manipulent.

Big Data, la déferlante des octets

L’information est devenue un objet monnayable, négociable, et une cible d’investissements. Des dizaines de programmes, à travers le monde, sont lancés sur les Big Data, l’Open Data, la numérisation du patrimoine et les gisements de données scientifiques. Du déluge des données est née la science des données. Ses champs d’application sont nombreux. Parmi ceux-ci, on trouve les domaines de la santé (suivi de la propagation d’épidémies, aide au diagnostic, surveillance post-opératoire, etc.), de la gestion de crise (catastrophes… Lire la suite de l'édito. Des molécules pour stocker l’information. Face à l’explosion des données numériques, les chercheurs réfléchissent à des modes de stockage révolutionnaires.

Des molécules pour stocker l’information

Parmi les pistes les plus prometteuses : l’utilisation de polymères, ces longues chaînes moléculaires. Et si tout le savoir humain actuellement contenu sur Internet tenait dans l’espace d’un bureau, en lieu et place des hectares de data centers qui envahissent la planète ? C’est ce qu’envisagent très sérieusement les chimistes spécialistes des polymères, qui veulent utiliser ces longues chaînes moléculaires pour stocker à terme les zettaoctets (1021) d’information numérique produits chaque année. « Un polymère est une succession de petites molécules associées les unes aux autres, les monomères, explique Jean-François Lutz, spécialiste des macromolécules à l’Institut Charles-Sadron du CNRS.

Tout un livre sur ADN On ne parle pas ici de simple archivage, mais bien de supports réinscriptibles, comme le sont nos disques durs et nos clés USB. Structures de données avancées. Graphes, hypergraphes et réseaux (série : Colloquium Jacques Morgenstern) - INRIA. Colloquium Jacques Morgenstern Le but du colloquium est d’offrir une vision d’ensemble des recherches les plus actives et les plus prometteuses dans le domaine des Sciences et Technologies de l’Information et de la Communication (STIC).

Graphes, hypergraphes et réseaux (série : Colloquium Jacques Morgenstern) - INRIA

Nouveaux thèmes scientifiques, nouveaux domaines d’application, enjeux sociaux et philosophiques. Les exposés couvrent une problématique suffisamment large pour intéresser tous les chercheurs, ingénieurs et étudiants concernés par l’avenir des STIC. Les orateurs, français ou étrangers, sont des personnalités de premier plan, informaticiens, mathématiciens ou spécialistes de domaines où l'informatique est appelée à jouer un rôle majeur. Le colloquium porte le nom de Jacques Morgenstern, professeur de mathématiques à l’université de Nice Sophia Antipolis, spécialiste de la théorie de la complexité algébrique et l’un des pionniers du calcul formel. Introduction aux algorithmes et aux structures de donn es. Avec le graphe dirigé et la fonction de poids associée (le poids peut être négatif, sauf pour certains algorithmes), on définit un chemin du sommet.

Introduction aux algorithmes et aux structures de donn es

Algorithms: Design and Analysis, Part 1 - Stanford University. About the Course In this course you will learn several fundamental principles of algorithm design.

Algorithms: Design and Analysis, Part 1 - Stanford University

You'll learn the divide-and-conquer design paradigm, with applications to fast sorting, searching, and multiplication. You'll learn several blazingly fast primitives for computing on graphs, such as how to compute connectivity information and shortest paths. Finally, we'll study how allowing the computer to "flip coins" can lead to elegant and practical algorithms and data structures. Learn the answers to questions such as: How do data structures like heaps, hash tables, bloom filters, and balanced search trees actually work, anyway? Course Syllabus Week 1: Introduction. Analyse et optimisation de performance des réseaux de communication. 3 - Edge Rank, l'algorithme de Facebook. La géométrie des contacts entre biomolécules. Un modèle géométrique décrit l’arrimage de protéines qui forment un complexe, et aide à comprendre comment est remplie leur fonction biologique.

La géométrie des contacts entre biomolécules

Durant la dernière décennie, la génomique , qui décrypte les séquences des acides nucléiques (ADN, ARN) des différents organismes, et la protéomique , qui étudie l’ensemble des protéines associées, ont bien progressé. En revanche, il reste encore beaucoup à apprendre sur la fonction de ces biomolécules et sur la manière dont elles interagissent selon leur structure spatiale : c’est l’objet de la biologie structurale. L’étude des rapports entre la structure et la fonction recouvre deux problématiques : la première s’intéresse au repliement, grâce auquel une biomolécule adopte sa structure tridimensionnelle ; la deuxième étudie l’arrimage, c’est-à-dire les processus par lesquels deux ou plusieurs molécules s’associent pour former un complexe. — accessible à la communauté scientifique. entre deux protéines.

Nous aident. Tel.archives-ouvertes. Prix Turing : les bases de données à l’honneur. Après avoir beaucoup parlé de Turing, nous ne pouvions pas faire l’impasse sur le prestigieux prix décerné en mars dernier mettant à l’honneur un chercheur pour ses travaux dans le domaine de l’informatique.

Prix Turing : les bases de données à l’honneur

C’est Michael Stonebraker qui a remporté cette distinction pour ses contributions dans le domaine des bases de données. Pour nous en parler, Patrick Valduriez, spécialiste mondial du domaine et primé en 2014 pour son expertise dans ce domaine (Prix de l'Innovation, Inria, Académie des sciences, Dassault Systèmes), nous présente le lauréat et nous éclaire sur les enjeux des fameux SGBD. crédit photo M.

Scott Brauer Michael Stonebraker, chercheur au Massachusetts Institute of Technology (USA), vient de remporter le prestigieux Prix Turing de l’ACM, souvent considéré comme « le prix Nobel de l'informatique ». La gestion de données se préoccupe du stockage, de l’organisation, de la recherche et de la manipulation de données de toutes sortes, souvent très grandes et complexes. LA MÉMOIRE NUMÉRIQUE ET ARTIFICIELLE.