background preloader

Littérature : écrire son identité..

Facebook Twitter

Une approche philosophique et littéraire de la construction de l 'identité par la fiction narrative.

Orwell. Georges Orwell | 1984 et Big brother. 1984 (roman) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

1984 (roman)

Il décrit une Grande-Bretagne trente ans après une guerre nucléaire entre l'Est et l'Ouest censée avoir eu lieu dans les années 1950 et où s'est instauré un régime de type totalitaire fortement inspiré à la fois du stalinisme et de certains éléments du nazisme[réf. nécessaire]. La liberté d'expression n’existe plus. Toutes les pensées sont minutieusement surveillées, et d’immenses affiches sont placardées dans les rues, indiquant à tous que « Big Brother vous regarde » (Big Brother is watching you). Le monde en 1984 selon George Orwell[2]. Le territoire contrôlé par l'Océania est représenté en rose. Big Brother. Www.ebooks-bnr.com/wp-content/uploads/rousseau_les_confessions.pdf. Les Confessions (Rousseau) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Les Confessions (Rousseau)

Les Confessions de Jean-Jacques Rousseau est une autobiographie couvrant les cinquante-trois premières années de la vie de Rousseau, jusqu'à 1767. Les 45 livres des Confessions se divisent en 15 ensembles distincts, définis par voltaire lui-même : la première partie constituée par les livres I à VI avec le Préambule, rédigée en 1765-1767, couvre les années 1725-1758 (années de formation, de la naissance à Genève à l'installation à Paris à 28 ans) alors que la deuxième partie, constituée par les livres VII à et rédigée en 1769-1770, couvre les années 1741-1765, c'est-à-dire sa vie à Paris dans les milieux de la musique et des philosophes, avec ses réussites (Discours - La Nouvelle Héloïse) et ses déboires comme les attaques qui suivent la publication de l'Émile, qui l'oblige à fuir en Suisse). Le titre des Confessions a sans doute été choisi en référence aux Confessions de Saint-Augustin, publiées au IVe siècle.

Les Confessions (Rousseau)/Livre I. Je forme une entreprise qui n’eut jamais d’exemple, et dont l’exécution n’aura point d’imitateur.

Les Confessions (Rousseau)/Livre I

Je veux montrer à mes semblables un homme dans toute la vérité de la nature, et cet homme, ce sera moi. Moi seul. Je sens mon cœur, et je connais les hommes. Je ne suis fait comme aucun de ceux que j’ai vus ; j’ose croire n’être fait comme aucun de ceux qui existent. Si je ne vaux pas mieux, au moins je suis autre. Que la trompette du jugement dernier sonne quand elle voudra, je viendrai, ce livre à la main, me présenter devant le souverain juge.

Je suis né à Genève, en 1712 d’Isaac Rousseau, citoyen, et de Susanne Bernard, citoyenne. Gabriel Bernard, frère de ma mère, devint amoureux d’une des sœurs de mon père ; mais elle ne consentit à épouser le frère qu’à condition que son frère épouserait la sœur. Mon oncle Bernard était ingénieur : il alla servir dans l’Empire et en Hongrie sous le prince Eugène. Tels furent les auteurs de mes jours. L'autobiographie. L'autobiographie Sommaire La présence au programme de première de l’objet d’étude « Le biographique », bientôt restreint à la seule autobiographie et à la série L, ainsi que de « l’écriture de soi » en troisième est le signe que celle-ci est devenue incontournable dans l’étude de la littérature et que l’intérêt qui lui est porté est récent.

L'autobiographie

En effet, si plus de deux cents ans nous séparent des Confessions, ce n’est qu’en 1975 que l’écriture de soi reçoit ses premières armes théoriques avec Le Pacte autobiographique de Philippe Lejeune. C’est que le XXe siècle a vu fleurir de nombreux et importants ouvrages autobiographiques, poussés tantôt par la recherche de soi sous l’influence de la psychanalyse et tantôt par la nécessité de témoigner d’une expérience vécue, particulièrement lors de la Seconde Guerre mondiale. Un dossier en ligne et un livre Ce dossier est issu d’un ouvrage plus complet, comportant notamment plusieurs séquences didactiques pour les classes de troisième et de première.

L’autobiographie et l’écriture autobiographique. Autobiographie. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Autobiographie

Histoire du mot[modifier | modifier le code] Le mot est venu trop tard pour s'imposer d'emblée et absorber d'autres dénominations qui existaient avant lui et ont continué leur chemin après sa naissance. Une certaine confusion a présidé à son apparition, qui s'est faite par étapes successives, avec des refus, des réticences, des hésitations. Il semble qu'il ait d'abord été employé en Allemagne à la fin du XVIIIe siècle[1]. Selbst-biographie, avec un trait-d'union, s'est trouvé ensuite repris par des critiques anglais en 1797 sous la même forme : Self-biography. Pourtant, en 1809, l'un des grands poètes romantiques anglais, Robert Southey, l'utilise dans un article publié par le The Quarterly Review[3], toujours avec le trait-d'union.

- Pratiques narratives.