background preloader

Comment l'énergie nucléaire a été abandonnée

Facebook Twitter

Les Echos.fr - Actualité à la Une - Les Echos. Centrale nucléaire de Saint-Laurent-des-Eaux : EDF devra répondre de ses fautes en justice. Communiqué du 27 janvier 2016 La centrale nucléaire de Saint-Laurent-des-Eaux (41), responsable d’un rejet de plutonium dans la Loire en 1980, ne fait toujours pas le nécessaire pour prévenir de nouvelles fuites dans l’environnement !

Centrale nucléaire de Saint-Laurent-des-Eaux : EDF devra répondre de ses fautes en justice

En août 2014, une inspection de l’Autorité de sûreté nucléaire a mis en lumière d’inquiétantes infractions à la réglementation environnementale. Le Réseau "Sortir du nucléaire" a saisi la justice. L’audience aura lieu le 28 janvier 2016 au Tribunal de police de Paris. Une centrale réputée pour son traitement désinvolte des pollutions environnementales Situé au bord de la Loire, à mi-distance entre Blois et Orléans, le site de la centrale nucléaire de Saint-Laurent des Eaux comprend deux réacteurs en fonctionnement et deux autres en démantèlement. Une série d’infractions révélées à la suite d’une inspection Une inspection « environnement » menée par l’Autorité de sûreté nucléaire le 9 juillet 2014 a mis en évidence de dangereuses négligences. Contacts presse : EDF, l'inquiétude monte. Après avoir recruté massivement, l'électricien va annoncer des milliers de suppressions d'emploi d'ici 2 ans. © MaxPPP - 2016 Les trois principaux syndicats de l'entreprise, la CGT, FO et CFE-CGC, appellent à une grève nationale ce jeudi, jour d'un Comité Central d'Entreprise qui doit examiner la question de l'emploi.

EDF, l'inquiétude monte

Après avoir recruté massivement, l'électricien va annoncer des milliers de suppressions d'emploi d'ici 2 ans. Le nombre précis doit être dévoilé ce jeudi. Il n’y aurait pas de licenciement, ce plan se fera sous forme de départs à la retraite non remplacés ou de départs volontaires. EDF recrute à un rythme soutenu Depuis 2010, EDF recrute à un rythme soutenu, environ 6.000 personnes par an, afin d'anticiper les départs à la retraite des baby-boomers. L'électricien a perdu 30% de parts de marché Depuis la fin des tarifs réglementés pour les professionnels le 1er janvier, l'électricien a perdu 30% de parts de marché. L'entreprise est au bord de la rupture.

La triple irresponsabilité du nucléaire français  Map: Where climate change could hit electricity production. Research out today maps where power plants around the world are most at risk from higher water temperatures and decreased water availability.

Map: Where climate change could hit electricity production

The paper, published in Nature Climate Change, extends earlier work on how a changing climate could affect the amount of electricity power stations in the US and Europe are able to generate. The new study covers 1,400 traditional power plants and almost 25,000 hydropower systems, representing 28% and 78% of global capacity, respectively. The maps below shows how “usable capacity” – i.e. how much electricity a power plant can produce – is likely to be affected by the 2050s if global greenhouse gas emissions remain high. The upper map shows traditional power stations and the lower map shows hydropower. The red and orange dots show where capacity is projected to drop, while blue dots show where it could increase. Les centrales nucléaires belges, à bout de souffle, menacent les pays voisins.

Le réacteur nucléaire n°1 de la centrale belge de Doel a redémarré ce lundi 4 janvier à 11 h, a indiqué une porte-parole de la centrale à l’agence Belga.

Les centrales nucléaires belges, à bout de souffle, menacent les pays voisins

Doel 1 s’était mis automatiquement à l’arrêt samedi 2 janvier peu après 18 h, à cause d’un alternateur défectueux situé dans la partie non-nucléaire de la centrale. Ce dernier incident survenait trois jours après la remise en service du réacteur, suite à la décision en juin du gouvernement belge de prolonger de dix ans sa durée de fonctionnement. « Ce type de problème en zone non nucléaire peut arriver dans une grosse installation » relativise le porte-parole de l’Agence fédérale de contrôle nucléaire (AFCN) belge, Sébastien Berg, joint au téléphone par Reporterre.

L’arrêt automatique du réacteur s’inscrit selon lui dans la « procédure normale » : « Dans une centrale nucléaire, les risques sont élevés en cas de problème. En décembre de nombreux incidents Deux des quatre réacteurs de Doel, sur l’Escaut : des pannes répétées. World Nuclear Industry Status as of 1 January 2016: Mind the China Effect. Paris. 4 January 2016.

World Nuclear Industry Status as of 1 January 2016: Mind the China Effect

In 2015, a total of ten new nuclear reactors were connected to the world’s grids, more than in any year since 1990. Two reactors were closed, Oskarshamn-2 in Sweden and Wylfa in the United Kingdom. As of 1 January 2016, a total of 398 reactors—eight more than a year ago, but 40 less than in 2002—were operating in 31 countries. Two reactors, Sendai-1 and -2, were restarted in Japan, the first since the country was shaken by the triple disaster earthquake-tsunami-radioactive fallout on the coast line of Fukushima in 2011.

Most of the Japanese reactors, 38 units, remain in Long-Term Outage (LTO).