background preloader

Individu et société

Facebook Twitter

Comment les commentaires «ruinent» les articles. De plus en plus de sites décident de supprimer les commentaires qui faussent la vision des articles et des contenus publiés.

Comment les commentaires «ruinent» les articles

«Il y a un jeu auquel j’aime jouer de temps à autres, écrit sur The Atlantic Adam Felder, spécialiste de l’analyse de l’univers numérique. Combien faut-il que je lise de commentaires sur Internet pour perdre foi en l’humanité? Trop souvent la réponse est: un commentaire.» Lettre d'Antoine de Saint-Exupéry au général X. 30 juillet 1944 Je viens de faire quelques vols sur P. 38.

Lettre d'Antoine de Saint-Exupéry au général X

C’est une belle machine. J’aurais été heureux de disposer de ce cadeau-là pour mes vingt ans. Je constate avec mélancolie qu’aujourd’hui, à quarante trois ans, après quelques six mille cinq cents heures de vol sous tous les ciels du monde, je ne puis plus trouver grand plaisir à ce jeu-là. Ce n’est plus qu’un instrument de déplacement - ici de guerre. Comment l’obsession sécuritaire fait muter la démocratie.

La formule « pour raisons de sécurité » (« for security reasons », « per ragioni di sicurezza ») fonctionne comme un argument d’autorité qui, coupant court à toute discussion, permet d’imposer des perspectives et des mesures que l’on n’accepterait pas sans cela.

Comment l’obsession sécuritaire fait muter la démocratie

Il faut lui opposer l’analyse d’un concept d’apparence anodine, mais qui semble avoir supplanté toute autre notion politique : la sécurité. On pourrait penser que le but des politiques de sécurité est simplement de prévenir des dangers, des troubles, voire des catastrophes. Une certaine généalogie fait en effet remonter l’origine du concept au dicton romain Salus publica suprema lex (« Le salut du peuple est la loi suprême »), et l’inscrit ainsi dans le paradigme de l’état d’exception. Quoique correcte, cette généalogie ne permet pas de comprendre les dispositifs de sécurité contemporains. «La protection de la vie privée qu'on souhaitait est morte » Tel est le message d'une quarantaine de professeurs et d'intellectuels canadiens et d'une quinzaine d'associations et d'ONG, qui ont signé l'an dernier la «Déclaration d'Ottawa sur la surveillance de masse au Canada».

«La protection de la vie privée qu'on souhaitait est morte »

Les attentats récents en France et au Canada n'y changent rien, au contraire, affirme l'un des signataires, David Murakami Wood, professeur à l'Université Queens et au Canada Research Chair in Surveillance Studies. «Avant de prétendre exercer une surveillance généralisée, les services de renseignement devraient répondre à ces questions: pourquoi exercent-ils leurs pouvoirs actuels de façon incompétente; pourquoi échouent-ils à empêcher des attentats commis par des gens déjà intensément surveillés?» Aux États-Unis et en Angleterre, les services secrets partenaires de la National Security Agency (NSA) américaine ont dû s'expliquer, notamment à un groupe d'étude de la Maison-Blanche, lequel a conclu que l'Agence était allée trop loin.

Arbitrage des risques. La carte des 100 (et quelque) grands projets jugés « inutiles et imposés » Quelques oublis et des points en trop : vous avez été nombreux à nous demander une mise à jour de notre carte des grands projets inutiles.

La carte des 100 (et quelque) grands projets jugés « inutiles et imposés »

Grâce aux veilleurs de Rue89, la revoici dans une version enrichie.

Algorithmes et construction d'opinion

Groupes, Relation et Non Violence - La Méthode du Consensus - Présentation - entre éthique, pragmatisme et esthétique. Une définition et quelques considérations pour commencer La MC est un processus qui se déroule en plusieurs phases et dans lequel on utilise diverses techniques de discussion, d’analyse et de débat, et grâce auquel, un groupe arrive à prendre des décisions sans avoir recours au vote.

Groupes, Relation et Non Violence - La Méthode du Consensus - Présentation - entre éthique, pragmatisme et esthétique

Consensus signifie que l’on est d’accord sur quelque chose, mais ne signifie pas nécessairement accord total de tous sur tout, c’est à dire unanimité. L’unanimité peut être atteinte, mais ce n’est certes pas un objectif : le consensus tend à faire cohabiter les différences, non à les éliminer. Ainsi lors d’une décision consensuelle, il peut y avoir différents degrés d’accord et de nombreuses nuances au regard des engagements que les différents membres assument par rapport à une décision déterminée, cependant le tout a lieu de façon explicite et globalement accepté.

Caricature

Science et progrès. L'Homme simplifié. Déresponsabilisation, déshumanisation, simplification à outrance : il y a urgence à penser l'usage et les conséquences des nouvelles technologies sur l'individu, le travail et la société.

L'Homme simplifié

Propos recueillis par Isabelle Magos. Présentation de l'auteur Jean-Michel Besnier Professeur de philosophie à l'université Paris IV-Sorbonne, auteur de L'Homme simplifié. PENSER L'HUMAIN - SA DIGNITÉ - LES "CYBORGS"… - FAIRE L'AMOUR EN… - CYBORG ET… C'est de la philosophe américaine Donna Haraway, auteur du Manifeste Cyborg, dont nous parle le philosophe Bruno Latour dans Libération.

PENSER L'HUMAIN - SA DIGNITÉ - LES "CYBORGS"… - FAIRE L'AMOUR EN… - CYBORG ET…

La journaliste Catherine Vincent évoque, dans le Monde, ces insectes hybrides, mi-biologiques mi-technologiques, qui sont créés dans les laboratoires de la recherche militaire et qui préfigurent peut-être ce que deviendra un jour notre propre espèce.