background preloader

L'agroécologie pour nourrir la planète

Facebook Twitter

L’agro-écologie un concept en pleine croissance. Retenez bien ce mot.

L’agro-écologie un concept en pleine croissance

Il enrichit la terre et le vocabulaire. L’agro-écologie, avec un tiret s’il vous plaît, est très solennellement entrée dans la langue française cet été, par un avis au Journal Officiel de la République. La voici définie comme un «ensemble de pratiques agricoles privilégiant les interactions biologiques et visant à une utilisation optimale des possibilités offertes par les agrosystèmes».

Définition qui s’accompagne de la note suivante : «L’agro-écologie tend notamment à combiner une production agricole compétitive avec une exploitation raisonnée des ressources naturelles.» Bien. Depuis fin 2012, Stéphane Le Foll a fait de l’agro-écologie son mantra, affichant sa volonté de changer de modèle agricole. Mais pour exister, celle-ci n’a pas attendu que le ministre en fasse un slogan, ni que l’Inra (Institut national de la recherche agronomique) en fasse un thème de recherche prioritaire.

Coralie Schaub. Face au réchauffement climatique, réinventer l'agriculture. Le système agroalimentaire actuel contribue fortement à l'effet de serre.

Face au réchauffement climatique, réinventer l'agriculture

Et il est très exposé au changement climatique. Deux bonnes raisons pour le changer. Photo : Mali. La hausse des températures va aggraver les processus de désertification dans certaines parties du monde, notamment en Afrique. Il est surtout question de transition énergétique et peu d'agriculture dans les négociations de l’accord climatique international qui doit être adopté à Paris en décembre prochain. Les rendements pourraient certes progresser dans les régions septentrionales, mais cela ne pourra en aucun cas compenser les baisses qui pourraient frapper l’Afrique, l’Amérique latine et l’Asie. Sécheresses, cyclones et inondations Dans cette course contre la montre, les pays du Sud, plus fragiles que ceux situés en zone tempérée, sont en première ligne.

Alors qu’aujourd’hui déjà le tiers des terres agricoles mondiales est dégradé, la hausse des températures va aggraver les processus de désertification. IFOAM : AGROECOLOGY FOR NOURISHING THE WORLD AND TRANSFORMING THE AGRI-FOOD SYSTEM. New report from IFOAM EU: Feeding the People: Agroecology for Nourishing the World and Transforming the Agri-Food System. Pablo Tittonell Feeding the world with Agroecology TEDxEde 20141. UN: Only Small Farmers and Agroecology Can Feed the World.

Governments must shift subsidies and research funding from agro-industrial monoculture to small farmers using ‘agroecological’ methods, according to the UN’s Special Rapporteur on the Right to Food.

UN: Only Small Farmers and Agroecology Can Feed the World

And as Nafeez Ahmed notes, her call coincides with a new agroecology initiative within the UN’s Food and Agriculture Organisation. Modern industrial agricultural methods can no longer feed the world, due to the impacts of overlapping environmental and ecological crises linked to land, water and resource availability. The stark warning comes from the new United Nations Special Rapporteur on the Right to Food, Prof Hilal Elver, in her first public speech since being appointed in June. “Food policies which do not address the root causes of world hunger would be bound to fail”, she told a packed audience in Amsterdam. One billion people globally are hungry, she declared, before calling on governments to support a transition to “agricultural democracy” which would empower rural small farmers.