background preloader

Volskwagen

Facebook Twitter

Le Groupe Volkswagen entend poursuivre sur la voie d’une croissance solide et optimiser sa profitabilité | Volkswagen Group France. Le Groupe Volkswagen entend poursuivre sur la voie d’une croissance solide et optimiser sa profitabilité • M. Winterkorn, Président du Directoire : « Notre objectif pour l’exercice 2015 est de poursuivre notre croissance en termes de volumes de ventes, de chiffre d’affaires et de bénéfice d’exploitation »• Le programme d’efficacité de la marque Volkswagen a démarré sur les chapeaux de roue : des sources d’économies, représentant environ la moitié des 5 milliards d’euros visés, ont été identifiées • Le bénéfice d’exploitation, en tenant compte du profit d’exploitation des joint-ventures chinoises, est en hausse, s’établissant à près de 18 milliards d’euros Le Groupe Volkswagen a continué sur la voie de la croissance qualitative en 2014, malgré la faiblesse de certains marchés, la volatilité des taux de change et une économie mondiale incertaine. « En 2014, Volkswagen a connu une autre année couronnée de succès.

Notre success story, qui dure depuis 2007, est impressionnante. Selon M. M. Premier objectif de la stratégie 2018 atteint : Le Groupe Volkswagen a livré pour la première fois plus de dix millions de véhicules | Volkswagen Group France. Premier objectif de la stratégie 2018 atteint : Le Groupe Volkswagen a livré pour la première fois plus de dix millions de véhicules • 10,14 millions d’unités livrées entre janvier et décembre 2014, soit +4,2%• Prof. Dr. Martin Winterkorn, Président du Directoire : « Une mise en œuvre vigoureuse de la stratégie »• Christian Klinger, Membre du Directoire du Groupe Volkswagen : « Les livraisons ont doublé en dix ans » Le Groupe Volkswagen a atteint le premier objectif de sa stratégie 2018 l’année passée : « En 2014, notre groupe a livré au total, plus de dix millions de véhicules à clients, de la e-up !

Le développement durant le mois de décembre a également été positif, avec des livraisons allant jusqu’à 881.000 unités (857.600 en décembre 2013, soit +2,7%). La compagnie a livré 891.000 véhicules en Amérique du Nord entre janvier et décembre 2014 (890.600 en 2013, soit +0,2%), dont 599.700 aux Etats-Unis. Développement des marques du groupe *e-up! Liste des actualités. Volkswagen, un numéro un mondial très rentable - 29 juillet 2015. Volkswagen est devenu au premier semestre le premier constructeur auto mondial, devant Toyota. Mais, non content de cette palme commerciale, le groupe auto allemand affiche aussi de très bons résultats financiers. Le groupe germanique a livré 5,04 millions de véhicules à ses clients (-0,5%). Il a également annoncé ce mercredi avoir enregistré un résultat opérationnel de 6,82 milliards d’euros (+10,3%), une marge fort honorable de 6,3% (inchangée) et un profit net de 5,66 milliards (-1%).

Les liquidités nettes du groupes atteignent la somme rondelette de 21, 5 milliards (+53%)! De quoi voir venir et pouvoir investir plus de cent milliards prévus sur cinq ans… Porsche et Audi génèrent 68% des profits C’est évidemment Porsche et Audi qui génèrent le gros des profits. Objectifs de ventes plus prudents. Toyota toujours plus rentable que Volkswagen – L'argus PRO. Merci au yen et à la politique du gouvernement japonais. Grâce à la politique monétaire de Tokyo, conjuguée à une rigoureuse traque des économies, Toyota a boosté son chiffre d’affaires et son bénéfice au cours de l’année fiscale 2014-2015 (mars 2014 à avril 2015).

Alors que les ventes de ses véhicules dans le monde n’ont augmenté que de 0,3% à 10 168 000 véhicules (Toyota, Lexus, Daihatsu et Hino), le constructeur japonais est parvenu à faire progresser son chiffre d’affaires de 191,7 à 195,9 milliards d’euros en un an. Dans le même temps, il a dégagé une marge opérationnelle de 19,8 milliards d’euros en hausse de 20%. Son bénéfice net s’est élevé à 15,6 milliards d’euros (contre 13,6 milliards d’euros en 2013-2014). Prospérité en Europe L’Europe contribue à sa marge opérationnelle à hauteur de 583,6 millions d’euros, soit une progression de 39,3 % (calculée sur les chiffres en yens), avec un volume de vente de 859 000 véhicules (Toyota et Lexus), en hausse de 1,8 %. Les bénéfices du groupe Volkswagen explosent | Automobile. Un de nos objectifs : la satisfaction client | Volkswagen Group France. Dans un marché très concurrentiel, la satisfaction du client est un gage de fidélité.

Exprimés ou non, ses désirs sont pris en compte par les équipes de Volkswagen Group France en liaison étroite avec celles des distributeurs et réparateurs agréés. Ensemble, pour continuer d’avoir la préférence du client, elles s’engagent dans une démarche formalisée d’amélioration permanente de la qualité de service. Quel que soit le collaborateur de Volkswagen Group France, aucune hésitation. À la question « quel est notre principal objectif », la réponse est immédiate : « satisfaire le mieux possible le client ».

La satisfaction clients : un véritable état d’esprit dans le Groupe ! L’organisation même de l’entreprise, ses process, ses méthodes, ses expertises, l’expérience, la disponibilité et la réactivité de ses équipes, tout concourt à ce but essentiel. Chaque marque dispose en outre de ses indicateurs propres, ce qui permet de mieux personnaliser la mise en œuvre opérationnelle des stratégies. Volkswagen – Actualité économique et industrielle de Volkswagen. Si Lamborghini vient de célébrer les 100 ans de son fondateur, les conducteurs de la luxueuse marque italienne ne sont pas forcément tout jeunes non plus... Les séniors en supercars ! Parce que tout le monde ne veut pas forcément finir dans la voiture sans volant ni pédale de Google, deux grands mères américaines montrent qu'elles peuvent très bien se mettre aux […] Michael Horn, président et directeur général de Volkswagen of America depuis 2014, quitte ses fonctions avec effet immédiat "pour poursuivre d'autres opportunités".

Le patron de Volkswagen aux Etats-Unis n'avait jusqu'à présent pas fait les frais du scandale, déclenché pourtant outre-Atlantique il y a près de 6 mois. Le parquet de Paris a ouvert une information judiciaire le 19 février dans l'affaire des moteurs truqués. Volkswagen vient de rendre public la chronologie des évènements qui ont conduit au scandale des moteurs truqués. Volkswagen a dévoilé son nouveau concept de SUV, le T-Cross Breeze. VOLKSWAGEN FINANCIAL SERVICES développe sa performance commerciale grâce à la Business Intelligence. 3inPartager La Business Intelligence au service de la compétitivité Face aux changements réguliers et aux nouveaux objectifs à échelle mondiale, Volkswagen Financial Services a fait le choix d'abandonner le traditionnel tableur Excel pour une solution fiable et réactive.

. « Avant la solution DIGDASH Enterprise, nous devions gérer manuellement les fichiers et l'intégration des différentes données. Et nous souhaitions que les chiffres soient mis à disposition tous les jours par l’intermédiaire d’une plateforme web ergonomique » explique Jean-Bernard Pollet, chef du département des Méthodes Commerciales. Autres articles. Scandale Volkswagen : la cote argus de votre voiture va-t-elle baisser.

Comment Volkswagen va devenir le numéro un mondial - 10 mars 2012. Les nostalgiques l'attendent de pied ferme: la Beetle, troisième du nom, sera visible dès ce mois-ci dans les rues françaises. Avec elle, Volkswagen espère faire mieux qu'avec la New Beetle de la fin des années 1990, qui s'est vendue en dix ans à 1,2 million d'exemplaires. Alors que ce modèle rétro avait été conçu en Californie, la troisième génération a opéré un retour aux sources: c'est à Wolfsburg - berceau de Volkswagen, à une heure de Hanovre - qu'elle a vu le jour. Klaus Bischoff, chief designer de la marque, qui a supervisé sa conception, n'a pas oublié le modèle originel et a recréé des proportions plus proches de celles de la première Beetle.

Il y a aussi ajouté un petit détail d'époque: la sangle à laquelle les passagers se retiennent en cas de secousses. Large partage des pièces Les records, Volkswagen connaît. Audi, marque fétiche du groupe allemand Cette rentabilité s'explique d'abord par une pépite dans le portefeuille de marques: Audi. Une internationalisation précoce. Volkswagen, les raisons du succès. Volkswagen. Histoire[modifier | modifier le code] Les débuts[modifier | modifier le code] Deux KdF-Wagen sur une autoroute du Reich en 1943.

Les origines de la marque se retrouvent dans l’Allemagne nazie des années 1930 avec le projet de construire la voiture populaire qu’allait devenir la Coccinelle – officiellement désignée « type1 », appelée Käfer en Allemagne. Erwin Komenda, l’ingénieur en chef de Porsche a développé la carrosserie du prototype qui est devenue celle de la Coccinelle telle qu’on la connaît aujourd’hui. La nouvelle usine dans la nouvelle ville de KdF-Stadt, aujourd’hui appelée Wolfsbourg (du nom du château sur les terres duquel elle fut construite), bâtie pour loger les ouvriers de l’usine (et dont la première pierre est posée le 26 mai 1938 en présence d'Adolf Hitler et de Ferdinand Porsche), avait seulement produit une poignée de véhicules quand la Seconde Guerre mondiale débuta en 1939.

L’après-Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code] Volkswagen T-Cross Breeze. Le groupe Volkswagen gagne 2,5 millions d'euros... à l'heure. 21,9 milliards d'euros! Le géant automobile européen aux douze marques a annoncé ce vendredi un bénéfice net record de ce montant faramineux. Le groupe Volkswagen gagne cinq fois plus que Ford, six fois plus que GM, douze fois plus que Renault, quinze fois plus que Fiat (avec Chrysler). Et son profit représente plus de quatre fois la perte nette de PSA l'an passé. Certes, c'est l'intégration de Porsche qui génère ce résultat inhabituel. Le consortium de Wolfsburg affiche toutefois un bénéfice opérationnel substantiel de... 11,5 milliards d'euros, un pic historique en très légère progression.

Déception en bourse Une annonce qui a... déçu les investisseurs, qui attendaient plus de générosité. Records des marques L'an dernier, le groupe a été porté par une hausse de 11,2% des ventes à 9,07 millions d'unités. Renaissance aux Etats-Unis Parmi les grands marchés, le consortium de Basse-Saxe dans son ensemble a surtout progressé... aux Etats-Unis. L'Europe à la traîne. Année record pour le groupe Volkswagen en 2014. Durant l’exercice écoulé, le groupe Volkswagen a vendu 10,217 millions de véhicules à travers le monde, dopant ainsi sa performance planétaire de 5,9 %.

Ce score a été obtenu via l’immatriculation de 9,575 millions de véhicules particuliers. En évoquant ces chiffres, Martin Wintercorn, président du directoire de Volkswagen AG a noté que sa firme avait ainsi dépassé le cap des 10 millions de livraisons pour la première fois de son histoire... Elle a signé également une autre performance historique : un chiffre d’affaires de 202,5 milliards d’euros, en hausse de 2,8 % (ou de 5,5 milliards d’euros). Dans le même mouvement, sa marge opérationnelle s’est établie à 12,697 milliards d’euros, en augmentation de 21 %.

Par ailleurs, son résultat a représenté 14,794 milliards d’euros, ou 7,3 % de son chiffre d’affaires. Martin Wintercorn s’est fixé pour objectif de passer, à court terme, le cap des 8 % de profitabilité avant IS. Ambitions.