background preloader

Droit des femmes

Facebook Twitter

« Nous ne nous tairons plus » : dix-sept anciennes ministres lancent un appel face au harcèlement sexuel. Le Monde.fr avec AFP et Reuters | • Mis à jour le « Nous ne nous tairons plus », lancent dix-sept anciennes ministres, de gauche comme de droite, dans un appel publié dimanche 15 mai dans Le Journal du Dimanche où elles annoncent qu’elles dénonceront désormais « systématiquement toutes les remarques sexistes, les gestes déplacés, les comportements inappropriés ».

« Nous ne nous tairons plus » : dix-sept anciennes ministres lancent un appel face au harcèlement sexuel

Quelques jours après les accusations de harcèlement visant le député écologiste Denis Baupin, ces anciennes ministres, dont Roselyne Bachelot, Cécile Duflot, Aurélie Filippetti et Nathalie Kosciusko-Morizet, écrivent : « Comme toutes les femmes qui ont accédé à des milieux auparavant exclusivement masculins, nous avons eu à subir et à lutter contre le sexisme. La tyrannie des talons aiguilles recule dans les bureaux de la City. Le Parlement de Westminster a débattu d’une mesure interdisant le port obligatoire des talons hauts sur le lieu de travail.

La tyrannie des talons aiguilles recule dans les bureaux de la City

Grâce à Nicola Thorp, une actrice londonienne de 28 ans, la tyrannie des talons aiguilles vient de reculer dans les bureaux de la City. Gagnant sa vie comme réceptionniste, la jeune femme avait été limogée sans solde en 2015 pour avoir refusé de troquer ses ballerines pour les talons de 5 à 10 cm qu’exigeait de ses employées Portico, l’agence qui l’avait recrutée pour le compte du cabinet d’audit PriceWaterhouseCoopers. Révoltée, elle avait lancé sur le site du Parlement une pétition destinée à « rendre illégale l’exigence des talons hauts pour les femmes au travail ». Son initiative a déclenché un torrent de réactions.

Le mariage d’une fillette jette une lumière crue sur les violations des droits des femmes en Tunisie. Le tribunal du Kef a estimé que la jeune fille de 13 ans, violée et enceinte, « était apte au mariage » avec un proche responsable des faits.

Le mariage d’une fillette jette une lumière crue sur les violations des droits des femmes en Tunisie

Ce dernier échappe ainsi à la prison. Sur la pancarte, elle a écrit en lettres capitales « How I met your mother ? Droit des femmes : la lutte en couleurs. Affrontant le sexisme mais aussi le racisme, des femmes issues de l’immigration prônent un « féminisme décolonial ».

Droit des femmes : la lutte en couleurs

Leurs luttes troublent les militantes historiques. LE MONDE IDEES | • Mis à jour le | Par Gaëlle Dupont Le féminisme français a-t-il une couleur ? Longtemps, la question ne s’est même pas posée. Journée des droits des femmes : un 8 mars revendicatif pour l’égalité salariale. Pour la première fois, féministes et syndicats appellent à la grève mercredi à 15 h 40.

Journée des droits des femmes : un 8 mars revendicatif pour l’égalité salariale

LE MONDE | • Mis à jour le | Par Gaëlle Dupont « On en a marre des mots, on veut des actions. » Les propos de Raphaëlle Rémy-Leleu, porte-parole d’Osez le féminisme (OLF), résument bien la tonalité nouvelle de la prochaine Journée internationale des droits des femmes, le 8 mars. Pour la première fois, trois syndicats (CGT, FSU, Solidaires), de nombreuses associations féministes et des organisations étudiantes appellent à la grève, mercredi à 15 h 40. « Ce 8 mars est totalement inédit, affirme Suzy Rojtman, porte-parole du Collectif national pour les droits des femmes (CNDF). Nous voulons lui redonner son caractère revendicatif originel. » L’égalité des salaires et des carrières est la principale exigence. « Les femmes de France sont toujours payées 26 % de moins que les hommes.